NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff → master of sex
Côté coeur : Marié à Sebastian la bête de sexe !
Job : Pâtissier au Morning Coffee, adepte des pauses sexy dans la réserve avec le patron & papa comblé de Mary et Quinn.
Age : 20 ans
Célébrité : Dylan O'Brien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: What happens in the ass, stays in the ass.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash   Sam 1 Juin - 22:20





Crash& Micah


Troisième bière. Micah en était à sa troisième bière. Et il envisageait de toutes les siffler juste pour emmerder son prétendu meilleur ami et sa demi-heure de retard.

L'adolescent déposa sa bouteille à côté de lui, bailla, s'étira, tapota du bout des doigts le sol sur lequel il était assis, reprit finalement sa bouteille et tira son portable de sa poche.

Trente-deux minutes de retard. Micah avait attaqué les bières après le quinzième minute d'attente. Il les méritait. Il les avait trainé là, tout en haut du phare. Ouaip.

Il n'avait pas le droit d'être là normalement. Mais s'infiltrer le soir sous le nez du gardien était un sport que Crash et lui maitrisaient à la perfection depuis des années. Et d'accord – normalement, ils devaient se retrouver au Fitzgerald's. Parce qu'Isaac-Casey était l'homme le plus cool de la planète et qu'il laissait Micah boire de l'alcool.  Seulement, voilà, la nostalgie avait frappée de plein fouet. Ni une, ni deux, Micah avait changé ses plans et envoyé un sms à Crash : « Rendez-vous au phare. Oublie pas l'alcool. »

Techniquement, il n'était pas censé se bourrer la gueule ce soir. Techniquement.

Sauf que techniquement, il n'avait aucune raison d'être nerveux non plus. Il allait juste, voir Crash, prendre des nouvelles, en donner. Lui annoncer qu'il était fiancé à Sebastian, accessoirement.

Sebastian que pour une raison mystérieuse, Crash ne semblait pas porter dans son cœur. C'est là que ça se corsait. Pourtant, Crash avait été le tout premier à entendre parler de Sebastian.

Ça avait commencé après son passage à l'animalerie. « Hey Crash, tu sais le mec qui est venu acheter un chien ? Ouais celui hyper sexy que t'as fait fuir exprès pour me pourrir la vie... Bah c'est le patron du Morning Coffee. J'crois que je vais essayer de travailler là-bas. Non pas pour me le taper dans l'arrière boutique ! »

Ça avait continué après une dizaine de refus d'embauche. « C'est qu'un pauvre type. Soit il me hait et ça l'amuse de me savoir terrorisé par des mygales toute la journée, soit j'ai vraiment l'air nul en tant que serveur. J'ai pas une bonne tête de serveur ? J'suis totalement surqualifié pour servir des cafés ! »

Puis naturellement après sa première soirée chez Sebastian. « Putain Crash... J'ai couché avec Sebastian. Comment ça c'est qui Sebastian ? Ah. Oui. Lui, le pauvre type. Arrête de te marrer. Sérieusement. »

Et trois jours plus tard. « En fait on – sort ensemble ? Avec Sebastian. Oui. Sauf qu'il préfère pas que ça se sache donc... si tu pouvais contrôler ton flot de paroles. En fait, on est pas obligé d'en parler du tout. »

Encore dix jours après ça. « Je lui ai dis que j'étais amoureux de lui. Non Crash, je déconne pas. »

Le printemps avait finalement fait son arrivée plus d'un mois plus tard. « Sebastian m'a retrouvé en ville ! En ville ! Devant tout le monde ! Et comme j'suis étonnamment merveilleux, il m'aime aussi. Devant tout le monde. Hey, j'suis plus le Solid Snake de l'amour ! Surtout que Snake, ça te va mieux qu'à moi... »

Rien n'avait vraiment changé jusque là. Micah et Crash formaient toujours la même paire d'aimants à embrouilles sur pattes. Personne ne s'était jamais mis entre eux. Ça n'allait pas commencer maintenant. Pas à cause de Sebastian. Pourtant, c'est peu de temps après ça que la vie de Micah s'était écroulée. Encore une fois. A cause de son père cette fois.

