NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: /! [Shasey] Happy birthday darling ❤   Ven 2 Aoû - 10:23





Happy birthday darling ❤


Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'Isaac, et je ne me réveille même pas à ses côtés. Il y a une semaine quand on s'est retrouvés, j'ai passé la nuit chez nous, mais au petit matin, le bonheur a pris un coup dur quand Malèa est descendue et nous a vus Isaac, Théa et moi en mode "famille". Elle n'a pas du tout apprécié l'idée et a fait comprendre à Isaac qu'il était trop tôt pour que je revienne vivre ici. J'ai bien compris le message moi aussi, et même si mon homme n'était pas ravi de cette idée, il avait bien compris que sa petite soeur avait sûrement raison, et qu'il fallait y aller doucement, pour nous protéger, tous. Après une merveilleuse journée en famille, je suis retournée chez Nathan pour y passer la nuit, et les suivantes. J'ai revu Isaac quasiment tous les jours, quand on pouvait même si parfois c'était compliqué.

Mais aujourd'hui, c'est son anniversaire, et je ne compte pas rester là sans rien faire. Tant pis pour Malèa, on est samedi, elle doit sûrement être à la maison, mais je dois voir Isaac pour au moins lui souhaiter son anniversaire et lui donner le cadeau que je lui ai acheté. Je me pointe donc devant et moi, et sonne (c'est un comble quand même). C'est ma belle soeur qui m'ouvre en soupirant de me voir ici. «Isaac est pas là, il bosse toute la journée jusqu'à très tard.» Je me contente d'hocher la tête à son manque de tact, comme d'habitude. «On peut discuter toutes les deux ?». Elle hésite un instant, soupire et me laisse entrer. Théa est dans son parc et joue tranquillement, je me concentre pour ne pas aller la voir, et me tourne vers Malèa qui me regarde les bras croisés. Je soupire à mon tour. «Ecoute j'ai pas envie qu'on joue à la guéguerre toutes les deux, j'ai passé l'âge. Je suis pas revenue pour briser le coeur de ton frère. Je sais que tu l'aime et que tu veux le protéger du mieux que tu peux, mais je n'ai pas l'intention de repartir.» «Et comment je peux en être sûre ?» «J'ai beaucoup parlé avec lui, il sait pourquoi je suis partie, pourquoi je suis revenue, et tout ça ne regarde que nous. Je sais que j'ai perdu ta confiance en partant mais j'avais mes raisons. Maintenant je compte rester ici et finir mes jours avec ton frère, que ça te plaise ou non.». Elle ne dit plus rien, je ne sais pas trop quoi faire. «Malèa je t'aime vraiment beaucoup, et sache que j'ai souffert de tous vous faire du mal. Je sais que c'est facile à dire, mais quand on tombe malade comme je l'étais, on a pas tellement les idées en place et on fait des conneries. Je regrette d'être partie et c'est bien pour ça que je suis revenue. J'ai pas envie qu'on se déteste, alors que je vais finir par revenir habiter ici, ce serait con. Je ferai tous les efforts du monde pour que tu arrêtes de me voir comme une ennemie.». «Ok, alors si tu me couvres auprès d'Isaac et que tu trouves une solution pour que je puisse découcher ce soir, je pourrai reconsidérer mon avis sur toi.» «Vous fêtez pas l'anniversaire d'Isaac ?» «Non il finit super tard, on fera ça demain. Et ce soir je comptais aller à une fête mais je dois rester là pour Théa.» «Ok je garde Théa, mais seulement si tu ne me fais pas regretter de te couvrir, pas de conneries !». Elle me tend la main que je puisse taper dedans et je souris. Elle court à l'étage pour se préparer et me crie de là haut. «Théa a fait sa sieste, faut juste que tu lui donne son bib' du soir, j'te le prépare en descendant, j'arrive hein !». Je prends Théa dans mes bras et elle gigotte déjà dans tous les sens. Plus le temps passe et plus je sens qu'elle est heureuse de me voir.

Il est quasiment 19h, je vais pouvoir passer un peu de temps avec Théa. Malèa prépare le biberon, je la regarde faire, Théa s'impatiente déjà, ventre sur pattes ! Je me retrouve enfin seule avec ma fille, et lui donne le fameux biberon du soir, pensant à Isaac évidemment, puisque je sais que c'est d'habitude son moment privilégié avec sa fille. Ce petit bout est vraiment un amour. Elle joue avec mon pendentif et ne me lâche pas des yeux. Après le biberon, je la berce un peu, lui chante quelques berceuses et à à peine moins de 20h, elle est couchée dans son lit. Je la regarde dormir pendant de longues minutes avant de commencer à préparer la surprise pour Isaac. Je suppose qu'il sera fatigué, et je compte bien m'occuper de lui.

Je ne sais pas s'il aura mangé ou non, je lui prépare quand même un joli petit plat que je laisserai au four le temps qu'il arrive. Les heures passent à une vitesse folle, et c'es tant mieux, j'ai simplement hâte qu'il rentre.
Je sors des bougies et les dispose de façon à dessiner un chemin partant de la porte d'entrée, jusqu'à l'étage. Je sais environ à quelle heure il va rentrer, même pour un samedi, du moins je l'espère. Arrivée en haut, je commence à faire couler un bain plein de mousse, regardant ma montre. Je file cacher mon cadeau dans sa table de nuit et reviens pour éteindre le bain. Je descends allumer toutes les bougies et remonte en vitesse dans la chambre pour me deshabiller. Il ne devrait plus trop tarder. Je choisis un boxer en dentelle, plus sexy tu meurs, c'était celui qu'il m'avait acheté à notre 3ème anniversaire. Autour de ma poitrine, j'enroule un large ruban de la même couleur que mon boxer, et fais un joli noeud.

J'entends déjà la porte d'entrée s'ouvrir, je me faufile en haut de l'escalier, passant juste ma tête pour vérifier que c'est bien lui, et non Malèa qui rentre finalement de sa soirée. Mais c'est bien lui. Mon coeur commence à battre la chamade. J'éteinds la lumière de la salle de bain et m'assieds sur le rebord de la grande baignoire. Seule la lumière des bougies éclaire mon visage. Je croise mes jambes pour une attitude plus sexy, et pose mes deux mains sur le rebord de la baignoire. Isaac apparaît devant moi et un large sourire illumine mon visage. «Joyeux anniversaire !»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Ven 2 Aoû - 19:44





That's a perfect birthday !


« Je peux savoir ce que c’était cette scène de la famille parfaite dès le petit déjeuner ? » « Ecoute Malèa je suis assez grand pour savoir ce que je fais. » Planter dans le salon depuis dix minutes on ne cesse de se disputer. Cela avait commencé doucement, mais depuis quelques secondes Malèa deviens de plus en plus hargneuse presque méchante. Je sais qu’elle a très mal pris le départ de Shanae elle aussi. Ma petite sœur a vu cela comme un nouvel abandon. Elle ne l’avouera jamais, mais je sais parfaitement qu’il s’agit de cela. Nos parents nous ont abandonné toute notre vie et le départ de ma petite amie à déclencher un sentiment de déjà vu chez nous. On y a pensé tous les deux, on a vu cela comme une histoire qui se répète. Mais elle n’as pas besoin d’être aussi méchante malgré tout. « Ecoute moi bien Isaac, tu pourra raconter tout ce que tu veux, mais je t’entendais pleurer le soir. Je ne venais pas te voir pour ta fierté, mais je t’entendais. Bordel à vingt-cinq ans c’est toi qui es venu dormir dans mon lit. Alors oui tu fais ce que tu veux, mais moi je te demande juste de ne pas foncer dans le mur. Prends ton temps. Même si tu l’aime. » Justement à vingt-cinq ans je suis en train de me faire engueuler comme un gamin par ma petite sœur. Dans le fond je sais qu’elle a raison. Il ne faut rien précipiter, on pourrait tout gâcher en quelques jours seulement et cette fois je ne sais pas si je pourrais m’en remettre. Malèa continue à me regarder, ses bras croisés sur sa poitrine. Je sais parfaitement qu’elle attend une réaction de ma part. « Oui ça va j’ai compris ! » Elle m’énerve lorsqu’elle agit comme cela. Vraiment. Pourtant je sais qu’elle a raison et c’est sans aucun doute cela qui m’énerve le plus dans le fond. Je baisse les yeux et Malèa s’approche de moi. « C’est pour toi que je dis ça. Je ne veux pas que mon frère soit malheureux. » Et elle vient me faire un bisou comme si de rien était. Elle m’énerve, mais je l’aime.

