NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 If we only live once I wanna live with you → Nola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: If we only live once I wanna live with you → Nola   Lun 27 Jan - 16:08





If we only live once I wanna live with you


Aujourd’hui je n’ai pas besoin d’aller au bureau. J’en profite donc pour traîner un peu dans mon lit. Habituellement je suis toujours le premier lever, mais ce matin il fait froid dans mon appartement et je préfère donc rester bien au chaud sous ma couette. Je rêvasse un peu et tout de suite mon esprit s’éloigne vers Nola. Cela fait quinze jours que je l’ai pas vu. Presque trois semaines même. Elle me manque de plus en plus. Je ne veux pas penser à elle, mais c’est tout simplement plus fort que moi. Pendant des semaines nous avons été très proche et d’un seul coup plus rien. J’ai l’impression d’être un drogué en manque. Pourtant c’est moi qui ai mis fin à notre relation. Je n’en pouvais plus de ressentir de la culpabilité dès que je finissais par aller la voir. Parce que Nola n’est pas qu’une inconnue, elle est la petite amie de mon meilleur ami. Je connais Thayer depuis ma plus tendre enfance, je ne peux pas lui faire un coup comme cela. Je ne peux tout simplement pas lui voler sa fiancée. Mais je suis tombé sous son charme. Au début, je ne savais pas qu’elle était avec lui. Je suis tombé amoureux bien avant la rencontre officiel. C’est bien là qu’est le problème d’ailleurs. Je me tourne dans mon lit et soupire longuement. Il faut que j’arrête de penser à la jeune femme. Je vais me pourrir ma journée sinon. Alors je finis par me lever et me dirige vers ma salle de bain pour une bonne douche chaude.

Il est treize heures. Après avoir traîné, j’ai dessiné un peu et me voilà dans ma cuisine pour essayer de me cuisiner quelque chose de potable. Avant c’est toujours ma mère qui cuisinais à la maison. Je ne suis pas doué pour me faire à manger, mais j’essaye régulièrement de faire de nouveau plat en piochant des recettes sur internet. Aujourd’hui j’ai envie de me faire du poulet au curry. Je sors un couteau à viande que ma mère m’avait donné à mon emménagement, oui elle avait pensé à tout. Comme toujours je fais attention. Parce que je pourrais me trancher le doigt facilement avec cela et je serais même capable de ne pas m’en rendre compte tout de suite. Alors je reste très concentrer sur ce que je fais. Mais voilà que mon téléphone se met à sonner. Je sursaute et le couteau m’échappe des mains. Comme dans un réflexe, je me penche rapidement et le rattrape par la lame avant de le serrer dans ma peau. Pourtant se dernier continue à glisser et me laisse une entaille assez profonde. « Manquait plus que ça ! » Contrairement à n’importe quelle autre personne de mon entourage, je ne me mets pas à hurler de douleur. Je lève juste ma main sous mes yeux pour observer la blessure. Ce n’est pas très beau à voir. J’ai l’habitude de voir se genre de chose sur mon corps et à force je sais quand je dois aller à l’hôpital ou pas. Pour le coup, je crois que je n’ai pas vraiment le choix. Une blessure à la main met toujours beaucoup plus de temps à cicatriser et puis ça m’as l’air bien profond. C’est donc en ronchonnant que je vais chercher mon téléphone. Je remarque un appel en absence de ma sœur, mais ne relève pas, j’enfonce mon cellulaire dans ma poche et prends mes clés de voiture. J’enroule ma main dans un torchon propre et le serre avec un nœud. Bah oui, cela me fait même pas mal.

J’arrive assez rapidement à l’hôpital. Mon torchon a légèrement viré au rouge. Je lève les yeux au ciel et finis par entrer dans cet établissement que je connais par cœur. Aux urgences tout le personnel me connaît. Je suis presque un VIP. En même temps, je dois venir ici au moins toutes les deux semaines. Je me dirige vers l’accueil et pose ma main ensanglanté sur le comptoir. « Salut Louis ! » L’infirmier me souris et je pointe ma main d’un signe de tête. « Qu’est-ce que tu nous as fait encore Ezechiel ? » « Petit souci avec un couteau. Tu peux appeler quelqu’un ? » Il hoche la tête et décroche le téléphone en cherchant dans sa liste les numéros de biper. D’un seul coup, je pense à quelque chose. Je crois que Nola travaille de jour cette semaine. Elle bosse tous le temps aux urgences et je ne voudrais vraiment pas la croiser. Ce ne serait pas le bon moment. « Tu peux éviter d’appeler le Docteur Cruz ? » « Je fais de mon mieux vieux. » « Et Bridgestone il est pas là ? » « Travail de nuit ! » Je soupire et je regarde l’infirmier que je connais plutôt bien composer plusieurs numéros de bippers. Il finit par se lever pour m’emmener dans une salle d’examen.

Je me retrouve seul dans la pièce et prie intérieurement pour que Nola ne vienne pas. Pour que je ne la croise pas. Je me dis qu’elle ne va pas se déplacer pour des points de sutures. Ou alors si, parce qu’elle pourrait se douter que c’est moi. Non et non. Je ne veux pas la voir. Je ne peux pas la voir maintenant. Je veux juste me faire recoudre et rentrer chez moi. En plus je l’ai connu grâce à une coupure à la main. Pas la même, mais bon… La situation est similaire. Je stresse. Les minutes passent et la porte finis par s’ouvrir pour laisser entrer… Nola. « Il comprenne rien dans cet hôpital. » finis-je par râler un peu dans ma barbe. Je lève les yeux vers elle et lui offre tout de même un petit sourire. « T’embête pas avec moi, je peux attendre. » Je ne veux pas qu’elle croit que je suis venu pour la voir. Après tout j’ai mis fin à notre relation et je dois réellement me tenir à l’écart de la jeune femme.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Lun 27 Jan - 17:09

