NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Six years of love » Shasey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptySam 25 Jan - 16:39




Six years of love


Cela fait deux semaines que nous avons été chez le médecin et que la mauvaise nouvelle est tomber… Depuis, Shanae est au repos forcé. Je vois bien que certains jours elle est plus faible que d’autre, mais elle ne se plaint jamais. Je fais tout pour être au petit soin avec elle. Thomas m’as présenté son cousin, un étudiant qui cherchais un petit job pour payer ses études et je l’ai engagé pour m’aider jusqu’à la naissance de ma fille. Par conséquent, je passe beaucoup plus de temps à la maison et je suis donc aux petits soins pour ma future femme. Mais depuis plusieurs jours, je cours un peu de partout. Aujourd’hui est un jour pas comme les autres. Il y a six ans, j’allais passer la soirée chez un copain et embrasser la femme de ma vie pour la toute première fois. J’ai décidé de faire quelque chose de spécial pour Shanae. On a toujours fêté notre anniversaire et ce n’es pas aujourd’hui que je vais louper cela. Comme ma chérie n’est pas beaucoup sortie pendant deux semaines, j’ai décidé de lui organiser une petite soirée romantique au bar. Mais j’ai aussi décidé de ne rien dire à Shanae et de tout garder pour moi. Le problème c’est que je m’absente souvent pour tout préparer et je commence à être à court d’argument. Puis ma compagne me connaît par cœur, elle doit se douter que quelque chose se trame ou elle pense que je songe sérieusement à fuir la maison. Je n’en sais trop rien, mais lorsque je lui ai dit que je devais m’absenter une petite heure ce matin, j’ai bien vu son regard noir. Elle va finir par me séquestrer pour être sûre que je reste avec elle. Surtout que je ne lui ai rien dit ce matin, pas de ‘bon anniversaire’, rien. Je sais je suis cruel, mais j’ai vraiment envie de la surprendre. Je suis persuader que je vais finir par me faire engueuler, mais ce n’est pas grave. Ma chérie est assise sur le canapé, un livre à la main et Théa est en train de jouer avec ses poupées lorsque j’arrive dans le salon pour leur dire au revoir. Je me penche vers Shanae et l’embrasse avant d’aller vers ma fille. « Tu fais un bisou à papa ? » Théa lève les yeux vers moi et approche son petit visage du mien pour planter un bisou sur ma joue, j’en fais de même et me relève pour enfiler mon blouson. Je vois bien que Shanae n’as pas du tout l’air heureuse de me voir partir et je lui offre un petit sourire pour me faire pardonner.

J’étais dans l’entrée lorsque j’entendis les petits pieds de ma princesse courir sur le carrelage. Elle fonce dans mes jambes et tire sur mon jean avant d’ouvrir la bouche : « Papaaaa ! » Je suis tellement surpris que j’en referme la porte d’un seul coup. Je suis en train de rêver, c’est ça. Je vois Shanae se lever comme pour venir vérifier aussi. Théa tire de nouveau sur mon jean. « Papa. » Je crois que je vais me mettre à pleurer. Ma petite puce vient de dire papa pour la première fois. Cela fait deux semaines qu’elle dit maman, enfin à sa façon, et voilà qu’elle vient de dire papa. Je suis tellement heureux que je ne bouge pas et Théa finis par attraper ma main pour m’entraîner dans le salon. Je passe à côté de Shanae et croise son regard. « J’ai pas rêvé hein ?! » Le sourire radieux qu’elle m’offre veut tout dire. Non je n’ai pas rêvé, Théa viens bien de m’appeler papa. Ma petite fille attrape sa poupée et me la donne. Visiblement elle voudrait que je joue avec elle. Je me penche et la prends dans mes bras. « Papa il ne peut pas jouer avec toi tout de suite, mais tout à l’heure promis ma princesse. » Je la couvre de bisous et la serre contre moi. « Je t’aime mon bébé. » A ce moment précis, je pense être le père le plus fier de la planète. Je repose Théa sur le sol et me dirige vers Shanae qui ne nous a pas lâchés du regard. J’improvise même une petite danse de la joie. Je suis vraiment comme un dingue. « Elle a dit papa ! » dis-je presque en jubilant avant d’embrasser Shanae. Je préviens ma chérie que je ferais vite et finis par quitter la maison en sifflotant.

La journée est passée incroyablement vite. Désormais tout est prêt au bar. J’ai fermé pour la soirée, j’ai poussé des tables pour créer un véritable petit coin romantique pour ma chérie et moi. Maintenant, il ne reste plus qu’à mettre la surprise en marche. Heureusement ma belle mère a bien voulu me donner un petit coup de main. Cela fait une semaine qu’elle nous a invités à dîner ce soir. Je me souviens que Shanae avait râlé en remarquant la date, mais je n’avais fait aucunes remarques. Après une bonne douche, je m’habille classe, mais pas trop pour ne pas éveiller les soupçons de ma chérie. Elle a aussi revêtue une robe – bien plus pratique pour son bidon de femme enceinte – et elle à habiller Théa également. Il est dix-huit heures trente lorsque l’on quitte la maison et au risque de faire hurler ma femme, je finis par dire : « Il faut juste que je m’arrête au bar en passant, j’ai oublié quelque chose. » Cette fois c’est plus qu’un regard noir que je reçois. J’ai peur. Avec ses hormones elle serait capable de me gifler. J’essaye de ne pas rire nerveusement et me gare assez rapidement devant le bar. « Tu viens avec moi ? » Elle râle et j’insiste. « Aller on en a pour deux minutes. » Je fais le tour de la voiture et sors Théa de son siège auto. Oui je ne vais quand même pas la laisser dans ma voiture même si je vois déjà celle de ma belle-mère garer un peu plus loin. J’entends Shanae râler lorsque je lui tends les clés pour qu’elle puisse entrer la première. Je ne dis rien et la suis en silence. Elle s’énerve sur la serrure et finis par ouvrir la porte. A ce moment ma belle mère arrive et je lui donne Théa qui à l’air toute heureuse de voir sa mamie. « Soit sage. » dis-je a ma fille avant de me tourner vers sa grand mère : « Merci beaucoup. » « De rien profiter bien de votre soirée. »

J’entre alors dans le bar où Shanae n’as pas bougé depuis qu’elle a ouvert la porte. « Bon Anniversaire amour. » Je me dirige vers elle et la prends dans mes bras. Je dois avouer que je suis assez heureux de mon travail. Je nous ai dressé une petite table et surtout j’ai mis des bougies de partout pour créer une ambiance tamisée. Je n’ai jamais été très romantique, mais j’ai vraiment fait un effort pour surprendre ma chérie ce soir. « Théa est avec ta maman, on a la soirée rien que pour nous. » Je dépose un baiser sur sa joue et plonge mon regard dans le sien. « Tu peux râler maintenant. Je sais que je n’ai pas été cool, mais je voulais te faire la surprise. » dis-je en rigolant. Parce que je sens bien qu’elle se retient de me faire une remarque.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptyMar 28 Jan - 11:43





Six years of love


Je dois dire que c’est agréable d’avoir un fiancé patron de sa propre société. Il peut ainsi faire son emploi du temps en fonction de sa vie, de sa famille. Et ce n’est pas rien quand on a une femme malade et enceinte. Je ne suis pas du tout du genre à me plaindre, pas le moins du monde, mais je trouve ça quand même génial qu’Isaac puisse passer du temps avec Théa et moi. Heureusement, Lana passe de temps en temps lorsqu’Isaac n’est pas là, pour me donner un coup de main. J’avoue que je ne sais pas trop comment je vivrai la chose, si je devais m’occuper seule de ma fille, dans mon état.

