NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptySam 22 Sep - 17:59


Ethan & Nora

« Madame McAlister ? Vous êtres bien la personne à prévenir en cas d'urgence pour Ethanaël McAlister ? » Mon souffle resta suspendu une minute. « Oui c'est moi. » Mon cœur battait à la chamade, j'avais trop peur d'entendre la suite … « Votre frère vient d'avoir un grave accident de voiture... Il est dans le coma... » Je ne pouvais pas en entendre plus. Mon frère était toute ma vie, une partie de moi, sans lui je cessais d'être. Nous étions jumeaux, liés l'un à l'autre. Mon monde s'écroulait, je devais aller à Town Square immédiatement. Le temps de rentrer chez moi, prendre mes affaires et de grimper dans un avion. Mon fils sous le bras je m'envolais vers ma ville natale. Les minutes me séparant de lui me semblait être des heures, une éternité. J'avais besoin de le voir, de savoir comment il allait. Sans lui...je n'osais même pas y penser. Au bout de sept longues heures nous arrivâmes enfin, je sautais dans un taxi, posait mon fils chez mes parents, le temps que je retrouve mon frère. Il était plus de minuit mais je m'en fichais, personne ne m’empêcherait de le voir, personne.

Personne n'aime les hôpitaux et là plus j’avançai et plus mon cœur se serrait. J'avais peur, j'étais terrifiée. On m'indiquait la réanimation, je courrais presque dans les couloirs tellement j'étais paniquée. Je croisais une infirmière. « Vous ne pouvez pas être là madame ! » Je la regardais surprise, comme si elle pouvait m’empêcher de voir mon frère, mon jumeau, mon double. « Mon frère a eu un accident de voiture, on m'a dit qu'il était ici. » J'étais essoufflée et au bord de la crise de nerf. « Les heures de visites sont terminées vous reviendrez demain matin. » Ca il en était hors de question. « Vous n'avez pas l'air de comprendre. Je viens de New York, c'est mon jumeau, je dois le voir. » Des larmes coulaient sur mes joues, je crois qu'elle vit mon désarroi et du comprendre qu'elle aurait moins de soucis si je voyais Ethan que si je lui faisais un scandale en pleine nuit. Elle m'indiqua une porte j'y allais au pas de course. La main sur la poignée j'avais peur de ce que j'allais découvrir... J'ouvrais la porte....

Il était là allongé, relié à des milliers de fils et de bip-bip incessant. Mon cœur se serra, mes yeux pleuraient, j'étais dévastée, pas lui, pas Ethan. Je m'approchais de lui, m'asseyait au bord du lit et sans pouvoir me retenir je m'écroulais sur lui en larmes, le serrant contre moi. « Tu peux pas me laisser... Ethan je t'en supplie bats toi, je peux pas vivre sans toi... » Je restais de longues minutes contre lui avant de me relever un peu. Je serrais sa main dans la mienne et de mon autre main caressait son visage. « Reviens, je t'en prie. Je t'aime Ethan, tu ne peux pas me laisser toute seule ici. J'ai besoin de mon frère. » Je posais un baiser sur son front et me couchais à ses côtés gardant sa main dans la mienne, en espérant qu'il se réveille.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptySam 22 Sep - 21:44

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500

La vie ne tient qu’a un fil et c’est bien le cas de le dire, du jour au lendemain tout peux arriver la preuve il y a une semaine un accident de voiture face à un chauffard en état d’ébriété fit faire le grand saut à la célèbre star local Ethanaël Aaron McAlister, son accident fit la première page de tout les journaux locaux, on ne sait pas si il va s’en sortir de son tragique accident les médecins disent que ses constantes stable mais qu’il est plongé dans un profond coma, on ne sait pas si il se réveillera un jour ou pas. Les hôpitaux sont des endroits où on n’aime pas forcément y mettre un pied, en temps normal quand on y est forcé d’y aller c’est qu’un membre de la famille est mort ou qu’il a eut un grave accident dans tous les cas ce n’est pas forcement des bonnes nouvelles … puis l’odeur que dégage les murs et les sols de ce lieux est indéfinissable
Lorsque Nora McAlister arriva à l’hôpital de sa ville natale cela faisait presque un jour que son frère était ici, on nous l’avait confié très tard dans la nuit ou très tôt le matin plutôt, au cour du trajet de l’ambulance jusqu’ici il avait fait un arrêt cardiaque et on avait réussi à le ramener. Les couloirs étaient presque vite quand elle arriva ici, seules les infirmières de garde sillonné les lieux.
« Vous ne pouvez pas être là madame ! » lui demanda celle-ci , elle la regarda surprise, elle avait besoin de voir son frère et ce n’était pas une infirmière qui l’empêcherai de le voir vous pouvez en être sur. « Mon frère a eu un accident de voiture, on m'a dit qu'il était ici. » Elle était essouflé venait d’arriver en ville sur le dernier vol alors croyait bien qu’elle ne comptait pas rester là à attendre le lendemain pour le voir. « Les heures de visites sont terminées vous reviendrez demain matin. » lui répliqua la jeune infirmière, Nora semblait agacé et a bout de nerf « Vous n'avez pas l'air de comprendre. Je viens de New York, c'est mon jumeau, je dois le voir. » Des larmes coulaient sur ses joues, l’infirmière comprenant sans doute son désarroi la laissa passé ou peux être aussi pour éviter qu’elle réveille tout l’hôpital. Elle lui indiqua une porte celle-ci se dirigea vers l’endroit au pas de course. La main sur la poignée elle avait sans doute peur de voir ce qu’elle allait voir.
J’étais là allongé, relié à des milliers de fils et de bip-bip incessant, une jambe dans une attelle. Elle se rapprocha de moi, s'asseyais au bord du lit et sans pouvoir se retenir elle s'écroulait sur moi en larmes, me serrant contre elle. « Tu peux pas me laisser... Ethan je t'en supplie bats toi, je peux pas vivre sans toi... » Elle restait de longues minutes contre moi avant de me relever un peu. Elle serrait ma main dans la sienne et de son autre main caressait mon visage. « Reviens, je t'en prie. Je t'aime Ethan, tu ne peux pas me laisser toute seule ici. J'ai besoin de mon frère. » Elle posa un baiser sur mon front et se couchais à mes côtés gardant ma main dans la sienne, en espérant que je me réveille. J’avais beau être dans une sorte de sommeil j’entendais tout ce qui se passait autour de moi c’est comme si on était dans une énorme pièce noir ou seul les sons nous parvenait. La sœur du jeune homme avait beau lui parler, rien n’y faisait, elle s’était endormi sur lui et les jours passèrent, un médecin lui dit qu’elle devrait rentrer chez elle pour se reposer qu’il l’appelait si il y avait le même changement mais elle refusa elle ne voulait pas le laisser seule elle finit par cédé un ou deux jours pour pouvoir se laver et voir son fils. Le 9 ème jour arriva et les médecins perdaient espoir, pensant que jamais plus il ne se réveillerait si ça n’avait pas été le cas. Il avait fait une nouvelle crise cardiaque deux jours avant et avait réussi à le ranimé de justesse, aujourd’hui Nora était de nouveau à son poster assise sur le fauteuil à coté de moi, me racontant les nouveautés de la ville que j’avais intérêt à sortir de là que je ne pouvais pas l’abandonner aussi facilement. Quelques personnes avaient défilé dans cette chambre depuis 9 jours mais aucun mouvement, rien. Aujourd’hui Nora avait fini par céder à son fils qui voulait voir son tonton.
Sous les doigts de la jeune femme ceux d’Ethan venait tout juste de bouger très légèrement mais il venait de bouger, voilà pour ses langues de pute de médecin, au bout de quelque minute je fini par ouvrir les yeux, ne sachant pas réellement ou j’étais ni comment j’étais arrivé ici. Encore un peu faible je fis un sourire à Nora et lui dit : « Hey p’tite sœur qu’est ce tu fais là ? » j’étais plus surpris de la voir ici que moi dans cet endroit.

hj: désolé c'est court =/
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyDim 23 Sep - 13:08


Ethan & Nora

Les médecins disaient que son état était stationnaire, enfin c’est ce qu’ils disaient les premiers jours. Puis il a fait une crise cardiaque et il a été réanimé de justesse, maintenant les médecins disaient de ne pas avoir trop d’espoir sur un possible réveil. Je ne pouvais pas entendre ca, c’était hors de question. Mon frère, mon jumeau était dans le coma et personne ne pouvait me dire réellement ce qui allait se passer. J’étais restée une nuit collée contre lui, à juste attendre qu’il se réveille mais rien. J’étais restée pendant deux jours à ses côtés, sans jamais le quitter mais rien ne se passait. Il ne réagissait pas. Il ne pouvait pas mourir, ou même rester dans le coma, c’était juste impossible… Qu’est ce que j’allais devenir sans lui ?! Il était mon jumeau, une partie de moi, je ne pouvais survivre sans lui. S’il venait à mourir ca serait comme s’il ne me restait qu’un poumon pour vivre, comme si un trou béant ornait ma poitrine. Les gens ne peuvent pas comprendre le lien qui unie des jumeaux, jamais. Les jours passaient et je me sentais vide, la seule chose qui me maintenait encore en vie était mon fils. Il avait besoin de sa maman et pour lui je me devais de rester forte.

