NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff → les habitués du café
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Lun 7 Oct - 19:19





Jude Week

(du 7/10 au 13/10)

Règles

Un personnage, sept jours dans la semaine, sept mises en situation dans Town Square. Voici le principe des challenge weeks. Chaque jour de la semaine, un membre recevra une mise en situation qu'il devrait développer en un minimum de 500 mots. Dès qu'il aura répondu à une situation, Morning Coffee lui enverra la prochaine. Le tout, pendant sept jours, du lundi au dimanche. Si le membre a réussi son challenge, il gagne un prix.

Programme

Lundi ▪ Alors qu'il profite des derniers jours de soleil à Town Square pour bosser ses cours dans un coin tranquille d'un parc, des pigeons se décident à attaquer Jude et à lui voler quelques feuilles. Il essaye de les récupérer plus ou moins efficacement.
Mardi ▪ Un homme apparemment aisé et soigné accoste Jude dans la rue pour lui proposer de travailler pour lui. D'abord intrigué et presque intéressé, le jeune homme comprend vite qu'on est en train de lui proposer de tourner dans un film porno. Il doit essayer de se sortir de cette situation.
Mercredi ▪ Jude a passé sa soirée devant des films d'horreur. La nuit fut tranquille, mais le lendemain l'était moins. Alors qu'il rentre de cours alors que la nuit est tombée, Jude voit et entend des choses étranges à chaque coin de rue. Est-ce qu'il est sur le point de se faire attaquer, ou est-ce que les films ont eu raison de sa santé mentale ?
Jeudi ▪ Jude s'essaye à la pâtisserie. Rien ne va comme il le souhaiterait. Gâteaux brûlés. Fumées dans toute la cuisine. Les voisins qui hésitent à appeler les pompiers. Il ne risque pas de recommencer de si tôt.
Vendredi ▪ Un chien errant décide de suivre June où qu'il aille, et quoi qu'il fasse. Ça dure pendant des heures. Impossible de s'en défaire.
Samedi ▪ D'une manière complètement incongrue, quelqu'un a volé les chaussures de June. Il doit rester toute la journée comme ça et expliquer aux gens cette nouvelle mode qu'il feint d'être en train de lancer.
Dimanche ▪ Dernier jour d'une semaine complètement pourrie. Il arrive enfin quelque chose de bien à Jude. Mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Lun 7 Oct - 20:52





Leave me alone, fucking pigeon !


La fin de l'été était arrivée, les cours avaient repris et Jude avait décidé de travailler ses cours dans un petit parc à côté de chez lui. Le soleil était plus que présent en cette belle journée d'automne. Quoi de mieux que de se poser dans l'herbe pour travailler ? Le trajet n'était pas long, à peine cinq petites minutes et Jude arrivait dans le parc, se trouvait un coin de pelouse où s'installer. Les révisions pouvaient commencer. Feuilles de cours devant lui, bouteille d'eau et un paquet de gâteau et il était paré. Il prit le premier chapitre en main, laissant les autres devant lui, étalés sur l'herbe.

« Alors, c'est quoi ce nouveau cours ? » Voilà qu'il se mettait à parler tout seul. Lorsqu'il révisai, Jude était dans son monde. Il était rare de le voir sortir de sa bulle, à part si un événement venait le perturber réellement ; comme ces pigeons qui lui tournaient autour.

Les yeux plongés sur sa feuille, il se récitait son cours jusqu'à ce qu'il entende des feuilles se froisser. Il releva la tête brusquement et vit un pigeon sur ses cours, en train de les froisser. « Saleté de pigeon ! Va-t-en, touche pas à mes cours ou je grille sur un barbecue ! » criait-il en faisant des grands mouvements de bras, sans même se soucier des personnes autour de lui. D'autres pigeons arrivèrent quelques secondes plus tard pour réserver le même sort à ses pauvres feuilles de cours. Jude employa les grands moyens et se leva pour faire fuir ces foutus volatiles. Il se mit à donner des coups de pieds dans le vent pour faire comprendre aux bêtes qu'elles n'étaient pas les bienvenues.