Cela fait deux semaines que nous avons pris la décisions d’attendre un peu pour ma chimio, juste le temps à notre fille de venir au monde. La semaine dernière nous avons eu la première échographie depuis l’annonce difficile. Heureusement, princesse grandit correctement, et ma gynéco nous a rassurés, d’ici 3 à 4 semaines, elle serait assez grande pour sortir de mon ventre sans être en danger. C’est aussi pour ça que je me force souvent à manger correctement, équilibré, ne pas manger n’importe quoi, me reposer, tout faire pour que tout se passe bien. Je me bats, jour et nuit, pour que notre famille s’agrandisse, et que je reste là pour le voir.

Ce matin en me réveillant, je jette un oeil distrait vers le réveil et remarque la date. C’est notre anniversaire de couple, il y a 6 ans jour pour jour, Isaac me donnait son premier baiser. Un petit sourire au bord des lèvres, je me tourne vers mon fiancé, mais je le rate d’une seconde, il est déjà en train de se lever pour aller chercher Théa qui pleure dans son lit. Il s’approche pour m’embrasser et s’en va sans rien me dire. Je suis un peu peinée qu’il n’y ait pas pensé. Mais qu’importe, il a sûrement autre chose à penser, je ne vais pas lui en vouloir au lever du lit, il s’en rendra bien compte dans la journée. Pour faire le test, je décide de ne pas lui souhaiter notre anniversaire, j’attends que ce soit lui qui y pense, juste pour voir.

La journée se passe mais Isaac me parait absent. Cela fait plusieurs jours qu’il déserte la maison alors qu’il m’avait dit avoir embauché quelqu’un pour le soulager, pour qu’il puisse veiller sur moi et sur sa fille. Je préfère ne rien dire, je n’ai pas précisément envie de me prendre la tête avec lui aujourd’hui. Mais au moment où il me dit devoir s’absenter pendant une heure, je ne peux empêcher un regard noir de lui tomber dessus. Il m’embrasse, prêt à sortir, et demande un bisou à sa fille avant de filer. Mais Théa ne l’entend pas de cette oreille. Elle lui court après et prononce enfin le mot tant attendu par son père. Je tourne la tête rapidement et les regarde tous les deux. Voilà qu’elle le répète, ce n’était donc pas un accident. Un large sourire se dessine sur mes lèvres. Notre fille tire son papa pour lui faire comprendre qu’elle veut jouer avec lui, mais il décline son invitation.  « Papa il ne peut pas jouer avec toi tout de suite, mais tout à l’heure promis ma princesse. ». Il la couvre finalement de bisous et me regarde.  « Elle a dit papa ! ». Je lui sourit et le regarde faire la danse de la joie, ce qui m’arrache même un petit rire. Il m’embrasse finalement et quitte la maison tout content.

Je passe la journée avec Théa qui est étrangement assez calme, et très câline. Je ne vais pas m’en plaindre. Mais rapidement se profile l’heure de nous préparer. Ma mère nous a invités tous les trois. J’aurai préféré passer la soirée seule avec mon homme, mais qu’importe. Je sais que ça fait plaisir à ma mère de nous voir tous les 3, alors je fais un effort. C’est la première année qu’Isaac oublie notre anniversaire, et même si ça me peine un peu, j’essaie de ne pas me laisser ronger par ce sentiment négatif. Je pense à bébé qui grandit en moi, et je me dis que si je commence à baisser mon moral, ça risque de ne pas aller aussi bien que je l’espère. Je suis en haut en train d’habiller Théa quand j’entends la porte claquer en bas. Isaac vient de rentrer. Le temps qu’il prenne sa douche, j’ai fini de me préparer, un léger maquillage cachant mon teint plutôt pâle de ces dernières semaines, et une robe moulant mon gros ventre arrondi. Le sourire que m’offre mon homme en sortant de la douche ma ravit. J’aime me sentir jolie dans ses yeux. Au fond de moi reste quand même une once d’amertume qu’il n’ait pas pensé à notre anniversaire. Mais autant le prendre à la rigolade le lendemain. Je compte lui souhaiter ce soir juste avant de nous coucher. J’imagine déjà sa tête d’enfant qui a oublié un évènement important. Tout le monde dans la voiture, je laisse le soin à Isaac d’attacher Théa dans son siège auto, et nous voilà partis en direction de chez ma mère. Mais au milieu du chemin, Isaac a le culot de me dire.  « Il faut juste que je m’arrête au bar en passant, j’ai oublié quelque chose. » . «Oh non Isaac t’abuses ! T’étais pas la de l’après midi t’aurai pu y penser avant...» Je soupire légèrement et le laisse se garer devant le bar. « Tu viens avec moi ? ». Je me tourne vers lui, les yeux ronds. Il se moque de moi ? «Quoi ? Mais non t’y vas tout seul t’es un grand garçon !». Il insiste finalement et me fait ses yeux de chat potté. Je finis par craquer. « Aller on en a pour deux minutes. » Je soupire et ouvre la portière de la voiture pour rejoindre l’entrée du bar. Théa dans les bras, il me donne les clefs pour que j’ouvre. Je râle un peu, j’ai toujours eu du mal à ouvrir cette satané porte, il le sait pourtant, et il me laisse quand même l’ouvrir, alors que mes forces sont réduites...

Au moment d’entrer dans le bar, je ne remarque même pas que Théa a disparu. Mère indigne. Je reste bouche bée devant le spectacle qui s’offre à moi. Isaac a préparé toute la salle pour nous faire un dîner romantique. Les larmes me montent aux yeux, et au moment de me retourner, il me regarde avec un petit sourire.  « Bon Anniversaire amour. ». J’ai envie de pleurer. Il me serre dans ses bras et j’en profite quelques secondes avant de le regarder. « Théa est avec ta maman, on a la soirée rien que pour nous. Tu peux râler maintenant. Je sais que je n’ai pas été cool, mais je voulais te faire la surprise » Je ris un peu et finis par lui dire «J’ai vraiment cru que tu avais oublié notre anniversaire !». Je le tape gentiment sur le bras en riant, et je viens l’embrasser tendrement. «Merci mon amour, c’est magnifique... c’est beau quand tu joues le romantique !». Je lui adresse un sourire amoureux, accompagné d’un regard pétillant. A cet instant, je ne suis plus malade, je ne suis plus enceinte, je ne suis plus fatiguée, je suis juste la future femme de l’homme le plus merveilleux sur cette terre.