***

J’ai passé le reste de la semaine à réfléchir à tout cela. On a continué à se voir avec Shanae. Enfin on a essayé parce qu’il est vrai qu’entre mon boulot, ma fille et la maison j’ai un peu du mal à trouver du temps libre pour moi. Pourtant on a essayé. Pour repartir sur de bonnes bases et ne pas tout précipiter. On est allé prendre un café au Morning, on est retourné à la plage avec Théa et on est allé manger à l’extérieur comme un vrai couple. Mais nous n’avons pas eu l’occasion de dormir ensemble à nouveau. On avait beau passer un moment agréable en couple, on finissait toujours par se séparer sagement. Généralement je la laissais devant chez ce fameux Nathan et je repartais seul chez moi, la mort dans l’âme. Enfin. Aujourd’hui je n’ai pas vraiment le temps de penser à tout cela. On à beau être le vingt-trois août, c’est à dire le jour de mon vingt-sixième anniversaire, il va falloir que je bosse toute la journée. Les commandes arrivent aujourd’hui et je ne peux pas laisser les jeunes gérer cela tout seul, même si Luben et Willow commence à maîtriser. Il est sept heures lorsque je finis par me lever comme tous les matins. Les habitudes reprennent le dessus très rapidement. Je vais chercher Théa dans son lit et elle avale son biberon tandis que j’avale mon café. Je la pose dans son berceau le temps de prendre une douche et comme je suis assez rapide, j’ai même le temps de rester un peu avec ma petite puce. Je lui fais des bisous et des chatouilles pour l’entendre rire. Il n’y a rien de mieux pour démarrer une journée qui s’annonce bien longue. « Bon anniversaire frangin que j’aime ! » me lance joyeusement Malèa en me sautant littéralement dessus. Elle m’embrasse et on fait un câlin familial comme souvent. Je suis un peu plus remonté pour aller au travail. Malgré tout, comme toujours, il me faudra plus de dix minutes pour quitter ma fille. Elle a beau avoir huit mois et être la plus heureuse des princesses, j’ai toujours du mal à la laisser pour aller travailler. Mais je suis bien obligé, malheureusement…

Les heures passent à une allure hallucinante. Il est déjà plus de vingt heures et pourtant je n’ai pas encore finis tout ce que je devais faire. Pour la fin de soirée avec ma fille, je pense que c’est foutu. Tout le monde me souhaite mon anniversaire, enfin ceux qui savent, mais cela me touche à peine. Shanae n’as pas pensé à mon anniversaire… C’est pas grand chose, je sais, mais cela m’énerve quand même. Alors je continue à me plonger dans mon travail parce que j’aimerais tout de même ne pas rentrer trop tard. Je peux laisser la fermeture à Willow, j’ai confiance en la jeune femme. Elle l’as régulièrement fait et ce soir c’est elle même qui c’est proposer pour que je me repose un peu le jour de mon anniversaire comme elle m’a dit. Je suis enfermer dans mon bureau et je finalise mes papiers. Encore une bonne heure et je pourrais sans aucun doute partir. Enfin c’est ce que je croyais. Une heure plus tard, je suis derrière le bar et je donne un coup de main à mes employés qui ce sont un peu retrouver déborder vu l’affluence soudaine dans le bar. J’avais oublié que nous étions Samedi. Du coin de l’œil, j’aperçois Siloë qui me hurle un ‘bon anniversaire’ qui ameute tout le bar. Au moins comme cela tout le monde est au courant. On m’offre même à boire dans mon propre établissement, situation assez marrante je dois l’avouer. Finalement il est presque vingt-trois heures trente lorsque je vais chercher mes affaires dans mon bureau. En revenant dans la salle j’interpelle Willow. « Je te laisse mes clés. Contente-toi de fermer, je rangerais lundi. Merci et bon courage ! » Elle m’offre un sourire et je finis par me faufiler dans la foulée pour atterrir sur le trottoir. Enfin libre. Il me reste une demi-heure pour profiter de mon anniversaire. Tout seul.

C’est fatigué et en rêvant d’une bonne douche que je finis par arriver à la maison. Je fais jouer ma clé dans la serrure et jette mes affaires dans l’entrée. Rapidement mes yeux ce posent sur des bougies posés sur les marches de l’escalier. « C’est quoi ce bordel ? » La maison semble étrangement calme. Je fronce les sourcils et décide de suivre le chemin qui mène visiblement au premier. Arriver sur le seuil, je remarque que la porte de la chambre de Malèa n’es pas fermer contrairement à celle de Théa. Mon dieu. Faites que je ne trouve pas ma petite sœur en train de fricoter avec un mec dans la salle de bain. C’est prudemment que j’ouvre la porte de la salle d’eau et tombe nez à nez avec Shanae à moitié nue et entourée d’un millions de petites bougies. « Joyeux anniversaire ! » Sous le choc de la surprise je ne sais même pas quoi dire. J’étudie sa tenue et remarque qu’elle a fait couler un bain. Je me sens sur un petit nuage. « J’ai cru que tu m’avais oublié. » dis-je alors en faisant une petite mine boudeuse. D’une part elle ne m’a pas oublié et de l’autre il semble qu’elle a véritablement fait forte pour me faire plaisir. Mes yeux restent fixés sur le ruban qui recouvre sa poitrine. J’adore l’idée. Je ferme la porte de la salle de bain d’un coup de pied et me rapproche de la jeune femme. « Je peux ouvrir mon cadeau ? » On dirait un petit garçon. Soudainement je ne suis plus du tout fatigué et il semblerait que la soirée va très bien se terminer !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Sam 3 Aoû - 9:05





Happy birthday darling ❤


Je me sens stressée, je ne sais pas pourquoi, peut être que j'ai peur qu'il ne rentre pas avant minuit et que ma surprise n'ait plus tellement lieu d'être. Ou j'ai peur qu'il ne rentre pas avant une heure vraiment tardive. Ou qu'il rentre avec des amis ou que sais-je encore ? Je trépigne d'impatience de le voir rentrer, j'ai hâte d'entendre la porte d'entrée s'ouvrir. C'est d'ailleurs le cas. Je m'arrête net, presque de respirer. Je laisse mes sens répondre à mes questions. Il a l'air d'être seul. « C’est quoi ce bordel ? ». Je lâche un petit rire en l'entendant râler. Il ne s'attend tellement pas à me voir que je suis sûre qu'il imagine n'importe quoi à propos de sa petite soeur. J'entends ses pas monter les escaliers et je me mets en position sur le bord de la baignoire, ajustant le ruban qui me sert de cache-poitrine. Je le vois pousser la porte hésitant, et je lui offre le plus beau des sourires avant de lui souhaiter son anniversaire. Je vois son regard glisser sur mon corps quasi nu, avant de me dire « J’ai cru que tu m’avais oublié. », avec une petite bouille d'enfant triste. Je ris amusée et secoue la tête. Je sens que j'ai réussi à vraiment le surprendre. Pas que j'ai toujours eu du mal, mais on est tellement liés tous les deux, que chaque fois que j'avais voulu lui faire une surprise, il l'avait sentie avant même qu'elle n'arrive. Je suis fière de moi, pour avoir réussi aujourd'hui à voir pétiller ses yeux de cette manière. C'est une victoire pour moi, et je me sens remplie d'énergie et d'amour à cet instant précis. Je me lève et m'approche un peu de lui, tout doucement. Il ferme la porte de la salle de bain d'un coup de pied et se rapproche un peu plus de moi. Ce sourire amoureux ne quitte pas mon visage.

