NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !
anipassion.com
Partagez | 
 

 (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Jeu 18 Juil - 21:03



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





Voilà c'est fait couché avec un mec. Cela faisait.. environ.. un an et demi que je n'avais pas pris mon pied de la sorte et je peux vous dire que ce n'estpas faute d'avoir essayé mais comme l'a dit au début Damen, je suis bien trop frigide pour avoir un mec. C'est clair que les mecs il ressentent ce genres de choses, ils paraissent idiots mais lorsqu'il s'agit de baiser, c'est une autre affaire. Vous pouvez me croire, ils sont tout sauf soft.. la plupart ne pense qu'avec leur bas ventre et non avec le cerveau. Bon ce n'est pas le cas de tous les garçons et les garçons qui.. comment dire, pensent avec les sentiments.. je les fuis, j'ai un problème, pourquoi je dois être bourrée pour arriver à prendre mon pied à ce point ? C'est limite horrible.. Bref chez lui c'est toutes les pièces ou presque qui sont souillées. Je n'arrive pas à croire que je fais ça avec un mec que je connais à peine. Bon ok c'est divin 3 ou 4 orgasme en une partie de jambe en l'air, c'est juste.. hum le pied. Je crois tout simplement que si je n'étais pas saoule rien de tout ça ne se serait produit, je l'aurais flanqué à la porte après mon massage et point barre. Malheureusement pour moi, saoule.. moi.. couché.. moi.. Bref. Je m'affale sur son lit. C'est clair que là je suis lessivée, je n'ai jamais été aussi morte de toute ma vie et pourtant il fut un temps j'étais sportive. Bon je clope parfois trop mais quand même. Mon coeur tambourine dans ma poitrine comme si je venais de courir le 100 mètres. Dure. Il me rejoint rapidement à ma demande. Il m'avoue qu'il commence à fatiguer, je me disais aussi.. cela n'aurait pas vraiment été humain. Je souris légèrement. Apparemment cela vient de moi. Je l'inspire, un muse du sexe, bah dis donc j'aurais jamais pensé l'être un jour. Je ne répond rien, je sens ma tête tourner. Je reçois un nouveau compliment. " Ohh c'est parce qu'on est saoul que tu dis ça. " Je ris presque bêtement. Je me laisse faire lorsqu'il me tire à lui et m'embrasse, je me demande pourquoi il 'embrase, j'espère qu'il ne va pas penser qu'on est ensemble maintenant.. parce qu'on ne se connait pas.. et moi je ne suis pas sûre d'avoir vraiment, vraiment envie. Il me pose des questions alors pour savoir si cela fait longtemps. Je fronce les sourcils et je regarde ailleurs, je ne suis pas sûre de vouloir lui répondre. " je sais pas.. je veux pas te répondre.. " Ok je suis frustrée.. Je me tourne boudeuse comme une gamine en soupirant. " Je crois que je veux plutôt dormir, je suis fatiguée. Je me cale finalement contre son torse et je ferme les yeux. Je crois que je m'endors. Parce que lorsque je me réveille j'ai une migraine atroce.. Je fronce les sourcils.. Je tire alors les draps sur mon corps nue. Je vois Damen. Nu. OH MERDE. MERDE. MERDE. MERDE. Je ne sais pas quelle heure qu'il est.. Je panique légèrement. Je sors en trombe sur lit. " PUTAIN ! " je m'en fiche de le réveiller. " Bouge toi débile ! Qu'est ce qu'on a fait.. " Je cherches mes sous vêtements sans les trouver, j'ai un espèce de petit trou.. je sais qu'on a fait des trucs mais c'est le flou artistique. " tu t'es protégé j'espère ? On l'a fait combien de froid. Bordel.. " J'ai presque envie de pleurer. " RAHHH ! " Je ne trouve rien. " Tu as foutu OU mes affaires ! DAMEN ! " me voix se brise, je déteste ce que je découvre, j'ai mal à la tête en plus. " Damen dit moi que tu étais protégé sinon je t'étrangle ! profiteur c'est dingue ça tous les mecs sont comme ça de toute façon. Une fille un peu éméchée et PAF, on lui saute dessus ! "