Une quinzaine de jours s'était déjà écoulée depuis que Ez' avait décidé que nous devions arrêter de nous voir, prétextant que Thayer était son meilleur ami et qu'il ne voulait pas lui faire de mal. Seulement le mal était déjà fait bien qu'au début de notre histoire il ne savait pas que j'étais fiancée à son ami. En fin de compte j'étais la seule fautive dans cette histoire puisque j'avais début cette relation en étant déjà avec quelqu'un !! Et aujourd'hui je souffrais de cette situation dans laquelle je m'étais mise, et même si la décision de Ez' était sans doute la meilleure je ne pouvais m'y résoudre. J'étais tombée follement amoureuse de lui et je ne pouvais me passer de lui. Avec Thayer c'était différent. Je l'aimais sùrement encore mais notre relation avait perdu de sa magie du début, comme ça devait sùrement être le cas pour la majorité des couples. Et ce que je vivais avec Ez' semblait tellement différent de tout ce que j'avais pu connaître jusqu'ici. Et puis il avait besoin de moi, autant que moi j'avais besoin de lui, de ses bras, de ses baisers...et cette décision de tout stopper me faisait souffrir au plus haut point. D'ailleurs même mes collègues à l'hôpital s'en rendaient compte. Moi qui avais toujours le sourire, qui étais toujours prêter à aller vers les autres, j'avais perdu de ma joie de vivre et de mon entrain. J'errais dans les couloirs de l'hôpital, espérant toujours y trouver Ez' dans une salle de soins, bien que s'il atterrissait ici ça ne présagerait rien de bon !! Pourtant à chacune de mes prises de service mon premier geste était de regarder les noms des personnes qui avaient été soignées avant mon arrivée !! Jusque là rien, pas de Ez'...

Malgré la distance qu'il avait donc décidée de mettre entre nous, je continuais à lui envoyer des messages qui restaient malheureusement tous sans réponse. J'allais parfois même jusqu'à l'appeler mais tombais toujours sur le répondeur. Raccrochant aussitôt sans laisser de message...voilà à quoi se résumait ma vie depuis ces quinze jours de séparation...sans compter qu'avec Thayer je n'étais plus la même non plus, le repoussant dès qu'il venait vers moi ou qu'il essayait de me toucher, l'envoyant ballader quand il cherchait à savoir ce que j'avais..je mettais la cause sur l'examen que j'aurais bientôt à passer, sur le stress de rater...plus d'une fois j'avais failli lui dire que je ne pouvais pas continuer avec lui, que j'étais amoureuse de lui, mais je ne voulais pas trahir Ez' qui m'avait demandé de ne rien lui dire..

Mais ce qui devait arriver finit "enfin" par se produire...Ez' fut admis aux urgences alors que j'étais de service. Pourtant le dossier que l'on m'avait tendu ne comportait pas de nom, juste la raison de la visite. C'était une stagiaire qui se trouvait à l'accueil et par conséquent ne connaissait pas encore le jeune homme..une nouvelle fois je me dirigeais vers la salle de soins en traînant les pas, quand en posant le dossier sur le comptoir je m'adressais au blessé sans encore avoir vu de qui il s'agissait..Bonjour, je vais avoir besoin de vos nom, prénom, date de naiss....sa voix m'interrompit aussitôt...il était là...allongé sur la table de soins et moi je ne l'avais même pas vu..je le trouvais agressif, comme la toute première fois que j'avais eu à le soigner...mon coeur sembla se stopper net et je me retournai pour le voir, le regarder...me dirigeant d'abord vers la porte pour la verrouiller je m'approchai ensuite de lui...j'avais juste envie de pleurer...le revoir enfin, après ces quinze longues journées, interminables, et lui voulait juste me repousser..Ez'...je...si tu savais comme tu m'as manqué...je ne peux pas...c'est trop dur...je ne pus alors m'empêcher de lui déposer un tendre baiser sur ses lèvres...puis le professionnalisme prenant le dessus je lui pris la main qu'il avait entourée d'une serviette déjà bien tâchée de sang...Alors qu'est ce que tu t'es fait cette fois ? j'avais envie de lui mais je devais avant tout le soigner ne pouvant pas le laisser perdre plus de sang..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Mer 29 Jan - 17:33