Tout l'amour et les « je t'aime » du monde n'était pas venus à bout de ses craintes. Pas plus que l'amitié d'une vie qu'il vouait à Crash. Ni Sebastian, ni Crash n'avaient pu approcher Micah après que son père aie péter les plombs. Sebastian a cru que c'était Micah ne l'aimait plus. Crash a cru que c'était parce que son meilleur ami filait le parfait amour et se foutait éperdument de lui. Les deux avaient torts. Mais comme ils ne se connaissaient quasiment pas. Personne ne savait la vérité et tout le monde spéculait dans son coin.

C'était au premier qui irait le chercher de force et le confronterait sans lui laisser d'échappatoire. Sebastian s'en était chargé. Il avait collé Sam, Micah et le chien dans sa bagnole dès que l'adolescent avait avoué ce que son père lui faisait subir. Les avait emmené loin de chez eux, loin de leur père.

Micah était en miettes. Il était resté terré chez Sebastian pendant des semaines. Il n'avait vu personne, pas même Crash. C'était juste – trop difficile. De le voir en sachant qu'il devrait lui mentir.  Parce que Micah n'avait rien d'autre à offrir. L'horreur des évènements lui avait volé ses mots.

Mais il allait mieux maintenant. Assez pour retrouver son meilleur ami sans avoir l'impression que ce qu'il avait vécu était gravé sur son visage. Celui qui s'apparentait le plus à ce que Micah considérait comme sa famille. Ils s'étaient adoptés mutuellement. Toujours là pour l'autre. C'était dans leur code de conduite tacite. Et Micah y avait mit un coup de canif en s'éloignant plutôt que de le laisser lui apporter son aide. Alors il culpabilisait. Mais Crash lui manquait plus encore.

Et il était quasi sûr que cet imbécile faisait exprès d'être en retard. C'était ça, ou il s'était fait coincer par le gardien du phare. Dans le doute Micah leva sa carcasse et posa ses mains sur la rambarde du sommet. Le soleil se couchait lentement sur la mer d'un côté. Il fit le tour histoire d'épier les alentours tel une vigie dans son bateau pirate. Aucun signe de Crash. Soit il était vraiment à la bourre, soit il était déjà dans le bâtiment. Micah soupira, reprit une gorgée de bière et se décida finalement à lui envoyer un message : « Tu comptes me faire poireauter là toute la nuit ? Parce que c'est nul comme vengeance ! »

_________________
SUPERNATURAL LOVE CONQUERS ALL


Le calendrier de l'avent Micastian :
 


Dernière édition par Micah B. Summers le Ven 9 Aoû - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → virgin forever
Côté coeur : A peut-être trouvé quelqu'un pour s'occuper de sa virginité <3
Job : Soigneur au Zoo de Town Square.
Age : 20ans
Célébrité : Tyler Posey
Age : 27
DC/TC : Matheo l'homme qui n'aime que son chien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Une nouvelle vie pour Bobby monster
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash   Mar 4 Juin - 14:49

Change; we don’t like it, we fear it,
but we can’t stop it from coming.




Pourquoi ce genre de chose lui arrivait toujours à lui ? Rester enfermé dans le cave à alcool de sa grand-mère, c'était une chose. Avoir oublié son portable dans sa voiture et ne pas pouvoir réclamer d'aide, une autre. Mais voir sa Mamie Rita, après 30minutes d’appelle à l'aide, forcer la porte à coup de batte de base-ball, alors que la clef est sur la serrure, c'était quand même du jamais vu. Dans la famille super Ivorra je demande la grand-mère. Bon il faut bien l'avouer, génétiquement parlant ils n'étaient pas exactement des modèles d'intelligence dans la patrie, mais là on frôlait quand même le ridicule. « Tu peux me dire ce que tu fous avec une batte de base-ball chez toi ? Et bon sang, pourquoi t'as pas simplement tourné la clef ? » Sa grand-mère haussa les épaules et repartie boire son café comme si de rien n'était. Tout est normal dans cette famille.

Une fois remis de ses émotions, Crash attrapa une bouteille et deux verre dans la cuisine alors que sa grand-mère le scrutait du regard en roulant les yeux, peu heureuse d'être une fois de plus dans les magouilles de son petit-fils. Puis avant de partir, il déposa un baisé sur son front vérifiant par la même occasion qu'elle allait bien. Ce n'était plus de son âge ce genre d’activité et il aurait été bien embêté de la retrouver avec la hanche déboîtée, tout ça parce qu'elle n'était plus capable de reconnaître une clef.

