NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 CHALLENGE WEEK → Capucine L. Delorme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff → les habitués du café
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: CHALLENGE WEEK → Capucine L. Delorme   Dim 13 Jan - 22:10





Capu Week
(du 14/01 au 20/01)

Règles

Un personnage, sept jours dans la semaine, sept mises en situation dans Town Square. Voici le principe des challenge weeks. Chaque jour de la semaine, un membre recevra une mise en situation qu'il devrait développer en un minimum de 500 mots. Dès qu'il aura répondu à une situation, Morning Coffee lui enverra la prochaine. Le tout, pendant sept jours, du lundi au dimanche. Si le membre a réussi son challenge, il gagne un prix.

Programme

Lundi ▪ Capucine rentre tard chez elle et pense être suivie par un pervers psychopathe. C’est évident faux.
Mardi ▪ Capucine met feu à sa cuisine en essayant de cuisiner quelque chose. Les pompiers arrivent.
Mercredi ▪ Capucine tente de faire une séance de spiritisme pour contacter la célébrité de son choix. Elle a simplement oublié que cette célébrité n'était pas morte.
Jeudi ▪ à venir.
Vendredi ▪ à venir.
Samedi ▪ à venir.
Dimanche ▪ à venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Capucine L. Delorme   Lun 14 Jan - 15:25





Someone out there's coming for me
14/01

IL fait froid, et sombre, et je n’arrive pas à croire que celui qui se prétend mon frère – l’homme de notre maison recomposée à la baisse – n’ait pas daigné bouger ses fesses jusqu’à moi pour venir me chercher avec ses muscles de défenseur et sa voiture qu’il ne veut pas que je conduise – entre nous soit dit, encore à cause d’un énorme cliché sur ô combien les femmes ne sont pas capables de conduire une voiture à laquelle on a donné un prénom – mais qui fait encore ça de nos jours, donner un prénom à une voiture, sérieusement ? On se croirait perdu dans K2000, mauvaise blague.
Je remonte le col de mon manteau et presse le bas. J’ai l’impression qu’on m’observe, depuis que je suis sortie de ce bar crasseux, c'est-à-dire depuis près d’une vingtaine de minutes. Quelqu’un me suit, j’en suis presque certaine. Je tremble un peu et accélère encore ma course, sortant mon téléphone pour me visser l’oreillette sur l’oreille, composant le numéro de la maison à la hâte. Evidemment, c’est occupé. Mon frère, si responsable, doit être pendu au téléphone avec son fils – j’exagère un peu en disant que c’est peu responsable, je vous l’accorde. Une vague d’air frais souffle dans la rue et je tente un petit demi-tour sans m’arrêter de marcher pour tenter de distinguer une ombre éventuelle qui aurait décidé de me suivre. Si ça se trouve, ma mère a envoyé un agent secret français pour qu’il me capture et me ramène chez moi, pour que je subisse ses dernières semaines. Je fronce le nez, cette pensée-là est légèrement déplacée. Je secoue la tête et me retourne pour regarder où je vais tandis que mon cerveau se met à extrapoler sur les titres du journal du lendemain. Une jeune femme retrouvée morte dans une ruelle. Je grimace et secoue la tête, m’accroche à mon propre manteau et cours presque désormais.
Je réessaye d’appeler mon frère et entendant un grand boum ! derrière moi. Je laisse échapper un cri de surprise et prends mes jambes à mon cou, courant cette fois à toute allure jusqu’à arriver dans une rue complètement éclairée. Là seulement, je m’autorise à ralentir, et attends que le répondeur s’enclenche. « T’ES VRAIMENT UN GROS CON ! » Je raccroche dans un accès d’adrénaline haineux, puis me retourne pour voir à la lumière si tout va bien. Encore quelques minutes et tout ira bien, je pourrais insulter mon frère et aller tranquillement me coucher sans risque de finir dépecée dans un coin de ruelle. Vraiment, quelle vie, alors que je n’ai même pas eu le temps de… boum. Oh, mon dieu. Il y a quelqu’un, c’est sûr maintenant, sûr et certain. S’ils étaient plusieurs ? Si c’était un piège pour m’enlever et me garder séquestrée pendant des années dans une cave humide pour que je serve de mère porteuse à un réseau clandestin de terroriste d’Amérique latine ? Si on m’envoyait au Mexique pour que je fasse passer de la drogue en menaçant toute ma famille ? Si on m’enlevait pour me vendre au… Uh. Je grimace et cligne des yeux en m’apercevant que la maison est là. Je trace les quelques mètres qui m’en séparent et ouvre la porte à la volée. « JE SAIS PAS OU TU ES ARTHUR MAIS JE VAIS TE TUER, J’AI FAILLI MOURIR TOUTE SEULE DANS LA NUIT OU FINIR DROGUEE ET ENCEINTE ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Capucine L. Delorme   Mar 15 Jan - 21:59