If we only live once I wanna live with you


Je savais que je n’aurais pas dû débarquer à l’hôpital. J’aurais dû essayer de me soigner chez moi. Bon je sais que des points maison c’est loin d’être une bonne idée, mais je reste convaincu que j’aurais dû faire cela. A chaque fois que je viens ici, je cherche à voir Nola. Aujourd’hui c’est totalement différent. Pendant quinze jours, j’ai tout fait pour ne pas la voir. Je me suis fait violence. Parce que je savais que la voir me donnerais juste envie de recommencer à la fréquenter. J’ai pris la décision d’arrêter notre relation avant que l’on aille trop loin. Je le regrette déjà chaque jours, mais aujourd’hui… Elle est là en face de moi et tout de suite je sens mon cœur qui s’emballe dans ma poitrine. Je me déteste d’avoir une telle réaction. Je ne peux pas réagir comme ça alors qu’elle est fiancée avec mon meilleur ami. D’accord je ne savais pas tout cela les première fois où l’on a pu ce voir, mais maintenant je sais et c’est quelque chose que je n’arrive vraiment pas à oublier. Je voudrais avoir la jeune femme que pour moi, mais ce n’est pas le cas. Elle partage sa vie avec celui que je considère comme mon deuxième frère et c’est quelque chose d’assez dur à vivre. Quand elle n’est pas avec moi, elle est avec lui. J’en suis venu à haïr mon meilleur ami et c’était devenu trop dur pour continuer. Je pensais que je pouvais éviter Nola assez longtemps pour finir par l’oublier ou tout du moins pour finir par me mettre en tête qu’elle n’est pas pour moi et qu’elle va se mariée avec Thayer. C’était sans compter sur ce stupide couteau et mes réflexes idiots. A cet instant précis, alors que je vois Nola entrer dans la salle d’examen, je me mets à haïr le monde entier. Je ne voulais pas la voir et pourtant elle est là devant moi en train de me demander mon nom et prénom. Je n’ai même pas besoin de répondre. Il lui suffit de lever les yeux de son dossier pour ce rendre compte que c’est moi. Assis au bord de la table d’examen, je n’ose même pas lever les yeux vers elle. Avant que je n’aie le temps de comprendre quoique ce soit, la jeune femme verrouille la porte et se rapproche de moi. Je finis par croiser son regard et comprends que je ne pourrais jamais l’éloigner trop longtemps. La jeune interne se penche vers moi et m’embrasse doucement tout en me disant à quel point j’ai pu lui manquer. Je ne ressens pas la douleur, mais je crois qu’elle aurait pu me mettre une gifle, que je n’aurais pas eue autant mal. Je ne veux pas lui manquer. Je ne veux pas qu’un jour elle vienne me voir en me disant qu’elle a décidé de me choisir à la place de Thayer. Je ne veux pas voler le bonheur de mon meilleur ami. Je ne l’ai jamais vu aussi amoureux d’une femme et je ne me le pardonnerais jamais de lui prendre cela ou même de perdre son amitié pour l’amour d’une femme. « Ne fait pas ça… » dis-je doucement alors que Nola s’éloignais de mes lèvres. Je ne veux pas retomber là-dedans. Bien sûr, je voudrais la prendre dans mes bras, l’embrasser, lui dire que je l’aime et tout le reste, mais elle est toujours avec Thayer et je ne trahirais plus mon ami, c’est terminer. Même si cela fait un mal de chien. La jeune femme finis par me prendre la main pour regarder ma blessure et me demande comment j’ai bien pu me faire ça. « C’est rien… J’ai juste rattrapé le couteau. » Elle observe un peu la blessure et finis par prendre ses gants et son matériel. Je sens mon cœur s’emballer juste en la regardant deux secondes, je peux ne pas rester plus longtemps avec elle autour de moi sans faire de nouveau une connerie. « Tu peux pas appeler un de tes collègues ? » Je remarque tout de suite que ma question la surprend et je finis par baisser les yeux. « J’ai réussi à ne pas venir ici, à ne pas t’appeler ou t’envoyer de messages pendant deux semaines… Je… Je veux en rester sur ma décision. » Autrement dit je ne veux pas retomber dans ses bras.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Jeu 30 Jan - 9:30

Les quinze jours les plus longs et les plus atroces de ma vie venaient de s'écouler. Quinze jours sans aucune nouvelle de celui qui faisait battre mon coeur alors que moi je lui en donnais tous les jours, et même plusieurs fois par jours. Celui là même qui avait pris la décision qu'il était préférable d'arrêter de se voir, au profit de Thayer, son meilleur ami qui se trouvait être mon fiancé. Une décision qu'il avait pris sans même en discuter avec moi, ne se souciant pas apparemment de savoir si j'en souffrais ou pas, ce qui était d'ailleurs le cas. Je devrais pourtant me faire une raison et essayer de me convaincre que cette amitié était plus importante à ses yeux que notre amour naissant, mais je n'y parvenais pas. Mon coeur refusait de se soumettre à cette idée. A tel point que j'en étais arrivée à ne plus supporter que Thayer ne m'approche et me touche alors que tant que Ez' et moi nous voyions j'arrivais encore à feindre le bonheur avec mon fiancé !!!

Et maintenant que Ez' était face à moi, dans cette salle de soins, avec sa blessure à la main, j'avais l'impression de vivre à nouveau, sauf que sa froideur me fit encore plus mal. Il repoussait même mes lèvres que je venais de déposer sur les siennes, ne répondant même pas à ce baiser tant attendu de ma part. A croire qu'il ne ressentait déjà plus rien pour moi, me demandant du coup s'il avait jamais ressenti quelque chose à mon égard, ne parvenant pas à imaginer qu'il n'avait fait que jouer avec moi et que dans tous les cas il souhaitait passer à autre chose !! Lorsqu'il me repoussa je sentis les larmes monter d'un coup mais fis de mon mieux pour les retenir ne pouvant laisser échapper qu'un simple Ez' dans un léger souffle de désarroi...j'avais l'impression qu'on m'arrachait le coeur, c'était horrible. Pourtant malgré tout il était là et je devais le soigner et bien qu'il demandait à ce que soit quelqu'un d'autre qui s'occupe de lui je restais là et attrapais ce dont j'avais besoin: désinfectant, gaze,de quoi le recoudre, bande...je pris alors sur moi pour lui répondre tout en commençant donc à le soigner...Non je regrette Ez', je suis là, et je reste là...il semblait tellement froid, tellement ailleurs...à croire qu'il ne ressentait vraiment rien...je savais maintenant que tout ce qui était douleur physique extérieure il ne connaissait pas, mais il ne pouvait pas être indifférent à la souffrance intérieure, celle du coeur...alors cette fois ci n'en pouvant plus je lui demandai tout en le fixant dans ses yeux...Ez' regarde moi, s'il te plaît...regarde moi dans les yeux et dis moi que pour toi il n'y a rien eu, que notre histoire n'a rien représenté pour toi, et que tout est réellement fini...je veux te l'entendre dire mais sans baisser les yeux...dis le et je disparaitrai de ta vie...mais aussi de celle de Thayer car je ne peux plus continuer comme ça à faire semblant...je ne ressens plus rien pour lui...c'est toi que j'aime...tant que je te voyais j'y arrivais encore, mais je pense à toi tout le temps...je ne supporte plus ses mains sur mon corps...je...je...je n'ajoutai rien de plus me laissant cette fois dépasser par mes larmes qui ne pouvaient pas rester plus longtemps enfermées...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Jeu 30 Jan - 22:06