Il prend ma main et m’accompagne jusqu’à la table qui orne le bar. Mes yeux virevoltent pour tout regarder avec attention, il n’a rien laissé au hasard. Il tire finalement ma chaise pour me laisser m’asseoir et je ne le quitte plus des yeux désormais. «Merci... tu pouvais pas me faire plus plaisir...». J’attrape sa main et la câline doucement. «J’ai de la chance de t’avoir...».

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptyMer 29 Jan - 21:29





Six years of love


Dire qu’il y a six ans jour pour jour à ce moment de la journée, je pensais encore que Shanae n’était qu’une intello qui voulait bien me donner des cours de maths, mais qui dans le fond me détestait. On était encore des gamins à l’époque et jamais je n’aurais imaginé que six ans plus tard, je serais toujours en couple avec elle, que l’on serait en train d’attendre notre deuxième enfant et que nous attendions sa naissance pour célébrer notre mariage. Certes, le chemin a été semer d’embûche, mais je ne regrette rien. Je n’ai jamais été aussi heureux que depuis Shanae partage ma vie. Je lui dois beaucoup et c’est pour cela que pendant plusieurs jours j’ai préparé une surprise pour ma petite femme. Le problème c’est que Shanae est obligé de rester la maison, alors autant dire que je ne peux rien prévoir chez nous. J’ai donc décidé d’organiser le tout au bar, mais je ne pouvais pas fermer pendant une semaine, alors je suis encore obliger de m’évader aujourd’hui pour tout mettre en place. Cela fait déjà quelques jours que j’ai mis un panneau à l’extérieur du bar pour prévenir de la fermeture et j’ai un peu embauché mes employés pour qu’il me donne un coup de main. Je suis vraiment fier de tout ce que j’ai préparé. Même ma belle-mère est entré dans mon plan pour me venir en aide et garder la surprise jusqu’au bout. Généralement Shanae finit toujours par découvrir que je lui prépare quelque chose, mais visiblement aujourd’hui elle n’y voit que du feu. Elle m’en veut de partir en début d’après-midi, mais je me dis que ce soir elle ne sera plus du tout en colère contre moi. Encore quelques heures et elle pourra voir ma surprise.

J’allais partir quand Théa finis par venir en courant vers moi avant de prononcer ‘papa’ pour la toute première fois. Autant dire que je ne m’attendais pas du tout à cela et que j’en suis plus fier que jamais. Elle le répète une deuxième fois avant de me prendre la main pour me tirer vers ses jouets. Ma petite puce voudrait que je reste pour jouer avec elle. Habituellement je ne lui refuse jamais rien, mais aujourd’hui mon timing est un peu serrer alors je lui promets que l’on jouera ensemble plus tard. Je finis par tout de même laisser exploser ma joie devant Shanae. Ma fille vient enfin de m’appeler Papa. Je crois que c’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver pour égayer ma journée. C’est donc sur une petite danse de la joie qui finira par tirer un éclat de rire à Shanae que je finis par quitter la maison.

J’ai beaucoup à faire pour que tout soit prêt ce soir et je ne dois pas rentrer trop tard à la maison, car ce soir on est censé aller dîner chez ma belle-mère. Autant dire que je me mets littéralement la pression pour que tout soit parfait pour ce soir. J’ai mis un peu de musique dans le bar histoire de me détendre et Thomas viens tout juste de partir après m’avoir aidé à tirer les tables pour en laisse une seule au centre. Il m’a tellement aidé ces derniers temps que je l’ai laissé partir assez tôt pour qu’il profite de sa soirée de libre. De toute façon, je dois aller me mettre derrière les fourneaux. Oui. A la maison, je ne cuisine pratiquement jamais, mais ce soir j’ai bien l’intention de cuisiner un vrai repas à ma chérie. Bien entendu, j’ai choisi de lui faire tout ce qu’elle aime. Le dessert a rapidement été trouvé. Ce sera de la glace, mais je me dis déjà qu’il faudra que je fasse une belle présentation. Pour le moment donc j’investis la petite cuisine du bar et m’improvise chef cuisinier tout en chantonnant doucement. Après de nombreux dégâts je réussi tout de même à faire deux belles assiettes que je cache dans le frigo. Je ferais de nouveau chauffer le tout quand on sera là ce soir. Je dois avouer que je suis quand même assez fier de moi. Je jette un coup d’œil à ma montre, il me reste moins d’une heure pour faire la petite décoration que j’avais prévue. Autant dire que je mets la dose sur les bougies. Je dresse une jolie table et sors tout ce dont j’aurais besoin pour préparer un petit cocktail à ma chérie. Sans alcool bien sûr ! Je fais une dernière fois le tour du bar et cette fois tout est prêt. Pile à temps pour que je rentre à la maison. Je laisse les bougies allumés en priant pour que cela tienne jusqu’à ce que l’on arrive.

Une fois à la maison, je me dépêche de prendre une douche pour être prêt à l’heure convenu. Lorsque je sors de la douche, Shanae est également dans la salle de bain en train de finir de se préparer. Elle à enfiler une robe qui met en avant son ventre de femme enceinte et je dois dire que je la trouve sublime. Je lui offre un tendre sourire et termine de me préparer de mon côté. Une fois dans la voiture, je fais remarquer à ma chérie que je dois m’arrêter au bar avant d’arriver chez sa maman et ce que j’avais prévu finis par arriver : « Oh non Isaac t’abuses ! T’étais pas là de l’après midi t’aurai pu y penser avant... » Oui je sais, mais bon. J’insiste un peu et visiblement cela ne plaît pas du tout à Shanae. « Quoi ? Mais non t’y vas tout seul t’es un grand garçon ! » Je sais que je suis un grand garçon, mais si elle me suit pas ma surprise va littéralement tomber à l’eau. Je tente le tout pour le tout en lui faisant mon regard de chien battu. Je sais qu’elle ne peut pas résister à cela habituellement. Heureusement ça marche sans que je n’insiste trop. Je donne les clés à la jeune femme et la laisse ouvrir la porte. Même si je sais qu’elle a toujours eu du mal à ouvrir cette dernière, je veux qu’elle entre d’abord pour avoir la surprise. Je profite de cela pour rejoindre rapidement ma belle mère et lui donner Théa qui est tout excitée de voir sa mamie. Je sais qu’elle va être chouchoutée jusqu’à demain et me fait donc pas de souci pour cela.

Lorsque je rejoins Shanae cette dernière semble totalement sous l’effet de la surprise. J’ai réussi. Elle ne s’attendait vraiment pas à cela. Je ferme la porte du bar à clé et finis par me rapprocher de la jeune femme en lui souhaitant un bon anniversaire. Dire que l’année prochaine on pourra fêter notre premier anniversaire de mariage. J’en suis déjà tout excité. Enfin. Pour le moment, je prends doucement ma chérie dans mes bras. « J’ai vraiment cru que tu avais oublié notre anniversaire ! Merci mon amour, c’est magnifique... C’est beau quand tu joues le romantique ! » Je savais qu’elle finirait par me faire une remarque comme celle-ci. Je suis loin d’être un grand romantique et Shanae me l’as souvent fait remarquer. Autant dire que ce soir elle va être servie. « Je t’ai fais le même coup que tu m’as fait pour mon anniversaire. » dis-je en riant doucement avant de venir l’embrasser tendrement. A cet instant précis, je remarque les étoiles dans ses yeux et je comprends que j’ai vraiment réussi mon coup. Ce soir j’ai décidé d’oublier qu’elle était malade. Elle est juste ma future femme que j’aime plus que tout au monde.