Ces satanés pigeons en avaient décidés autrement. L'un deux fonçait droit sur Jude qui se débattait tant bien que mal. A croire que ces bestioles n'avaient pas mangé depuis des mois et qu'ils avaient décidé de prendre Jude comme déjeuner. « C'est pas vrai, vous êtes enragés ! » Il s'éloigna un peu, pensant qu'ils partiraient aussi, mais, ils avaient décidé que ses cours avaient l'air autant appétissant que lui. Soudainement, comme si une ampoule venait de s'éclairer au dessus de sa tête, Jude décida de prendre son élan et courir vers les sales bêtes pour les faire partir. Miracle ! Les pigeons prirent les fuites en battant leurs ailes bruyamment.

Soulagé, Jude souffla et fit rapidement les pas qui le séparaient de ses cours. Il fit les gros yeux, prêts à sortir de leurs orbites en réalisant que certaines feuilles étaient illisibles, déchirées par les nombreux coups de becs. Il soupira une nouvelle fois, dégoûté. Jude releva la tête, comme si cela allait lui redonner les cours qu'il venait de perdre. Au moins quatre heures d'amphi foutus en l'air, voire même six. Il n'avait plus qu'à demander les cours à quelqu'un. Un seul chapitre avait survécu, le seul et l'unique survivant de cette triste attaque de pigeons enragés. Jude n'avait jamais vu ça, à croire que Town Square était une ville spéciale. Peut-être que le maire les enfermaient dans une cage pendant des moi avec juste de l'eau et qu'il les lâchaient à la fin de l'été. Pas avant, pour ne pas faire fuir les touristes, ce seraient trop risqué.

Il divaguait. Il venait même de voir un garçon d'à peu près son âge, qui se trouvait à quelques mètres, rire ouvertement de lui. En effet, il devait être pathétique, mais ce n'était pas une raison. Il lança un regard noir au fameux jeune homme puis s'agenouilla devant ses cours d'un air dépité. Vite fait, il rangea les feuilles sans s'occuper de l'ordre de ces dernières, quelle importance ? Pochette de cours sous le bras, bouteille d'eau et paquet de gâteau dans une main, il reparti aussi vite qu'il est arrivé. La bonne humeur en moins. Ce qui était sur, c'est qu'il n'hésiterai plus à écraser un pigeon lorsqu'il conduirait maintenant, au contraire. Il n'était pas sadique ou méchant, ces vieilles bêtes à bec venaient de ruiner ses cours, il avait de quoi se venger. C'est alors légèrement déprimé et en colère qu'il fit le chemin inverse pour repartir chez lui, sans avoir révisé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Mar 8 Oct - 21:32





Un travail, ça te tente ?


Les vacances étaient définitivement terminées, pour le plus grand malheur de Jude. Il était en amphi, qui était à moitié rempli, et s'ennuyait à mourir. Le droit ne l'intéressait vraiment pas et il espérait qu'il arrivait à sortir de là un des ces jours, qu'il serait capable de tenir tête à son père. Ce n'était pas gagné mais avec le temps il y arriverait peut-être. En plein milieu de son cours, il sorti son portable et décida d'envoyer un message à Adam pour qu'ils se voient après les cours. Son meilleur ami ne mit pas longtemps à répondre positivement. Ils se retrouveraient donc dans un bar en centre-ville.