If we only live once I wanna live with you


Couper les ponts avec Nola fut la chose la plus dure à faire pour moi. Je ne voulais pas me séparer d’elle. Je voulais rester avec elle. Mais j’en avais bien trop sur la conscience pour pouvoir continuer notre relation. Je ne me pardonnerais jamais de perdre l’amitié de Thayer. Nous sommes trop proche tous les deux pour briser tout cela à cause d’une femme. Pourtant j’aime Nola. Je n’ai jamais eu de tels sentiments pour une femme. Je ne crois pas au coup de foudre et a tout ce genre de chose, mais ça m’es littéralement tombé dessus. Je n’avais pas prévu tout cela. Je pensais pouvoir gérer. Puis on a commencé à s’embrasser, on a couché ensemble et tout c’est accélérer. Je ne contrôlais plus rien à la fin. On allait finir par se faire prendre. Alors oui c’est dur de tout faire pour ne pas la contacter, mais j’ai réussi à tenir et je ne veux pas tout briser en quelques secondes. Pourtant la blondinette vient m’embrasser et je sens tout de suite que mon cœur rate un battement. Elle me rend faible et je déteste ce genre de sentiments. Je me recule de la jeune femme et lui demande de ne pas recommencer ce genre de gestes. Je me déteste de lui demander cela, mais c’est comme cela… Je voudrais sérieusement la prendre dans mes bras et la serrer contre moi pour profiter, mais je préfère rester froid et distant avec la jeune femme.

Pourtant elle ne lâche pas l’affaire. Elle prend ma main et commence à observer ma blessure. Ce simple geste me donne des frissons de la tête aux pieds. Après un instant de silence, je finis par lui demander d’appeler un de ses collègues. Mais bien entendu Nola ne veux pas. Elle me dit qu’elle ne compte pas bouger et appui ses paroles en continuant de s’occuper de ma blessure. Je retiens un soupire. Franchement elle ne m’aide pas en agissant de cette manière. Alors je la laisse faire. Je ne dis rien, parce que cela ne servirait à rien. Je pensais pouvoir me faire recoudre et repartir dans cette situation, mais très rapidement Nola reprends la parole. Elle me demande de la regarder et de lui dire que je ne veux plus d’elle dans ma vie. Je sais d’avance que je ne pourrais pas faire cela. Je ne peux pas planter mon regard dans le sien pour lui dire quelque chose que je ne pense même pas. Pourtant la jeune interne insiste et me fait même savoir que quoiqu’il arrive elle compte laisser tomber Thayer. Elle me parle de lui et je ressens la haine envers moi même revenir. Elle va lui briser le cœur à cause de moi. Je laisse le silence revenir doucement et surtout laisse Nola me soigner. Tout va trop vite dans mon esprit. Je voudrais lui dire ce qu’elle souhaite entendre et en même temps, je n’ai qu’une seule envie, fuir. « Tu sais que je peux pas te dire ça… » finis-je par dire doucement sans pour autant lever les yeux vers la jeune femme. Je préfère poser mes yeux sur ses mains qui sont en train de recoudre ma blessure. Je préfère qu’elle finisse avant que l’on ce lance dans une grande discussion. J’attends donc. Pensant à tous les moments que nous avons passé tous les deux. Toujours dans cet hôpital, mais c’était parfait malgré tout. Elle est la première personne qui ne m’a pas pris en pitié à cause de ma maladie. Elle la première à avoir cherché à comprendre le malaise dans lequel je vis depuis toujours. Elle a été parfaite avec moi et je me sentais tellement bien avec elle. J’en oubliais la maladie et le reste et cela me faisait un bien fou.

Je finis par lever les yeux vers elle et pose ma main sur sa joue. « Je… Je t’aime. Vraiment. Je ne pensais pas que ce genre de chose aurait pu m’arriver un jour, mais c’est le cas. Tu serais n’importe quelle fille on serait déjà ensemble, mais tu es la fiancée de mon meilleur ami. Ca peut te paraître dingue, mais je tiens bien trop à mon amitié avec Thayer pour tout briser a cause de quelques sentiments. Il a toujours été là pour moi et je l’ai jamais vu aussi heureux… Il ne mérite pas que je lui fasse un coup comme ça. » Parce que clairement c’est le seul et unique obstacle qui m’empêche d’elle avec elle pleinement. Du pouce j’essuie une larme sur la joue de Nola et finis par baisser la main. « Ne pleure pas Nola… » Je ne supporte vraiment plus cette situation. Elle pleure à cause de moi et bientôt c’est mon meilleur ami qui va être mal par ma faute. Trop de culpabilité. « Vous étiez bien plus heureux sans moi… C’est à moi de m’effacer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Dim 2 Fév - 14:54

Depuis que Ez' était entré dans ma vie, sans que nous l'ayons vraiment choisi tous les deux, rien ne se passait plus comme je l'aurais souhaité! Tout allait pour le mieux en fait entre Thayer et moi, bien qu'une certaine routine s'était installée dans notre couple mais rien d'alarmant en fait !! Nous étions fiancés, et devions nous marier une fois mon examen en poche. Mais voilà le destin avait mis Ez' sur ma route et tout avait basculé !! Tant que je "jonglais" avec les deux je me sentais assez épanouie bien que je ne pouvais m'empêcher de culpabiliser en sachant que je faisais du mal à mon fiancé, mais je les aimais tous les deux, différemment bien sùr. Mais depuis que mon amant avait décidé de mettre fin à notre relation, rien n'allait plus. Je me détachais en même temps de Thayer qui commençait sérieusement à se poser des questions. J'avais perdu ma joie de vivre, même à l'hôpital, je n'avais plus envie de rien, et surtout pas de sentir les mains de Thayer sur mon corps. Je parvenais encore à mettre la cause sur le stress de mon exam mais je savais bien que cette excuse ne pourrait pas durer encore bien longtemps, mon futur mari n'étant pas complètement idiot !! La seule chose dont j'étais sùre était que j'étais incapable de me passer de Ez'. Je sentais au plus profond de mon être que je ne pourrais plus aimer Thayer s'il disparaissait de ma vie. C'était assez étrange comme sentiment mais je n'y pouvais rien changer !! Sans Ez' il n'y aurait plus non plus de Thayer !! 