« Je peux ouvrir mon cadeau ? ». Mon sourire s'élargit, je sais qu'il fait allusion au ruban qui entoure ma poitrine. «Je sais pas, t'as été sage ? Tu crois que tu le mérite ce cadeau ?». Il me refait sa petite tête de chien battu et je prends son visage entre mes mains pour déposer un doux baiser sur ses lèvres, le plus tendrement du monde. Je me recule un peu et écarte les bras. «Je t'en prie, ouvre ton cadeau, je suis toute à toi ce soir !». Je vois le pétillement dans ses yeux, ma réussite est vraiment ici. Il fait glisser le ruban pour défaire le noeud, ce qui dévoile ma poitrine. Un petit sourire au coin des lèvres, je ne cesse de le regarder. Je sens mon coeur faire des bonds dans ma poitrine. Cette fois ci, c'est à moi de m'approche de lui pour le deshabiller. Je lui retire son t-shirt et l'embrasse en passant mes mains sur son torse musclé. «Ça a été ta journée ?», je l'embrasse encore, lui laissant à peine le temps de me répondre. MEs mains glissent jusqu'à sa ceinture que je défaits, ainsi que les boutons de son pantalon. J'ai très très envie de lui, ça commence d'ailleurs à se sentir. Et visiblement je ne suis pas la seule. Je passe ma main dans son pantalon, le caressant plus intimement. J'en profite pour l'embrasser dans le cou et je lui murmure à l'oreille «Ta soeur ne dort pas ici ce soir, et Théa dort profondément, on a toute la nuit pour nous...». J'en profite pour lui mordiller le lobe de l'oreille et je sens sous mes doigts un long frisson parcourir son dos.

Je finis par laisser glisser son pantalon et son boxer en même temps, jusqu'à ses pieds. En remontant, je l'embrasse partout, partout, avant de me coller un peu plus à lui. A son tour de retirer mon boxer, nos lèvres ne se séparent plus, c'est plus fort que nous, comme un besoin vital de se retrouver. Je me recule un peu, tendant mon bras vers le bain «Après toi !». Je lui souris et le regarde entrer dans le bain chaud plein de mousse. Je le rejoins assez rapidement, heureusement nous avons une grande baignoire. Je me place contre lui, dos à lui pour l'instant. Ses mains deviennent rapidement baladeuses, ce qui me fait rire. Je finis par me retourner, pour me mettre assise en face de lui, entre ses jambes. Je me sens joueuse, je n'ai pas envie de m'offrir à lui tout de suite, même si au fond je sens que j'ai très très envie de lui, j'ai plutôt envie de laisser monter le désir. Je caresse son torse du bout des doigts et ne le lâche pas des yeux. «Tu pensais vraiment que je t'avais oublié et que j'allais pas te souhaiter son anniversaire ?». Visiblement oui. Au fond ça me vexe un peu mais je ne laisse rien paraître. En même temps ça paraît légitime, j'ai attendu 23h30 pour lui souhaiter.

Doucement, je me rapproche un peu plus de lui, presque stratégiquement. A quelques centimètres près, nous sommes dans une position plutôt équivoque, mais je fais tout pour que rien ne se passe avant quelques minutes encore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Sam 3 Aoû - 17:43





That's a perfect birthday !


Dans quelques minutes, il sera minuit et ma journée sera enfin terminée. Je pourrais me glisser dans mon lit pour me retourner les méninges sur le fait de ne pas avoir vu Shanae de la journée. Oui, c’était vraiment le programme. Mais visiblement quelqu’un en avait décidé autrement pour moi. Des bougies dans l’escalier ? Je suis tellement fatigué que tout de suite j’imagine le pire avec Malèa. Je lui avais dit que je bossais tard aujourd’hui et que l’on fêterait mon anniversaire demain, tranquillement en famille. Mais je ne pensais pas qu’elle avait prévu de ramener un homme à la maison pendant que j’étais au boulot. Un instant je reste en bas à regarder les bougies. Je monte ou pas ? Je ne vais quand même pas me cacher dans le salon toute la nuit, je suis encore ici chez moi. Pourtant c’est prudemment que j’arrive devant la porte de la salle de bain. Je vais sans doute faire des cauchemars pour le reste de ma vie, mais il faut que je sache ce qui se cache derrière cette porte. Doucement je pousse la porte et tombe nez à nez avec une Shanae à moitié vêtue et plus souriante que jamais. Alors ça… C’est une surprise. Je ne sais même pas quoi dire sur le coup. Je la regarde en silence, un timide sourire se dessinant sur mes lèvres. Mes yeux n’arrivent plus à lâcher le nœud qui recouvre sa poitrine. C’est le meilleur des cadeaux ça, il n’y a pas à dire. Je crois que je ne suis pas prêt d’oublier mon vingt-sixième anniversaire. Pourtant, je lui fais savoir que j’avais eu peur qu’elle m’oublie. Finalement la jeune femme se lève et s’approche lentement et sensuellement de moi. D’accord je ne vais pas tenir longtemps comme cela moi. Je lui demande si je peux ouvrir mon cadeau et lui lance un clin d’œil malicieux. « Je ne sais pas, t'as été sage ? Tu crois que tu le mérite ce cadeau ? » D’accord. Je crois qu’elle veut ma mort. Ou quelque chose dans le genre. Elle attrape mon visage entre ses mains et dépose un tendre baiser sur mes lèvres. Le premier depuis quelques jours. Celui que j’avais attendu toute la journée. « Je suis toujours très sage. » Mensonge. Mais qui s’en soucie ? Ce n’est pas la question pour l’instant de toute manière.

« Je t'en prie, ouvre ton cadeau, je suis toute à toi ce soir ! » Mon regard glisse sur le corps dévêtu de la jeune femme. L’envie me presse à me mordre les lèvres. J’ai bien de la chance d’avoir une femme comme elle tout de même. Avant je pouvais prévoir la moindre de ses surprises, aujourd’hui elle a littéralement réussi à me surprendre. C’est comme donner du piment à notre vie de couple, à nouveau. « Tu me le dira pas deux fois. » Je m’avance vers elle et tire lentement sur le ruban pour dévoiler ses seins. Ma main vient glisser sur sa peau tandis que je me rapproche encore un peu plus d’elle pour l’embrasser tendrement. Encore aujourd’hui, je me rends compte à quel point elle avait pu me manquer. Et ce soir elle est tout à moi. J’ai bien l’intention d’en profiter jusqu’au bout, de toute manière c’est mon anniversaire. Cette fois, c’est Shanae qui se rapproche dangereusement de moi et qui tire sur mon tee-shirt pour me le retirer. J’ai comme l’impression que je ne vais pas rester habiller très longtemps. « Ça a été ta journée ? » finit-elle par me demander entre deux baisers. Mais je n’ai même pas le temps de lui répondre. Elle continue à m’embrasser tandis que je sens ses mains glissés doucement vers mon bas ventre. J’ai déjà du mal à cacher mon excitation… « Mh… Comme une journée de travail chargée. » J’ai du mal à rester concentrer. Elle viens m’embrasser dans le cou et après cela je ne réponds plus de rien. Elle sait parfaitement ce qui me fais craquer. Je sens son souffle se balader sur ma nuque et baisse les yeux vers elle. « Ta sœur ne dort pas ici ce soir, et Théa dort profondément, on a toute la nuit pour nous... » Je voudrais l’interroger sur l’absence de ma petite sœur, mais Shanae c’est très bien s’y prendre pour détourner mon attention. Chacun de ses gestes, chacune de ses caresses me font frissonner de la tête aux pieds. Cela fait à peine cinq minutes que je suis arrivé à la maison et je suis déjà à moitié nu dans la salle de bain, tout comme ma petite amie. Autant dire que la soirée s’annonce plutôt bien. Déjà nos lèvres ne se séparent plus. J’ai l’impression d’être un drogué en manque. J’ai besoin de ma dose.