Tel un gentleman je tire la chaise de ma chérie et finis par venir m’asseoir en face d’elle. « Merci... Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir... J’ai de la chance de t’avoir... » Je lève la main et la pose doucement sur la joue de la jeune maman en lui souriant tendrement. « Attends tu as encore rien vu. » Je me lève, dépose un baiser sur la joue de Shanae et finis par aller rapidement derrière mon bar. Je lui prépare son cocktail préféré et lui ramène rapidement tout en prenant le sac que j’avais laissé sur le bar avec moi. Je pose le verre devant ma chérie et reprends ma place en face d’elle. Je pioche dans le sachet plastique et finis par en sortir un cadeau bien emballé. Il y a quelques jours je suis allé lui acheter un bracelet. Tout ce qu’il y a de plus simple avec deux petits médaillons, un où j’ai fait graver le prénom de Théa et le deuxième encore vierge où elle pourra faire graver le prénom de notre deuxième petite puce vu que nous n’avons toujours pas décidé de prénom. Avec ce paquet il y a aussi une enveloppe avec dedans un bon de réservation pour un chalet en montagne en été comme en hiver. Juste pour que l’on prenne des vacances en famille quand bébé sera là. « J’espère que ça va te plaire. » Je suis un peu nerveux je dois dire. « Bon… Tu sais que je ne suis pas très doué pour ça, mais je tenais à te dire que… Enfin il y a six ans je n’aurais jamais cru qu’on en serait là aujourd’hui. Ca n’a pas toujours été facile, mais tu peux même ne pas imaginer à quel point je suis heureux de t’avoir dans ma vie. Parce que de nous deux, c’est moi le plus chanceux je crois. Jamais je n’aurais imaginé avoir ma propre famille un jour et c’est grâce a toi si aujourd’hui je suis un papa comblé et un futur mari tout ce qu’il y a de plus amoureux. » Un peu timide, comme toujours dans ce genre de moment, je baisse les yeux et serra la main de ma chérie dans la mienne. « Je t’aime ma puce et merci d'être toujours là pour moi, pour me soutenir et tout le reste. »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptySam 1 Fév - 10:56





Six years of love


Isaac n’a jamais été du genre très romantique. Je ne dis pas que c’est qu’il n’aime pas l’être, c’est simplement que ce n’est pas dans sa nature. Mais je ne peux pas lui reprocher, l’important pour moi c’est qu’il soit aimant et attentionné. Et quand il me fait ce genre de surprise, c’est encore meilleur. Je l’embrasse et le remercie. Ma petite remarque sur le romantisme le fait sourire. « Je t’ai fais le même coup que tu m’as fait pour mon anniversaire. ». J’accompagne son rire et hoche la tête tout en ne lâchant pas ce sourire qui hante mes lèvres depuis plusieurs minutes. «C’est vrai...». J’ai encore du mal à me rendre compte. Je pose mon regard un peu partout dans la salle pour ne rien louper, avant de venir m’asseoir là où Isaac m’y invite, au milieu du bar, seuls au monde, en amoureux. Autant dire que je ne pouvais pas rêver mieux !

C’est étrange, mais à cet instant précis, je ne suis plus la femme malade que je suis depuis 2 semaines. Je suis simplement Shanae, la future femme d’Isaac, qui fête aujourd’hui leur 6ème anniversaire de rencontre. Je me sens bien, simplement bien, je ne pense pas à ce foutu cancer qui pollue mon sang, je ne pense pas aux risque qu’encourt notre bébé. Ce soir, c’est juste Isaac et moi, contre le reste du monde. Je viens chercher la main de mon homme et le remercie en lui disant la chance que j’ai de l’avoir. Mais visiblement, je ne suis pas au bout de mes surprises. Lorsqu’il pose sa main sur ma joue, je ferme les yeux doucement, un fin sourire au bout des lèvres. « Attends tu as encore rien vu. ». Après avoir déposé un baiser sur ma joue, il file chercher quelque chose derrière le bar, et revient avec un paquet, et mon cocktail préféré. Je n’ai même pas besoin de demander, c’est évident qu’il l’a modifié pour en garder le goût, sans y mettre une seule goutte d’alcool.

Le paquet devant les yeux, je lève les yeux vers mon chéri et le remercie du regard. Ce soir, je suis comblée. «J’ouvre ?». Il hoche vivement la tête, muni lui aussi d’un sourire, et c’est ce moment que je choisis pour déballer mon paquet. « J’espère que ça va te plaire. ». Sous le papier cadeau, une boîte tout en long, ancré de la marque d’un grand bijoutier. Je fronce les sourcils en regardant Isaac, mais avec toujours ce sourire aux lèvres. J’ouvre finalement la boîte et découvre un bracelet en or blanc, très simple et à la fois très beau. Accroché à ce bracelet, deux petites plaques, toutes fines. J’approche le bracelet de mon regard et découvre sur une des plaques le prénom de notre fille, Théa. L’autre petite plaque est encore vierge. Je souris, les larmes aux yeux, avant de plonger mon regard dans celui d’Isaac. Je me pince la lèvre, faisant la petite moue qu’il adore, chaque fois que je veux lui faire du charme pour lui demander quelque chose. «Elle est magnifique mais...». A cet instant, son regard semble se décomposer, ce qui me fait légèrement rire. J’attrape sa main et lui demande finalement : «Tu crois qu’on pourrait faire mettre une 3ème plaque avec ton prénom ?». Le voilà soulagé. Je souris, amusée, avant de me lever pour l’embrasser. «Merci mon ange, il est magnifique ce bracelet.». Je lui mets entre les mains pour qu’il puisse l’attacher à mon poignet. «Tu sais, ce matin je pensais au prénom de pitchounette...» Je pose une main sur mon gros ventre avant de continuer. «Comme on avait pensé à Aeden pour un garçon, j’me suis dit que Eden c’est joli pour une petite fille...». Il a l’air de bien aimer. Ça me rassure.

