NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 + i'm a jedi, i use the force (ez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: + i'm a jedi, i use the force (ez)   Jeu 9 Jan - 18:10





Come at me bro.


Jeudi, un jour plus que banal. Rien de spécial à dire quant à mon douloureux réveil, et pas un mot sur ma coiffure dans le reflet de mon miroir. Non il vaut mieux rien dire à ce sujet là. Toutes mes journées se ressemblent depuis que je suis revenu à Town Square. New York avait ce petit quelque chose d’excitant car même si dans le fond j’étais bien seul, il y avait toujours quelque chose à découvrir dans cette grande ville. Ici, le tour est vite fait. Mais c’est chez moi et j’avais besoin de retrouver mes repères. J’ai tellement retrouvé mes repères que mes pieds me guident presque naturellement vers ma voiture, celle ci roule toute seule en direction de salle de sport de la ville. Je viens ici tous les jours, tous les matins pour être précis étant donné que l’après-midi, j’ai entrainement avec l’équipe. C’est donc pas nécessaire de montrer mon passe pour la salle de sport à la demoiselle en mini short derrière son guichet. Elle me fait un sourire aguicheur, comme à chaque fois mais aucune paire de jambes n’arrivera à la hauteur de celle de Siloë, aucun sourire n’égalera celui de la femme que j’aime. C’est donc presque en trainant les pieds que je me rends directement aux vestiaires pour me changer. Rien d’anormal jusque là. Je me change face au miroir du lieu et je remarque un hématome assez important sur mon flanc. Je grimace. Sûrement la charge que j’ai pris hier soir contre les Blackhawkes de Chicago. Mais ça en valait la peine car même si je me suis retrouvé plaqué contre la bande, j’ai réussi à passer le puck à temps à Dimitri, qui a tout de suite marqué. C’était un beau match, ce bleu me fait donc finalement sourire.

J’arrive enfin dans la salle de sport. Ca sent l’homme par là. En même temps, je suis dans le coin de la musculation. Il y a un ring de boxe sur ma droite et face à moi un sac. Je m’étire un peu avant d’attraper une paire de gants tout près du sac et de les enfiler en faisant attention à bien serrer les sangles à mes poignets. C’est par quelques coups dans le sac que je décide de commencer. J’évacue un peu de ma frustration, cette putain de sensation qui me tord les boyaux depuis que j’ai revu Siloë. Très rapidement, mes coups deviennent plus forts et plus rapides. C’est après vingt minutes, complètement essoufflé que je décide de lâcher l’affaire. Je vais boire une gorgée d’eau à la fontaine, reprenant gentiment mon souffle en regardant distraitement le ring. Un mec, tout seul, s’entrainent. Il a l’air un peu con comme ça à donner des coups dans le vide mais je pense que si je n’avais pas monopolisé le sac de frappe, il aurait usé de cette technique plutôt que de taper dans le vide. Arf… Il me fait trop pitié. Je jette mon gobelet présentement vide et me dirige vers le ring en reprenant mes gants au passage. « T’as pas plutôt envie d’un adversaire pour augmenter ton niveau ? » Un petit rictus fier étire mes lèvres. Je me hisse sur le ring et passe entre les lanières pour me retrouve face à l’inconnu. « On se dira nos prénoms à la fin du combat. » Je fais mon malin mais dans le fond, je devrais faire gaffe à ne pas parler trop vite. L’homme en face de moi est une vraie armoire à glace. Il me domine de taille et ses bras sont tout aussi musclés que les miens. Ca risque d’être intéressant. Je vérifie que mes gants sont bien serrés et je me mets en position d’attaque face à l’inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + i'm a jedi, i use the force (ez)   Mar 14 Jan - 1:16





Come at me bro.