Aussi en rentrant dans cette salle de soins et en y découvrant le jeune homme qui faisait battre mon coeur depuis des semaines, j'eus l'impression que mon coeur se mettait à nouveau à battre !! Pour un court instant puisque ce dernier me repoussait !! Mais comme je venais de lui demander de m'avouer en me regardant dans les yeux qu'il n'y avait plus rien entre nous je me sentis rassurée de l'entendre dire qu'il ne pouvait pas le faire. J'étais bien consciente que la situation n'étais pas facile pour lui non plus puisque Thayer était son meilleur ami d'enfance et que le trahir devait être pour lui horrible. Mais nous n'avions pas voulu cette situation, ça s'était fait naturellement et maintenant que le mal était fait nous ne pouvions plus revenir en arrière ni nier nos sentiments...Ez' je t'aime...je n'y peux rien, c'est comme ça. Et je n'ai pas envie de te perdre.

Tout en le soignant du mieux que je pouvais, mes mains étant tremblantes, presque hésitantes alors que je n'avais pas droit à l'erreur surtout qu'il ne ressentait rien et ne risquait pas me dire si je lui faisais mal, j'écoutais ce qu'il me disait, sentant mon coeur se briser à nouveau, ne pouvant plus retenir mes larmes !! Ez' c'est trop tard pour penser à tout cela. Je suis la seule fautive dans cette histoire. Je n'aurais jamais dù commencer cette histoire avec toi alors que je suis fiancée, mais tout s'est fait si naturellement entre nous. Je vais le quitter..il le faut...je ne veux plus..je ne peux plus faire semblant avec lui..je lui fais autant de mal en lui mentant qu'en le trompant avec toi...tu as raison il ne mérite pas ça. Il n'avait peut être pas tort de dire qu'avant notre rencontre nous étions heureux tous les deux mais ce n'était plus le cas aujourd'hui !! C'était vrai avant ça...avant toi...ce n'est plus le cas...tu le verrais...je le rends malheureux...vas le voir, fais le parler, tu verras...je ne suis plus celle qui lui faut...et je ne l'aime plus de toute façon..en tout cas plus comme je devrais l'aimer...achevant enfin de le soigner et de lui faire son bandage j'ajoutais enfin...je suis prête à me cacher pour être avec toi...mais je ne veux pas me passer de toi...et puis tu souffres toi aussi...je le sais, je le sens...crois tu que Thayer serait heureux de te voir comme ça ? Quand tu es parti de la maison l'autre soir il n'a pas arrêté de me parler de toi, que tu n'avais jamais connu l'amour, qu'il serait très heureux pour toi si tu pouvais rencontrer quelqu'un qui te rende autant  heureux que moi...tu imagines ce que j'ai pu ressentir quand il m'a dit ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Lun 3 Fév - 22:02





If we only live once I wanna live with you


On ne prévoit pas de tomber amoureux. C’est bien pour cela que l’on dit ‘tomber’ d’ailleurs. Ca arrive sans prévenir et la plupart du temps ça fait mal. Enfin d’après ce que l’on raconte. Parce que même si j’ai connu de nombreuses femmes dans ma vie, je n’ai ressenti ce que je peux ressentir pour Nola en ce moment. Elle est devenue une véritable obsession. Depuis la première fois où nous avons discuté ensemble elle hante mes pensées. En me levant le matin je me demande si elle est déjà debout ou si elle quitte le travail. Je me torture l’esprit en me disant qu’elle c’est sans aucun doute endormi dans les bras de mon meilleur ami. Je pense à son sourire, à la tendresse de ses baisers. Oui je me fais du mal. Mais je crois que c’est plus fort que moi. J’ai besoin de penser à elle de cette manière. Si je m’écoutais je passerais ma journée à lui envoyer des messages. Je ne compte plus le nombre d’excuses que j’ai pu trouver pour venir la voir à l’hôpital. Juste pour discuter ou pour voir son sourire. La situation est vraiment compliquer. Je voudrais pouvoir me détacher d’elle en quelques jours seulement, mais je ne sais que ce ne sera jamais aussi facile. La preuve quand elle me demande de lui dire clairement dans les yeux que je ne veux plus d’elle dans ma vie, j’en suis totalement incapable. Je ne peux pas lui dire cela alors que je rêve tout simplement d’être avec elle. Une nouvelle fois Nola me fait savoir qu’elle m’aime et qu’elle n’a pas décidé cela non plus. Je la comprends. Bien sûr que je la comprends, mais c’est dur à accepter. Parce que oui on s’aime, mais en faisant cela on est en train de faire un mal incroyable à celui que je considère comme mon frère et c’est quelque chose que j’ai beaucoup de mal à accepter…