Ethan était dans le coma depuis neuf jours maintenant, neuf longs et interminables jours. Son état ne se détériorait pas mais il ne s’améliorait pas non plus. Aujourd’hui Liam avait réussi à me convaincre de l’emmener avec moi voir son oncle. Jusqu’à présent j’avais refusé qu’il franchisse les portes de l’hôpital et qu’il voie Ethan dans cet état. Si le pire arrivait je voulais qu’il garde une belle image de son oncle. C’est donc presque tout naturellement que je me rendais à l’hôpital ce matin. Je voyais et je sentais qu’il était mal à l’aise et un peu effrayé, après tout il n’avait que cinq ans… En entrant dans la chambre je me dirigeais aussitôt vers mon frère et posais un baiser sur son front tout en serrant sa main. Il ne bougeait toujours pas. Je restais à côté de lui à lui raconter les dernières nouvelles, lui raconter le match de base-ball de la veille. Liam était installé à une table à colorier, tout était calme.

Je serrais continuellement sa main dans la mienne en lui parlant. Et alors que je ne m’y attendais pas je sentie une pression sur ma main. Je m’arrêtais aussitôt de parler et fixais mon frère. Il avait bougé ! Quelques minutes plus tard, il ouvrait enfin les yeux. Je croyais rêver, il était revenu enfin ! Je serrais sa main un peu plus, il vit mon visage et sourit. « Hey p’tite sœur qu’est ce tu fais là ? » Je souriais, j’avais les larmes aux yeux. J’aurais pu le traiter d’idiot. « C’est plutôt à toi de me dire ce que tu fais là ! » Je souriais de plus belle et passais ma main sur son visage. « Tu m’as fais tellement peur Ethan, ne refais plus jamais ca ! » Je m’effondrais alors sur son torse les nerfs lâchaient, il étaient vivant, j’avais eu si peur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyDim 23 Sep - 16:34

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500


État stationnaire ce mot qui veut pas dire quand chose non mais sérieux ça signifie quoi qu’on est dans un état stationnaire alors qu’on est dans le coma ? Que tout va bien ? Je hais le langage des médecins et je pense ne pas être le seul. Le coma est l'abolition de la conscience et de la vigilance en réponse aux stimulations. Plus précisément, il s'agit d'une abolition de la vie de relation (conscience, sensibilité) tandis que les fonctions végétatives sont plus ou moins bien conservées. Dans le cas du coma traumatique qui est celui du jeune homme de la chambre 206, le choc violent de son accident l’avait plongé dans un stade avancé du coma bien qu’il soit jeune et en bon état normalement pour le coup plus les jours passés plus les médecins faisaient comprendre au proche qu’il n’y restera pas charmant les diagnostics des médecins on voit qu’ils savent parler et faire preuve de compassion avec la famille. Ça fait rêver. Le temps passe tellement vite, les heures, les minutes les jours, pour la famille ça doit être encore plus un calvaire ne pas savoir si un fils, un frère, un ami survivrait à un accident. Tandis que moi enfermé dans un corps que je ne peux bouger je ne pouvais savoir comme le temps défilé essayant de me battre pour revenir parmi les vivants pour ne pas laisser ma jumelle seule. L’entendre me parler entendre ses pleures était une réel souffrance pour moi, le lien qu’uni des jumeaux est indéfinissable et personne ne peut vraiment le comprendre qu’importe les kilomètres qui les séparent un jumeau sera toujours si l’autre va bien ou non. C’est étrange en effet mais on même en étudiant ce phénomène on ne pourrait peux être pas comprendre.


Elle me serrait la main dans la sienne en me parlant elle commença à me raconter en détail le match de base ball de la veille dans la ville. Je ne sais pas si c’est le fait qu’elle m’est parlée de base ball ou non, cette passion qui est devenu ma vie mais j’ai réussi à bouger mes doigts. Et quelque minute plus tard puissant encore l’énergie qu’il y avait dans mon corps je réussi à ouvrir les yeux et a sourire c’était un sourire faible mais d’une voix faible. « Hey p’tite sœur qu’est ce tu fais là ? » les mots venaient de sortir de ma bouche, à ce moment là je ne savais pas vraiment ou j’étais et mis du temps avant de définir l’endroit mais j’étais heureux. Ma sœur était là à côté de moi me souriant, elle avait les larmes aux yeux et j’aurai voulu la prendre dans mes bras mais j’étais trop faible pour faire le montre geste.« C’est plutôt à toi de me dire ce que tu fais là ! » me demanda-t-elle tout en souriant de plus belle, et avec sa main de libre elle me caressa le visage. « Tu m’as fais tellement peur Ethan, ne refais plus jamais ca ! » je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire, les questions qu’elle me posait, elle posa sa tête contre mon torse et je vis Liam mon neveu assis sur une chaise dessinant il avait levé son regard vers moi. « Mais de quoi tu me parles Nora, qu’est ce que je fais à l’hôpital ? On est où la au juste faut que j’aille à l’entrainement.» j’essayais de me lever mais fini par retomber allongé sur le lit, j’observais une attelle au bout de ma jambe et plein de cadeau sur la table de chevet des peluches photos chocolat fleurs , mais c’était quoi ce bordel , je regardais ma sœur déconcerté et fini par lui demander « Je suis où là et depuis combien de temps ? »

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyMar 25 Sep - 14:49


Ethan & Nora

Le voir comme ca sans vie était pire que tout. Mon frère était tout ce que j'avais. Il avait toujours été là pour moi dès notre naissance, et tous les jours de notre vie et aujourd'hui pour la première fois de ma vie, nous étions séparés. En temps normal même loin l'un de l'autre nous nous téléphonions tous les jours, même pour rien dire, juste pour entendre la voix de l'autre. J'avais besoin de savoir qu'il était là, qu'il allait bien. Et là le voir comme ca allongé, dans un sale état me rendait folle. Je passais mes journées à ses côtés et j'avais pu noter un certain nombre de visites, toutes de jolies jeunes femmes, ca alors. Il ne changeait pas... J'aimerais savoir comment mon frère avait pu avoir cet accident, lui qui était un bon conducteur... Je connaissais mon frère je ne pensais pas qu'il est conduit en étant ivre. Quelque chose avait du se passer, quelque chose qui l'avait perturbé et contrarié et maintenant voilà le résultat. J’espérais juste que ca ne soit pas encore quelque chose à voir avec Silohé...