« Eze je te jure si j’apprends encore une fois que t’as été à l’hôpital sans rien dire, je te tue. » Je regarde ma sœur qui vient de se planter devant moi, les bras croiser, le regard noir et les sourcils froncés. Elle m’énerve lorsqu’elle me parle comme cela. J’ai l’impression d’être un petit garçon de cinq ans face à sa maman et je n’aime vraiment pas cela. Pourtant je sais que Luna ne pense pas à mal. Elle ce fait simplement du souci pour moi. Je sais parfaitement pourquoi, mais j’en ai marre de toujours faire comme si tout allait parfaitement bien. Oui je suis malade. Mais je suis malade depuis le jour de ma naissance et il faudrait que l’on arrête de me prendre pour un petit garçon. Je sais que cette maladie aurait raison de moi un jour alors pourquoi est-ce qu’il faut continuer à faire attention ? Mais Luna viens s’asseoir à côté de moi et rapidement je remarque que ses yeux brillent bien plus que d’habitude. Je soupire et la prends doucement dans mes bras. « Pleure pas Luna. Je vais faire attention, je te le promets. » Je déposer un baiser sur la tempe de ma petite sœur et l’entends soupirer contre moi. Il faut qu’elle arrête de se faire autant de souci pour moi. Enfin. Pendant quelques instants, nous restons comme cela, sans bouger. L’un contre l’autre. Je finirais par quitter la maison des parents en début d’après-midi.

Je sais que j’ai promis à ma sœur que je ferais attention, mais c’est pourtant vers la salle de sport que je finis par me diriger. Je ne travaille pas aujourd’hui ou tout du moins je n’ai aucun dessin important à rendre et j’ai envie de me défouler un peu. Je crois que cela ne me ferait pas de mal. Comme toujours je me dis que je ferais attention. J’entre donc dans la salle et salut rapidement la jeune femme à l’accueil. Il ne me faudra pas longtemps pour me changer et me diriger vers les machines. Histoire de commencer plutôt doucement. Après plusieurs minutes, ma musique dans les oreilles je décide de changer. Je me dirige vers une nouvelle machine et finis par prendre des gants de boxe. Taper dans un sac de sable ne me ferais pas de mal je crois. Histoire d’oublier tous mes problèmes actuels et surtout d’oublier cette putain de maladie. Mais alors que j’avais finis de mettre mes gants, un mec me pique la place devant le sac. Merde… Je me dirige donc vers la poire histoire de faire quelques frappes gentilles. Je me souviens ce qu’on a pu m’apprendre et me concentre là-dessus. Finalement je commence à m’entraîner un peu dans le vide. Juste comme ça, sans réellement réfléchir. Jusqu’à ce qu’une ombre se plante devant moi. Je retire mes écouteurs et lève les yeux vers le jeune homme. Il me propose un petit combat à la loyale. Il se la joue un peu expert avec sa dernière remarque et je ne peux m’empêcher de rire un peu. « Pas de souci. » Je le regarde et resserre mes gants. J’espère juste qu’il ne va pas frapper comme un dingue. On se tourne un peu autour et on finit par donner les premiers coups. Il ne faudra que quelques secondes pour que son poing s’abatte sur ma joue gauche. De mon mieux j’essaye de feindre une douleur, mais je sais que je ne suis assez nul pour ce genre de chose. Après tout sait-on jamais. Je lui renvoi le coup, une fois, puis deux. Et voilà que j’en prends un nouveau dans le ventre. Je me recule quelque peu et lui fais signe de s’arrêter. « Tu peux éviter de viser le ventre et les côtes ? » Parce qu’il pourrait facilement m’en briser une sans que je sourcille et je ne veux pas de cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + i'm a jedi, i use the force (ez)   Mer 15 Jan - 7:12





Come at me bro.


J’ai toujours été quelqu’un de compétiteur. A l’âge de trois ans, mon père me mettait sur des patins à glace et il me disait que dorénavant, les autres en face de moi étaient soit mes coéquipiers, soit mes adversaires. J’ai grandi comme ça ; aller aux entrainements, aller à la salle de sport après les cours, me donner à cent pour cent, être fier si on gagne, se promettre de s’améliorer si on perd… J’ai toujours aimé ça, une sorte de challenge constant. Je sais que des fois j’ai des réactions bien masculines lorsque je m’énerve trop rapidement sur la glace ou que je tire la gueule tout un weekend parce que je n’ai pas marquer ou fait de passes assez bien cadrées mais c’est tout ce que j’ai toujours connu.