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Jeu 18 Juil - 21:31



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





Je ne savais pas que j’étais capable de tenir la forme comme ça, il ne fallait pas pousser, je n’avais pas des relations sexuelles tous les jours, encore moins toutes les semaines. La dernière fois que j’ai fait l’amour, c’était avec mon ex, il y a plusieurs mois de cela. Je crois que je n’avais jamais couché avec quelqu’un de la sorte, c’était plus intense, plus bestiale, je mettais ça sur le compte de l’alcool encore. Elle était drôle, sérieusement, je lui proposerais bien un rendez-vous par la suite, peut-être qu’après avoir eu plusieurs orgasmes, elle ne serait pas aussi coincée. J’espérais que ce côté-là change, on était plutôt sur la même longueur d’onde au lit alors pourquoi pas… Surtout que le côté romantique ressortait, je n’aimais pas trop avoir des relations d’un soir, surtout avec la petite fille de Mme Howe. Je n’osais imaginer la situation gênante lorsque j’irais travailler demain avec une vilaine gueule de bois – et des courbatures partout pour de telles acrobaties sexuelles. Après l’épisode de la salle de bain, je n’en pouvais vraiment plus et je ne me sentais vraiment pas de mettre un nouveau round dans la chambre. Une autre fois si elle voulait, mais pas maintenant, je commençais à tomber de fatigue, entre la chaleur, le travail et ça… Je la rejoignais sur le lit, la serrant contre moi pour l’embrasser « Hé, attend non, je suis sûre que si t’es comme ça sobre, je me pose pas de question et je t’épouse quoi ». Okay, l’alcool, c’est mal. Je caressais sa peau nue, lui posant des questions, mais elle ne voulait pas répondre. Elle se retournait comme une enfant, j’arquais un sourcil. Elle voulait dormir, finalement, elle se callait contre mon torse, je l’entourais de mon bras « Okay, dors bien ». Je m’endormais rapidement, exténué. Mais dans la nuit, je me réveillais en sursaut à cause de sa voix. Je ne savais pas quelle heure il était, mais ce qui était sûr, c’est qu’un batteur s’éclatait à jouer son solo dans mon crâne. Je poussais un grognement. Paige semblait avoir décuvée, je me faisais traiter de débile. Je ne comprenais pas là. Je constatais que j’étais complètement nu sur mon lit, elle aussi. Des brides de la soirée me revenait en mémoire et je marmonnais « ça semble logique vu qu’on est à poil ». Je voulais juste que le tambour cesse, je me pris la tête, m’allongeant sur mon lit, essayant de chercher dans ma mémoire « Ah… Parle pas si fort putain… Je ne sais pas… 3… 4 fois je crois… ». Elle se mettait à hurler mon nom « Oh ça va, je ne sais pas où ils sont tes fringues merde, je m’en souviens pas ». Je réfléchissais, massant mes tempes « Dans l’entrée ». Alors, la question de la protection arrivait deux fois. Je cherchais dans ma mémoire, je cherchais ce moment où j’aurais cherché les capotes cachée dans mon tiroir. Merde, je ne me souvenais pas de ça « Putain de merde ! » Je levais un regard honteux vers Paige « Non… Tu ne prends pas la pilule ? » Merde merde merde merde ! Se protéger ! C’est genre, le premier truc à penser ! Pourquoi je n’ai pas pensé à ces putains de capotes ! « Déjà, tu te calmes okay ? J’étais aussi éméché que toi. Et c’est TOI qui m’as chauffé. Au départ j’étais retissant et ensuite, tu m’as limite dessapé ! ». Je soupirais « Tous mes mecs ? Parce que tu les a tous essayé peut-être ? ». Moi aussi je voulais me rhabiller, vite. Je descendais dans l’entrée pour trouver nos affaires là, je les enfilais et montais lui filer ses vêtements « Tiens, non, je ne suis pas aussi con pour te les avoir planqué. En plus, à peine t’es entré que t’as limite tout enlevé, t’avais même pas de culotte. Comment veux-tu qu’on profite pas merde ! T'es moins frigide et plus intéressante quand t'es bourrée. Avoir quatre putain d'orgasme t'as pas arrangée ».