Il était réveillé, c'était magnifique. Il était enfin sorti de ce fichu coma. Il semblait désorienté, perdu. Il ne semblait pas savoir qu'il était à l'hôpital, il ne se souvenait de rien ?« Mais de quoi tu me parles Nora, qu’est ce que je fais à l’hôpital ? On est où la au juste faut que j’aille à l’entrainement.» Je me tournais vers mon fils. « Liam soit gentil et va chercher une infirmière. » Il s’exécutait et quittait le pièce. Je regardais alors mon frère qui commençait à paniquer, je prenais sa main dans la mienne. Il essaya de se lever sans grand succès. « Reste couché Ethan, calme toi. » Je le regardais, impuissante, je serrais sa main un peu plus. « Tu as eu un accident de voiture, ne t'énerves pas. Tu vas bien, mieux maintenant. Mais on est à Town Square, et vu ton état pas d’entraînement, pas tout de suite du moins. » Je voyais dans ses yeux qu'il ne comprenait rien à ce qui était en train de se passer. Et il attendait de moi des réponses, je soupirais. « Je suis où là et depuis combien de temps ? » Il n'aimait pas être ici je le sentais et quand il allait savoir qu'il ne pourrait pas jouer au base-ball avant un moment à cause de sa jambe il allait être fou. « Tu es à l'hôpital, ca va aller calme toi. Tu étais dans le coma depuis neuf jours Ethan... J'ai cru que tu ne te réveillerais jamais, j'ai eu si peur. » je posais un baiser sur sa joue, je sentais qu'il allait s'énerver d'un moment à l'autre. « Qu'est ce qui s'est passé Ethan ? Toi qui conduis si bien...Je comprends pas. » Je devais savoir ce qui s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyMar 25 Sep - 16:02

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500


Quand on se réveille d’un coma, sans le savoir qu’on découvre en ouvrant nos yeux notre sœur qui parait effrayé mais soulagé depuis quelque minute qu’on observe la pièce dans laquelle on se trouve, les murs d’un blanc triste, une seul fenêtre dans la pièce se trouvant en face de ma sœur, avec des rideaux aussi immonde que la pièce. De nombreuses fleurs sont présentes dans des vases notamment des roses blanches comme si on m’avait cru mort … Ce n’est pas évident de se réveiller dans une chambre d’hôpital sans savoir ce qu’il se passe, du moins ne pas se rappeler comment on a fini par atterrir là. Puis quand on essaye de se souvenir on à l’impression qu’on va tomber dans les vapes c’est assez étrange comme sensation. Ma sœur, mon double elle était là à côté de moi me tenant la main je ne sais pas combien de temps elle fait le piquet dans la chambre faut dire c’est ma sœur en même temps si elle a du apprendre le pourquoi je suis ici elle a du un peu paniquer faut dire tous les deux on est comme les doigts de la main, le Ying et le yang on ne peut pas les séparer et c’est pareil pour l’un ou pour l’autre. Le lien qui nous uni est tellement sublime, des jumeaux qui ne peuvent pas se passer l’un de l’autre bien sur elle a son fils du coup elle est parti à New York à l’époque j’étais resté ici à Town Square, j’aurai pu lui demander de rester mais c’était pour le bien de Liam principalement. Elle ne serait qu’à des milliers de kilomètre, elle n’était pas parti qu’elle me manquait déjà pourtant je n’ai pas souvent été très présent pour elle. Disons que j’ai fait de mon mieux mais le sport à très tôt pris beaucoup d’importance dans ma vie délaissant parfois ma famille… Alors que je venais d’ouvrir les yeux et lui demandais ce qu’elle faisait ici celle-ci me renvoya la balle en me demandant plutôt d’expliquer ce que je fais ici MOI. Déconcerté je lui avais répondu« Mais de quoi tu me parles Nora, qu’est ce que je fais à l’hôpital ? On est où la au juste faut que j’aille à l’entrainement.» je sentais déjà que quelque chose clochait, elle s’était adresser à mon neveu en lui demandant « Liam soit gentil et va chercher une infirmière. » Il s’exécutait et quittait la pièce. Elle posa alors de nouveau son regard sur moi ne comprenant rien à la situation voilà que pour une fois dans ma vie j’avais peur. Les souvenirs sont des trésors sacré qui font ce que nous sommes aujourd’hui mais alors quand on ne se souvient plus de rien comment fait on ?Nous restions main dans la main mais je commençais à paniquer et essayer donc de me lever sans résultat concluant. « Reste couché Ethan, calme toi. » me dit ma petite sœur, je sentais bien qu’elle ne savait pas forcement quoi faire ni que dire =/ elle se contentait d’être à mes côtés essayant de me conforter. « Tu as eu un accident de voiture, ne t'énerves pas. Tu vas bien, mieux maintenant. Mais on est à Town Square, et vu ton état pas d’entraînement, pas tout de suite du moins. » me dévoila celle-ci, ce n’était pas possible non pas moi je n’en avais pas souvenir en plus et je suis persuadé ne pas avoir bu non ce n’était pas possible. Mais la question essentielle était qu’est ce que je fais là à Town Square ? Pourquoi avoir quitté New York ? J’espérais qu’elle puisse me donner des réponses bien qu’au fond de moi je pense qu’elle n’en savait rien qu’elle attendait justement des réponses venant de moi.
« Non non c’est pas possible Nora j’étais à New York, mais c’est quoi ce bordel ? Pourquoi je ne me souviens de rien ? » finis je par lui dire, quand elle me dit que je ne pourrais pas faire de base ball avant un moment je ne dis rien j’observais ma jambe me demandant simplement comment tout ça avait pu arrivé. Je voulais exploser tout faire pété dans cette pièce mais ne fit rien Nora n’y pouvais rien après tout, c’était tout simplement ma faute, du moins je supposais…
« Je suis où là et depuis combien de temps ? » répliquai je alors tendant d’en savoir un peu plus, cet endroit me faisait sentir faible et je ne sais pas pourquoi quelque chose me disait que je ne pourrais pas le quitter dans la journée. Qui aime les hopitaux sérieusement ? pas moi en tout cas, ça donne l’impression d’avoir un pied dans la tombe. « Tu es à l'hôpital, ca va aller calme toi. Tu étais dans le coma depuis neuf jours Ethan... J'ai cru que tu ne te réveillerais jamais, j'ai eu si peur. » me dit elle tout en déposant un baiser sur ma joue, je devais pas m’énerver non je ne devais pas. Neuf jours, que c’était il passé avant, et que c’était il passé pendant ses jours ci à part les matches de base ball de la ville dont me parler ma sœur. J’eus un picotement au cœur quand elle me dit qu’elle avait cru que je ne me réveillerais jamais, je ne peux imaginer la douleur qu’elle à pu sentir l’envahir pendant ses jours j’aurai été dans la même situation si c’était le cas contraire, c’est le seul membre de ma famille que j’aime plus que moi-même et que j’écouterai toujours. J’ai toujours veillé sur elle et je le ferai encore pendant longtemps je pense du moins jusqu’à ce que la vie m’autorise à le faire. « je suis désolé si je t’ai fait peur Nono, vraiment… j’aimerai t’expliquer le pourquoi du comment mais je l’ignore pour le moment. Mais je suis là maintenant ta plus de raison d’avoir peur. déposant un baiser à mon tour sur sa joue mais aussi sur son front.« Qu'est ce qui s'est passé Ethan ? Toi qui conduis si bien...Je ne comprends pas. » rajouta-t-elle j’aimerai l’aidé mais pour le coup je suis impuissant face à ses dires et à ses révélations. Par chance l’infirmière que Liam était allé chercher venait d’entrer avec un médecin, celui-ci inspecta mes yeux, et tout le reste puis il finit par me demander lui aussi « Monsieur McAlister pouvez vous me raconter la journée de l’accident ou avant même. » Je lui fis de gros yeux portant mes mains à ma tête. « non non et non la seule chose dont je me rappel c’est que je venais de finir un match de base ball et allait rentrer chez moi voilà ce que je me rappel. » il continuait avec ses questions incessante « Le prénom de votre sœur ? » « Nora McAlister mais elle est juste devant vous je suis pas fou hein. » « Celui de votre meilleure amie ? » « Je ne sais pas j’en ai pas non ? » « Vous êtes parti de Town Square quand champion ? » « Y’a un mois je crois… » « Très bien merci jeune homme.» Il se dirigeait vers la porte mais le regard qu’il avait eut ne me plaisait guère je sentais qu’il y avait quelque chose quelque chose dont il ne voulait pas me parler ou évoquer devant moi. « Monsieur Mcalister la police viendra vous voir très prochainement pour parler de l’accident… en espérant que… vous vous en souvenez. Passez une bonne journée. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyJeu 27 Sep - 9:27