« Après toi ! » Shanae s’écarte un peu de moi et me montre le bain chaud qui nous tends les bras. Ca aussi c’est quand même une super idée. J’en rêvais depuis le début de la matinée. Il ne faut juste pas que je m’endorme là-dedans sinon je pense que la blondinette va me faire la tête pour le reste de l’année. Je me plonge dans le bain brûlant et lâche un long soupire de soulagement. Shanae me rejoins et s’installe entre mes jambes. Je pose ma joue contre la sienne et l’embrasse tendrement dans le cou et le creux de l’épaule tandis mes mains glissent sous l’eau pour effleurer son ventre. Je la sens frissonner entre mes bras et j’adore cela. « Je pouvais pas rêver mieux pour terminer la journée. » Je l’embrasse à nouveau, mais la jeune femme finis par s’éloigne de moi pour s’asseoir à l’opposé de la baignoire. Je ne la lâche pas du regard. Pour la première fois depuis son retour, j’ai vraiment l’impression de retrouver la femme dont je suis tombé amoureuse. La jeune femme joueuse et intrépide qu’elle était. D’ailleurs elle est vraiment très joueuse ce soir et son objectif, jouer avec mes nerfs. Ses mains se baladent négligemment sur mon torse et elle ne quitte jamais mon regard. Je sais que j’ai un sourire idiot planter sur les lèvres, mais je m’en fiche totalement. « Tu pensais vraiment que je t'avais oublié et que j'allais pas te souhaiter son anniversaire ? » Ouh. La question qui fâche visiblement. Je lâche un peu les yeux, ne sachant pas trop quoi répondre. « Un peu… J’ai surveillé mon portable toute la journée comme un adolescent. Je t’avoue que je ne m’attendais pas à te trouver à moitié nue dans ma salle de bain, mais j’adore l’idée. » Je lui offre un petit sourire timide et me penche pour attraper ses lèvres dans un baiser un peu plus torride que les autres.

Pourtant Shanae ne bouge pas et reste à l’opposé de moi. J’essaye une nouvelle fois d’user de mes charmes pour la faire craquer, mais il semblerait qu’après cinq ans de relation elle soit totalement immunisée contre mon regard de chien battu. Il va falloir que je change de technique. J’attrape sa main dans la mienne et enlace nos doigts, en lui souriant. Finalement je l’attire contre moi et elle cède. J’enroule mes bras autour de ses épaules et l’embrasse dans le cou. « C’est le meilleur cadeau de la journée. Bon c’est le seul en même temps, mais c’est le meilleur. » lui dis-je alors en riant un peu. Je n’ai pas de parents alors on a vite fait le tour. Et malheureusement Théa est encore trop petite pour faire un cadeau à son papa. Enfin. Je me concentre de nouveau sur la jeune femme entre mes bras et la serre un peu plus contre moi. « Si on reste là-dedans plus longtemps, je vais finir par m’endormir. » Je rigole bien entendu, mais elle est véritablement en train de me torturer à jouer la petite fille sage qui se contente seulement de laisser ses doigts courir sur mon avant bras. Je la couvre de baiser et lui tourne un peu la tête pour attraper ses lèvres dans un baiser. Sans pour autant m’éloigner je finis par lui dire tendrement : « J’ai envie de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Ven 9 Aoû - 8:38





Happy birthday darling ❤


Je lui pose la question piège, a-t-il vraiment pensé que j'avais oublié son anniversaire ? Je n'aurai jamais fait une chose pareille, mais après tout, je suis la seule à le savoir et à en être sûre. Je l'ai quand même abandonné, il a le droit de penser que j'aurai pu oublier son anniversaire. Mais ce n'est pas le cas. « Un peu… J’ai surveillé mon portable toute la journée comme un adolescent. Je t’avoue que je ne m’attendais pas à te trouver à moitié nue dans ma salle de bain, mais j’adore l’idée. ». Je lui offre un petit sourire adorable et caresse sa joue avant de l'embrasser amoureusement.

Ici dans ce bain, il ne peut plus rien m'arriver, je suis là, seule avec l'homme de ma vie, je suis juste bien, sereine. Il m'attire vers lui et je me laisse faire avant de recevoir son baiser, et de le prolonger. « C’est le meilleur cadeau de la journée. Bon c’est le seul en même temps, mais c’est le meilleur. ». Je lui souris une nouvelle fois et l'embrasse encore et encore. Je suis ravie que mon cadeau lui plaise. Mais ce n'est pas tout. J'espère que mon autre cadeau lui plaira tout autant. « Si on reste là-dedans plus longtemps, je vais finir par m’endormir. ». J'éclate de rire et pose ma main sur ma bouche pour calmer mon rire, je veux surtout pas réveiller notre fille. Je me retourne pour être face à lui et hausse les sourcils en le regardant. «Nu, dans un bain, avec moi, et tu comptes t'endormir ?». Il me rapproche un peu de lui et me murmure à l'oreille « J’ai envie de toi. ». Je me mords la lèvre inférieure d'envie. Allez savoir pourquoi ces quelques mots ont toujours eu sur moi un pouvoir hallucinant. J'en frissonne de tout mon corps.

Je passe mes jambes autour de celles d'Isaac, heureusement que la baignoire est grande. Je commence à sentir son envie matérialisée autre part que dans ses mots. Mes mains passent dans sa nuque, dans ses cheveux, et mes lèvres se scellent aux siennes dans un baiser plus que passionné. Les mains d'Isaac se baladant partout sur mon corps, et particulièrement sur mes fesses, ont le pouvoir de décupler mes envies. Ma main droite perd de l'altitude et se dirige vers l'entre-jambes de mon chéri. Je le sens frissonner sous mes doigts. Je m'y attarde quelques longues dizaines de secondes, mes lèvres ne lâchant pas les siennes. Mais rapidement mon envie de lui me dépasse et je n'ai plus qu'un désir, je faire plus qu'un avec l'homme que j'aime. C'est donc ce moment que je choisis pour m'asseoir carrément sur lui, me cambrant légèrement sous le plaisir de retrouver cette sensation.

Les mains d'Isaac au niveau de mes reins, je pose les miennes sur son torse, me donnant un peu plus d'équilibre pour onduler correctement mon bassin sur le sien. Je me mords la lèvre inférieure de nouveau, cet instant est juste magique. Mon coeur tambourine déjà dans ma poitrine, j'ai presque du mal à ouvrir les yeux tellement le plaisir est grand. J'ai rêvé de cet instant pendant une semaine complète, depuis que j'ai passé la nuit ici il y a exactement 8 jours. Je ne me sens bien que dans ses bras, contre lui, le sentir en moi, rien de plus merveilleux.

J'essaie de retenir les gémissements de plaisir qui veulent sortir de mes lèvres alors je me mords l'intérieur de la joue et crispe mes doigts dans la peau de mon partenaire. Je ne veux pas réveiller notre fille qui dort à quelques pièces de là. Je veux juste profiter du cadeau que j'offre à mon compagnon, sans en perdre une miette. Assez rapidement, je me rue sur le cou d'Isaac pour le dévorer, il a toujours adoré les suçons, ça le met dans une espèce de transe impressionnante, et je ne compte pas passer à côté. Je le sens se crisper sous mes doigts, et je ne lâche pas l'affaire. Le bout de ses doigts entre dans le bas de mon dos et je frissonne de la tête aux pieds.

Une fois mon joli suçon terminé, je repasse délicatement ma langue sur la "marque" que je viens de lui apposer, comme pour guérir la plaie. Je viens alors mordiller doucement le lobe de son oreille avant de reprendre d'assaut ses lèvres. Ma langue joue avec la sienne alors que nos bassins ondulent encore à l'unisson, foutant de l'eau un peu partout, et éteignant quelques bougies. Isaac retourne la situation, se mettant cette fois sur moi. Son étreinte me fait lâcher un gémissement de plaisir.

Généralement, on est du genre à laisser durer le plaisir encore et encore, faisant de nos ébats sexuels une histoire d'heures, mais parfois, l'envie prend le pas et ce temps se retrouve réduit, ce qui est le cas ce soir. Ce qui ne nous empêche pas pour autant de recommencer dans quelques dizaines de minutes. Après un 7ème ciel partagé, je m'agrippe à Isaac, juste pour sentir son corps quelques instants, le sentir encore en moi quelques secondes. Nos souffles courts, je pose une main sur sa joue et lui murmure un «Je t'aime» le plus naturel du monde, avant d'enchaîner avec un «Joyeux anniversaire» et un petit sourire amusé. Comment est-ce possible d'aimer autant que j'aime cet homme ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Dim 11 Aoû - 15:00





That's a perfect birthday !