Alors que Crash quittait la maison d'un pas pressé, elle lui adressa, en criant au travers du corridor, un jovial : « Saloutatiion à Micaaaaah » Sa grand-mère avait toujours eu le béguin pour le meilleur ami de Crash et l'avait promis, avec quelques années de moins elle ne se serait pas gênée. Crash c'était d'ailleurs bien gardé de lui annoncer que monsieur, était maintenant en couple et de plus avec un autre homme. Cela aurait été dommage de briser les dernières rêves d'une vielle femme non ?

Dès qu'il fut installé sur le siège conducteur, il attrapa son portable qui prônait d'un air mesquin surle siège à sa droite, et lu le message de Micah.  « Tu comptes me faire poireauter là toute la nuit El Gringo ? Parce que c'est nul comme vengeance ! » c'est à ce moment qu'il réalisa à quel point il était en retard. Plus de 40minutes maintenant . Il lui envoya une bref réponse « Tu me connais c'est pas mon genre ce genre de vengeance. » mensonge éhonté « J'arrive dans 10'. Bois pas toutes les bières sans moi amigos. » quitte à se faire appeler El Gringo autant en profiter pour placer le seul mot qu'il savait écrire en espagnole. Puis il démarra en trombe. Le phare était à pas plus de 5 minutes de la maison de Mamie Rita, il y serait donc rapidement.

Bien que son retard ne soit qu'une vague coïncidence, son message n'avait évidement rien d'honnête et il se doutait bien que Micah n'allait pas le croire avant qu'il lui explique le tout. D'ailleurs il devait avouer avoir fortement pensé à l'idée de le faire poireauter un peu. Crash avait attendu des semaines avant de dégoter ce rendez-vous, il pouvait bien patienter quelques minutes non ? C'est donc sans trop de stress qu'il arriva en haut du phare avec un peu moins d'une heure de retard.

Le spectacle qui l'attendait avait le potentiel d'une scène de film américain. Micah seul en haut de son phare entouré de ses bouteilles de bière. Pour une bonnes parties, entamées et finies. Il avait l'allure du mendiant pas bien luné et Crash du s'empêcher de rire. Puis il croisa le regard de son meilleur ami pour la première fois et ressentit une émotion bizarre, il lui sembla étrangement différent, quelque chose avait changé mais il n'y prit pas trop garde. Sans doute les yeux de l'amour pensa-t-il, probablement pour se rassurer.

« C'est bon de voir que tu es toujours en vie. »

Cette phrase qui ressemblait à s'y reprendre à une pique de la part de Crash, il l’avait dit sans réels arrières pensées. Il était vraiment heureux de revoir son meilleur ami, même s'il lui en voulait un peu de l'avoir écarté de sa vie ses dernières semaines.
Le ton de sa voix avait beau être jovial Micah avait pourtant peut de chance d'être dupé par si peu. Pour preuve, à cet instant même et en temps normal, Crash lui aurait déjà déballé la moitié de sa vie depuis qu'ils c'étaient quittés et ce sans oublier de détailler la raison pour laquelle, il était carrément à laboure. Mais il n'en avait rien fait. Restant étrangement calme, il s’accroupit pour sortir la bouteille de son sac.

« Je nous ai pris de la tequila, je me suis dit qu'on pourrait en avoir besoin, puis c'était un peu la seule chose que ma vieille mexicaine de grand-mère avait dans son armoire. » Il échangea un sourire complice, sachant tous deux la raison pour laquelle l'armoire était déjà vide. «  D'ailleurs je te fais pas deviner qu'elle te salut avec beaaccoup d'entrain pour une femme de son âge. Je crois bien que tu lui manques » Le regard cette fois replongea dans le sac, Crash ne voulait pas laisser entendre qu'il partageait ce sentiment avec sa grand-mère bien que ça soit vrai. Micah était plus qu'un amis pour lui. Il était sa famille, celle qu'il n'avait pas eu la chance d'avoir. Il avait pour habitude de tout partager avec lui, et réciproquement. Mais aujourd'hui il avait la vague impression que Seb avait pris sa place dans le coeur de Micah. Il n'y avait pas assez d'espace pour un meilleur ami encombrant et bruyant.