Ethan & Nora

« Non non c’est pas possible Nora j’étais à New York, mais c’est quoi ce bordel ? Pourquoi je ne me souviens de rien ? » Il ne se souvenait de rien...Mais comment c'était possible ?! C'était assez effrayant, il avait perdu la mémoire. Au moins il ne m'avait pas oublié. Je pense qu'un lien fort comme celui qui nous unissait ne pouvait pas être oublié. Nous étions comme une seule âme, un seul cœur, séparés dans deux corps. Personne ne pouvait comprendre ce qui se passait entre nous. Si l'un n'allait pas bien, l'autre le ressentait aussitôt. Nous étions en permanence liées et la distance n'enlevait rien. Malgré sa passion du sport ou mon déménagement nous étions toujours resté aussi proches, rien ne pouvait nous séparer. Au grand dam de beaucoup de personnes. « Tu étais rentré ce week-end à Town Square, je ne sais pas pourquoi. Et puis l'accident a eu lieu... Ca va revenir, c'est le choc... » Je serrais sa main encore plus dans la mienne, je ne voulais pas l'effrayer, je voulais essayer de le rassurer. Mais les médecins n'avaient jamais parlé de ca, il n'avait jamais parlé d'une éventuelle perte de mémoire. Il n'avait pas tout oublié c'était le principal. Les personnes qui subissent de gros chocs comme celui que venait de subir Ethan oubliait souvent ce qui s'était passé. Je lui expliquais alors qu'il était resté dans le coma pendant neuf jours...Neuf long jours. « Je suis désolé si je t’ai fait peur Nono, vraiment… j’aimerai t’expliquer le pourquoi du comment mais je l’ignore pour le moment. Mais je suis là maintenant t'a plus de raison d’avoir peur. » Il posait un baiser sur ma joue puis sur mon front, j'étais tellement rassuré qu'il soit de retour parmi nous. Je voulais savoir comment tout cela était arrivé mais visiblement il était incapable de me le dire. Avant qu'il ne puisse répondre. Une infirmière entra, avec le médecin. Liam suivait derrière. Je lui fis signe de venir vers moi, il avança doucement et se mit sur mes genoux. Le médecin commença à examiner mon frère et à lui poser des questions. « Monsieur McAlister pouvez vous me raconter la journée de l’accident ou avant même. » Je soupirais, il ne se souvenait de rien, le médecin allait le découvrir et Ethan s'énerver. « Non non et non la seule chose dont je me rappelle c’est que je venais de finir un match de base ball et allait rentrer chez moi voilà ce que je me rappelle. » Il ne se souvenait de rien depuis son dernier match... Le choc avait du être terrible. « Le prénom de votre sœur ? » Je le regardais interloqué, je comprenais qu'il posait ces questions pour voir l'état de la mémoire de mon frère. Mais Ethan ne pourrait jamais m'oublier et il ne comprendrait vraiment pas le bien fondé de cette question. « Nora McAlister mais elle est juste devant vous je suis pas fou hein. » Il ne fallait pas qu'il commence à s'énerver, ca n'allait que empirer les choses. « Celui de votre meilleure amie ? » « Je ne sais pas j’en ai pas non ? » Là par contre je restais sans voix, il ne se souvenait pas de Silhoé ?! La seule fille qui avait eu de l'importance à ses yeux de toute sa vie ?! « Vous êtes parti de Town Square quand champion ? » Il vivait à New York avec nous depuis presque quatre mois...« Y’a un mois je crois… » Il n'allait pas bien mais je ne devais surtout pas lui montrer que j'avais peur, il ressentirait ma crainte. « Très bien merci jeune homme.» Je voyais le regard du médecin et Ethan le vit aussi, il ne disait rien mais quelque chose n'allait pas et il ne voulait pas le dire. Il allait s'en aller. « Monsieur Mcalister la police viendra vous voir très prochainement pour parler de l’accident… en espérant que… vous vous en souvenez. Passez une bonne journée. » Je n'aimais pas ce médecin il avait une façon très pénible de sous-entendre des choses. Mon frère n'était pas fou et encore moins un hors la loi. « Pourquoi la police ? Tu n'as tué personne ! » Je n'aimais pas voir mon frère dans cet état, et si vulnérable. En temps normal c'était moi la personne vulnérable pas lui. « Ne t'inquiètes pas tu vas aller mieux, on va rester à Town Square quelques temps. Le temps que tu te remettes et que tu ailles mieux. » A cet instant je n'avais pas tellement envie de rentrer à New York et pour différente raison ….
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptySam 29 Sep - 21:59

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500

« Non non c’est pas possible Nora j’étais à New York, mais c’est quoi ce bordel ? Pourquoi je ne me souviens de rien ?. » Je ne comprenais pas de quoi on me parlait tout simplement parce que les derniers souvenirs que j’avais été ceux de New York, j’ignorais ce que j’avais fait hier et peux être les jours d’avant ce qui me faisait assez peur je dois l’avouer. Perdre la mémoire c’est un peu comme Alzheimer sauf que je n’ai pas l’âge d’avoir cette maladie. Était-il possible d’oublier une partie de sa vie ? Une partie des personnes que j’aurais croisées sur mon passage ? Je l’ignore je savais juste que je n’avais pas oublié ma sœur. En même temps je pense que les liens fort comme ceux d’une sœur et surtout quand on est des jumeaux ne peut pas s’oublier, c’est ancré en nous. Ce besoin d’être en contact permanent de savoir comment va l’autre, il est tellement rare qu’on s’engueule avec Nora et les rares fois que ça arrive je m’excuse toujours ou essaye d’arranger la chose. C’est ma sœur, elle est tout pour moi je n’imagine pas et je ne pourrais pas l’oublier ou l’enlever de ma vie. Ça serait là le plus grand drame de ma vie si on peut dire. « Tu étais rentré ce week-end à Town Square, je ne sais pas pourquoi. Et puis l'accident a eu lieu... Ca va revenir, c'est le choc... » m’expliqua-t-elle alors tout en me serrant la mains encore plus en puissance, heureusement qu’elle n’a pas la musculature de Hulk je l’aurai senti passé sinon. Elle ne disait pas grand-chose mais on se comprenait que ce soit par un geste ou un regard, je sentais bien qu’elle n’était pas vraiment à l’aise, paraissait même surprise, on ne lui avait peux être pas spécifié que si je parvenais à me réveiller je pourrais avoir une perte de mémoire.
« J’aimerai bien savoir pourquoi je suis rentré justement … et retrouver les souvenirs. C’est frustrant tu sais. » lui répondis je alors tout simplement. Ma sœur m’expliqua alors que j’étais resté dans le coma neuf jours suivant mon accident. Neuf jours qui ont du paraitre une éternité pour elle.
« Je suis désolé si je t’ai fait peur Nono, vraiment… j’aimerai t’expliquer le pourquoi du comment mais je l’ignore pour le moment. Mais je suis là maintenant t'a plus de raison d’avoir peur. » lui dis je alors avant de déposer un baiser sur son front et sa joue, elle devait se poser mille et une question que je n’étais pas disposé à répondre malheureusement tout comme elle ne pouvait pas m’aider à répondre aux miennes. Mon neveu entra donc avec une infirmière suivie d’un médecin, il alla vers sa mère et se mit sur ses genoux. Et le médecin commença son auscultation qui ressemblait plus à un interrogatoire à mon point de vu qu’autre chose mais je répondis gentiment à ses questions je n’étais pas en moyen de m’énerver puis on sait jamais avec les médecins loin l’envie de finir attacher ou droguer de cachets. « Monsieur Mcalister la police viendra vous voir très prochainement pour parler de l’accident… en espérant que… vous vous en souvenez. Passez une bonne journée. » voilà comment le médecin finit son interrogatoire, la police ? je n’étais pas un criminel tout de même mais la façon dont le médecin avait évoqué ça signifiait le contraire. Tous des putin de con ses médecins, eux qui se prennent pour dieu tout ça parce qu’ils ont 9 ans d’études derrière eux pas croyable. « Pourquoi la police ? Tu n'as tué personne ! » Pour la première fois de ma vie je devenais faible, faible parce que je ne me souvenait de rien et que je ne savais pas ce que j’avais pu accomplir durant la nuit de mon accident, aurai je été capable de tué quelqu’un ? Je ne sais pas, en temps normal je vous aurez répondu un non catégorique mais là je n’avais rien sur quoi me baser pas de preuve rien. Je ne voulais pas passer le reste de ma vie en prison par pitié non sinon pourquoi me réveiller ? « Ils veulent juste savoir ce qu’il s’est passé fin je sais pas je pense pas avoir tué quelqu’un c’est plutôt moi qu’on a faillit tué … » répliquai je quelque peu sur la défensive, la dernière chose que je voulais c’est que ma sœur me prenne pour un meurtrier ou je ne sais quoi. Ma vie allait tourner d’une manière qui me faisait plus ou moins peur, j’ignorai l’issu de toute cette histoire.
« Ne t'inquiètes pas tu vas aller mieux, on va rester à Town Square quelques temps. Le temps que tu te remettes et que tu ailles mieux. » Je ne sais pas ce qu’elle prévoyait mais je pensais à elle, à Liam peux être devait elle rentrer pour voir son copain… aucune idée et je ne voulais pas l’obliger à rester ici pour moi. « T’es sur ? Si tu dois retourner à New York pour le père de Liam tu peux hein, j’suis en vie après tout, ça va maintenant. » je lui fis un petit sourire, il est vrai que j’aimerai qu’elle reste, j’avais besoin d’elle, elle était ma force à l’heure actuel et la seule qui pouvait me relever en fonction de la tournure des événements. Puis une question me brula les lèvres.
« Y’a qui qui est venu à mon chevet ? je veux dire est ce que les parents savent ? Ils ont dit quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyDim 30 Sep - 9:06