La fin des cours était enfin arrivée. Jude avait passé un très mauvais lundi avec une attaque de pigeons. Il espérait donc que son mardi serait meilleur. A la sortie de l'université, il décida de se rendre directement en centre-ville. Ce n'était pas loin et l'heure du rendez-vous était bientôt arrivée. Se baladant tranquillement dans les rues lorsqu'il se fait accosté par un homme. Il avait l'air soigné. Un costard, une coiffure travaillée, un sourire éclatant, la trentaine environ. « Bonjour, je cherche des personnes pour un travail très bien rémunéré et votre profil conviendrait parfaitement. Seriez-vous intéressé ? » Un travail ? Jude fronça les sourcils. Il n'avait pas l'habitude de se faire abordé pour un travail. Intrigué, il voulait en savoir plus. Si Jude trouvait enfin un travail, il pourrait partir de chez ses parents et être indépendant, tout ce qu'il voulait. « Quel genre de travail ? J'aimerais bien en savoir plus. » Le jeune anglais trouvais les méthodes d'embauches plus que douteuses. Jamais il n'avait vu ce genre de méthodes pour trouver des employés. « Ce serait un travail d'acteur. Et votre physique est tout ce que je recherche pour le personnage principal ! » Acteur ? Jude avait comme une alarme qui s'allumait. Etait-il possible qu'il obtienne un premier rôle juste en ayant eu le bonheur de se promener de la rue ? Il l'espérait. « Vous avez enquêtés sur moi avant ? Je rêve de jouer la comédie ! » Plaisanta-t-il. « Vous pouvez-me parlez un peu du scénario ? » Jude n'en croyait pas ses oreilles. C'était trop beau pour être vrai. « Bien sur ! Vous incarneriez un livreur de pizza. La première serait la livraison avec une jolie brune qui vous drague et vice versa. Elle vous invite à rentrer puis vous passez aux choses sérieuses. » Jude écarquilla les yeux, avait-il compris ou c'était son imagination qui lui jouait des tours ? « Les préliminaires devrons quand même durer assez longtemps, mais ne vous inquiétez pas, le tournage se déroule sur plusieurs jours. » Jude secoua la tête, abasourdi. « Vous voulez dire... que... vous voulez me recruter pour un film porno ? » L'homme acquiesça, comme si tout cela lui semblait normal. « Désolé, mais je ne suis pas intéressé ! Vous trouverez quelqu'un d'autre d'assez fou pour vouloir jouer dans votre film. » Jamais il n'aurais pensé que ce genre de chose lui arriverais. Il tourna les talons pour aller à son point de rendez-vous alors qu'il entendait l'homme lui lancer : « c'est bien dommage, vous seriez parfait pour le rôle. C'est du gâchis ! » Jude secoua la tête et murmura : « un film porno, et puis quoi encore ? Je suis pas désespéré. »

Quelques minutes plus tard, il retrouva son meilleur ami qui était déjà installé en terrasse. Jude était en retard, mais, avait une bonne raison. Ce producteur, ou réalisateur, ou peu importe ce qu'il était, l'avait ralenti. Il se dirigea vers Adam, le salua puis lui lança : « Tu vas jamais croire ce qu'il viens de m'arriver ! On viens de m'aborder pour jouer dans un film porno ! » Son ami se mit à rire sous ses explications en détails. Une chose est sûre, il n'était pas prêt d'oublier cet épisode.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Mer 9 Oct - 21:36





Paranoïd evening...


Ce soir-là, Jude avais décidé de regarder des films d'horreur. Il n'arrivait pas à dormir, n'avait pas envie de sortir et avait fait tout ce qu'il avait à faire. Installé confortablement dans son lit, il mit le premier film angoissant de la soirée, le faisant parfois sursauter, parfois fermer les yeux et parfois même il se surprenais à ouvrir la bouche de terreur. Heureusement qu'il était tout seul car cette situation n'était vraiment pas virile. D'un côté, le film donnait des sueurs froides. Jude ne regardait pas souvent ce genre de film, encore moins tout seul. Il devait être fou pour l'avoir fait. Pourtant lorsque le film se termina il en mit un autre du même genre. Il n'avait pas sommeil alors autant qu'il s'occupe comme il pouvait. Il passa alors sa soirée à regarder des films d'horreur jusqu'à ce qu'il trouve enfin le sommeil. Bizarrement, sa nuit ne fut pas perturbée, elle fut même tranquille.

Le lendemain, à la nuit tombée, Jude rentrait tranquillement de cours. Son dernier amphi s'était terminé à vingt heures. Il n'était pas venu en voiture ce jour-là, se disant qu'il pouvait bien faire quelques minutes de marche. La fac n'était pas très loin de chez lui et un peu d'exercice ne lui ferait pas de mal. Il commença à marcher tranquillement en direction de chez lui. Mains dans les poches, tête levée. Il était environ à mi-chemin lorsqu'il vit une ombre se déplacer près de lui. Puis les lumières grésillèrent et des bruits de froissement se faisaient entendre. Jude fronça les sourcils, se demandant s'il n'était pas en train d'halluciner. Il secoua la tête pour reprendre contenance et continua son chemin, préférant ignorer tout cela. C'était sûrement les films de la veille qui lui faisaient imaginer des choses qu'il n'imaginaient jamais d'habitude. Tout en continuant son chemin, Jude entendit des bruits de plus en plus proches. Il se stoppa net, regardant autour de lui ce que cela pouvait bien être. Jude trouvait étrange d'entendre de telles bruits dans une rue d'habitude déserte.