« Tiens, je nous ai aussi pris ça » d'une main hésitante il envoya le chapeau de matelot au jeune homme puis ajusta le sien sur sa tête. Ça faisait bien longtemps maintenant qu'ils avaient abandonné cette vieille habitude de porter leur chapeau de matelot quand ils venait ici. Chapeaux qu'ils avaient achetés à la sueur de leur front, après lavage express de la voiture du paternel. Crash les ayants retrouvés traînant dans un coin de sa chambre, il avait trouvé amusant de ce rappeler ce vieux souvenir avec son plus vieille ami. Avec son meilleur ami.


made by pandora.




_________________

It's gonna be alright
A lot of us grow up and we grow out of the literal interpretation that we get when we're children, but we bear the scars all our life. Whether they're scars of beauty or scars of ugliness, it's pretty much in the eye of the beholder.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff → master of sex
Côté coeur : Marié à Sebastian la bête de sexe !
Job : Pâtissier au Morning Coffee, adepte des pauses sexy dans la réserve avec le patron & papa comblé de Mary et Quinn.
Age : 20 ans
Célébrité : Dylan O'Brien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: What happens in the ass, stays in the ass.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash   Sam 6 Juil - 18:39





Crash& Micah


Crash avait une drôle de tête. Il avait rit en arrivant, ce qui était plutôt bon signe. Mais là, il avait juste une drôle de tête. Pire encore, il ne disait rien.

« C'est bon de voir que tu es toujours en vie. »

Micah plissa les yeux derrière sa bouteille. Quoi ? C'est tout ? Apparemment oui, parce que Crash se contenta de s'accroupir et de farfouiller dans son sac.

« Je nous ai pris de la tequila, je me suis dit qu'on pourrait en avoir besoin, puis c'était un peu la seule chose que ma vieille mexicaine de grand-mère avait dans son armoire. » La pauvre mamie Rita avait déjà subi des pillages en règle. Elle ne bronchait jamais, et Micah soupçonnait qu'il n'y avait que chez les Ivorra que la grand mère de la famille laissait son petit fils se bourrer la gueule tranquillement avec son meilleur ami. « D'ailleurs je te fais pas deviner qu'elle te salut avec beaaccoup d'entrain pour une femme de son âge. Je crois bien que tu lui manques » Aïe. Micah encaissa la remarque anodine sans broncher, mais bordel, ça faisait plus mal que prévu. Par chance, ou par gène, il ne savait pas vraiment, Crash était retourné dans son sac. Laissant Micah avec ses réflexions et son silence. En tant normal il aurait clamé son amour impossible avec mamie Rita – il faisait dans les vieux, mais quand même 50 ans d'écart, c'était beaucoup – et promis de rentrer avec Crash pour passer la nuit chez lui et la voir au matin pendant le petit déjeuner. Là... il ne le sentait pas vraiment.

« Tiens, je nous ai aussi pris ça » Micah manqua de lâcher sa bière pour attraper l'objet non identifié lancé dans sa direction. Un chapeau. Un chapeau de matelot. « Tu les as retrouvés ! » fit-il en souriant automatiquement au souvenir. Puis son regard oscilla entre son propre bien et Crash qui mettait le sien sur sa tête. Son meilleur ami avait l'air... et bien il avait l'air nostalgique. Pas comploteur. Pas comme s'il essayait de faire culpabiliser Micah par absolument chaque phrase depuis qu'il était arrivé. Juste lui. Juste Crash, Micah et un océan de non-dits entre les deux.

L'adolescent cala son chapeau sur sa tête à son tour et attrapa une bière. « Tiens commence par ça. J'me suis sacrément bien lubrifié l'œsophage avec toutes les bières que je me suis enfilé, la tequila va glisser toute seule ! »

Il se redressa là-dessus et wow – pourquoi le monde tournait comme ça ? Micah attrapa le première truc qui passait – la manche de Crash – et resta immobile le temps de calmer le tangage intérieur. « Sebastian va me tuer si je rentre bourré. » maugréa t-il, concerné par le développement merdique de sa fin de soirée, mais bien plus concerné par son besoin immédiat de tequila pour gérer son actuelle situation de crise avec Crash. Et merde, en plus il venait juste de parler de Sebastian. Comme si son meilleur ami dernièrement délaissé avait envie qu'il soit leur premier sujet de conversation.