Ethan & Nora


« J’aimerai bien savoir pourquoi je suis rentré justement … et retrouver les souvenirs. C’est frustrant tu sais. » Je ne savais vraiment pas pourquoi mon frère était parti de New York pour rentrer à Town Square, je ne l’avais pas croisé avant son départ et il ne m’avait donné aucune explications. Je pensais que ca devait avoir un rapport avec Silohé comme toujours. Cela devait être horrible de ne pas parvenir à se souvenir, d’avoir oublier comme ca un morceau de sa vie, surtout avec des détails aussi important. Qu’il ne se souvienne pas de l’accident en lui-même ca je pouvais le comprendre, le choc avait été tel, et rarement les gens se souvenaient de leur accident. Mais qu’il ai oublié tout ce qui précède ca, ca n’était pas normal du tout… Les médecins n’avaient jamais parlé d’une possible perte de mémoire, j’aurais voulu le savoir, pour être prête à son réveil, savoir quoi lui dire et le rassurer et là j’étais impuissante. J’étais presque aussi terrifiée que lui. Je devais être forte pour lui et je n’avais aucune idée de ce qui allait se passer pour lui, pour nous.

Le médecin finit par arriver pour l’ausculter mais il l’interrogeait surtout. Il ne dit rien, absolument rien, sur son état de santé. Je vis son regard et je n’aimais pas ca, je n’aimais pas son médecin. Déjà il avait dit qu’Ethan ne se réveillerait jamais et maintenant il ne nous disait rien. Il avait été dans le coma pendant neuf jours et rien sur son é tat de santé. La seule chose qu’il fut capable de dire c’est que la police viendrait. J’étais en colère, mon frère n’était pas un criminel. « Ils veulent juste savoir ce qu’il s’est passé fin je sais pas je pense pas avoir tué quelqu’un c’est plutôt moi qu’on a faillit tué … » Il n’avait pas tord, depuis neuf jours si quelqu’un était mort je l’aurais su. C’est vrai que la seule personne qui avait failli y passer était Ethan et que l’accident restait sans explications.

Maintenant qu’il était ici et interdit de jouer au base-ball pendant un moment, nous n’avions pas besoin de rester à new York. Je n’y tenais pas tellement. « T’es sur ? Si tu dois retourner à New York pour le père de Liam tu peux hein, j’suis en vie après tout, ça va maintenant. » Comme si j’allais le laisser alors qu’il venait juste de se réveiller, au moment où il avait le plus besoin de moi. Sa remarque me fit sourire. Mon frère détestait le père de Liam et surtout il n’était pas sensé savoir que l’on se voyait, enfin pour notre fils, mais c’est tout. « Tu as vraiment du recevoir un gros choc, je te rappelle que tu déteste le père de Liam et tu me dis de retourner vers lui. » Mon frère ne devait pas savoir que l’on sortait plus ou moins ensemble, enfin jusqu’à cette soirée où je l’avais vu embrassée une autre femme et qui avait précipité mon départ de New York. « Je vais rester ici avec toi. Ca nous fera à tous le plus grand bien d’être ici !» New York était une ville super, mais Town square restait ma maison. « Y’a qui qui est venu à mon chevet ? je veux dire est ce que les parents savent ? Ils ont dit quoi ? » Je n’avais pas vu toutes les personnes qui étaient venues, seulement quelques unes. « Beaucoup de jolies jeunes femmes. Après la plupart sont de grandes inconnues pour moi. Bien sur les parents sont au courant, on était bien obligé de leur dire. Maman a pleuré pendant des jours et vient régulièrement, Papa est resté silencieux comme toujours mais je vois bien qu’il est mort d’inquiétude. C’est toi le préféré alors bien sur qu’ils sont inquiet. » Du moment où j’étais tombée enceinte mes parents m’avaient tournés le dos, ils avaient cessés de me considérer comme leur fille, un lien avait été brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyDim 30 Sep - 20:35

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500


J’ignorais pour le moment la raison de mon départ de New York pour Town square et si ma sœur l’ignorait je ne devais pas l’avoir averti ce qui paraissait étrange, j’ignorais totalement de qui il pouvait s’agir sans doute pas de mes parents quoi que c’était plausible. Rah j’en savais rien foutu choc traumatique. Avoir l’impression de ne pas être une personne entière c’était flippant parce que c’était ça on a beau avoir un prénom une sœur une famille mais la personne que l’on devient c’est grâce à des personnes, à des amis, un passé, des erreurs peux être en tout cas des personnes avec qui ont à créer des liens, avec qui on a avançait plus ou moins mains dans la main durant un moment. J’aurai aimé voir ses personnes devant moi peux être m’aurait il aider à me souvenir, aurait il réveillait en moi des émotions, je ne sais pas trop. Town Square est une petite ville quand je pourrais enfin sortir ce cette chambre, de cet hôpital peux être les croiserais je et à ce moment là les choses changeraient, ils m’aideraient à retrouver la raison. Je pourrais peux être ressentir leur attachement me rappeler juste un petit peu de ce que nous avons vécu ensemble. Mais pour le moment ce n’était pas le cas j’étais comme prisonnier, y’avais peux être pas de barreau au fenêtre mais c’était équivalent pour moi.
Je voulais courir, allez sur un terrain de base ball tirer des balles, courir, me vider l’esprit en soi, essayer de retrouver la mémoire malgré moi, maintenant que j’étais réveillé j’imaginais que le temps de ma sortie s’approcherait plus vite que celui de ma mort, il était inconcevable pour moi de rester deux semaines ici sinon c’est sur que là j’allais devenir barge à vouloir ma propre mort. Nora devait trouver ça louche que je ne m’énerve pas que je ne péter pas de câble devant le médecin ni rien mais à quoi servait il de s’énerver ? Ça ne ferait pas avancer mon état … Pour une fois je n’arrivais pas à savoir à quoi pouvait penser ma sœur elle était sans doute aussi angoisser que moi mais se montrer forte pour pas que je baisse les bras. Je l’ignore mais je lui en étais énormément reconnaissant.

Je n’osais pas demander à Nora si il y avait eut dans les informations une bride d’information concernant un accident de voiture ou la personne aurait décédés, non je préférais me taire je ne voulais pas savoir ça, je crois que si c’était réellement le cas je ne pourrais plus me regarder dans un miroir. J’ignorais toute information sur ce qui s’était passé sans doute la police pourrait m’aider, du moins me dire ce qu’il s’était plus ou moins passé, qu’elle ne compte pas sur moi si c’est le contraire j’en serai bien incapable.