.pinklemon
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Ven 19 Juil - 19:12



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





Comment j'ai pu faire une telle connerie. La bêtise du siècle, la connerie de toute ma vie et je risque de le regretter. Ce n'est juste pas probable, j'ai rêvé, ok oui je rêve, coucher avec ce mec, tout bonnement impossible, il est odieux.. et.. rah ce mal de tête, cette panique, les souvenirs qui ont du mal à s'exprimer. Je n'arrive pas à me concentrer je me sens totalement dépassée par nos actes. Comment on a pu en arriver là ? Puis je comprend que j'avais bien trop bu, alors soit j'ai été super entreprenante et j'en doute soit il a profité. Je ne sais plus trop ce qu'il s'est passé après ce massage, qu'est ce qu'on a pu faire.. Ok l'amour apparemment et d'après Damen après que je lui ai demandé.. plusieurs fois 3 ou 4 fois. Je veux mes vêtements, je ne veux pas rester une minute de plus nue devant un mec comme ça, je lui hurle dessus, il me scie de en pas crier, je n'en ai rien à faire j'ai moi aussi mal à la tête, j'ai même un légère nausée pour n'avoir bu que de l'alcool. Il ne sait pas où ils sont bordel ! Je pense alors à la contraception. Je ne vois aucun signe de préservatif ou autre moyen de contraception. Je commence à paniquer. Il ne s'est pas protégé.. voilà il m'annonce ça.. il pensait que je prenais la pilule mais qu'il est con, je n'ai jamais connu pareil garçon. Pourquoi il a fallut que ce moment de faiblesse tombe sur lui. " MAIS ! Quel crétin. ça va pas ? Tu as supposé que je prenais la pilule ? MAIS TU ES CON OU QUOI ? Toi même tu arrives à dire que je n'ai pas eu de mec depuis des siècles, est ce que tu penses que je m'emmerde avec ma pilule ??? J'ai déjà d'assez gros seins tu ne crois pas ? " J'ai envie de le claquer.. Il remonte mes vêtements. Je suis tellement énervée. Je n'ai pas de culotte.. Je déglutis.. qu'est ce qu'il m'a pris, j'ai envie de pleurer, cela ne me ressemble pas.. plus.. j'ai été cette fille avant maintenant je m'enferme sur moi même. " TU n'es qu'un con, profiteur.. assume, j'avais trop bu, tu aurais dû me coucher pas me sauter dessus.." Je m'énerve à ne pas trouver les boutons de mon chemisier, ok il n'y en a plus. " En plus tu m'as bousillé ma chemise. " Je fais un petit nœud pour cacher mes seins dehors. Je..En tout cas il m'a vexé dans sa dernière phrase. Je suis morte de trouille et il ne semble pas s'en inquiéter. Il s'en fout. " Tu sais ce qu'elle te dit la fille frigide ? Qu'elle t'emmerde, je ne veux plus jamais te voir ! C'est bien claire ? Tu t'approches de moi je hurle. " Je referme les fermeture de ma jupe. Je crois que j'ai envie de pleurer. Je me retiens. J'ai un de ses mal de crane. " ET je te préviens si quelqu'un vient à l'apprendre, je te castre, tu ne me connais pas, tu as juste baisé avec moi, tu sais quoi moi perso, je m'en souviens pas, cela ne devait pas péter des briques. Si je tombe enceinte, t'inquiète pas j'avorterais toute seule. " La perspective d'avorter me fend le coeur, j'ai toujours adoré les enfants, j'en ai toujours voulu.. mais je ne veux pas d'une famille comme celle ci. Alors ce sera sans doute mieux. J'attache mes cheveux en bataille et je commence alors à le fuir.