Il est vrai, que parfois, je me méfie encore un peu en ce qui concerne les actions et les paroles de Shanae. Cela fait une semaine seulement que l’on c’est retrouver et même si je commence à lui pardonner de plus en plus, je ne peux cesser de m’empêcher de penser à son abandon. Je sais que je ne devrais pas, mais certains sentiments me reviennent de temps en temps. J’ai peur. Peur qu’elle parte de nouveau en laissant un simple mot sur la table de la cuisine. Ce serait affreux. Je crois que je ne pourrais pas le supporter. Enfin. Ce n’est pas le moment de penser à cela. Je fais juste remarquer à Shanae, que oui, j’ai douté du fait qu’elle puisse penser à mon anniversaire. Mais cela est loin derrière nous désormais. J’ai juste envie de profiter de ma fin de soirée désormais et plus particulièrement de mon cadeau d’anniversaire. Je taquine un peu la jeune femme et celle-ci explose de rire. Je pourrais passer des heures à chercher à la faire rire. J’adore ce son léger et cristallin. Je crois que je ne pourrais jamais m’en passer. « Nu, dans un bain, avec moi, et tu comptes t'endormir ? » Cette fois, c’est moi qui me mets à rire. Comme si elle pouvait vraiment croire que j’allais m’endormir dans cette situation. Bon je sens, que je ne vais pas faire long feu non plus, mais je compte bien profiter tout de même. D’ailleurs, je lui fais rapidement savoir le fond de ma pensée. Chose qui la fait frissonner entre mes bras. Je crois qu’il est temps de profiter pleinement.

Shanae s’installe à califourchon au-dessus de moi et commence à venir titiller ma virilité. Je sens sa peau glisser sur la mienne et laisse mes mains glissées sur les courbes de son corps. Sa nuque, ses seins puis ses hanches et pour finir ses fesses. Sa main continuer à me titiller et j’ai de plus en plus de mal à retenir les gémissements qui s’échappent de mes lèvres. Comme pour me faire taire Shanae attrape mes lèvres dans un long baiser. Elle est littéralement en train de me torturer alors que je n’ai qu’une seule envie : ne faire plus qu’un avec elle. D’un seul coup, c’est comme si ma chérie avait entendu le fond de ma pensée. Elle bouge encore un peu et viens s’asseoir sur moi, m’arrachant un râle de plaisir. Je me mords la lèvre pour essayer de faire moins de bruit. Il ne faudrait pas que l’on réveille Théa, pas maintenant.

Je me redresse un peu dans la baignoire et pose mes mains sur les reins de la jeune femme. Shanae entame un lent et sensuel va et vient tandis que j’attrape ses lèvres dans un baiser passionnel. Nos langues jouent ensemble tandis que nos bassins s’accordent dans une danse parfaite. On met de l’eau de partout, mais j’ai bien l’impression que c’est le cadet de nos soucis. Je sens une explosion de sensation qui m’envahit le bas du ventre. J’ai l’impression que mon cœur va exploser tellement c’est bon. Le plaisir est réellement intense. Je me relève encore un peu et viens enfouir mon visage dans le creux de son cou pour étouffer mes gémissements. Je sens les ongles de Shanae s’enfoncer dans la peau de mon dos et ses jambes se resserrer autour de mes hanches. Je suis tellement bien dans ses bras, de la sentir là contre moi. Je pensais ce genre de moment évanoui à jamais. C’est comme revivre à nouveau. Nos mouvements s’accélèrent et notre respiration devient de plus en plus saccadée. Shanae vient plaquer ses lèvres contre mon cou et je reconnais rapidement ce qu’elle est en train de faire. Il n’y a rien de mieux pour me faire totalement perdre pied. J’enfonce mes doigts dans son dos et l’incite à continuer.

Dans un élan de folie, je retourne la situation, prends le dessus sur Shanae. Heureusement que notre baignoire est grande. Au passage j’envoi valser de l’eau et éteint la plupart des bougies. On se retrouve encore plus dans le noir et c’est à tâtons que je retrouve ses lèvres pour un nouveau baiser enflammé. Je passe ma main sous ses reins et colle son corps contre le mien. Habituellement on est du genre à faire durer le plaisir, a prendre nos temps pour atteindre le septième ciel. Mais l’endroit n’est pas spécialement confortable et le plaisir est déjà bien trop grand pour attendre plus longtemps. Nos mouvements deviennent anarchiques et c’est en même temps que nous lâchons un ultime gémissement traduction de notre plaisir. Je prends appui sur le bord de la baignoire sans pour autant bouger d’un millimètre. Je tente de retrouver ma respiration tout en venant coller mon front à celui de Shanae. « Je t'aime » Je lui offre un tendre sourire. « Joyeux anniversaire. » Cette fois c’est un immense sourire qui s’affiche sur mon visage. « Le meilleur des anniversaires. »

On reste encore un peu dans le bain, mais l’eau est en train de refroidir et nous commençons à frissonner. Je remarque la chair de poule sur la peau de Shanae et décide de me lever. Je sors du bain en faisant attention de ne pas tomber et attrape deux serviettes. J’en enroule une autour de mes hanches et tends l’autre devant moi pour que ma petite amie vienne se réfugier dedans. Une fois fais, je l’entoure de mes bras et me colle de nouveau à elle. « Tu as prévu autre chose pour la soirée ? » Enfin la soirée. La nuit plutôt vu l’heure qu’il est. Shanae hoche la tête et on se rhabille rapidement. J’enfile uniquement mon caleçon et elle me prend mon tee-shirt. La jeune femme est déjà dans les escaliers lorsque je lui fais signe de m’attendre. « Juste deux secondes. » Je sais, je suis incorrigible. Je passe rapidement de l’autre côté du couloir et entre dans la chambre de ma princesse. Juste pour m’assurer qu’elle aille bien. Elle dort paisiblement dans son berceau bien entendu et contrairement à d’habitude je ne vais pas l’embrasser. Je me contente juste de la regarder un instant et finis par rejoindre sa mère pour descendre dans la cuisine. Je remarque alors que la jeune femme avait dressé la table et que le four est allumé. « Du sexe et de la bouffe. Tu sais comment m’avoir toi. » dis-je alors en explosant de rire. Je prends Shanae dans mes bras et l’embrasse tendrement. « Je t’aime. » Je l’embrasse à nouveau et finis par la lâcher pour aller me servir un verre d’eau. Je meurs de soif.

Shanae me serre à manger et c’est à moitié habillé et dans la nouvelle pénombre de quelques bougies que nous passons à table. Ce moment est juste parfait. « Je pouvais pas rêver mieux tu sais. Je me sens vraiment heureux Sha’ » Je plonge mon regard dans le sien et lui souris tendrement. Moi qui croyais qu’elle m’avait oublié. Je m’étais bien tromper quand même. Enfin il vaut mieux cela que de se faire de fausses illusions. Le repas se passe calmement. J’avais réellement faim et je me suis fait un peu silencieux. Une fois nos assiettes vidées, nous restons à table. Shanae décale sa chaise et comme elle le faisait souvent viens poser ses pieds sur mes cuisses. Je laisse ma main glisser sur ses jambes lentement. « Je suppose que tu as vu Malèa pour qu’elle sorte sans me prévenir. Ca c’est bien passer ? » Je sais que ma petite sœur en veux beaucoup à la mère de sa nièce et cela a été le sujet de nos disputes toute la semaine…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Sam 17 Aoû - 18:46





Happy birthday darling ❤


Après avoir atteint le plus haut palier du plaisir, ensemble, et après avoir inondé la salle de bain, je souhaite à nouveau joyeux anniversaire à mon chéri. Ce sourire sur ses lèvres, c'est à moi qu'il est en train de faire un cadeau. Il me fait littéralement fondre, ce sourire. « Le meilleur des anniversaires. ». Je lui souris à mon tour et l'embrasse tendrement. Je commence à avoir froid, la chair de poule sur la peau traduit mon envie de sortir de ce bain qui n'en est plus vraiment un tellement il est vide. Isaac sort et me tend une serviette pour que je puisse venir m'y blottir. Il me serre contre lui et je profite simplement de ce moment de tendresse.