Micah relâcha sa manche, chipa la tequila et lui fourra une bière dans les mains à la place. Puis il alla s'adosser au mur, ouvrit la bouteille et enfouit une main dans sa poche, songeur. « J'suis content que tu sois venu. » confessa le jeune homme avec un petit sourire en coin, qui se mua trop vite en grimace amère. « Et je sais que j'ai complètement merdé. » ajouta-il sans trop savoir où il allait. Il leva ses prunelles hésitantes sur Crash et fit une moue coupable. Si seulement tout pouvait être la faute de Sebastian, ça serait bien plus simple ! Sauf que ce n'était pas lui le nœud du problème. Non. Si Micah voulait s'expliquer, il devait passer par... son père. Et quelle est exactement l'ouverture pour parler des abus sexuels de son propre père ? Seigneur... il n'était même pas sûr de pouvoir en parler, mais d'un autre côté, il ne voulait pas avoir de secrets pour Crash. Il savait tout de lui. Il avait toujours tout su. C'était dans l'ordre des choses. Et Micah était juste – heureux qu'il soit là, à le regarder avec sa bière dans la main, à se demander ce qu'il essayait de lui dire.

« Ya quelques semaines j'ai voulu quitter Sebastian. » annonça t-il, parce que c'était une ouverture comme une autre, et que c'était la vérité. Il poursuivit, avant que Crash ne s'imagine que Sebastian lui avait fait une crasse et qu'il était resté terré dans son trou à cause d'une vilaine peine de cœur. « Mais c'était pas sa faute. Il avait rien fait de mal. C'était... moi. Il se passait des trucs chez moi – avec mon père. » Des histoire de drogues penserait Crash, vu que c'était la version officielle. Micah serra les dents, puis avala une gorgée d'alcool pour se donner un peu de contenance, ou le courage de continuer. « Des trucs que je voulais pas qu'il sache. Et toi non plus. Sauf que lui, il est totalement parano, et qu'il est directement venu chez moi pour m'obliger à lui dire ce qui se passait. Je sais que c'est pas une excuse pour t'avoir rien dit mais – ce qui se passait chez moi, c'était pas des histoires de drogue Crash. »

Il avait trop dit et pas assez à la fois. Mais l'adolescent marqua une pause, incertain, et sonda la réaction de son meilleur ami en quête d'un quelconque encouragement à continuer ou à s'arrêter là. Crash aussi était un curieux et tout comme Micah, il n'était pas du genre à avoir la sagesse de se dire que certaines vérités doivent rester dans l'ombre. C'est juste que là, la vérité était particulièrement difficile à extirper de sa gorge alors... Micah improvisait. Il avait toujours été doué en improvisation, à défaut de savoir mentir ou demander de l'aide quand il fallait.

_________________
SUPERNATURAL LOVE CONQUERS ALL


Le calendrier de l'avent Micastian :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → virgin forever
Côté coeur : A peut-être trouvé quelqu'un pour s'occuper de sa virginité <3
Job : Soigneur au Zoo de Town Square.
Age : 20ans
Célébrité : Tyler Posey
Age : 27
DC/TC : Matheo l'homme qui n'aime que son chien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Une nouvelle vie pour Bobby monster
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash   Jeu 18 Juil - 21:18





Change we don’t like it, we fear it, but we can’t stop it from coming.


Le chapeau visé sur la tête les souvenirs affluaient dans son cerveaux. Micah et Crash avaient partagé tellement de choses ensemble c'était toute une vie de complicité qui les liait. Alors pourquoi ressentait-il ce malaise étrange. Ce n'était pas une sensation habituelle en présence de Micah. Loin de là. « Tu les as retrouvés ! » Micah avait une sacrée allure maintenant. Les chapeaux étaient aujourd’hui trop petit pour eux . Ils avaient grandi. Et au fond c'était bien ça le problème pour Crash. Son incapacité à sortir de l'enfance alors que son meilleur ami semblait avancer. Avancer sans lui mais il ne pouvait pas lui en vouloir. C'est de cette façon que la vie marche, et le problème venait bien de lui. Il ne savait comment suivre le mouvement.