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Lun 22 Juil - 17:26



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





J'ai été réveillé par des hurlements. Je ne savais pas quelle heure il était, je ne savais qu'une chose : j'avais l'impression que mon crâne allait exploser. Je passais ma tête entre mes mains sous ses hurlements incessants, j'avais juste envie qu'elle se taise, qu'elle arrête de se la jouer miss parfaite à me faire la morale. J'en avais marre, elle était aussi fautive que moi dans cette histoire et pourtant, j'étais celui qui avait profité. Elle ne se rendait pas compte que si je n'avais pas bu avec elle, je n'aurais rien fait, cela n'a jamais été mon genre d'abuser des femmes saoule. Mais je devais avouer que la faute me revenait concernant les capotes. Si je m'excusais, elle exploserait encore plus. Cela ne réparait rien je le savais. Elle hurlait, je poussais un long soupire, hop un nouveau coup de marteau sur mon crâne "Putain ! Okay, j'ai merdé je te l'accorde, des excuses ne vont pas arranger ça. J'étais dans le même état que toi merde à la fin ! Je suis certes fautif à propos de la protection, mais me met pas tout sur le dos !!" Et voilà, je me mettais à gueuler comme un con. Je détestais qu'on me mette dans cet état. Un flash me revenait, m'indiquant l'endroit où nous avions laissé nos vêtements. Je descendais dans le hall, comme elle les réclamait, je les ramassais et remontais pour les lui rendre. J'en profitais pour me rhabiller. Cette histoire la bouleversait et je me mordais la lèvre. Je l'aurais réconfortée si elle ne m'énervait pas autant "Non, mais tu t'entends ? Pour toi je suis le seul fautif dans l'histoire ? Non, mais n'importe quoi. C'est TOI qui a bu, c'est TOI qui m'a allumé. Ouai, j'aurais du, si j'avais été sobre, je t'aurais repoussée, mais là, tu vois, j'avais bu aussi. Arrête de me blâmer, on est tout les deux en tord !" J'avais bousillé sa chemise en plus de ça. Je ne me souvenais pas de ça, à vrai dire, certains passages restaient noir, je ne parvenais pas à me souvenir de tout ce qu'il s'est passé. Mais quelle connerie j'ai fais... Okay, j'avais fais fort avec ma remarque, ce n'était pas cool, mais elle m'agaçait, je voulais juste qu'elle parte, ne plus la voir, oublier tout ça. Elle m'emmerdait. Bon, comme ça c'était dit et en plus de cela, elle ne voulait plus me voir "Je ne comptais pas t'approcher c'est bon, je suis pas un violeur calme toi quoi". Elle m'énervait, putain, elle se la joue grosse victime et alors elle commençait à fuir, j'attrapais son bras, elle n'aurait pas le dernier mot "Tu crois que je vais l'ébruiter ? Tu crois que je suis fier ? Tu me connais pas non plus". Je lâchais son bras, la laissant partir "C'est ça, tu sais, la pilule du lendemain ça existe". Je soupirais "Va plutôt mettre une culotte, ça devient perturbant de m'engueuler avec toi en sachant que t'en a pas. T'inquiète pas, pour moi c'est la même chose, il s'est rien passé, on se connait pas". Alors, je me fendais d'un petit rictus "Et aufait, t'as adoré, t'en redemandait même. Mais bon, ce n'est qu'un détail".