Malgré le bruit, les lampes défectueuses et ses pensées emmêlées, Jude tourna à l'angle de la rue qui le mènerait chez lui. Cependant, il entendit un bruit sourd derrière lui qui le fit sursauter. « Mais merde ! » s'exclama-t-il en se retournant. Il se demandait ce qui pouvait faire autant de bruit. Il ne l'avait pas rêvé. Alors qu'il scrutait la rue, il trouva le perturbateur. Une fille marchant sur le trottoir opposé avait balancé une poubelle à terre, sans raisons. Il soupira et rebroussa chemin, ne voulant pas s'attarder, par peur de devenir parano à force de rester dehors. Il n'était plus qu'à quelques pas de chez lui. Il les franchit rapidement.

Une fois le portail de chez lui passé, il souffla un grand coup, se disant qu'il venait de vivre un trajet des plus étranges. Il allait passer la porte d'entrée mais vit à nouveau une ombre passer. Il se retourna brusquement, espérant attraper la personne à l'origine de tout cela. Rien. Le néant. Il n'y avait personne, même pas un chat. Il pensa alors qu'il était vraiment temps de rentrer. Une fois la porte passée, il se dirigea vers la chambre d'Emma.  « Emma ! » C'est sans un mot de plus qu'il entra un peu plus dans la chambre de sa sœur pour lui tenir compagnie et lui raconter ses mésaventures. Elle se moquait bien de lui d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Jeu 10 Oct - 11:20





Quand Jude fait de la pâtisserie, vaut mieux ne pas être dans le coin...


Aujourd'hui, Jude voulait marquer le coup. Il avait du temps libre et c'était l'anniversaire d'Emma. Pour ce bel événement, il avait décidé de faire un gâteau pour sa petite sœur. L'intention était bonne, le problème c'est qu'il n'en avait jamais fait de sa vie. Il faut bien un début à tout.

Dans la cuisine aménagée, il regardait longuement ses placards, puis la recette qu'il avait entre les mains. Rien de bien compliqué, il avait choisi un gâteau au chocolat. Emma adorait ça et lui se faisait un plaisir de la rendre heureuse. Mains lavées, recette préparée, il fouilla dans les placards pour trouver ce qu'il cherchait. Farine, œufs, sucre, chocolat, levure. Il suivait la recette à la lettre, ne voulant pas faire de faux pas. Il mélangeai le tout énergiquement pour faire un ensemble homogène. Vint le moment d'incorporer le chocolat qu'il avait fait fondre au micro-onde - ne sachant pas le faire au bain-marie. Fier de lui, il mit le tout dans un moule beurré et l'enfourna au four. Le temps que son chef-d'oeuvre cuise, il décida d'aller réviser un peu ses cours dans le jardin. Les beaux jours n'étaient pas encore partis alors il en profitait.

Quarante-cinq minutes plus tard, il se rendit compte qu'une alarme retentissait. Curieux il se leva, pensant que c'était chez les voisins. Il fut surpris de se rendre compte que de la fumée noire sortait par le fenêtre de la cuisine qui donnait sur la rue. Les voisins eux-même étaient en train de regarder le spectacle. « C'est pas vrai ! » s'était-il écrié en courant vers la cuisine pour éviter que la maison ne prenne feu. Il ouvrit le four et en sortit son gâteau, ou plutôt son morceau de charbon. Jude toussait à cause de la fumée épaisse qui s'échappait du four et même de la pâtisserie. Alors qu'il tentait par tous les moyens d'enlever l'odeur nauséabonde de la cuisine, et surtout la fumée, il entendit la porte d'entrée sonner. Il se dirigea vers celle-ci pensant que c'était le facteur qui venait délivrer un colis. En ouvrant la porte, il fut surpris de voir que c'était la voisine qui affichait une mine des plus inquiètes. « Bonjour Jude ! J'ai remarqué qu'il y avait de la fumée qui sortait de votre maison. Je me suis inquiétée, je vais appeler les pompiers pour qu'ils arrêtent tout ça. » « Les pompiers ? » interrogea Jude, intrigué. « Ne vous inquiétez pas, il n'y a pas le feu ! J'ai voulu faire un gâteau pour ma petite sœur, mais il a cramé et du coup le four n'a pas apprécié. Je pense qu'il ai foutu mais à part ça tout va bien. » Il lui sourit pour la rassurer. « Les pompiers n'ont pas besoin de venir ! » Sa voisine lui sourit en retour, rassurée. « Je suis contente de vous l'entendre dire, j'ai eu peur que la maison prenne feu, il y avait énormément de fumée et ça paraissait inquiétant. » Jude la rassura une dernière fois, lui rappelant de ne pas appeler les pompiers puis la salua et ferma la porte en soupirant.