Après cela, Isaac me rappelle qu’il y a autre chose dans le sac, qu’il faut que j’ouvre. Ce que je fais donc. J’ouvre l’enveloppe et découvre un papier, orné de photos de chalets en bois, et quelques lignes expliquant le cadeau d’Isaac. Je pars complètement dans mes pensées, nous imaginant tous les quatre, dans un chalet, près de la cheminée, en famille, rempli d’amour... L’émotion me monte aux yeux alors que je remercie une nouvelle fois mon chéri. C’est ce moment qu’il choisit pour me faire une déclaration d’amour. « Bon… Tu sais que je ne suis pas très doué pour ça, mais je tenais à te dire que… Enfin il y a six ans je n’aurais jamais cru qu’on en serait là aujourd’hui. Ca n’a pas toujours été facile, mais tu peux même ne pas imaginer à quel point je suis heureux de t’avoir dans ma vie. Parce que de nous deux, c’est moi le plus chanceux je crois. Jamais je n’aurais imaginé avoir ma propre famille un jour et c’est grâce a toi si aujourd’hui je suis un papa comblé et un futur mari tout ce qu’il y a de plus amoureux. Je t’aime ma puce et merci d'être toujours là pour moi, pour me soutenir et tout le reste. ». Et voilà, des larmes perlent sur mes joues. Très mauvaise idée de faire ça a une femme enceinte pleine d’hormones. Je me mets à pleurer à chaudes larmes et Isaac me rejoint. Je me fonds dans ses bras et je rassure rapidement. «C’est des larmes de bonheur hein...». J’essaie de me reprendre un peu et l’entoure finalement de mes bras. «Tu me combles de bonheur chaque jour, je sais pas ce qu’aurait été ma vie sans toi, mais ce qui est sûre c’est qu’elle aurait été moins belle...» Je caresse sa joue délicatement avant de déposer un délicat baiser sur ses lèvres. «J’ai du mal à me rendre compte qu’on va bientôt se marier, qu’on attend un 2ème enfant, c’est... c’est juste magnifique. Merci pour tout mon amour. Si tu savais comme je t’aime.». Je l’embrasse, cette fois plus langoureusement. J’ai l’impression de vivre un rêve. Je n’aurai jamais pensé rencontrer quelqu’un comme Isaac, qui me comble de bonheur un peu plus chaque jour.

Il finit par se séparer de moi pour aller chercher les plats qu’il a préparés. Pendant que je suis seule quelques minutes, je regarde mon bracelet et touche cette petite plaque vierge, avant de caresser délicatement mon ventre. «Eden... je crois que tu vas bien porter ton nom... tu seras notre petit paradis.».
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptyDim 2 Fév - 21:45





Six years of love


Le romantisme n’as jamais été mon truc. Déjà parce qu’enfant je n’ai jamais vraiment reçu d’amour et qu’il a fallut que j’attende plusieurs années avant de pouvoir connaître ce genre de chose. Puis après j’ai commencé à trouver cela idiot. Aujourd’hui encore je trouve ça nul. Je n’aime pas les films romantiques que Shanae passe tout son temps à regarder et même si je l’aime comme un dingue je ne serais pas du genre à l’embrasser passionnément en public ou lui donner un surnom débile. Je préfère garder ça quand on est tous les deux. Pour une soirée comme celle de ce soir par exemple. Je dois avouer que cette fois j’ai mis la barre haute. Dire que l’année dernière a cette époque de l’année elle n’était même pas là… Je me souviens avoir passé la soirée à déprimer chez moi. Enfin… Il vaut mieux que je ne pense plus jamais à cela. Aujourd’hui Shanae est là et ce soir j’ai bien l’intention de profiter pleinement de notre soirée en amoureux. Ce n’est pas que l’on plus faire cela, mais il faut avouer qu’avec Théa on a tout de même moins de temps pour se retrouver tous les deux et ces dernières semaines, je me suis plus fait de souci pour sa santé qu’autre chose. Ce soir il faut que l’on oublie tout nos problèmes et que l’on profite tout simplement. Pour prouver à ma chérie que j’avais vraiment pensé à tout, je la laisse seule deux petites minutes pour aller lui servir son cocktail préféré et récupérer le sac qui contient les cadeaux que je lui ai acheté.

Je dois dire que je me sens un peu nerveux lorsque Shanae finis par sortir la boîte à bijoux. Ma chérie ne porte pas beaucoup de bijoux, juste le pendentif que je lui ai offert l’année de nos trois ans et la bague de fiançailles que je lui ai donné il y a peu. Mais je voulais marquer le coup cette année et on sait tous que les femmes aime quand on leurs offre un bijou. Malgré tout, j’ai peur que cela ne lui plaise pas, qu’elle trouve cela un peu trop niais ou je ne sais quoi d’autre encore. « J’ouvre ? » Je hoche la tête et l’incite donc à ouvrir son cadeau. Ce qu’elle finit par faire. D’un seul coup, je vois ses yeux briller un peu plus et je me sens soulager. Elle à l’air d’aimer. J’avais choisi quelque chose d’asses simple tout de même. Juste pour qu’elle puisse emmener nos enfants un peu partout avec elle. Bien entendu, j’avais uniquement fait graver le prénom de Théa étant donner que nous n’avons encore rien décidé pour la deuxième petite puce. « Elle est magnifique mais... » Oh non. Mais quoi ? Elle trouve ça super nul j’en suis sûr. Voilà. J’ai fait un cadeau idiot à la femme que j’aime. J’ai juste envie d’aller me cacher derrière mon bar maintenant… « Tu crois qu’on pourrait faire mettre une 3ème plaque avec ton prénom ? » Mon dieu. Elle vient de me faire la peur de ma vie. Je m’attendais tellement à pire. Je lâche un véritable soupir de soulagement. « Oh je sais pas… C’est long Isaac-Casey. » Dis-je alors pour me venger quelque peu de la peur qu’elle vient de me faire. Je vois son sourire se décomposer et le mien finit par s’élargir. « Bien sûr chérie. On ira à la bijouterie et on fera ajouter ça. Si ça te fait plaisir. » La jeune femme finit par se lever et viens m’embrasser pour mon plus grand plaisir. Tout de suite, elle me tend le bracelet pour que je l’accroche autour de son poignet. Je me bats avec la fermeture et finis tout de même par y arriver. « Merci mon ange, il est magnifique ce bracelet. » Je l’embrasse à nouveau et lui fais tout de même signe de ce rasseoir. Je ne veux pas qu’elle se fatigue. Elle est tout de même enceinte de sept mois passé et je pense que bébé pèse son poids désormais.