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Jeu 25 Juil - 20:49



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





J’ai l'impression que c'est n’importe quoi. On est quoi ? Ennemis? Sérieusement oui, je crois, je ne peux pas le voir, je ne supporte pas sa tête, son parlé m'agace et je ne supporte pas l'idée qu'il m'est touché. Je me dégoûte autnat que lu me dégoûte d'avoir profiter de moi. Et puis il ne s'est pas même protéger, c'est quoi son problème, son kiff c'est de mettre les femmes enceintes ou quoi ? J'en reviens pas. Si je suis enceinte.. je crois que j'avorte, parce que oui je veux des enfants mais je les veux avec un homme que j'aime pas que je déteste, je ne me vois en plus pas enceinte, si cela s'apprend à Seattle, je perd mon poste c'est sûr. Et ce poste c'est juste tout ce qu'il y a de plus important. Lui aussi en tout cas semble plein de rage. Je soupire, limite je grogne d'agacement. " MAIS C'EST TOI QUI COUCHE AVEC DES FEMMES SANS TE PROTEGER BORDEL ! " ma voix se brise à la fin. Je pète un câble littéralement j'en peux plus j'ai atrocement mal au crâne, je veux juste que tout s'arrête. Alors que pur moi c'est tout de même une grande partie sa faute, voilà qu'il m'en fout plein la gueule ENCORE, putain !! " QUOI, j'ai bu mais c'est toi qui a commencé à en profiter en venant me draguer ! Tu as bien vu non que j'étais pas dans mon été normal ? C'est quoi ton problème ? Assume ta connerie autant que moi s'il te plait pauvre type. Oui on est en tord, mais c'est toi le plus fautif. " Je l'emmerde profondément, en clair je lui répond même s'il m'a blessé et je tente de ne rien montrer. Je l'interdis de m'approcher. Je ne supporterais pas de le recroiser et qu'il me rappelle une des pires erreurs de ma vie. " Violeur ou pas, tu profites des filles qui doivent, ce n'est pas mieux excuse moi " Je veux partir parce que là c'est le bouquet. Je sature. Il me rattrape par le bras, je soupire et je lui lance un regard noir. Je ne répond pas. Pas pour le moment. Je tente d'avancer lorsqu'il me lâche super gênée à l'idée de sortir sans culotte. Je tire nerveusement sur ma jupe tailleur. Il parle de pilule du lendemain, j'ai bien l'intention d'en prendre, mais ce n'est pas toujours efficace. Je lui fais un doigts d'honneur sans me retourner sur lui. Puis il parle d'hier, de cette nuit.. Je me retourne furieuse. " TA GUEULE PUTAIN ! ". Je fond en larme et je craque, je ne me reconnais pas, je perd le contrôle à cause d'n mec, c'est qui se type pour arriver à me perturber comme ça. " Tais toi. J'en peux plus, tu vois, je regrette. Peut-être que je ne suis pas la fille idéale mais PUTAIN, tais toi, j'ai compris, tu crois que je ne sais pas que je suis bourrée de défaut égocentrique et froide ? Tu te poses pas des question tu juges, il y a peut-être des raisons. Bah oui y'en a une, j'évite les même comme toi, qui nous font souffrir nous les filles. Je rêve aussi de trouver un mec bien, mais je sais très bien que je l'aurais pas alors réjouis toi, tu m'as eu tu peux être content. VOILA tu es satisfait ? Merci d'avoir pourri ma journée. " Je ne pleure plus mais c'est pas loin de reprendre je dois avoir l'air d'une hystérique, une folle. Je m'en fous MERDE.

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Jeu 25 Juil - 21:19



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





Je me suis mis dans un de ces calvaires en couchant avec cette fille. Okay, j'ai merdé, habituellement, je pense aux capotes, c'est la première chose à laquelle je pense. Mais là, je crois que c'était dans le feu de l'action et surtout à cause de l'alcool. J'avais merdé, je m'en voulais et Paige en rajoutait sans cesse une couche, ça en devenait agaçant. Elle me hurlait dessus, c'était invivable, on dirait un vieux couple sur le point de divorcer "Mais putain, c'est la première fois que je fais cette connerie ! T'arrête maintenant ! Je me sens déjà assez mal comme ça merde !" Elle m'enfonçait et ça m'énervait. Mon crâne me faisait atrocement mal, une amante d'un soir normalement constitué serait partie dans la nuit sans se faire repérer, mais non, elle faisait tout de travers, elle ne voulait pas garder le bon souvenir de quatre orgasmes, elle voulait garder en tête Damen le profiteur. "J'assume okay ! Mais là, t'en fais un mélodrame digne d'un téléfilm, c'est bon, tu vas pas tomber enceinte. Tu me reproches de t'avoir dragué ? Putain... Pas étonnant que tu sois seule, regarde comment tu réagis ! Je t'ai dragué parce que t'avais beau être frigide, t'es canon et je pensais que tu serais sympa derrière cette grosse carapace. Mais enfait non, tu me fais regretter de t'avoir dragué. JE N'ETAIS PAS DANS MON ETAT NORMAL NON PLUS JE TE SIGNAL ! TU ME LACHE AVEC CA PUTAIN !" J'en avais marre, je voulais qu'elle parte, qu'elle me laisse et qu'on fasse comme si de rien était. Elle me cherchait donc je la cherchais, je n'aurais pas le dernier mot, je la retenais par le bras, lui faisant remarquer qu'elle pouvait prendre la pilule du lendemain et enfin, je me fendais d'un petit rictus en lui avouant qu'elle avait adoré et qu'elle en réclamait. Elle répondait avec fureur, m'ayant précédemment envoyé un doigt d'honneur. Mais soudain, je changeais d'expression en la voyant fondre en larme. Je me mordais la lèvre, j'étais allé trop loin. Je la regardais pleurer sans savoir quoi faire pour qu'elle arrête, qu'elle sèche ces larmes. Je voulais la serrer dans mes bras, mais elle me repousserait. Elle craquait. Je baissais la tête, honteux. Je me sentais de plus en plus mal. Je me raclais la gorge, gêné "Tu devrais rentrer chez toi Paige..." Je passais ma main dans mes cheveux et soupirais "Tu le trouveras le mec bien, t'inquète pas pour ça" J'avais complètement changé de registre. Je n'osais plus la regarder dans les yeux "Tu sais, d'un côté, si j'ai couché avec toi, c'est que tu m'intéressais vraiment. Je t'aurais jamais fait ce genre de proposition sinon. Mais bon, j'ai merdé j'assume. Bonne nuit Paige..."