Dans le silence, Nola commence à soigner ma blessure. Je ne la regarde même pas faire. Oui je ne ressens pas la douleur, mais je ne supporte plus de voir les gens me recoudre. Je trouve ça affreux en plus. Cela me fera une nouvelle cicatrice à ajouter à la liste. Je dois en posséder une bonne centaine désormais. La maladie me mine le moral et cette relation avec Nola n’arrange rien du tout. Voilà qu’elle reprend la parole pour me parler de Thayer. Elle m’explique que plus rien ne va entre eux. Elle n’est plus du tout proche de lui et ne cesse de le rejeter. Encore une fois, je suis obligé de me dire que tout cela est uniquement de ma faute. Je me sens tellement mal face à tout cela. La jeune femme m’apprend qu’elle ne l’aime plus comme il faudrait, que j’ai pris la place de Thayer dans son cœur. Elle me dit que j’ai l’air malheureux et que mon meilleur ami commence à l’être aussi. « J’irais pas parler de ça avec lui… Il va me dire que tu le rejette et quoi ? Ca fera qu’accentuer ma culpabilité. Je ne pourrais pas le regarder dans les yeux et lui dire que ça passera alors que j’ai couché avec toi. J’ai toujours été celui a qui il parle de ses histoires de cœur, mais là je peux plus… » Je sais que mon meilleur ami aimerait que je trouve une petite femme pour moi, que je commence à construire une vie de couple. Je voudrais lui présenter une petite amie, c’est vrai. Mais voilà… Il a fallut que je tombe amoureux de sa fiancée. « Je ne veux pas vivre cacher avec toi. Je suis malade et je dois déjà cacher ça. Je ne veux pas cacher le fait que je t’aime. Je ne peux pas aller vers Thayer et lui dire que cette femme je l’ai trouvé et que c’est toi. » Je commence à perdre patience, cette histoire me fait sentir plus mal que jamais. Je me lève précipitamment et commence à faire les cents pas dans la pièce. « Je me sens tellement mal Nola… Je me déteste. Tous les jours je me déteste d’être tomber amoureux de toi. J’en peux plus de cette culpabilité… » Au début je trouvais le jeu marrant, maintenant j’ai juste peur de tout. Je me rapproche de la jeune femme et une nouvelle fois pose ma main valide sur sa joue. Je me rapproche d’elle et finis par poser mon front contre le sien. Je ferme les yeux et profite de cette proximité. Peut être la dernière. « Quand je suis pas avec toi tu me manque. Je pense tout le temps à toi… Mais je… Je sais plus… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Ven 14 Fév - 9:29

Cette situation devenait de plus en plus difficile pour Ez' et moi mais le fait est que je suis éperdument amoureuse de lui et que rien ni personne ne pourra changer cela, même pas la distance qu'il a essayé de mettre entre nous pour me laisser dans les bras de Thayer. Des bras d'ailleurs dans lesquels je ne me sens plus du tout à ma place. Il n'y a plus qu'avec le jeune malade avec qui je me sens bien, et me vois dans les années à venir. Il est vrai que nous n'avons jamais parlé d'avenir ensemble mais dans mon coeur je ne m'imagine plus vivre ma vie sans lui. Est ce dù à l'euphorie et la magie d'un début de relation comme je l'ai sans doute senti à l'époque avec mon fiancé ? Je ne le pense pas. J'ai quand même beaucoup plus d'expérience que lorsque Thayer et moi nous sommes rencontrés, étant encore des ados, et je sens bien surtout que les sentiments sont différents, bien plus forts. Et bien que Ez' préfèrerait tout effacer pour laisser la place à son meilleur ami, moi je ne le peux tout simplement pas !! Même si au fond de moi je sais que Thayer souffrirait de notre rupture mais de toute façon c'est déjà le cas, puisque je ne lui donne plus l'amour qu'il mérite !!

Je venais d'ailleurs d'avouer à Ez' que Thayer était déjà malheureux à cause de moi, l'invitant même à aller parler à son ami pour se rendre compte de la situation. Je comprenais que sa position à lui était encore moins facile que la mienne, mais le mal était fait, nous ne pouvions plus revenir en arrière !! Regardant mon amant dans les yeux je lui répondis...je suis désolée Ez'...je n'avais pas prévu de tomber amoureuse de toi...je n'ai même jamais envisagé de tromper Thayer mais c'est comme ça...on ne peut rien changer...je vais lui dire que je le quitte...de toute façon il voit bien que tout est fini entre nous, je ne peux pas laisser durer cette histoire plus longtemps...mais je sais que le plus difficile sera de lui avouer que c'est toi que j'aime maintenant...il va t'en vouloir autant que moi, et c'est justement ce qui m'a retenue jusqu'ici de lui avouer car je sais à quel point votre amitié est importante...mais aujourd'hui votre amitié est basée sur le mensonge...il aura du mal à l'accepter bien sùr, mais il finira par s'y résilier...et je suis prête à assumer toutes les conséquences et à lui affirmer que tout est de ma faute...

Tout était si compliqué, et pourtant le jeune homme m'aimait autant que moi...nos sentiments étaient sincères...comment nous sortir de cette situation et vivre pleinement notre amour sans nous cacher comme je venais de lui suggérer..ça faisait des jours que je me nourrissais mal, ne dormais presque plus à cause de son absence..je me sentais affaiblie, étant consciente que je ne pourrais pas durer ainsi encore bien longtemps...d'ailleurs, est ce dù à l'émotion forte du moment présent..les mots de Ez' me semblèrent soudain bien lointain et me sentant partir j'eus juste le temps de murmurer...Ez', je me sens mal, je...m'écroulant d'un coup...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Sam 15 Fév - 22:21