« Tu sais, ce matin je pensais au prénom de pitchounette… Comme on avait pensé à Aeden pour un garçon, j’me suis dit que Eden c’est joli pour une petite fille... » Eden. Je trouve cela très joli. C’est vrai que j’avais fait une longue liste de prénom une fois, mais aucun d’entre eux n’avait été un coup de cœur pour Shanae, ni pour moi d’ailleurs. Mais je dois dire que j’aime beaucoup ce dernier. Après tout Eden veux dire paradis et ce petit bébé sera le notre c’est certains. « Je trouve ça joli. » dis-je alors en souriant avant d’ajouter : « Eden Fitzgerald. » Oui cela sonne parfaitement bien. En regardant Shanae je me dis que j’ai vraiment hâte qu’elle s’appelle comme moi. Que toute notre famille porte enfin le même nom. D’ailleurs en pensant à cela, je finis par lui faire une véritable déclaration d’amour. Je pense à ce petit discours depuis ce matin. J’ai tourné et retourner les phrases un millions de fois dans ma tête pour essayer de trouver quelque chose de parfait. Imaginer ce que ça va donner le jour de notre mariage. Je crois que je serais mort de nervosité avant d’arriver devant l’autel. Enfin. Il ne faudra que quelques secondes pour que je remarque les larmes de Shanae. Je me lève précipitamment et viens la prendre dans mes bras. « Hé mon cœur pleurs pas ! » « C’est des larmes de bonheur hein... » Un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je la serre encore plus fortement contre moi. « Qu’est-ce que ça va être le jour de notre mariage. Une vraie fontaine ! » dis-je alors en rigolant quelque peu. Shanae finis par venir se blottir un peu plus contre moi alors que je l’entends encore sangloter. On va mettre ça sur le compte des hormones. « Tu me combles de bonheur chaque jour, je ne sais pas ce qu’aurait été ma vie sans toi, mais ce qui est sûre c’est qu’elle aurait été moins belle... J’ai du mal à me rendre compte qu’on va bientôt se marier, qu’on attend un 2ème enfant, c’est... C’est juste magnifique. Merci pour tout mon amour. Si tu savais comme je t’aime. » Parfois moi aussi en me levant le matin je me demande si tout cela est bel et bien réel. Si moi le gosse de riche rejeté par ses parents j’ai bel et bien une famille à moi désormais avec une femme qui m’aime et deux petites filles. C’est hallucinant, mais bel et bien vrai. Et c’est la meilleure chose qui me soit arrivé dans la vie. « Je t’aime. » lui dis-je doucement avant de l’embrasser.

Finalement je laisse de nouveau Shanae pour aller chercher les plats que je nous ai préparé. Je mets le plat principal à réchauffer tandis que je dresse rapidement l’entrée. Je tente de faire quelque chose de joli, mais rapidement cela ne ressemble plus à grand chose. Je suis déçu. Je pensais pouvoir m’en sortir, mais il faut ce rendre à l’évidence, je suis vraiment nul pour la cuisine. Je finis par revenir dans le bar et pose l’assiette devant Shanae. « Je suis désolé ça ressemble à rien. Je voulais faire un truc comme dans ton émission là, mais… Je crois que je ne suis pas trop doué. » Je m’assois en face de la jeune femme et lui offre un petit sourire. « Mais ça a été cuisiné avec amour en tout cas. » On attaque notre repas et je bois une gorgée d’eau pour me détendre un peu. Je sais pas pourquoi je me mets autant la pression, ce n’est pas comme si je pouvais la décevoir, enfin je crois. Pour ne pas laisser le silence envahir la pièce, je finis par reprendre la parole. « Au fait. Lana as accepté d’être la marraine d’Eden et… Je pensais que… Ton ami là. Nathan, c’est ça ? Si tu veux que ce soit le parrain. Je ne dirais pas non. » Je n’aime pas cet homme, mais je sais que Shanae l’aime beaucoup et qu’il a été présent pour elle lorsqu’elle n’allait pas bien. Alors il serait peut être temps que je passe au dessus de ma fierté et que je fasse un peu plaisir à ma femme. « Et si tu veux qu’il passe te voir à la maison aussi… Je ne te dis pas que je vais discuter avec lui, mais ça ne me dérangera pas. » Je suis vraiment en train de faire un effort uniquement pour lui plaire et j’espère qu’elle va s’en rendre compte. Si ça ne tenais qu’a moi Nathan resterais très loin de ma femme. Mais j’ai confiance en Shanae. Je sais qu’elle n’irait pas me tromper et quand elle me dit qu’il est uniquement son ami je le crois vraiment.

On termine l’entrée et je ramène la suite du repas. Je suis tout de même assez fier de moi et de ce que j’ai fait. Au final, je ramène le dessert. « La glace préféré de mes petites femmes. » dis-je tout en posant la coupe devant Shanae et en déposant un baiser sur sa joue. Je reprends place en face d’elle et plonge mon regard dans le sien. « Tu va trouver ça débile, mais… Je voulais t’en parler. Je… J’ai peur de ne pas savoir partager entre les deux filles. Je veux dire Théa c’est mon petit bébé même si elle grandie trop vite à mon goût et j’ai peur de la privilégier par rapport à Eden. » Et oui les futurs papa aussi on des angoisses. Cela fait plusieurs semaines que je pense à tout cela et je n’avais pas encore osé aborder le sujet avec Shanae. « Ou l’inverse aussi. Trop m’occuper d’Eden parce qu’elle est petite alors que Théa cherche de plus en plus son indépendance. » A mon plus grand désarroi d’ailleurs. Je croise le regard de ma chérie et souris. « C’est bête, c’est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptyDim 9 Fév - 10:23





Six years of love


C’est vrai que j’abuse un peu avec ma blague en ouvrant le cadeau d’Isaac. je lui fais une petite frayeur, et je vois que ça marche plutôt bien. Le pauvre. Mais rapidement, la tendance s’inverse et c’est lui qui me fait une frayeur à son tour. « Oh je sais pas… C’est long Isaac-Casey. ». Je perds d’un seul coup mon sourire, et le sien s’élargit un peu plus. Je finis par comprendre et je lui lance ma serviette à la figure en l’accompagnant d’un petit rire. « Bien sûr chérie. On ira à la bijouterie et on fera ajouter ça. Si ça te fait plaisir. ». Je hoche vivement la tête avant de me lever pour venir embrasser mon homme. J’en profite pour lui demander de m’attacher mon joli bracelet, et le remercie.

Après avoir regagné ma place, je lui fais part de mon idée de prénom pour pitchounette, et je guette attentivement sa réaction. Je veux être sûre que ça lui plait. « Je trouve ça joli. Eden Fitzgerald.» . Un sourire se dessine sur mes lèvres quand il pronnonce ce petit prénom accompagné de son nom de famille. Je trouve ça très joli. J’ai tellement hâte de partager leur nom moi aussi... Assez rapidement, Isaac se met à me faire une magnifique déclaration d’amour, et me voilà qui fonds comme glace au soleil, et des larmes viennent couler sur mes joues. Des larmes de bonheur évidemment. « Hé mon cœur pleurs pas ! Qu’est-ce que ça va être le jour de notre mariage. Une vraie fontaine ! » . Je lâche un petit rire entre mes larmes. «Va falloir prévoir le stock de kleenex et une maquilleuse qui sera à mes bottes toute la journée pour enlever mon mascara qui aura coulé !».

C’est désormais à mon tour de lui dire combien je l’aime et combien je remercie la vie de l’avoir mis sur mon chemin, parce que grâce à lui je suis heureuse, amoureuse et épanouie. « Je t’aime. ». Ses lèvres viennent retrouver les miennes et mon coeur se calme doucement. Eden commence à gigoter dans mon ventre. Ça me rassure toujours quand elle fait ça, je me dis qu’elle va bien et qu’elle est en forme. D’ailleurs, je me demande si elle ne sera pas une future footballeuse parce qu’elle n’y va pas de main morte !