Cooking shouldn't be so complicated right ?
15/01

Bon. Cuisiner ne devrait pas être si compliqué, pas vrai ? Je fronce un peu le nez en mettant la viande que j’ai découpée dans la poele avant d’enclencher soigneusement le gaz, éloignant les légumes pour l’instant. Bon. Dix minutes, c’est parfait. Je choisis ce précieux laps de temps pour débarquer dans la chambre de mon frère qui a failli me laisser mourir dans la rue hier, et me laisse tomber sur son lit. « Ta barbie, là, elle aime la viande bien cuite j’espère ? » Il me regarde d’un air soupçonneux et hausse les sourcils. « Me dis pas que t’essaye de cuisiner pour ce soir ? » Je lui adresse un gentil sourire d’enfant battu et lui proteste. « Ah non Capu tu vas pas remettre ça, personne n’est moins doué avec une cuisine que toi sur terre, être élevé par des riches t’as pas aidé, mais parfois vaut mieux se résoudre… » Je roule des yeux et le frappe délibérément. « Je te signale que la recette est hyper simple, et qu’en plus de ça, ça cuit tout seul ». Je croise les bras et penche la tête au-dessus de son épaule pour lire derrière lui l’article qu’il est en train de parcourir. Je m’étire doucement et ferme les yeux, j’ai enclenché le minuteur de ma montre, tout va bien. Je sais peut être cuisiner, finalement. Mais mon frère interrompt mes rêveries et me pousse au bout de quelques minutes seulement. Ew. « Capu, ça sent le cramé ton truc » « Mais non » « Je te jure que si ». Je soupire, théâtrale, et me lève à regret pour filer vers la cuisine où mon petit plat – absolument pas crâmé, j’en suis certaine – m’attends. Quoi qu’il a peut être raison, ça sent drôle… Et merde, encore un plat raté, et il va pouvoir le raconter à… oh mon dieu. Je recule en entrant dans la cuisine et plaque ma main contre ma bouche. « ARTHUR ? » Je l’entends soupire d’ici, mais il lâche, bon prince : « Quoi ? » Je grimace et attrape un torchon – merde, c’est le torchon qui brûle « Panique pas surtout mais… CA CRAME » Je recule, paniquée, alors que le foyer du feu s’étend largement. Mon frère arrive en courant et tente à son tour le coup du torchon pendant que je dégaine mon portable pour composer le numéro de téléphone des pompiers.

Bon. Si on fait le bilan, ce n’est pas si catastrophique que ça. Si ? Euh. Mon frère m’assassine du regarde et un pompier s’approche en souriant. « Je crois que la cuisine, c’est pas fait pour vous… » Ah, non, tu crois ? Moi qui pensais m’y remettre ! « Je vous déconseille d’approcher une cuisine désormais », ben voyons, continue non ? Je regarde Arthur de loin qui ne cesse de m’envoyer des flammes – aha – avec ses yeux brulants – elle est bonne celle-là, aussi. « Bon, bah on va vous laissez, un, dinez bien ». Est-ce que les pompiers ont seulement le droit d’être aussi cons ? Ew, je grimace et croise les bras en regardant un autre grand et brun me faire un clin d’œil pervers en quittant ma maison – celle d’Arthur, au temps pour moi – brulée. « T’as intérêt à sortir ton carnet de chèques et tes yeux de chien battu », me lance mon frère toujours aimable. « Arrête, on dirait Maman ». Tss.
<

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Capucine L. Delorme   

Revenir en haut Aller en bas
 

CHALLENGE WEEK → Capucine L. Delorme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CHALLENGE WEEK → Ebba M. Eriksson
» CHALLENGE WEEK → Sebastian L. Petterson
» CHALLENGE WEEK → Kora J. Burkle
» Challenge Elite, descriptif et explications : à lire !
» Invitations au week-end final de bêta-test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: CHALLENGES ECHOUES-