Demander un petit duel à un inconnu n’est donc pas surprenant de ma part. J’aime bien comparer mon niveau aux autres. Je fais toujours le malin mais c’est souvent arrivé que je finisse à plat ventre sur le tapis du ring. J’ai beau être rapide sur des patins, dès qu’il faut en venir aux mains, je suis moins présent. Y a qu’à voir si je me bats en plein match, c’est souvent moi qui finis avec des points de suture. Enfin bref. L’inconnu en face de moi accepte, ce qui me ravi. Je lui offre un sourire comme moi seul sais les faire puis on se place après avoir vérifié que nos gants étaient bien serrés à nos poignets. Nos regards se croisent et je me demande bien ce qu’il se cache derrière ces yeux verts… Nous commençons à nous donner quelques coups. Pour l’instant, ça va mais dès que j’arrive à atteindre sa mâchoire, on dirait que les coups s’abattent plus facilement. Il ne veut pas se laisser faire même si apparemment mon poing ne lui a pas fait si mal que ça. On enchaine petits pas et coups. Je m’en prends plusieurs, ce qui me fait sourire. Il n’y a pas tant d’agressivité que ça, on ressemble plutôt à deux gamins qui veulent faire les gros durs. Seulement, mon poing gauche tape dans son ventre et il bat en retraite. Je hausse les sourcils en l’entendant me demander de ne pas le frapper dans le ventre ou les côtes. Je suis un peu surpris parce qu’en boxe, il n’y a pas cent cinquante endroits ou taper mais je veux bien faire gaffe. Peut-être se remet-il d’une blessure et je comprendrais pourquoi. Je ne suis pas là pour le blesser tout de manière. « T’inquiète. J’évite aussi de toucher à ton brushing princesse ? » J’en loupe pas une… C’est puéril je sais, mais c’est juste pour lui montrer que je ne prends pas tout ça au sérieux. On se remet en position et je lui donne un coup dans l’épaule mais son poing s’abat sur ma mâchoire, ce qui me fait grimacer. J’ai encore deux points de suture dans la joie à cause d’un match la semaine passée. Je me suis pris une charge, je ne portais pas mon protège dents, du coup je me suis mordu la joue. Je déteste ce genre de blessures qui ne servent à rien. J’abats mon gant de boxe sur son épaule avant de m’arrêter en fixant sa mâchoire. « Mec, t’es pas en train de saigner du nez là ? » demandais-je en me penchant en avant, incompréhensif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + i'm a jedi, i use the force (ez)   Ven 31 Jan - 21:59





Come at me bro.


Si ma famille me voyait ici, je pense qu’on serait déjà en train de me traîner dehors avant de m’enfermer chez moi. Oui je serais presque puni comme un petit garçon. Je sais que mes proches on peur pour moi et je sais parfaitement pourquoi, mais je ne veux pas vivre dans une bulle en plastique. J’ai déjà trop été mis à l’écart. J’ai vingt-six ans, je veux juste profiter de ma vie comme je l’entends. Tout simplement. Alors oui ça peut paraître dangereux, mais aujourd’hui j’ai juste envie de boxer un peu. J’ai toujours été passionné par ce sport. Je ne ressens pas la douleur et par conséquent, je me suis toujours dit que je pourrais pratiquer avec un avantage conséquent sur mes adversaires. Mais je sais aussi que l’on pourrait me tuer sans que je ne ressente absolument rien. C’est bel et bien cela le problème d’ailleurs. Malgré tout, je suis là, dans cette salle de sport, juste à côté du ring. J’ai bien l’intention de m’entraîner tranquillement. Jusqu’à ce qu’un jeune homme s’approche de moi pour me demander un petit duel. Je sais parfaitement que je devrais dire non pourtant je finis par accepter. Il est un peu plus petit que moi et malgré sa musculature, je ne pense pas qu’il pourrait réellement me faire du mal.