« Tiens commence par ça. J'me suis sacrément bien lubrifié l'œsophage avec toutes les bières que je me suis enfilé, la tequila va glisser toute seule ! » En temps normal il lui aurait sans doute glissé une petite remarque sur le fait qu'il ait déjà bien bu sans lui. Mais vu sa bonne heure de retard, il se retient. Puis il n'était pas vraiment à son aise et ne savait comment glisser ça avec humour sans que ça ne ressemble à un reproche. En vérité s'il c'était écouté il aurait juste gueulé un bon coup histoire de se laisser aller en espérant qu'après ça tous revienne à la normale. C'était insupportable ce malaise dans l'air. Ça n'aurait jamais du arriver pas entre eux deux. Ils étaient meilleurs amis. Ils étaient comme des frères...

La corps alcoolisé de Micah essaye de bouger mais en vain. Il vient s'échouer contre Crash le tenant par la manche et ce dernier ne pu retenir un petit rire. Il avait bu plus d'alcool que ce qu'il pensait apparemment. Amusé par la situation Crash sentit la bonne humeur venir en lui, mais c'était avant que le jeune homme n'ouvre la bouche. « Sebastian va me tuer si je rentre bourré. » Crash hocha la tête en se mordillant l’intérieur de la bouche. Sebastien évidement C'était bien la dernière personne dont il avait envie de parler. « Je te ferais prendre une douche froid avant de te ramener chez...chez toi ? » Il n'était même plus sûr de savoir où son meilleur ami vivait. C'était un comble. Apparemment il allait rejoindre Seb une fois sa soirée avec Crash finit ce qui en disait long sur l'avancé de leur relation. « Ni vu ni connu » Mais au vu de son état avancé d’alcoolisation et du faite qu'il allait maintenant s'attaquer à la tequila il y avait peu chance que les choses ce passent aussi simplement. Crash était tout bonnement un optimiste un peu idiot et il ne se rendait pas toujours compte de l’ampleur des situations dans lesquelles il venait à se trouver.

Attrapant maladroitement la bière que Micah lui tendait il n'était pas à son affaire. La bouteille lui glissa donc légèrement des mains mais il la rattrapa avant qu'elle ne s'écrase mollement sur le sol ouf ça aurait été un sacré gâchis la bière bien trop sacré pour la gâcher. « J'suis content que tu sois venu. » La tequila à la main ça ressemblait à la confession d'un alcoolique. Crash lui offrir un sourire amical et complice. Il était content d'être ici, avec lui. « J'aurais loupé un Micah alcoolisé pour rien au monde » Maintenant amusé il s’apprêtait à commencer le récit de sa vie mais le visage de son meilleur ami changea d'expression avant qu'il ne se lance. Et dans les secondes qui suivirent il laissa échaper un « Et je sais que j'ai complètement merdé. » Crash était un peu étonné de cet aveux précoce. Il ne comprenait pas avec certitude de quoi il parlait. Merdé semblait être un grand mot, pour lui Micah avait simplement décidé de ce jeter corps et âme dans cette relation avec Sebastian et en avait par la même occasion oublié qu'il avait un meilleur ami.
En sois ça ne semblait pas si grave. Mais pour Crash ça ressemblait à si méprendre à la fin du monde. Il n'était pas assez idiot pour ne jamais avoir pensé à la possibilité qu'un jour, Micah trouverait la bonne personne pour lui et qu'il aurait moins de temps à lui consacrer. Mais de la à couper totalement les ponts et ne plus donner de nouvelles ça lui ressemblait très peu. Il aurait donc du se douter que ça cachait quelque chose, mais Crash n'était pas de ceux qui s’inquiètent, pas de ceux qui se doutent...

« Ya quelques semaines j'ai voulu quitter Sebastian. » Ein ? Quoi ? Où ? Crash était d'un coup totalement perdu. Où voulait-il en venir ? Quel était le rapport avec le reste de la conversation et surtout pourquoi lui sortait-il ça d'un coup ? Il émit un bref « einnn ? » de stupéfaction. Parce que s'il avait voulu le quitter alors Seb n'était peut-être pas tout à fait coupable. Du moins pas pour tout... Et c'est comme ça que son pauvre cerveau résonnait. Ou alors au contraire il avait fait quelque chose de vraiment horrible. Qu'est ce que Seb avait bien pu lui faire pour que Micah veuille le quitter. Pour que Micah se cache si longtemps. Mais alors qu'une bonne centaine d'idées différentes lui passaient par la tête Micah continua sur sa lancée ne lui laissant pas l'opportunité de placer un mot. « Mais c'était pas sa faute. Il avait rien fait de mal. C'était... moi. Il se passait des trucs chez moi – avec mon père. » Crash avait entendu parlé de cette histoire comme tout le monde à Town Square. Il était allé taper à la porte de Summer plus d'une fois dans l'espoir d'y trouver Micah. Mais personne. Jamais... Ou du moins personne qui lui répondait. Cette histoire de drogue l'avait évidement choqué, ça ne ressemblait pas au père Summer... Du moins pas aux souvenirs qu'il en avait, ceux d'avant l'accident.