If we only live once I wanna live with you


Je sais que je devrais parler avec Thayer. Parce qu’il va arriver un moment ou je ne pourrais plus lui mentir. Mais comment amorcer le sujet ? Je ne me vois pas lui dire de but en blanc que j’ai eu une relation avec sa fiancée et que je suis même amoureux de cette dernière. Parce que cette fois-ci, il n’y a plus de doute à avoir. En la voyant en face de moi, je comprends que mes sentiments de Nola sont plus que réels. Ils sont bels et bien présents et c’est bien cela le problème. Très rapidement la discussion devient bien plus animée. Il paraît évident que nous ne sommes vraiment pas sur la même longueur d’ondes tous les deux. Elle veut absolument que je parle avec Thayer, alors que je voudrais juste garder cette histoire secrète. Pour moi, nous deux, ça ne dois plus jamais se reproduire. Oui j’ai des sentiments pour elle, mais je ne peux pas les rendre encore plus concret. Je briserai les rêves de mon meilleur ami. C’est tout simplement quelque chose d’inenvisageable. Mais une fois encore Nola tente de me faire comprendre son point de vue. Cette fois elle n’essaye plus de trouver un juste milieu, elle est catégorique. Tout va se terminer entre elle et Thayer. Elle va lui dire que tout est fini entre eux. Ces mots sont crus et font plus mal qu’autre chose. Elle est clairement en train de me dire que mon amitié avec Thayer en sera complètement ruiner. Je ne veux pas de ça. Pourtant j’ai comme l’impression que je n’ai pas le choix. Elle ne me laissera pas le choix. Je vais perdre la plus vieille amitié que je n’ai jamais eue. J’ai envie d’hurler, mais je ne dis rien. Justement je ne dis rien. Je baisse la tête et songe à partir. Je ne peux plus supporter cette situation. Je ne sais plus du tout quoi penser. Je me sens mal, c’est tout… Nola finis par me dire qu’elle prendra toute la responsabilité de nos différents actes passés. « Non. Je suis capable d’assumer aussi. Je lui ai menti de toute façon, je ne mérite pas son amitié… » Je m’en veux tellement. J’imagine déjà le regard noir et déçu qu’il aille m’envoyer. Je crains le pire…

Pourtant petit à petit je finis par accepter ce que viens de me dire Nola. Il est clair que nous ne pouvons plus passer notre temps à nous cacher. Nous allons finir par devenir dingue si cela continue. Je me rapproche de la jeune femme et lui parle un peu des différents sentiments que je peux ressentir pour elle. Mais je n’ai pas le temps de terminer ma phrase que la jeune femme me dis ce sentir mal et finis par s’évanouir. J’ai juste le temps de la rattraper avant que son corps ne s’écroule sur le sol. Je la prends dans mes bras et l’allonge sur la table d’examen. « Nola? » Je serre sa main dans la mienne et finis par m’approcher de son visage pour la secouer un peu. A contre cœur je lui donne quelques petites claques sur la joue pour l’éveiller. Elle ouvre faiblement les yeux et je serre de nouveau sa main dans la mienne. « Nola ça va ? » J’ai peur pour elle d’un seul coup. Je l’abandonne quelques secondes pour me diriger vers l’évier présent dans la pièce pour lui servir un verre d’eau. Je me rapproche de nouveau de la blondinette et m’assois à ses côtés sur le lit. Je lui donne le verre d’eau et ma main vient caresser son visage. « Tu te sens mieux ? » J’ai envie de la prendre dans mes bras, mais je ne veux pas la brusquée, alors j’ouvre simplement mes bras pour lui faire comprendre qu’elle peut venir s’y blottir. « Ca va aller Nola. Je te le promets. »
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Sam 22 Fév - 14:06

Cette situation devenait vraiment de plus en plus gênante et je ne pouvais plus continuer de cette façon. Je sentais au fond de moi que de toute façon mon histoire avec Thayer était terminée. Et elle devait déjà l'être au moment de ma rencontre avec Ez' sinon qu'est ce qui m'aurait poussée dans ses bras. Peut être que mon fiancé et moi nous sommes rencontrés trop tôt, trop jeunes, et que nous avons atteint la limite de ce que nous avons à nous offrir l'un à l'autre. J'ai pourtant accepté sa demande en mariage il y a quelques mois, mais c'était avant...avant de tomber amoureuse du jeune homme malade, ce qui avait tout changé dans ma petite vie finalement bien trop tranquille !! Je n'avais pas programmé ce changement de situation mais maintenant que le mal était fait je ne pouvais plus revenir en arrière. Je ne pouvais pas demander non plus à mon amant de rompre son amitié de toujours pour moi, mais je sentais qu'il éprouvait pour ma petite personne les mêmes sentiments que moi à son égard. Pourtant nous semblions dans une impasse...alors quelle solution ? Continuer de mentir à mon futur mari avec qui je n'en pouvais plus de faire semblant et me cacher avec Ez' ? Rompre avec Thayer en lui expliquant que j'en aimais un autre qui s'avérait être son meilleur ami et ruiner par la même occasion cette amitié ? Ou rompre avec les deux hommes et souffrir seule de mon côté en espérant effacer un jour toute cette histoire de ma mémoire et passer à autre chose ? Aucune de ces trois solutions ne me semblait correcte et pourtant...Pour Ez' ça semblait bien plus simple: rompre avec lui et continuer avec Thayer..mais ça j'en était incapable !! Notre histoire était maintenant basée sur le mensonge et il ne méritait pas ça !! Enfin dans tous les cas j'étais la seule responsable de cette situation et je devais en assumer les conséquences quelles qu'elles soient !! Tout en soignant la main nouvellement blessée de mon amant je lui répondis..Ez', jusqu'à ce que Thayer t'invite à venir boire un verre à la maison tu ne savais pas que j'étais fiancée...je suis la seule responsable...tu n'y es pour rien..et quand tu as découvert qui j'étais vraiment, et surtout avec qui je suis en couple officiellement, tu as voulu rompre...tu es quelqu'un de bien..contrairement à moi...je n'ai jamais pensé tromper Thayer...ça s'est fait tout naturellement avec toi..on n'y peut rien, c'est comme ça...quoique tu décides j'ai décidé de le quitter de toute façon...je ne peux pas continuer comme ça, je le fais souffrir à chaque fois que je le repousse...je suis malade rien qu'à l'idée de lui mentir de cette façon...il ne le mérite pas...si tu choisis de me quitter toi aussi je respecterai ton choix...je ne peux pas te demander de choisir entre lui et moi, je sais à quel point votre amitié est importante...je ne pus ajouter un mot de plus...rien que l'idée de le perdre m'était insupportable...des larmes commençaient à pointer le bout de leur nez et je ne voulais pas qu'il me voit pleurer...