On se cherche un peu et finis par commencer un petit duel. D’abord gentillet. Mais très vite, les coups s’enchaînent d’une autre manière. Il maîtrise ses poings et même si j’ai l’habitude de ce genre de geste on ne peut pas dire que j’ai été un bagarreur plus jeune. Je n’avais pas le droit de faire tout cela et à l’époque j’écoutais encore ce que me disais mes parents. On enchaîne donc les coups et d’un seul coup son poing s’abat sur mes côtes. Je fais tout de suite un pas de côté et lui demande de faire attention. Je sais que cela peut paraître bizarre, mais il pourrait me briser une côte sans que je ne remarque quoique ce soit. Bien entendu, il ne se retient pas de me faire une remarque et je me retiens de soupirer longuement. Il se croit drôle en plus ou quoi ? « Fait juste attention. » dis-je tout en me remettant en position. On se remet à taper et tout va bien plus vite. Je le frappe à l’épaule et finalement sur la mâchoire, je le vois grimacer alors qu’il continue à frapper sans que je sourcille une seule fois. Il va finir par me prendre pour un dingue. D’ailleurs il finit par s’arrêter et me demande si je ne saigne pas du nez. Surpris je défais rapidement mon gant et passe ma main sous mon nez. Hé merde. « Ce n’est pas vrai… » Finis-je par râler. J’attrape mon sac à dos poser au pied du ring et cherche un mouchoir. Bien entendu je n’en trouve pas et finis par prendre mon tee-shirt. Ca a l’air sérieux. « Ca va là ? » lui demandais-je alors sans me rendre compte que je devrais peut être me plaindre d’une certaine douleur ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: + i'm a jedi, i use the force (ez)   Mar 11 Fév - 11:30





Come at me bro.


Plus nous nous « battons » plus j’ai l’impression que l’inconnu a une attitude bizarre. Limite une attitude de fille sans vouloir être méchant. Je me dis que s’il avait peur des coups de poings, qu’il aurait mieux fait de refuser le combat. Je ne me serais pas moqué de lui ou quoi. Mais le plus déroutant c’est lorsque je remarque que le jeune homme commence à saigner du nez. Je fronce les sourcils et le regarde râler tout en fouillant dans son sac de sport pour trouver un mouchoir ou quelques chose qui y ressemble. Il finit par prendre son tshirt et je le rejoins lorsqu’il me demande si ça a l’air d’aller. Je me penche vers lui et grimace. « Bof. Attends… » Je retire mes gants et descends du ring pour me diriger vers la fontaine à eau. A côté il y a un congélateur avec des poches de glace dedans. J’en prends une et retourne vers mon adversaire pour lui mettre la tête en arrière et poser la poche de glace sur son nez. « Ca devrait passer. Bouge pas. » Les blessures de ce genre, ça me connaît, mais j’avoue que je suis quand même un peu perplexe en voyant avec quelle facilité le jeune homme s’est mis à saigner du nez. Je veux dire… Je ne l’ai pas frappé très fort non plus. Je m’asseye au bord du ring à côté de l’inconnu et bois une gorgée de ma bouteille d’eau avant de m’essuyer un peu le visage. « Au fait, moi c’est Naël. Je suis désolé pour ton saigenement. Je comprends pas trop, j’ai pas cogné fort pourtant… Il faut croire que je ne mesure pas ma force ! » Je ricane. C’est sûr que sur la glace, avec mes protections et tout, je ne fais pas vraiment attention à la force que j’emploie. J’ai tendance à foncer dans tous le monde et à me laisser tomber par terre. Mais uniquement parce que je sais que je ne risque pas de me faire mal. Du coup, l’adversaire aussi prend cher avec les coups, même si je finis toujours au sol, je sais qu’avec son casque je vais pas trop lui faire mal. Peut-être que j’ai pas fait gaffe avec cet inconnu et que c’est pour ça qu’il saigne du nez maintenant. Je me tourne à nouveau vers lui. « Ca va ? Je ne tiens pas spécialement à te faire du bouche à bouche alors évite de tomber dans les pommes. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: + i'm a jedi, i use the force (ez)   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ i'm a jedi, i use the force (ez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» RETOUR EN FORCE DE L'INSÉCURITÉ:2 POLICIERS LÂCHEMENT ABATTUS À CROIX BOSSALES
» Laisse la force te guider [libre]
» Une Gungan Jedi
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps terminés-