« Tu as prévu autre chose pour la soirée ? ». Un petit sourire se dessine au bord de ma bouche. Je me décale pour le regarder et je lui offre un regard pétillant, je hoche la tête et me hisse sur la pointe des pieds pour lui voler un baiser. «Après le sport, il faut toujours reprendre des forces !». Il me rend mon sourire, et je renfile mon boxer, avant de lui piquer son t-shirt et de descendre à la cuisine. Il s'éclipse une minute, je sais très bien pourquoi. Isaac est un papa gâteau, rien ni personne ne pourra changer ça. Je profite de son absence pour lui préparer une jolie table, tout était prêt mais caché pour ne pas qu'il se doute de ma présence à son arrivée. Une fois qu'il descend, je finis de lui servir son repas spécialement préparé pour lui. Il n'y a qu'une assiette sur la table, je n'ai pas spécialement faim, j'ai perdu l'appétit depuis 6 mois, mais je mangerai un peu dans la sienne, comme j'ai toujours eu l'habitude de faire. « Du sexe et de la bouffe. Tu sais comment m’avoir toi. » dit-il en éclatant de rire, voyant le repas prêt. Je me joins à lui dans son éclat de rire. Cela dit, ce n'est pas totalement faux, je le connais bien, et je sais que ce sont (entre autre) ses pêchés mignons ! Il me prend alors dans ses bras « Je t’aime. ». Je souris amoureusement et lui vole un baiser alors qu'il est déjà reparti se chercher un verre d'eau.

A cet instant précis, je me sens juste bien, je ne pense à rien d'autre qu'à faire plaisir à l'homme que j'aime. Et je ferai tout pour le rendre heureux, après ce que je lui ai fait, il vaut bien ça ! Une fois son repas servi à la seule lumière des bougies, je m'installe près de lui et le regarde. « Je pouvais pas rêver mieux tu sais. Je me sens vraiment heureux Sha’ ». Mon sourire est sincère, entier, rempli d'amour. Je pose ma main sur la sienne. Il ne m'a appelée par mon surnom que une ou deux fois depuis que je suis revenue, et chaque fois ça me fait du bien, même si j'ai quand même hâte qu'il m'appelle de nouveau avec des petits noms d'amoureux. «Moi aussi je me sens heureuse. J'ai eu peur de jamais pouvoir revivre ce genre de moment tu sais... j'ai eu peur de te perdre à jamais, mais j'aurai tout fait pour que notre histoire ne s'arrête pas... je t'aime tellement...». Mes yeux se mettent à briller, parfois je me remets à penser à ces six moi douloureux que j'ai pu passer loin de lui. Aujourd'hui je suis là, avec lui, et je remercie tous les jours le ciel de pouvoir vivre de nouveau ces moments là, et de pouvoir vivre, tout simplement.

Je regarde mon homme manger avec appétit, et je pioche quelques fourchettes dans son assiette. Silencieusement, il finit son repas et je pose naturellement mes pieds sur ses jambes, comme j'avais l'habitude de faire avant. Il caresse mes mollets et je frissonne déjà rien qu'en sentant ses mains sur moi. La conversation reprend, mais cette fois avec Malèa. « Je suppose que tu as vu Malèa pour qu’elle sorte sans me prévenir. Ca c’est bien passeé ? ». Je grimace un peu, je pensais qu'il n'allait pas y penser et qu'on n'allait pas en parler. «C'est secret défense !». Je lâche un petit rire avant de reprendre. «Oui, ça s'est bien passé. Enfin, au début j'ai eu un peu de mal elle m'a direct envoyée bouler, mais après j'ai réussi à la calmer et à discuter plus calmement. Et elle m'a dit qu'elle serait moins vilaine avec moi si je la couvrais pour sortir ce soir, et que je veille sur Théa. Tu parles, j'allais pas dire non, m'occuper de ma fille et faire une surprise à mon homme pour son anniversaire ! Mais elle m'a quand même promis de pas faire de bêtises !». Je sais qu'il est très protecteur avec sa petite soeur, et c'est normal. Mais elle est grande maintenant et elle a l'âge de pouvoir sortir sans autorisation fraternelle.

Je me redresse et passe une main sur sa joue, délicatement. Je descends mes pieds de sur ses jambes et lui vole un baiser avant de me précipiter dans l'escalier pour monter à l'étage. Je récupère l'enveloppe que j'avais laissée dans la table de nuit et redescends pour rejoindre Isaac. Je m'assieds sur ses genoux et lui donne l'enveloppe. «Tiens, c'est ton vrai cadeau. Enfin, mis à part mon corps nu, tu as le droit à un vrai cadeau !». Je lâche un petit rire et lui laisse ouvrir l'enveloppe. A l'intérieur, des billets d'avion pour aller à Paris quelques jours, les dates sont flexibles. Je sais qu'il a toujours voulu visiter l'Europe, et je me suis dit que d'y aller en famille serait parfait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Dim 18 Aoû - 23:46





That's a perfect birthday !


Ce bain a été merveilleux. Je ne vais pas le cacher. En rentrant du travail, je pensais prendre une douche, manger un bout et aller me coucher directement. C’était mon programme. Autant dire que je préfère largement celui que Shanae a prévu pour moi. Je suis à bout de souffle lorsque l’on finit par s’installer de nouveau correctement dans le bain. Enfin dans ce qui reste comme eau plutôt. Je remarque rapidement que Shanae à la chair de poule et je décide de nous faire sortir de là. Je lui tends une serviette et elle vient se blottir dans mes bras. Je me sens bien. Comme sur un petit nuage. C’est hallucinant. Cela fait six mois que j’attendais de vivre un moment comme celui-là. C’est de la tendresse à l’état pur. C’est tout. Un instant, nous restons dans les bras l’un de l’autre sans rien dire. On profite simplement de la présence de l’autre. C’est magique. Je finis par lui demander si elle a prévue autre chose pour notre nuit entre amoureux. « Après le sport, il faut toujours reprendre des forces ! » Je baisse les yeux pour croiser son regard et lui offre mon plus beau sourire. Visiblement je n’aurais pas besoin de fouiller dans le frigo pour trouver quelque chose à manger. Je n’ai rien avalé depuis midi et je dois avouer que je commence sérieusement à avoir très faim. Alors on se rhabille rapidement et Shanae m’entraîne avec elle dans les escaliers. Je la suis avec le sourire, mais m’arrête dans mon élan pour aller voir notre fille. Je sais que je ne devrais pas penser à elle dans ce genre de moment, mais voilà je sais qu’elle dort dans la pièce d’a côté et je ne l’ai pas vu depuis que je suis parti pour le boulot. J’ai besoin de la voir. Ne serait-ce que pour m’assurer qu’elle respire bien, que son doudou est à côté d’elle et que sa couverture est bien mise. C’est idiot, mais c’est une habitude. Un véritable réflexe. J’ai besoin de m’assurer que tout va bien pour ma petite Théa. Je vois Shanae lever les yeux au ciel, mais je ne relève même pas. Je reste deux minutes dans la chambre de ma princesse et finis par rejoindre ma petite amie.