Isaac finit par briser lentement notre étreinte après un tendre baiser, puis il s’éclipse pour aller chercher les plats. J’en profite pour discuter avec ma fille. Lorsqu’il revient, je vois à sa tête qu’il n’est pas totalement satisfait de son travail, et il me le fait rapidement savoir. « Je suis désolé ça ressemble à rien. Je voulais faire un truc comme dans ton émission là, mais… Je crois que je ne suis pas trop doué. » Je lâche un petit rire en regardant l'assiette qui effectivement n’est pas le mieux présenté du monde, mais en tout cas l’odeur qui s’en émane ravit mes narines. « Mais ça a été cuisiné avec amour en tout cas. ». Je relève les yeux vers lui et lui sourit. «Je n’en doute pas une seconde ! Et je suis sûre que c’est délicieux !».

Nous attaquons le repas tranquillement, et après quelques bouchées, Isaac me dit : « Au fait. Lana as accepté d’être la marraine d’Eden et… Je pensais que… Ton ami là. Nathan, c’est ça ? Si tu veux que ce soit le parrain. Je ne dirais pas non. ». J’en lâche carrément ma fourchette dans un bruit de métal désagréable, et regarde mon homme d’un air complètement choqué. «Chéri ça va ?». Je sens qu’il fait vraiment des efforts pour me faire plaisir, ça me touche mais je ne voudrais pas non plus qu’il regrette son geste. « Et si tu veux qu’il passe te voir à la maison aussi… Je ne te dis pas que je vais discuter avec lui, mais ça ne me dérangera pas. ». J’avoue que je suis totalement sur le cul. Heureusement que je suis assise d’ailleurs. Je tends mon bras pour attraper sa main. «Je suis vraiment touchée de ton geste mon amour. Nathan compte beaucoup pour moi, même si je sais que tu ne le portes pas dans ton coeur. Mais tu n’as pas a avoir peur de lui. C’est un ami rien de plus, et c’est toi que j’aime, c’est toi le père de nos enfants, c’est avec toi que je vais me marier. D’accord ? Tu verras, je suis sûre que tu l’apprécieras quand tu auras appris à le connaitre. Et puis maintenant il a une petite amie qu’il aime vraiment. Tu n’as aucun souci à te faire. Merci de l’effort que tu fais pour moi, ça me touche beaucoup et ça me fait vraiment du bien...»

J’avoue que cette nouvelle me ravit. Pouvoir voir Nathan quand je veux, sans penser à la réaction excessive d’Isaac...
Le repas se poursuit et il ramène le dessert, mon passage préféré du repas. J’ai toujours été gourmande, et quand je suis enceinte c’est encore pire. J’ai la chance d’avoir un métabolisme qui me permet de reperdre tous mes kilos superflus en quelques mois à peine. Pour Théa j’avais pris plus de 10kg et je les ai perdus les 3 mois qui ont suivi l’accouchement, retrouvant aussi vite ma taille de guêpe. Je ne vais pas m’en plaindre !
« La glace préféré de mes petites femmes. ». Un large sourire embellit mon visage et je m’en lèche déjà les babines. «Hummm...». La coupe de glace qu’Isaac pose devant moi me met des coeurs dans les yeux. Je lui adresse un regard amoureux après qu’il ait déposé un baiser sur ma joue. Et pendant que je commence ma glace, Isaac m’avoue ses doutes et ses peurs.

« Tu va trouver ça débile, mais… Je voulais t’en parler. Je… J’ai peur de ne pas savoir partager entre les deux filles. Je veux dire Théa c’est mon petit bébé même si elle grandie trop vite à mon goût et j’ai peur de la privilégier par rapport à Eden. Ou l’inverse aussi. Trop m’occuper d’Eden parce qu’elle est petite alors que Théa cherche de plus en plus son indépendance. C’est bête, c’est ça ?». «Oh mon ange...» Je lui offre un sourire rassurant et essaie de le rassurer comme je peux. «C’est tout à fait normal d’avoir ce genre de peurs... je pense que tous les parents l’ont à un moment ou à un autre. Et si ça peut te rassurer, j’ai la même peur que toi. Sûrement un peu moins pronnoncée, mais ça me stresse aussi forcément. Je vais devoir m’occuper un peu plus d’Eden parce qu’elle sera toute petite, alors que Théa commence à pouvoir s’occuper toute seule. Mais ça ne signifie pas pour autant que je vais oublier Théa. Il faudra juste faire attention à privilégier du temps pour elle, toute seule, quand Eden sera couchée ou même laisser Eden à ma mère pour passer une journée entière avec Théa, tous les trois, pour lui montrer que sa petite soeur n’est pas là pour lui prendre sa place. Tu es un père merveilleux et je sais que tu t’en sortiras très bien. Et quand Eden sera là, tu sauras très bien comment gérer tout ça j’en suis persuadée...». Je caresse sa main du bout de mes doigts. Je ne sais pas si j’ai employé les bons mots, mais j’ai l’impression que oui.

Mon téléphone se met à sonner, j’allais ne pas décrocher, mais en voyant l’appelant, une pointe d’inquiétude montre le bout de son nez, et je regarde Isaac. «C’est maman, je décroche au cas où il y ait un souci avec Théa...». Je décroche finalement et entends la voix légèrement paniquée de ma mère, les pleurs de Théa en fond sonore. «Maman qu’est-ce qui se passe ?» «Je sais pas trop, elle ne veut pas dormir elle fait que pleurer et elle crie maman à tout va. C’est bien la première fois qu’elle me fait ça.» «T’as regardé si elle a pas les gencives rouges, elle fait peut être une dent ?» «Je crois pas non..» «Ok bon mets le haut parleur je vais lui parler.» Les pleurs de Théa raisonnent encore jusqu’à ce qu’elle entende ma voix. «Mon bébé ! Chérie c’est maman tu m’entends ?». Théa ne parle pas encore mais elle comprend très bien ce qu’on lui raconte. «Mama». «Oui mon ange. Pourquoi tu pleures mon coeur ? Tu es avec mamie tout va bien hein ?» «Elle a dit oui avec sa tête.» «Papa et maman sont au restaurant, on vient te chercher tout à l’heure, tu vas dormir à la maison dans ton lit d’accord ? Mais en attendant tu es sage avec mamie.» J’entends sa petite respiration, et la voilà qui renifle en se calmant doucement. «Allez maman raccroche mon ange. A tout à l’heure!». «A tout à l’heure maman ? Tu dis à tout à l’heure à maman ? Elle fait un signe de main !» Je ris et finis par raccrocher, puis je range mon téléphone dans mon sac avant de lâcher un petit soupire. «Je pense qu’elle sent le vent venir !»
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey EmptyLun 10 Fév - 15:46





Six years of love


Shanae a toujours été sensible. Je me souviens l’avoir fait pleurer pour la première fois, la toute première fois où je lui ai avoué l’aimer comme un dingue. Je m’étais mis à paniquer à l’époque. Aujourd’hui je n’aime toujours pas la voir pleurer, mais je sais un peu mieux gérer ce qu’elle appelle ses larmes de joie. Ce soir j’arrive même à faire de l’humour en évoquant notre mariage prochain. J’ai l’impression que cette journée sera réellement riche en émotion. Nous n’avons pas encore pris le temps d’organiser quoique ce soit pour l’instant, mais je sais que nous ferons tout cela après la naissance de notre princesse. « Va falloir prévoir le stock de kleenex et une maquilleuse qui sera à mes bottes toute la journée pour enlever mon mascara qui aura coulé ! » Sa remarque me fait sourire. Je l’embrasse tendrement pour la rassuré tout en pensant que même si elle pleure toute la journée pendant notre mariage une fois encore elle sera la plus belle à mes yeux.