Quand elle me dit qu’ils allaient rester ici quelques temps le temps que j’aille mieux je ne pu m’empêcher de lui demander « T’es sur ? Si tu dois retourner à New York pour le père de Liam tu peux hein, j’suis en vie après tout, ça va maintenant. » je ne voulais pas qu’elle reste ici contrainte attendant que j’aille mieux, peux être avait elle des choses à faire à New York je n’en avais aucune idée. Elle me sourit quand je lui répondis ceci. « Tu as vraiment du recevoir un gros choc, je te rappelle que tu déteste le père de Liam et tu me dis de retourner vers lui. » Il est vrai que je détestais son ex, le père de Liam enfin de toute manière que ce soit lui ou un autre je suis sur que je les détesterais tous, si elle acceptait que je lui présente un copain ou un de mes meilleurs pote aussi là à ce moment là j’adorerais mon beau frère mais je ne pense pas qu’elle soit d’accord avec ce système là. « Dis pas de bêtise je sais que je déteste ce mec… mais je pense aussi à mon neveu c’est son père il a le droit de le voir je ne vais pas lui privé ça. Mais sinon bien sur que je voudrais que tu restes ici et que tu ne partes plus. » Je fis un sourire à mon neveu et caressa la main de ma sœur.
« Je vais rester ici avec toi. Ca nous fera à tous le plus grand bien d’être ici !» me répondit-elle alors, j’haussais les épaules, je n’allais pas l’empêcher de rester dans notre ville surtout pas même, j’en étais bien plus que ravie c’était l’une des rares personnes sur qui j’étais sur de comptais et qui faisait partie intégrante de ma vie. « Y’a qui qui est venu à mon chevet ? je veux dire est ce que les parents savent ? Ils ont dit quoi ? » Finis je par lui poser quelque peu curieux « Beaucoup de jolies jeunes femmes. Après la plupart sont de grandes inconnues pour moi. Bien sur les parents sont au courant, on était bien obligé de leur dire. Maman a pleuré pendant des jours et vient régulièrement, Papa est resté silencieux comme toujours mais je vois bien qu’il est mort d’inquiétude. C’est toi le préféré alors bien sur qu’ils sont inquiet. » Je sais bien que j’aurai du éviter cette question, que ça faisait du mal à Nora que les parents ne la considère plus vraiment comme leur fille tous ça parce qu’elle a eut Liam avant l’âge mais je m’en foutais bien de leur avis. Je soupirais à sa dernière phrase et répondit « Tu dis n’importe quoi, tu sais très bien que leur fils préféré c’est le prodigue celui qui est parti risquer sa vie pas celui qui passe son temps à jouer à la balle. » finis je puis je la regardai et repris « Ta pris le numéro des jolies femmes j’espère pour quand je serai sur mes deux jambes tu sais. » je fini par rigoler, vu sa tête je pouvais m’empêcher de rire pendant quelque minute. Ma sœur aimait avoir un véto sur mes copines de ce que je me souviens ce que je faisais également c’était marrant il y avait toujours quelque chose chez la fille qui ne convenait pas à Nora. Après un silence j’ouvris de nouveau la bouche « Dis moi tu sais quand je pourrais sortir de là parce que crois moi si ça tarde trop je te jure que cette fois ci je meurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyMer 3 Oct - 10:53


Ethan & Nora


« T’es sur ? Si tu dois retourner à New York pour le père de Liam tu peux hein, j’suis en vie après tout, ça va maintenant. » Comme si j'allais pouvoir rentrer à New York, à des milliers de kilomètres de Town Square alors que mon frère, mon jumeau était ici et en plus à l'hôpital. Je ne pouvais pas rentrer à New York, je m'en voudrais tellement de ne pas être là pour lui lorsqu'il en a besoin. Et que mon frère me pousse à rentrer là-bas, surtout en évoquant le père de Liam c'était quelque chose ! Ethan ne l'avait jamais apprécié ce qui était totalement compréhensible ! Après tout après m'avoir mise enceinte il avait disparu et n'avais pas voulu de cet enfant, j'avais assumer seule jusqu'à qu'il se montre juste avant l'accouchement, mais mon frère et lui ne s'entendaient pas ce qui était presque normal. . « Dis pas de bêtise je sais que je déteste ce mec… mais je pense aussi à mon neveu c’est son père il a le droit de le voir je ne vais pas lui privé ça. Mais sinon bien sur que je voudrais que tu restes ici et que tu ne partes plus. » Je souriais, il était tellement généreux. Liam passait un peu de temps avec son père à New York, ils s'adoraient, après tout il était son père, mais là nous avions tous besoin de distance. J'avais mal vécu notre première séparation et là j’avais du mal à croire qu'il puisse me faire ca, mais j'éviterais de tout raconter à Ethan il serait en colère. « Ton neveu a aussi besoin de voir son oncle et ta sœur a besoin de s'éloigner de lui et de New-York. » J'espérais juste qu'il ne voudrait pas en savoir plus, du moins pas devant Liam...

Il me demanda alors qui était venu le voir, si nos parents étaient au courant. J'avais beau être en froid avec eux, il restait leur fils, j'avais été forcée de le leur dire. Les choses entre mes parents et moi était très compliquées, ils n'avaient pas acceptés que j'ai un enfant a seulement dix-neuf ans... Dans ma famille l'apparence est primordiale, quand on a beaucoup d'argent on doit donner l'exemple ! Et on ne pouvait pas tellement dire que j'avais donner le bon exemple... Ethan savait que je n'aimais pas trop en parler, c'était assez difficile d'être devenue une inconnue pour ses propores parents. « Tu dis n’importe quoi, tu sais très bien que leur fils préféré c’est le prodigue celui qui est parti risquer sa vie pas celui qui passe son temps à jouer à la balle. » Je soupirais, Ethan n'aimait pas notre petit frère le pire dans cette histoire c'est qu'il n'avait rien fait pour que Ethan le déteste. Notre mère adorait juste notre cadet et mon jumeau l'avait très mal vécu. « Ta pris le numéro des jolies femmes j’espère pour quand je serai sur mes deux jambes tu sais. » Je souriais. « Tu sais bien qu'ils t'aiment aussi, ils ne savent juste pas le montrer. Tu es l’aîné, tu es connu, c'est toi le héros de la famille. Tu crois vraiment que je prendrais le numéro de ces filles pour te les donner, tu rêves. » Dans notre vie amoureuse, l'autre avait toujours son mot à dire et je n'avais jamais aimé aucune des petites-amies de mon frère. Elles n'en voulaient qu'à son succès, son argent, je ne voulais pas qu'il souffre alors je passais pour une garce mais je faisais tout pour qu'elle déguerpisse. « Dis moi tu sais quand je pourrais sortir de là parce que crois moi si ça tarde trop je te jure que cette fois ci je meurs. » Je soupirais je me doutais bien que mon frère allait vouloir partir d'ici le plus vite possible. Mais il venait à peine de se réveiller. « Ethan tu as été dans le coma pendant neuf jours, tu viens juste de te réveiller, alors prend ton mal en patience au moins quelques jours. Pour être sur que tout va bien. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose, pas encore. » Je serrais sa main je ne supporterais pas qu'il lui arrive quelque chose, je ne pourrais pas vivre avec ca. Il était mon frère je devais prendre soin de lui, malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyMer 3 Oct - 13:46

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500



Le fait que je lui demande si elle voulait rentrer à New York était normal pour moi du moins je pensais à mon neveu avant tout bien que je déteste son père qui n’en ai pas réellement un pour moi c’est tout de même son père. Qu’importe si au début il ne voulait pas assumait son fils, qu’il a fuit comme un lâche après avoir mis ma sœur en cloque on s’en fou de tout ça après tout hein. Au moins Liam n’avait pas à vivre sans son père, bien que j’y avais réfléchis au cas ou celui-ci ne montrait pas le bout de son nez, j’aurai aider ma sœur du mieux que je pouvais aurais été ce père de substitution dont tout enfant à besoin mais au moins je n’avais que le rôle d’oncle et c’était déjà suffisant. Parfois l’envie d’avoir un fils envahi quand je passe du temps avec mon neveu d’amour, il est tellement au top ce petit, il me fait rire comme c’est pas possible c’est dingue comme la nouvelle génération apprend vite, te sors des réparties que toi-même petit tu n’avais pas, l’évolution. En toute honnêteté je déteste ce mec mais je sais me conduire civilisé surtout devant Liam je n’oserai pas rabaisser son père à ses yeux ça serait légèrement cruel, ce qui est bien avec l’autre c’est qu’on se déteste mutuellement pas besoin de faire de sans blanc juste devant le petit. « Dis pas de bêtise je sais que je déteste ce mec… mais je pense aussi à mon neveu c’est son père il a le droit de le voir je ne vais pas lui privé ça. Mais sinon bien sur que je voudrais que tu restes ici et que tu ne partes plus. » Elle me sourie alors quand je lui dis ça, j’suis pas cruel quand même puis quand ça concerne ma sœur et mon neveu je suis prêt à tout alors si sa rend heureux l’un deux bien sur que je préfère qu’il soit là ou ils veulent être que de rester à mon chevet, j’étais en vie désormais, et si la vie m’avait fait ce cadeau je n’étais plus prêt de la gâcher de quelque manière ce soit. Je ne sais pas si Nora me cachait quoi que ce soit concernant sa relation avec le père de Liam, ce qu’elle m’avait dit c’est qu’il se voyait de temps en temps pour leur fils et ils en restaient là. Je ne remettais nullement la parole de No’ en doute après tout c’est ma sœur pourquoi me mentirait-elle ? Peux être pour éviter que je m’énerve, ma foi. « Ton neveu a aussi besoin de voir son oncle et ta sœur a besoin de s'éloigner de lui et de New-York. » La fin de sa phrase m’interpella mais il y avait Liam et je ne voulais pas qu’ils entendent les conversations de grand de toute manière maintenant qu’elle était là nous aurions tout le temps pour en parler si elle le souhaitait. Je souris donc à sa réponse « Oui et moi aussi j’ai besoin de vous mes amours, bon ma p’tite grenouille j’t’apprendrai à faire du base ball un autre jour, mais j’vais t’apprendre si tu veux hein. »