Il se retient encore une fois de prononcer un mot sentant que Micah n'avait pas fini. Qu'il avait plus à dire. Son meilleur ami semblait d'un coup tellement vulnérable. Prenant une gorgée de plus comme si ce qu'il s’apprêtait à dire allait lui brûler la gorge. « Des trucs que je voulais pas qu'il sache. Et toi non plus. Sauf que lui, il est totalement parano, et qu'il est directement venu chez moi pour m'obliger à lui dire ce qui se passait. Je sais que c'est pas une excuse pour t'avoir rien dit mais – ce qui se passait chez moi, c'était pas des histoires de drogue Crash. » Crash déglutit difficilement. Le ton de la voix de Micah lui faisait peur. Il ne se souvenait pas de l'avoir déjà vu comme ça une fois dans sa vie. Il semblait attendre une réaction de la part de Crash mais ce dernier ne savait que dire ou que faire.

Il se descendit la fin de sa bière d'un seul coup toujours en silence Oula c'était un peu vite. A choisir entre débiter des âneries et un silence de plomb il ne savait plus quoi faire. « Je.. Mais alors... Si c'était pas des histoires de drogue alors... » c'était quoi ? il avait envie de le dire mais le regard de Micah reflétait tellement d'émotion qu'il le clouait sur place. Il pouvait le sentir, sentir à quel point la vérité devait être pire... Bien pire qu'une histoire drogue.

« Tu me fais un peu peur Micah... Qu'est ce qui c'est passé ? Sam va bien ? Je veux dire je l'ai pas vue depuis un moment non plus... Elle a rien ein ? Et ta mère elle va bien non, enfin rien de changé ein ? et... Et toi ? Et Cachou ? C'est un bon chien Cachou faudrait pas qu'il lui arrive quelque chose non ça serait pas cool ça serait... » Tais toi « Triste » bon voila maintenant que t'as bien dit de la merde arrêtes « Je pensais que c'était juste à cause de Seb... Je me suis pas douté que t'avais des problèmes... Je... Enfin depuis que j'ai appris pour ton père j'ai voulu te joindre mais j'ai pas réussi. J'ai peut-être pas assez essayé. Enfin tu vois j'ai bien vu que t'étais fou d'amour et il a l'air assez... » Il hésita sur les mots à utiliser, c'était pas le moment d'insulter celui qui semblait avoir été un soutien bien meilleur que lui. Il avait d'un coup cette sensation que c'était lui qui avait mal agi. Lui qui avait douté de leur amitié et l'avait laissé s'éloigner. Il avait fait de la merde... C'était pas le moment d'en rajouter sans doute. « Accaparant... J'ai juste cru que t'avais plus besoin de moi maintenant »

Un fois lancé, sa curiosité le piquait au vif. Elle devait maintenant être assouvie et peu importe ce qu'il s’apprêtait à entendre il se sentait prêt à y faire face. Du moins c'est ce qu'il pensait. « Qu'est ce qui c'est vraiment passé » Il déposa sa bière vide sur le sol mais ne prit pas la peine d'en attraper une autre étant un peu angoissé par la suite. « Tu... tu veux me le dire ? » Punaise, Crash avait d'un coup l’impression d'avoir pris dix ans. Où était passé les moment d’inconscience qu'ils avaient partagés. Tout ça semblait déjà avoir couru loin d'eux. Est-ce que c'était ça devenir adulte ? Est-ce que grandir devait forcement s'accompagner de tout ce sérieux ? Crash n'était décidément pas prêt à devenir un adulte.  

_________________

It's gonna be alright
A lot of us grow up and we grow out of the literal interpretation that we get when we're children, but we bear the scars all our life. Whether they're scars of beauty or scars of ugliness, it's pretty much in the eye of the beholder.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash   

Revenir en haut Aller en bas
 

Well... there's a hole in my life shaped just like you ▽ Crash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Life in UCLA
» Black Hole RPG
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: PLAGE-