Il retourna vers la cuisine pour voir l'ampleur des dégâts. L'alarme incendie s'était arrêtée, la fumée noire s'était un peu dissipée mais l'odeur était toujours présente, malgré les fenêtres grandes ouvertes. Un regard désespéré à son gâteau, qui n'en était pas vraiment un. Il n'avait plus qu'à ranger tout ça. Une chose est sûre, il n'était pas prêt de refaire de gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Ven 11 Oct - 22:05





Some dogs are like superglue !


Le week-end approchait enfin et Jude était soulagé. Les cours l'ennuyaient plus qu'autre chose alors quand les fins de semaine arrivaient enfin, il pouvait respirer. Ce vendredi après midi, n'ayant pas cours, Jude était parti seul s'aventurer dans son quartier. Ses parents étaient présents chez lui et il préférait les éviter ces derniers temps. L'histoire du mariage l'avait un peu refroidi dans ses relations avec ses derniers qu'il évitait le plus possible. Une balade dans les alentours lui ferait le plus grand bien.

Jude n'avait jamais vraiment visité le quartier depuis son arrivée, il s'était dit que c'était l'occasion. Veste en main, portable dans la poche, il descendit l'allée de sa maison pour errer dans les rues. Il prenait son temps, découvrant peu à peu les coins qu'il n'avait jamais remarqués. Certaines maisons étaient originales. Les rues étaient grandes, laissant de la place aux piétons pour se promener. Alors qu'il était tranquillement sur un trottoir, Jude entendit des aboiements derrière lui. Il se retourna furtivement pour remarquer qu'un petit chien, à l'air inoffensif, lui courait après. Il ne s'occupa pas de lui se disant qu'il finirait par partir.

Lorsqu'il était petit, Jude avait eu un chien. Il s'en souvenait bien, même s'il n'était pas resté longtemps. Il adorait les chiens et s'était toujours dit que lorsqu'il emménagerait seul, il en aurait un. Ce n'était pas encore mais, il le voulait. Il se retourna pour voir si le chien était parti mais non, il était toujours là, il s'était même rapproché et arrivait à sa hauteur. Jude essaya de ne pas y faire attention et continua sa marche. Pourtant, ce chien était coriace.

Au fil des minutes qui passaient, Jude se faisait à ce petit chien. Il n'était pas méchant et même plutôt joueur. Il était marron avec quelques tâches blanches. Jude ne connaissait pas sa race mais plus il marchait à ses côtés, plus il le trouvait attachant. Jude baissa la tête puis s'accroupit pour être à la hauteur de l'animal. « Alors, qu'est-ce que tu me veux ? » Il commença à lui caresser la tête puis remarqua qu'il ne portait pas de collier. Sûrement abandonné, pensa-t-il. Jude n'avait jamais compris comment des personnes pouvaient abandonner leur chien comme cela. Le chien remuait la queue et se rapprochait un peu plus de Jude pour avoir plus de caresses. Jude sourit puis se releva après avoir attrapé un bâton de bois qu'il lança un peu plus loin. Le chien ne mit pas longtemps à réagir et à courir à toute vitesse pour aller le chercher et revenir aussitôt. Il lui tournait à présent autour, espérant que Jude recommence. Il aboyait de mécontentement voyant qu'il ne lui relançai pas le morceau de bois. Jude avait repris sa marche, le chien à ses trousses.