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Dim 28 Juil - 18:12



Can you just stop tiping on this fucking laptop ?
it's getting on my nerves
 





La situation devient totalement grotesque, je ne sais pas mais pourquoi je ne pars pas moi ? Pourquoi je lui tiens tête, c'est lui le fautif, qui a zappé qu'il fallait mettre un bout de plastique sur son pénis. Ce n'est pas moi, puisque moi, je n'ai pas absolument pas de pénis et mon sexe n'est pas rempli de bombes à retardement qui mettraient n'importe quelle femme enceinte. C'est tout bonne une blague. En plus il ose me crier dessus, je crois que je ne serais pas aussi remontée si j'avais su qu'il avait mi une protection, parce que je n'ai pas envie de payer tout le reste de ma vie cette nuit de toute les folies. Je ne dis pas, je connaîtrais ce mec depuis plus de 24 h ok, hors là, on avait bu bêtement et on s'est sauté dessus. Oui j'ai mes tords, je n'aurais pas dû commencer à boire, mais il n'aurait surement pas dû me perturber avec son torse luisant, il doit parfaitement savoir qu'il est séduisant et je suis dégoûtée d'être tombée dans son piège bon sang, c'est juste pas juste, je ne voulais pas que cela se passe comme ça, ma fierté prend sacrément chère. Bon sang.... mais quelle galère, je ne suis pas prête pour être enceinte, je sais que je peux toujours prendre cette fameuse pilule, c'est surement ce que je vais faire mais il y a toujours ce risque et aussi juste le faite que j'ai couché avec un inconnu. Cela ne me ressemble tellement pas. Je n'arrive pas à croire que j'ai en plus pu sortir de chez ma grand mère sans culotte, je me sens totalement dévergondée, alors que je ne le suis pas du tout. Et puis les paroles de Damen me blessent, je me sens minable comme fille, il est vrai que je ne sais pas me faire draguer si je suis sobre, je suis froide, méchante, distante et égoïste. Je craque vite, je suis une femme nerveuse et toujours sur les nerfs et la défensive, je n'ai pas du tout confiance en moi et je ne pensais pas que je pouvais plaire, surtout à un mec comme ça qui me rencontre pour la première fois, je dois avouer que cela ne m'est jamais arrivé à Seattle. Il en rajoute un peu, il hausse le ton alors que je m'apprêtais à partit et je sens mes larmes bêtement couler. Je ne répond rien. Je n'ai plus rien à lui dire. Le mieux c'est vrai c'est que je parte. Je ne dis rien, il semble maintenant tout aussi mal que moi. Je n'ai plus rien à lui dire, je crois que je ne veux plus le revoir et que c'est mieux. " oui, je rentre, bonne nuit.. " Je renifle et je tourne les talons en tirant nerveusement sur ma jupe. Je claque la porte et prend le temps d'aller à une pharmacie de garde puis je rentre chez moi espérant que tout aille bien. Mon dieu quelle soirée. Je ne suis pas prête d'oublier.

.pinklemon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   Dim 28 Juil - 18:13

TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige   

Revenir en haut Aller en bas
 

(hot) can you just stop tiping on this fucking laptop ? ⊱ ft Paige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 01. Don't stop me now !
» 222 t-shirts et du stop-motion
» ♍ I Can't Stop - Flux Pavilion ♪
» ❝ Trying to tell you stop, but your lipstick got me so out of breath ❞ Azure & Conrad.
» FROST ҩ Nevertheless, we must stop trying to hide... I just can't.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps terminés-