Mais avant même de pouvoir faire quoique ce soit, j'eus juste le temps de lui dire que je me sentais mal que je m'écroulais, ne me rendant pas compte qu'il me rattrapait à temps et m'allongeait sur la table de soins, la même où il était installé lui pour que je le soigne...un moment après, je ne savais pas combien de temps, je rouvrais les yeux, doucement...j'eus un moment de doute, ne sachant pas où je me trouvais, mais en voyant Ez' à mes côtés la mémoire me revint aussitôt...je me sentais toujours aussi mal, mais de façon différente...plutôt "ballonnée" cette fois...une sensation de nausée me prit...alors que je voyais mon amant inquiet à mes côtés je parvins à me redresser et il ouvrit ses bras pour m'inviter à m'y blottir...je lui souris difficilement et lui dis tout en m'asseyant lentement..je suis désolée...ça ne va pas super...j'ai envie de ....ne terminant pas ma phrase je me levais plus rapidement cette fois ci et me dirigeai vers le lavabo où je vomis tout en me tenant sur le rebord...consciente que Ez' se tenait toujours dans la même pièce j'ajoutais...tu devrais partir maintenant...je n'ai pas envie que tu me vois dans cet état...je vais appeler un collègue...on va s'occuper de moi t'inquiètes pas...j'ai eu le temps de soigner ta main...c'est le principal...je n'avais pas envie qu'il parte bien sùr mais ce n'était pas très glamour de le laisser me voir vomir dans ce lavabo !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   Dim 23 Fév - 13:52





If we only live once I wanna live with you


Il ne faudra pas très longtemps pour que je finisse par comprendre que quoique je dise, Nola ne changera plus d’avis. Elle a décidé de quitter Thayer et je ne pourrais plus l’en empêcher. Elle va tout lui dire. Je ne sais pas encore si elle va lui parler de moi, mais elle va le quitter en tout cas. Et cela amène tout un dilemme chez moi. Je ne vais pas le cacher, je suis content de savoir qu’elle va mettre fin à cette histoire. Je ne souhaite aucun mal à mon meilleur ami, mais cela commençait à me rendre dingue de savoir la jeune femme avec lui tous les soirs. Je pourrais arrêter de me faire des films. Mais d’un autre côté… Je sais que cela va amener la fin de notre amitié à tous les deux. Parce qu’il faudra que je lui explique tout. Nola pourrait rompre et on pourrait en rester là, mais je sais que je ne peux pas renoncer à la jeune femme. C’est plus fort que moi. J’ai besoin d’elle dans ma vie et j’ai envie de vivre quelque chose avec elle. Alors oui il va falloir que j’avoue la vérité à Thayer. Je sais par avance que cela sera plus compliqué que jamais, mais il faudra bien le faire un jour ou l’autre. Une nouvelle fois Nola me fait comprendre qu’elle a une grande part de responsabilité dans notre situation et je préfère ne même pas lui répondre. Je n’ai pas envie de me disputer avec elle et je vois bien qu’elle est totalement décidée. Alors pourquoi chercher à la faire changer d’avis. Je veux qu’elle soit heureuse et surtout je veux que l’on arrête de mentir à Thayer. Enfin… Je n’ai même pas le temps de dire quoique ce soit de plus que Nola me fait savoir qu’elle se sent mal. Elle se lève quelque peu et finis par s’écrouler inconsciente. Heureusement j’ai eu le réflexe de la rattraper avant qu’elle ne s’effondre sur le sol. Je dois dire que je m’inquiète tout de suite pour Nola. Je ne l’ai jamais vu comme cela. Je l’allonge sur la table d’examen et la secoue quelque peu pour qu’elle se réveille. Heureusement elle ouvre assez rapidement les yeux. Elle à l’air totalement désorientée et je lui laisse quelques minutes pour reprendre ses esprits et finis par lui ouvrir mes bras pour qu’elle vienne se blottir contre moi. Mais une nouvelle fois, elle n’as pas le temps de faire quoique ce soit. Elle se lève dans un bond et se dirige vers le lavabo pour vomir. Je dois dire que je m’inquiète vraiment d’un coup. Qu’est-ce qui lui arrive ? Je m’approche d’elle, mais déjà Nola me rejette. « Je vais nul part. » lui dis-je doucement tout en m’approchant d’elle encore un peu plus. Je passe ma main dans son dos et la caresse doucement. Elle allume l’eau et s’en passe un peu sur le visage. « Qu’est-ce qui t’arrive ? » Nola se relève et je croise son regard empli de larmes. « Nola… » Je voudrais la prendre dans mes bras et la rassurer, mais a croire que la jeune femme ne veux pas de ma présence avec elle. Elle me repousse une nouvelle fois et en quelques minutes seulement je me retrouver expédier dans le couloir. J’ai à peine le temps de déposer un baiser sur sa joue qu’elle est déjà partie avec l’un de ses collègues. Je n’ai rien compris et c’est la tête basse que je finis par quitter l’hôpital.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: If we only live once I wanna live with you → Nola   

Revenir en haut Aller en bas
 

If we only live once I wanna live with you → Nola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I just wanna live right now. Are you gonna be there for me? (Paxadee)
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps terminés-