Quelques minutes plus tard, Jude avait fait le tour de quartier et était revenu devant sa maison. Le chien ne l'avait pas lâché d'une semelle. Il était à présent assis devant le portail, attendant sûrement de rentrer. Jude se demanda ce que diraient ses parents s'il ramenait un chien errant à la maison. Ils seraient sûrement contre mais finiraient par s'habituer. Il lança un regard au chien qui lui lançait un regard attendrissant. Il craqua et se décida à ne pas le laisser à la rue. Tout en ouvrant le portail, il indiqua d'un signe au chien de rentrer. Jude se dirigea vers la porte alors que l'animal suivait ses pas. Jude le regarda. « Si tu reste, on va devoir te trouver un prénom ! » C'est vrai qu'il n'avait pensé à ce petit détail. Il n'avait pas de nom et Jude devra lui en trouver un. Il passa le pas de la porte tout en réfléchissant à un nom qui lui conviendrait. En le regardant, il pensa à un cookie. Il ne trouvait pas cela très original, mais, à défaut de ne pouvoir en faire, il en aurai un sur pattes. Cette journée avait été surprenante, Jude venait de recueillir un chien qui avait peut-être des puces mais qui avait séduit Jude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Sam 12 Oct - 9:55





Shoeless... What the hell ?


Ce samedi matin, Jude avait décidé qu'il ne resterait pas chez lui. Une sortie entre amis était prévue dans l'après midi et se continuerais dans la soirée mais avant tout cela, il devait se préparer. Il fila donc à la douche, s'habilla simplement et descendit au rez-de-chaussé et se fit attaquer par Cookie, son nouveau chien. Il lui sautait dessus en aboyant. Jude se dit qu'il voulait peut-être sortir. Il voulu aller chercher ses chaussures, mais rencontra un problème. Ses chaussures avaient disparues. Qu'est que c'était que ce bordel s'était-il demandé. « EMMAAAAAAA ! » Elle était la seule qui avait pu lui faire une blague pareille. Manque de chance, Jude n'obtint aucune réponse, puis il se souvint qu'elle avait une échographie ce matin-là. Agacé, il décida de sortir pieds nus, il n'avait pas le choix de toute façon. Cookie n'était pas en laisse, il suivait Jude partout où il allait.

Heureusement que ce n'était pas l'hiver, sinon Jude aurait été gelé sur place. Il avançait lentement dans la rue, ne voulant pas s'arracher le pied avec un morceau de verre ou glisser sur une merde de chien. Les passants le regardaient bizarrement. On pouvait facilement le prendre pour un vagabond. « Pauvre garçon » entendit-il. Une dame venait de lancer cela à son mari. « C'est la nouvelle mode madame, bientôt vous ne verrez plus que des gens pieds nus ! » Il lui sourit hypocritement. Il n'aimait pas que des personnes le regardent comme ça et se permettent de le prendre en pitié. Après tout, s'il voulait se promener sans chaussures, c'était son droit.

Continuant son chemin, il rencontrait sans des personnes le dévisageant ou le prenant en pitié. Il y a même un couple qui s'était proposé de lui acheter une paire de chaussures. Jude les avait gentiment envoyer balader, leur disant que ce n'était pas nécessaire. Il se dit qu'en rentrant, il ferait sa fête à Emma. Elle lui faisait toujours des blagues de ce genre et Jude finissait toujours pas se venger. Il espérait juste qu'il ne rencontrerait personne qu'il connaissait sinon il allait en entendre parler pendant des jours, voire des semaines.

Manque de chance, il avait oublié que Town Square était une petite ville. C'est Columbia qu'il croisa. Il avait essayé de se cacher mais n'avait pas eu le temps. Il ne l'avait pas revu depuis leur fameuse rencontre, mais, ils s'étaient envoyés de nombreux messages. Jude était moins gêné en sa présence. Enfin, il l'était à ce moment précis puisqu'il se retrouvait sans chaussure devant elle. Columbia n'avait d'ailleurs pas hésité à lui demandé ce qu'il faisait sans chaussures et il lui expliqua que sa sœur avait décidé de lui pourrir sa journée.
Après quelques temps, Jude dit au revoir à Columbia. « J'ai été content de te revoir. Je t'appelle pour qu'on se voit ! » Il sourit puis parti en direction de sa maison. Emma devait être rentrée et il était temps qu'il lui passe un savon. Entre eux, c'était toujours comme ça, ils se faisaient les pires crasses. Au fond c'est parce qu'ils s'aiment mais Jude aurait préféré qu'elle trouve une autre blague. Il venait de se retrouver devant  Columbia sans chaussures, elle avait du le prendre pour un fou. Il était persuadé que ce n'était pas fini, même sous la torture sa sœur lui rendrait ses chaussures quand elle en aura décidé. La journée risquait d'être longue pour Jude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   Dim 13 Oct - 21:51





Bad week, good Sunday.