Puis la curiosité me démangeant je lui demandai si les parents étaient au courant qui été venu pendant que je sombrais dans le noir, j’aurai peux être du éviter la question sur les parents vu la relation compliqué qui régnait entre ma sœur et eux. Faut dire dans notre famille, on nous demande une certaine tenu, des valeurs et avoir un enfant à dix neuf ans ça ne passe pas trop que voulez vous. J’aimerai vraiment qu’un jour ils fassent l’effort de pardonner à ma sœur, après tout ils étaient grand parent maintenant et nous étions une famille qu’importe les disputes, les erreurs, les tords que nous avions, nous somme une grande famille quelle intérêt de ce déchirer. « Tu dis n’importe quoi, tu sais très bien que leur fils préféré c’est le prodigue celui qui est parti risquer sa vie pas celui qui passe son temps à jouer à la balle. » Elle soupira à ma remarque, évidemment pour Nora comme pour mes parents c’était incompréhensible et c’est moi qu’avait le rôle du méchant mais seulement Drake jouait bien, avec sa tête d’ange là. C’est pas seulement une histoire de jalousie c’est qu’il a toujours tout fait pour me piquer mes copines, mes amies, appeler ça jalousie si vous voulez, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs mais à partir de là je ne l’ai plus calculé les seuls fois que je lui adresse la parole c’est pour lui dire des saletés. « Ta pris le numéro des jolies femmes j’espère pour quand je serai sur mes deux jambes tu sais. » lui avais je dis dans un sourire je m’attendais bien à sa réponse mais que voulez vous, entre frère et sœur, elle n’avait jamais aimé mes copines et allait savoir du jour au lendemain je ne les revoyais plus, j’avais peur qu’elle les tue mais je n’y crois guerre je vis son sourire et m’attendis au pire. « Tu sais bien qu'ils t'aiment aussi, ils ne savent juste pas le montrer. Tu es l’aîné, tu es connu, c'est toi le héros de la famille. Tu crois vraiment que je prendrais le numéro de ces filles pour te les donner, tu rêves. » J’avais du mal à croire à ceux que me disait ma sœur enfin oui et non, ils m’aimaient quand il n’y avait pas Drake dans les parages du moment qu’il était dans la même pièce il n’y en avait que pour lui, tout ça parce qu’il était le plus intelligent, le plus si le plus ça…
« C’est bien le problème ils ne savent pas le montrer avec moi … ni avec toi d’ailleurs. Oh si elle était sexy t’aurai pu pour ton frère quand même vilaine. » lui répondis je en riant.
J’avais beau être connu comme le dis si bien ma sœur, la célébrité au final ça n’apporte pas grand-chose quand j’y réfléchis, je ne savais plus ce que je voulais à présent j’étais un peu déstabilisé…perdu. « Dis moi tu sais quand je pourrais sortir de là parce que crois moi si ça tarde trop je te jure que cette fois ci je meurs. » Je la vis soupirais et m’attendait à une déferlante, j’avais beau être réveiller que depuis quoi une demi heure une heure peux être j’en avais déjà marre de cette pièce morbide. J’étais plutôt instable je dois l’avouer je n’aimais pas rester enfermer ni ne pas pouvoir bouger c’était horrible pour moi. « Ethan tu as été dans le coma pendant neuf jours, tu viens juste de te réveiller, alors prend ton mal en patience au moins quelques jours. Pour être sur que tout va bien. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose, pas encore. » Elle serra ma main , et dans son regard je vis qu’elle avait eut vraiment peur, peux être l’était elle encore mais je ne comptais pas partir, pas encore mon heure n’était pas arrivé. Posant un baiser sur sa main je fini par lui dire.
« D’accord je prend mon mal en patience mais tu as intérêt à rendre les jours ici plus agréable qu’ils ne le sont, j’te jure j’ai l’impression d’être dans un … fin regarde la pièce j’aime pas les hôpitaux tu le sais et encore moins l’odeur. Mais promis je prends mon mal en patience attendant le jour ou je pourrais enfin sortir. T’en fais pas Nono il m’arrivera rien, plus rien j’te le promets. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptyMar 9 Oct - 6:11


Ethan & Nora

Un accident n'arrive jamais bien et jamais aux bonnes personnes. Mais là l'accident de mon frère était arrivé juste au moment où j'avais besoin de m'échapper de New Yprk, où je devais fuir cette ville à tout prix. J'y étais heureuse auparavant. C'était une fille tellement unique, il n'y a qu'un seul New York et y vivre est un rêve éveillé ! Mais parfois même une ville si grande peut devenir étouffante... Et mon frère étant à l'hôpital à Town Square je ne pouvais en aucun cas être ailleurs qu'à son chevet ! Jamais ! Et surtout pas pour le père de Liam comme l'évoquait mon frère. Bien sur mon fils avait besoin de son père mais vivre ici quelques temps lui ferait le plus grand bien ! Ca le changerait de la grande ville, tout était mieux ici. La vie était normale, calme, sans scandales. Ethan détestait le père de Liam pour ce qu'il m'avait fait et surtout pour son comportement lorsqu'il avait appris que j'étais enceinte, il avais fuit ses responsabilités. Il ne savait pas tout ce qu'il s'était passé depuis des années. Pour mon frère nous nous voyons simplement pour le bien de notre fils, mais il y avait plus, tellement plus. J'avais eu la faiblesse de croire que finalement il pourrait m'aimer comme je l'avais cru lors de notre rencontre et il m'avait fait du mal encore... Mais nous n'allions pas parler de ca ici, pas devant mon fils. Il n'avait pas entendre les conversations entre grande personnes et encore moins une sur son père. « Oui et moi aussi j’ai besoin de vous mes amours, bon ma p’tite grenouille j’t’apprendrai à faire du base ball un autre jour, mais j’vais t’apprendre si tu veux hein. » Je souriais, mon frère s'occupait si bien de mon fils. Il était un peu comme son second père. Je savais qu'il serait toujours là pour lui quoi qu'il advienne.

Il y a toujours de la jalousie et une certaine compétition entre les frères et sœurs, mais celle qu'il y avait entre mes frères étaient pires que tout. C'est vrai qu'à la naissance de notre cadet notre mère n'avait eu de yeux que pour lui mais il n'y pouvait rien, au départ. Ethan s'était mis à le détester et plus le temps passait et moins il l'appréciait. Je ne savais pas trop où me placer, c'était mon petit-frère je ne pouvais pas tellement lui tourner le dos pour ne pas contrarier mon jumeau. Le problème venait de nos parents comme toujours, ces derniers avaient des idées bien précises sur ce que devait être la vie de leurs enfants et lorsque l'on dévie du droit chemin comme j'avais pu le faire nous n'étions plus rien pour eux. « C’est bien le problème ils ne savent pas le montrer avec moi … ni avec toi d’ailleurs. Oh si elle était sexy t’aurai pu pour ton frère quand même vilaine. » Je soupirais, pour moi le problème était réglé depuis longtemps, il n'y avait même plus de question de préférence. « Ils n'ont rien à me montrer, je n'existe plus pour eux. » Je baissais les yeux, je ne comprenais pas comment des parents pouvaient tourner le dos à leur propre enfant, c'était inconcevable pour moi ! « Je veux garder mon frère pour moi alors toutes celles qui sont sexy je les renvoient encore plus vite. » Dis-je en riant. Il y avait toujours eu ce truc entre Ethan et moi, nos petits-amis respectifs n'étaient jamais assez bien pour l'un comme pour l'autre.