Elle m’a préparé un véritable repas. Je me demande depuis combien de temps elle est à la maison pour avoir eu le temps de me préparer tout cela. En tout cas, je suis véritablement content et je ne mets pas longtemps à lui faire savoir. J’observe la table. Elle m’a préparé un bon petit plat. Le genre de plat qu’elle avait l’habitude de me faire lorsqu’elle ne bossait pas. Elle me chouchoutait toujours là-dessus. Je voulais souvent l’aider, pour ne pas passer pour le mec qui rentrer à la maison et qui se pose sur une chaise pour regarder sa copine faire. Mais elle ne voulait jamais me laisser faire. En même temps, je n’ai jamais été doué en cuisine. Une fois j’ai laissé une quiche cramée dans le four. Ce jour-là elle m’avait pourri je me souviens. Enfin. Elle me fait signe de m’asseoir. Rapidement, je remarque qu’elle n’a mis qu’une seule assiette sur la table. Je fronce les sourcils et croise le regard de Shanae. « Tu ne mange pas ? » Elle hausse les épaules et je commence à piquer dans mon assiette. Personnellement, j’ai vraiment très faim. Ce qu’elle m’a préparé est parfait comme très souvent. Je mange avec appétit sans vraiment lâcher Shanae du regard. Une nouvelle fois, je fais remarquer à la blondinette a quel point je suis heureux d’être avec elle ce soir. « Moi aussi je me sens heureuse. J'ai eu peur de jamais pouvoir revivre ce genre de moment tu sais... J'ai eu peur de te perdre à jamais, mais j'aurai tout fait pour que notre histoire ne s'arrête pas... Je t'aime tellement... » Je relève les yeux vers elle. Je ne voulais pas vraiment repenser à ces moments difficiles. Pendant des mois, je pensais que je ne la reverrais jamais. « Il faut que l’on oublie tout ça ma puce. Vraiment… Je veux plus penser à ces mois difficiles. » Je refuse de remettre ce sujet sur le tapis. Je veux juste profiter de ma soirée d’anniversaire.

J’engloutis le reste de mon assiette dans le silence le plus parfait. C’est assez tendu comme moment et je n’apprécie pas spécialement cela. Alors j’essaye de changer la conversation. Shanae s’installe près de moi et pendant que mes mains glissent sur ses mollets, je lui demande comment c’est dérouler son entrevue avec ma petite sœur. Visiblement rien n’as été cassé dans la maison alors cela n’as pas du se passer si mal que cela. « C'est secret défense ! Oui, ça s'est bien passé. Enfin, au début j'ai eu un peu de mal elle m'a direct envoyée bouler, mais après j'ai réussi à la calmer et à discuter plus calmement. Et elle m'a dit qu'elle serait moins vilaine avec moi si je la couvrais pour sortir ce soir, et que je veille sur Théa. Tu parles, j’allais ne pas dire non, m'occuper de ma fille et faire une surprise à mon homme pour son anniversaire ! Mais elle m'a quand même promis de ne pas faire de bêtises ! » Je fronce les sourcils. Je ne suis pas spécialement content. Je trouve également cela étrange que ma sœur est acceptée de laisser sa nièce seule avec sa mère alors qu’hier encore elle m’engueulait pour avoir appelé Shanae et lui avoir proposé de venir passer l’après-midi avec Théa et moi. « Hum… D’accord… » J’avale mon verre d’eau et soupire quelque peu. « J’en parlerais avec elle demain. » Je sais que je suis en train de jouer au grand-frère protecteur et cela peut paraître particulièrement chiant, mais Malèa je m’occupe d’elle depuis sa naissance. Je me comporte avec elle comme je pourrais me comporter avec Théa dans quelques années et personne ne pourra changer cela.

Subitement Shanae se lève et me vole un baiser avant de disparaître dans les escaliers. Je la regarde partir et finis par me lever à mon tour pour débarrasser la table. Je reprends place à la table de la cuisine et finis mon verre d’eau tout en entendant ma petite amie revenir. Elle se poste sur mes genoux et je me remets à sourire. Cette soirée va bien se terminer. Je le sais. Elle me tend une enveloppe et je lève un regard interrogateur vers elle. « Tiens, c'est ton vrai cadeau. Enfin, mis à part mon corps nu, tu as le droit à un vrai cadeau ! » J’attrape l’enveloppe et l’ouvre doucement. Je me demande ce que cela peut bien être. Je tire trois billets d’avions à destination de Paris. Je reste bouche-bée. J’ai toujours voulu aller en France. Depuis que je suis tout petit, je dis qu’un jour j’irais là-bas. J’ai souvent vu mon père fait de grand voyage, mais il ne nous a jamais emmenés avec lui. « Ouah… Je… Je sais même pas quoi dire. C’est… C’est parfait Shanae. J’ai toujours voulu aller là-bas. Avec vous ce sera parfait. » Je ne sais pas trop comment on pourra s’en sortir avec un petit bébé de huit mois, mais ce sera parfait. J’en suis sûr. «[color=darkseagreen] Nos premières vraies vacances en famille. » Je lève la tête et mon nez vient frôler le sien. Je sens son souffle sur ma peau et je viens lui voler un nouveau baiser. Un baiser qui se prolonge de plus en plus. « C’est le cadeau parfait… Mon amour. » Je lui offre mon plus beau sourire. C’est la première fois que je l’appelle de nouveau comme cela depuis qu’elle est de retour dans ma vie. C’est un surnom affectif que j’avais l’habitude d’utiliser avec elle. A croire que peu à peu nous retrouvons nos habitudes. Je plonge mon regard dans le sien et hésite un instant… « Tu sais que… Que je suis pas très doué pour ça, mais… Plus les jours passent, plus je te pardonne Shanae. Je t’aime d’une manière que je ne serais même pas capable d’expliquer, t’es la seule femme que je n’ai jamais aimé, la mère de ma princesse. Je… Je croyais plus en ton retour, mais je peux t’assurer une chose désormais. Je te laisserais plus jamais partir. Je veux rester avec toi pour le reste de ma vie. Qu’on devienne de vieux parents un peu chiant tous les deux. J’ai trop besoin de toi dans ma vie. On va devenir la famille que l’on doit être et on va profiter de ces vacances en France pour se retrouver pour de bon. » Un peu gêné par cette déclaration pas vraiment prévu, je baisse un peu les yeux. « Enfin tout ça pour te dire que c’est un anniversaire parfait et ce même si j’ai pris un an de plus et que ça pique un peu. » Je rigole nerveusement et lie mes doigts à ceux de Shanae.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Mar 27 Aoû - 13:21





Happy birthday darling ❤


Avant mon départ, Malèa et moi on s'entendait vraiment très bien. Je comprends qu'elle m'en ait voulu de partir comme ça, laisser son frère, sa nièce, et même elle. Mais je sens au plus profond de moi que nos relations vont évoluer, je ne sais pas si elle me pardonnera, mais au moins elle arrivera à passer par dessus. Elle est encore jeune, pleine de fougue, et c'est normal qu'elle mette un peu de temps, mais j'espère au plus profond de moi que tout va aller rapidement mieux, sans doute quand elle verra que je ne suis pas revenue pour briser le coeur d'Isaac.

Lorsque je parle de notre "pacte" à Isaac, je vous bien qu'il est sceptique. Pourtant, c'est exactement ce qui s'est passé. « Hum… D’accord… J’en parlerais avec elle demain. ». J'espère qu'elle ne m'en voudra pas d'avoir dit à son frère qu'elle sortait ce soir. Assez rapidement, j'essaie de changer de sujet. Pour ça, j'ai LA solution. Je monte rapidement à l'étage et redescends en lui ramenant son cadeau. Je m'assieds tout près de lui, et le regarde ouvrir l'enveloppe. J'espère que ça va lui plaire, vraiment. C'est important pour moi. Je fais sautiller mes jambes, sans doute le stress, je fais toujours ça quand je suis stressée. « Ouah… Je… Je sais même pas quoi dire. C’est… C’est parfait Shanae. J’ai toujours voulu aller là-bas. Avec vous ce sera parfait. Nos premières vraies vacances en famille. ». Un sourire débarque sur mes lèvres, je me sens rassurée. Je sens dans son regard qu'il est vraiment content de mon cadeau. Je hoche la tête vivement, des vacances en famille, le bonheur. Son nez frôle le mien, et ses lèvres viennent se poser sur les miennes. Je prolonge son baiser et passe mes bras autour de son cou. Il me récupère sur ses genoux, mes bras toujours autour de son cou. « C’est le cadeau parfait… Mon amour. ». Je frissonne au simple surnom qu'il vient de me donner. Cela fait plus de 6 mois que je n'ai pas entendu ces mots sortir de sa bouche, à mon égard. Je me pince la lèvre avec mes dents et ferme les yeux une seconde comme pour apprécier ce moment de bonheur intense.