Après quelques belles déclarations d’amour, je finis par ramener le repas que j’ai préparé avec amour pour ma chérie. Autant dire que la présentation est loin d’être parfaite, mais visiblement ma petite femme s’en fiche totalement. Elle me rassure et je finis par reprendre ma place en face d’elle, pour reprendre notre soirée. Rapidement je lui fais part de quelque chose qui me tenait à cœur. Une réflexion que j’ai eue pendant plusieurs jours avant cette soirée. J’espère que Shanae va se rendre compte des efforts que je suis en train de faire pour elle. Parce que oui je pense vraiment ce que je suis en train de dire, mais cela me coûte un peu malgré tout. « Chéri ça va ? » Je rigole nerveusement et hoche la tête pour lui affirmer que oui j’ai bien toute ma tête. « Je suis vraiment touchée de ton geste mon amour. Nathan compte beaucoup pour moi, même si je sais que tu ne le portes pas dans ton cœur. Mais tu n’as pas à avoir peur de lui. C’est un ami rien de plus, et c’est toi que j’aime, c’est toi le père de nos enfants, c’est avec toi que je vais me marier. D’accord ? Tu verras, je suis sûre que tu l’apprécieras quand tu auras appris à le connaitre. Et puis maintenant il a une petite amie qu’il aime vraiment. Tu n’as aucun souci à te faire. Merci de l’effort que tu fais pour moi, ça me touche beaucoup et ça me fait vraiment du bien...» Je vois a quel point ce que je viens de lui proposer lui fait plaisir. Oui je ne porte pas vraiment son ami dans mon cœur, mais voilà, je veux avant tout faire plaisir à celle qui va devenir ma femme et si elle a confiance en lui, je ne vais pas lui en vouloir toute ma vie. Je souris à ma chérie et serre sa main dans la mienne. « Je n’ai pas peur de lui, c’est juste que… Je l’aime pas c’est tout. Mais je ferais des efforts, je te le promets. » Je ferais de mon mieux pour accepter cet homme dans ma maison et comme parrain de ma fille. Je me dis qu’au moins il n’y aura plus aucunes tensions entre Shanae et moi après cela.

Je finis par ramener le dessert à Shanae et après une hésitation lui fait part d’une crainte que j’ai depuis quelques semaines. Une crainte qui concerne nos enfants et la façon dont je vais pouvoir gérer mon temps avec les deux après la naissance de notre deuxième princesse. Shanae semble surprise, mais serre ma main dans le sienne tout en cherchant ses mots. « Oh mon ange. C’est tout à fait normal d’avoir ce genre de peurs... Je pense que tous les parents l’ont à un moment ou à un autre. Et si ça peut te rassurer, j’ai la même peur que toi. Sûrement un peu moins prononcée, mais ça me stresse aussi forcément. Je vais devoir m’occuper un peu plus d’Eden parce qu’elle sera toute petite, alors que Théa commence à pouvoir s’occuper toute seule. Mais ça ne signifie pas pour autant que je vais oublier Théa. Il faudra juste faire attention à privilégier du temps pour elle, toute seule, quand Eden sera couchée ou même laisser Eden à ma mère pour passer une journée entière avec Théa, tous les trois, pour lui montrer que sa petite sœur n’est pas là pour lui prendre sa place. Tu es un père merveilleux et je sais que tu t’en sortiras très bien. Et quand Eden sera là, tu sauras très bien comment gérer tout ça j’en suis persuadée... » Ses paroles me rassure quelque peu même si je dois dire que j’ai un peu de mal à la croire. Enfin je voudrais la croire, mais je me suis ancré cette angoisse dans la tête et je ne sais plus comment faire pour me l’enlever. Je pense qu’il faut que j’attende de voir quand Eden sera là. Shanae a sûrement raison, je saurais comment faire quand les deux filles seront à la maison. « Tu as sûrement raison. Je verrais quand Eden sera là. J’ai quand même peur que Théa n’accepte pas sa sœur. » Je ne me souviens pas vraiment de l’arriver de Lana dans ma vie et puis les choses étaient bien différentes pour moi. Mes parents ne m’ont jamais choyé alors pourquoi aurais-je été jaloux de ma petite sœur. Bien au contraire, elle était mon allié dans cette vie de fou. « Enfin on verra. »

J’allais relancer la discussion lorsque le téléphone de Shanae m’interrompit dans mon élan. La jeune femme regarde l’écran et me dit qu’il s’agit de sa mère. Elle décroche et tout de suite je comprends que quelque chose ne va pas avec notre petite puce. « Oui mon ange. Pourquoi tu pleures mon cœur ? Tu es avec mamie tout va bien hein ? » Visiblement Théa n’as pas l’air très contente de se retrouver chez sa mamie sans nous. Cela me brise le cœur de savoir que ma petite fille pleure depuis tout à l’heure. Shanae essaye d’apaiser la situation et visiblement elle y arrive plutôt bien. Elle promet à Théa que l’on va venir la chercher et qu’elle pourra dormir dans son lit ce soir. Lorsqu’elle raccroche Shanae m’offre un petit sourire. « Je pense qu’elle sent le vent venir ! » « Et après tu ne veux pas que je m’inquiète ? C’est la crise d’angoisse que je vois venir moi… » Vraiment tout cela ne me rassure pas. Pourtant j’ai fait tout ça pour que l’on puisse passer une soirée en amoureux, sans aucun doute la dernière avant bien longtemps parce qu’après la naissance d’Eden on va passer tout notre temps avec nos filles.

On continue à discuter de tout et de rien, mais surtout des enfants. On parle un peu de notre mariage à venir et finalement le sujet revient encore une fois sur les enfants et notre avenir en tant que famille. Il est près de minuit lorsque l’on décide d’aller chercher notre petite fille. Théa c’est endormie sur le canapé chez la mère de Shanae et je la prends doucement dans mes bras pour l’emmener dans la voiture. Je pensais que l’on aurait pu s’accorder une grasse matinée demain matin avec Shanae, mais je préfère que l’on récupère Théa. Demain elle se réveillera dans son lit et nous appellera pour que l’on vienne la chercher. On finira au lit tous les trois comme toujours et dans le fond, il n’y a rien de mieux. Une fois à la maison, je couche Théa et retrouve Shanae qui c’est déjà installer sous la couette. Je viens l’embrasser tendrement et m’allonge à ses côtés avant de la prendre dans mes bras pour un câlin. On finira par s’endormir dans les bras l’un de l’autre apaiser et heureux de voir que notre histoire est faite pour durer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Six years of love » Shasey Empty
MessageSujet: Re: Six years of love » Shasey   Six years of love » Shasey Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Six years of love » Shasey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Six years of love » Shasey
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps abandonnés-