Il n'en pouvait déjà plus d'être ici, je comprenais, les hôpitaux étaient vraiment d'horribles endroit mais il ne pouvait pas risquer sa vie, pas encore. Je savais qu'être ici était long et assez effrayant mais c'était pour son bien, ici je savais qu'il était en sécurité, du moins qu'il ne risquait pas de mourir. Il venait à peine de se réveiller, il avait besoin de repos et d'être surveillé encore un petit peu. « D’accord je prend mon mal en patience mais tu as intérêt à rendre les jours ici plus agréable qu’ils ne le sont, j’te jure j’ai l’impression d’être dans un … fin regarde la pièce j’aime pas les hôpitaux tu le sais et encore moins l’odeur. Mais promis je prends mon mal en patience attendant le jour ou je pourrais enfin sortir. T’en fais pas Nono il m’arrivera rien, plus rien j’te le promets. » Je souriais. J'étais rassuré qu'il ne fasse pas sa tête de mule ! « Je te promets de venir tous les jours et de rester toute la journée avec toi, tu ne vas plus me supporter ! Et dès que le médecin donne son accord je te ramène à la maison ! » Dis-je en posant un baiser sur sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan EmptySam 13 Oct - 17:00

Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Tumblr_m98b2lWMa61rxgnvao1_500

Vous savez on pense souvent que les accidents ça n’arrive qu’aux autres, jamais à nous non ce n’est pas possible, c’est vrai que nous même on est genre des super héros des gens tellement unique auquel il n’arrivera rien parce que c’est comme ça. On a tout le groupement des anges gardiens juste pour nous, FAUX, on est humain donc on est comme tous le monde, comme monsieur tous le monde, on a peux être une meilleure situation que monsieur X notre voisin, un cousin, un ami, mais c’est la même chose. Rien n’arrive au hasard après tout il y a toujours des explications à des faits. A un moment donné de ma vie je me suis montré peux être imbu de ma personne, j’ai peux être changé du tout au tout par rapport à ce qui m’ ai arrivé je ne sais pas vu que je ne m’en souviens pas. Trop de chose gamberge dans ma tête peux être que cet accident c’est la chance pour moi de renaitre, de faire le point sur moi-même me rendre compte de ce que j’ai pu faire, bonne ou mauvaise. De retracer ma vie. Je ne sais pas vraiment une chose est sur j’ai du temps pour y penser et mettre en application. Pour le moment, pour aujourd’hui on va tacher de se réveiller en douceur et de profiter de la journée ou du moins fin de journée je pense avec ma sœur. Comment survivons à ce genre d’accident, au fait de ne plus avoir de souvenir pratiquement je veux dire ce n’est pas comme si ça arrivais à tous le monde, pas comme si c’était normal. Et comment les proches le vivent ils ? ça c’est une autre question.

Quand à mon neveu Liam, j’avais toujours été la pour lui comme pour ma sœur, j’ai toujours détesté son père, son copain, le genre de mec lâche qui met en glauque une fille et se barre après, faut assumer quand on utilise son canon… puis si on ne veut pas d’un gamin on prend les précautions pour ne pas que ça arrive je ne sais pas quoi. J’ai jamais oublié quoi que ce soit moi, faut dire j’ai jamais rencontré la personne pour, j’aimerai tellement avoir un fils aussi beau que Liam , un petit qui me ressemble … un jour peux être quand j’aurai trouver la perle rare avec qui je me sentirai moi-même. Une blonde ou peux être une brune je ne sais pas trop encore après tout quand ça me tombera dessus en fait. La question n’est pas encore d’actualité d’ici un an ou deux, plus peux être allez savoir. Bref par respect pour mon neveu je ne parlerai pas ni ne demanderait pas d’information à ma sœur sur son père je n’ai pas envie qu’il entende de mot trop cru sortant par mégarde de ma bouche, j’y peux rien je ne contrôle pas mes mots quand on parle de lui. C’est peux être la personne qui m’agace et m’énerve le plus au monde du moins dont je me rappel. Faut dire j’ai quand même assisté ma sœur durant toute sa grossesse et son accouchement, j’ai pris le rôle d’un père alors que je ne suis que son frère.

La jalousie, ce sentiment qu’on a du mal à contrôler, jalousie est d’une certaine façon une belle preuve d’amour certes parfois désagréable voir horripilant, mais ça reste tout de même mignon genre quand c’est moi qui en fait une quoi. Et il m’arrive souvent d’en faire avec ma sœur, durant notre jeunesse c’était horrible pour elle comme pour moi quand on voulait accostez une fille ou un mec vous pouvez être sur qu’il y aura toujours l’un de nous pour tout faire capoter par une remarque ou un geste. Comment fuir votre rencard en une seconde appelez les McAlister. En ce qui concerne la famille c’est compliqué ma mère m’a toujours préféré à Nora quand on été jeune et quand il y a eut notre frère c’est devenu lui le favoris. Plus on a grandit et moi on voulait rentrer dans leur chemin tout tracer, la première qui fini par être rayé c’est Nora et quelque chose me dit qu’un jour ça sera moi. « Ils n'ont rien à me montrer, je n'existe plus pour eux. » Elle baissa les yeux, et ça me fit énormément de peine, je n’ai jamais imaginé que les parents finiraient par rayer de sa vie leur fille, leur fille ou leur fils qu’importe on ne peut pas oublier ses enfants, faire comme si ils n’existaient pas quoi. Je sais pas faut vraiment être sans cœur sinon. « ça changera peux être un jour… » lui dis je essayant de la rassurer, j’aimerai vraiment que tout ça s’arrange. Après tout c’est bien une histoire à la con le pourquoi ils ne lui parlent plus faudrait qu’ils pensent un peu à leur petit fils, à un moment donné ils s’en voudront peux être mais il sera trop tard pour arranger les choses, trop de douleur … On oubli jamais rien.

« Je veux garder mon frère pour moi alors toutes celles qui sont sexy je les renvoie encore plus vite. » Dit-elle en riant. Comme je vous le disais la jalousie entre frère et sœur, mais avec Nora je trouvais ça mignon bien que dés fois j’ai mal accepté maintenant c’est tout autrement. Faut comprendre notre lien aussi. « A ce rythme là j’vais finir vieux et seul si tu fais ça , ta pas de jolie fille à me présenter une de tes copines peux être (aa) ? » lui demandais je à nouveau en souriant, j’aimais la provoquer un peu, et voir ses réactions, sa jalousie était juste trop mignonne.


« J’te supporte depuis que j’suis né ça devrai le faire jusqu’à ce que je devienne vieux, perdre mes cheveux et mes dents ». Dis je en riant avant de reprendre « La maison, ma maison ou chez les parents ? » lui demandais je alors, je n’avais pas envie d’aller là bas enfin du moins je voulais éviter cela pour ma sœur sachant comme les liens étaient et puis bon j’avais réussi à me payer une baraque avant de partir New York tant qu’à faire les chambres inoccupés faut qu’elles servent à un moment donné. J’avais fait une bonne affaire quand j’me suis décidé à l’acheter tiens je ne regrette absolument pas je peux toujours la vendre à un moment donné. Et de toute manière je pense qu’un jour je finirai par avoir des enfants et une petite femme du coup pas besoin d’acheter plus tard, maintenant c’est fait plus de loyer à payer, plus trop à calculer. Quoi qu’il en soit à peine réveiller que je voulais sortir de ce lieu, malheureusement ce n’était pas pour aujourd’hui comme me le fit remarquer ma sœur, je soupirai et me remis en position allonger. Le temps risquait de me paraitre une éternité … je ne sais pourquoi, si je pouvais avancer le temps ou peux être revenir en arrière je pourrais trouver des réponses à celles que je ne trouve pas, pour l’heure une telle invention n’a pas encore vu le jour. Ou se trouve dans un environnement hypra sécurisé. Qu’importe je crois que les journées que je passerai ici aller finir par me miner le moral c’est bien ce que font les effets secondaires de l’hôpital quand on y reste trop longtemps. Je pariai allez sur 7 jours d’hospitalisation obligatoire pour contrôler que tout aller bien, au pire j’étais majeur donc je pouvais sortir si j’en avais envie non ? On ne va pas jouer le chieur je vais supporter les jours que je dois faire et après adios et j’y mets plus jamais un pied.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty
MessageSujet: Re: Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan   Don't Go, please Wake Up !  ϟ pv Ethan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't Go, please Wake Up ! ϟ pv Ethan
» Ethan Hudson
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥
» Ethan ENAEL
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps abandonnés-