Lorsque je réouvre les yeux, c'est comme si je retombais de nouveau amoureuse de lui. Je laisse glisser mon regard sur les courbes de son visage, avant de bloquer sur ses lèvres, puis de revenir à ses yeux au moment où il prend la parole. « Tu sais que… Que je suis pas très doué pour ça, mais… Plus les jours passent, plus je te pardonne Shanae. Je t’aime d’une manière que je ne serais même pas capable d’expliquer, t’es la seule femme que je n’ai jamais aimé, la mère de ma princesse. Je… Je croyais plus en ton retour, mais je peux t’assurer une chose désormais. Je te laisserais plus jamais partir. Je veux rester avec toi pour le reste de ma vie. Qu’on devienne de vieux parents un peu chiant tous les deux. J’ai trop besoin de toi dans ma vie. On va devenir la famille que l’on doit être et on va profiter de ces vacances en France pour se retrouver pour de bon. » Comment ne pas avoir les yeux qui pétillent après une si belle déclaration ? J'ai cette petite boule dans la gorge qui me définit souvent lorsque j'ai une émotion forte. Je retiens mes larmes, cette fois ci ce sont des larmes de bonheur. Je ne sais même pas quoi lui répondre tellement je suis abasourdie par sa déclaration. Je pose ma main sur sa joue et la caresse du bout de mon pouce. «Et moi je peux te promettre que je ne partirai plus jamais nulle part. Je ne veux plus être séparée de toi plus de 2 jours, et encore. Je veux finir ma vie avec toi, parce que t'es la personne la plus importante dans ma vie, avec Théa. Vous êtes mes soleils, c'est grâce à vous que j'ai envie de me lever le matin...» Je dépose un baiser sur ses lèvres, doucement, délicatement. «Et j'ai hâte qu'on parte tous les trois, changer d'air un peu, nous retrouver que tous les trois, en famille... ça pourra nous faire que du bien !». Je lui adresse un sourire amoureux et laisse échapper un soupir de bonheur.

« Enfin tout ça pour te dire que c’est un anniversaire parfait et ce même si j’ai pris un an de plus et que ça pique un peu. ». Je lâche un rire amusé pendant que mes doigts se lient au siens. «T'inquiètes pas, dans quelques mois ce sera moi, je vais te rejoindre dans ta vieillesse mon chéri !». J'entoure de nouveau mes bras autour de son cou et j'y enfouis ma tête, le chatouillant avec mon nez. Je lui murmure alors «Si tu savais combien je t'aime...». Minute sentimentale bonjour. Après quelques minutes passées dans les bras l'un de l'autre, je redresse ma tête et le regarde. «Tu veux aller dormir ? T'as le droit tu sais, t'as bossé toute la journée, il est tard... enfin c'est comme tu veux, moi j'ai toujours du mal à trouver le sommeil.» Je l'embrasse avant qu'il ne me réponde. Peu importe sa réponse, je veux juste être près de lui, collée à lui, contre lui, avec lui. C'est tout ce que je demande.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   Jeu 29 Aoû - 23:47





That's a perfect birthday !


Cette soirée est tout simplement parfaite. En fermant le bar, je pensais juste aller m’écrouler dans mon lit et déprimer pour le reste de la nuit en pensant au fait que Shanae n’est même pas penser à mon anniversaire. C’était le programme. Au final, je viens de faire l’amour avec la femme que j’aime et j’ai l’impression d’être plus amoureux que jamais. C’est comme la découvrir à nouveau. On dirait deux adolescents à leurs troisième rendez-vous, ou quelque chose comme cela. Mais au fond, cela me fait chaud au cœur. J’avais besoin d’un moment comme celui-ci avec elle. On c’est retrouver il y a une semaine, mais on n’a pas eu le temps de se voir beaucoup. Après tout, elle a seulement passé une nuit ici et on n’a pas pu partager un moment à trois avec notre petite puce. Mais j’ai comme l’impression que l’on va pouvoir se rattraper désormais. Parce que dans cette cuisine, Shanae est en train de m’offrir ce dont je rêve depuis un moment, la possibilité de partir loin d’ici pour commencer, mais également celle de pouvoir passer des vacances en famille. Les premières depuis que Théa est née. Avant sa naissance, on avait l’habitude de partir pendant l’été. On prenait la voiture, elle choisissait une destination au hasard et on partait pour quelques jours sans réellement réfléchir. On était jeunes et insouciant on pouvait se permettre se genre de chose. Désormais ce n’est plus vraiment le cas, on a des responsabilités et surtout un bébé. Mais nous allons partir ensemble. A Paris. J’ai toujours rêvé de visiter cette ville, mais je n’ai jamais eu les moyens. Adolescent lorsque mon père fournissait encore mon compte en banque, j’aurais pu le faire, mais je n’étais qu’un adolescent qui ne savait pas vraiment ce qu’il voulait. Enfin. C’est le passé et le présent m’envoi directement dans la ville de mes rêves au final. Je suis tellement content que sans réellement m’en rendre compte, je fais une sorte de déclaration à Shanae. Je n’étais jamais doué pour ce genre de chose, après tout les sentiments ce n’est pas mon truc, mais j’aime tellement Shanae que cela sors sans prévenir.

« Et moi je peux te promettre que je ne partirai plus jamais nulle part. Je ne veux plus être séparée de toi plus de 2 jours, et encore. Je veux finir ma vie avec toi, parce que t'es la personne la plus importante dans ma vie, avec Théa. Vous êtes mes soleils, c'est grâce à vous que j'ai envie de me lever le matin… Et j'ai hâte qu'on parte tous les trois, changer d'air un peu, nous retrouver que tous les trois, en famille... ça pourra nous faire que du bien ! » Bien sûr que cela va nous faire du bien. On sera juste nous trois. Il n’y aura personne pour nous juger, personne pour nous dire d’aller doucement ou de faire attention. Pendant ces quelques jours on va pouvoir se reconstruire et s’aimer à nouveau. C’est comme prendre un nouveau départ. Je suis tellement heureux que je ne sais même plus quoi dire. Alors je me contente de la prendre dans mes bras. Doucement. J’embrasse ses lèvres, l’arête de sa mâchoire et le creux de son cou. Elle m’avait tellement manqué. C’est juste indescriptible comme sensation. « Il faut que l’on parte vite. Je crois que j’en ai besoin. » dis-je alors en souriant. Je pourrais confiner mon bar à Arya pour quelques jours, je lui fais confiance. Cela fait un an ou presque que je n’ai pas pris de vacances alors celle là je les mérite amplement !

« Tu veux aller dormir ? T'as le droit tu sais, t'as bossé toute la journée, il est tard... Enfin c'est comme tu veux, moi j'ai toujours du mal à trouver le sommeil. » J’avoue que tous les muscles de mon corps sont en train de me tirer et que mes yeux me brûlent quelque peu, mais je m’en fiche un peu. Demain je ne travaille pas et je vais pouvoir passer ma matinée au lit si j’en ai envie. Bon avec Théa cela risque d’être compromis, mais je sais déjà que l’on pourra s’arranger pour rester sous la couette tous les trois. Pourtant malgré la fatigue, je lève les yeux vers elle et un sourire malicieux se forme sur mes lèvres. « Je voudrais profiter de mon cadeau encore un peu. » Sans prévenir je la soulève dans mes bras et l’embarque avec moi à l’étage. Rapidement on se retrouve sur mon lit, puis sous la couette. Un deuxième câlin sportif pour clôturer cette magnifique soirée. Cette fois on prend notre temps, on se redécouvre doucement et on se donne du plaisir. C’est à bout de force et aux petits matins que je finis par m’endormir dans les bras de la femme que j’aime. Cette soirée d’anniversaire, je ne suis pas prêt de l’oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: /!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤   

Revenir en haut Aller en bas
 

/!\ [Shasey] Happy birthday darling ❤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps terminés-