Aujourd'hui, c'était dimanche. La semaine était presque terminée et Jude en était plus qu'heureux. Sa semaine avait été des plus étranges et même très mauvaise. Entre des pigeons enragés, un réalisateur de film porno ou des hallucinations en pleine nuit, Jude avait été servi. Jamais il n'avait pensé que de telles choses pouvaient se dérouler à Town Square, ou bien c'était juste lui ? En ce dimanche, Jude revenait d'une soirée mouvementée. Il avait décidé de se changer les idées et de sortir avec quelques amis. Sortie qui s'était avérée finir en soirée d'une trentaine de personnes, plutôt arrosée. D'ailleurs, il avait été obligé de se faire prêter des chaussures, Emma n'ayant pas voulu lui rendre les siennes. C'est alors énervé qu'il avait passé la journée dehors, pieds nus la moitié de la journée.

Ce dimanche matin, en rentrant chez lui, il espérait une seule chose : dormir. Enfin, non, il voulait également prendre une douche. Les lendemains de soirée était toujours difficiles. Il rentrait chez lui avec une gueule de bois, perdait toujours quelque chose et n'arrivait pas à rester éveillé toute la journée. En passant le grand portail en fer de sa maison, il franchit les quelques mètres qui le séparaient de sa porte d'entrée et entra enfin dans sa maison. A peine avait-il passé le hall d'entrée en claquant presque la porte que sa sœur venait le saluer en lui disant qu'il avait du courrier que ça avait l'air important. Etant été dehors toute le journée de samedi il n'avait pas pu voir son courrier. Il pris la lettre posée dans l'entrée, intrigué d'y voir le tampon d'une école de théâtre réputée de la ville. Il monta quatre à quatre les marches pour s'enfermer dans sa chambre

Jude avait postulé, il y a quelques semaines maintenant, à un stage de théâtre d'une semaine. Il avait vu l'annonce dans la rue et s'était dit pourquoi pas. C'était son rêve et plus il grandissait, plus il avait d'envoyer valser le droit pour la comédie. Alors, ce stage avait été une opportunité. Cependant, il y avait des sélections. Un dossier costaud ainsi qu'une audition. Jude les avait passé sans le dire à personne. Aujourd'hui, il allait apparemment savoir si oui ou non il ferait ce stage de rêve.

Il décacheta l'enveloppe doucement, ne voulant pas déchirer la lettre à l'intérieur. Il pris la feuille et commença à lire. « C'est pas vrai ! » Avait-il presque crié. Il avait été accepté pour ce stage, ayant réussi les auditions haut la main. Il avait réussi ! Fier il commença à danser dans toute sa chambre, voulant extérioriser toute sa joie. Enfin, il recevait une bonne nouvelle. Le stage ne commençait pas avant quelques semaines, mais au moins, Jude pouvait être heureux de ce qu'il venait de réaliser. Une semaine entière où il pourrait enfin faire quelque chose qui lui plaisait. Pour le coup, il n'était plus du tout fatigué et décida donc d'aller prendre sa douche en attendant le repas. Il n'allait pas parler de tout cela à ses parents mais peut-être qu'il mettrais sa sœur au courant. Après tout, c'était le début d'un rêve pour Jude. Peut-être qu'il ne se réaliserait pas, peut-être qu'il se concrétiserait. Seul l'avenir le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell   

Revenir en haut Aller en bas
 

CHALLENGE WEEK → Jude A. Campbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CHALLENGE WEEK → Ebba M. Eriksson
» CHALLENGE WEEK → Sebastian L. Petterson
» CHALLENGE WEEK → Kora J. Burkle
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: CHALLENGES REUSSIS-