NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre → Cow Girl Up
Côté coeur : Célibataire
Job : Palefrenière la journée, barmaid en soirée.
Age : 23 ans
Célébrité : Shelley Hennig
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Trust me you can dance —Vodka
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:20





Scarlett, Victoire Manning


Je m'appelle Scarlett Manning et je suis né(e) à Phoenix, Arizona le 7 Mai 1991. Donc si vous savez compter, ça veut dire que j'ai 23 ans. Je suis d'origine américaine, et j'ai une petite sœur. J'aime les hommes et les femmes et je suis actuellement célibataire. Dans la vie de tous les jours, je suis barmaid en soirée et palefrenière la journée et je fais partie des cafés américains . J'ai un projet dans la vie : vivre de ma passion, même si c’est utopique. Mais surtout, mon rêve c'est de de réussir à vivre de nouveau au delà des barrières que j’ai créées..

Comment définirais-tu ton caractère ?
Le paradoxe.  S’il y a un mot pour le résumer, c’est bien celui-ci. Calme mais passionnée. Conciliante mais entêtée.  Dans mon coin mais enflammée. Peu sûre de moi mais sauvage. L’apparence braquée dans laquelle je me drape cache en fait ma timidité que l’on analyse pas toujours comme tel au premier abord, mais plutôt comme une personnalité caractérielle. Fermée comme une huître je m’ouvre surtout lorsque je suis en compagnie des animaux que je soigne et dont je m’occupe. On dit souvent d’ailleurs que je ressemble à ces chevaux indomptables qui courent en liberté dans le pays, fière, mais effrayée. J’aime vivre à l’extérieur, je suis véritablement dans mon élément dans les grands espaces où l’horizon s’étend à perte de vue, les espaces confinés me mette rapidement mal à l’aise et je me sens parfois en grande insécurité à cause de ça. Si je cherche à me rassurer comme je peux, je suis aussi à la recherche (inconsciemment) de ceux qui pourraient le faire pour moi, cette épaule que j’attends sans l’admettre et sur laquelle je pourrais enfin me reposer.

Parle-nous de ton métier :
Le classique des petites filles. La petite fille a grandi mais la passion des chevaux est restée, ave tous les préjugés qui vont avec si j’en juge les regards extérieurs. Tout le monde pense que j’ai fait le mauvais choix en suivant cette voie y comprit mes parents qui jugent que je n’ai aucun avenir dans cette voie réservée à une certaine élite à laquelle je ne fais bien sûr pas partie. C’est pourtant loin d’être mon gagne pain et si je suis palefrenière dans une écurie le jour, ce qui me permet d’être en leur contact constamment et que cela m’accorde des petits « privilèges » en échange de mes services, c’est mon métier temporaire je l’espère, de barmaid, qui me permet de payer difficilement mon loyer. C’est d’ailleurs plus par nécessité que par véritable plaisir que j’ai décroché ce job et même si je fais de mon mieux pour répondre aux attentes de ce travail j’ai parfois la boule au ventre rien qu’à l’idée de devoir aller travailler, même si j’essaye de le cacher derrière une fausse assurance qui se veut calculée. J’espère bien pourtant rendre mon tablier un jour pour percer dans le domaine qui me fait rêver depuis mon enfance.

Raconte-nous quelle est ton aspiration dans la vie :
Encore un seul mot, et même qu’il a déjà été dit : la passion. La passion dans les rêves, la passion dans ce que j’entreprends et que j’aime, donc la passion dans l’amour. Aussi vrai que j’ai peur d’aimer à cause des blessures que j’ai gardées du passé, je me laisse facilement submerger par mes sentiments qui sont toujours sincères et donc trop puissants pour moi. Meurtrie par certaines mauvaises expériences, j’ai aussi envie de me souvenir ce que c’est que de sentir son cœur battre fort dans sa poitrine parce qu’il est amoureux. Parce que la passion, c’est aussi perdre tout contrôle, que se passe t-il alors lorsqu’on s’embrase plus fort que le soleil ? Ce que je veux, c’est ça. Laisser libre cour à cette flamme et trouver quelqu’un qui voudrait bien y brûler avec moi. La majorité restera ironique sur cette vision idéaliste, mais si je suis apeurée d’avance d’être peinée, je crois que je suis aussi prête à prendre ce risque.



Behind the screen

Pseudo Holly & Candy ApplePrénom Margaux Fille ou garçon Fille Age 22 ans Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur MC ? j’aime beaucoup le principe des « cafés » c’est aussi l’un de mes premiers rpg dans ce style ! Comment l'avez-vous connu ? Par le Top Site de PRD Fréquence de connexion 7/7j. généralement Avatar Shelley Hennig Pourquoi cet avatar Elle était proposée dans le scénario et puis Shelley est trop mimi de toute façon ^w Statut scénario Lien du scénario scénario Voulez-vous être parrainé ? Ouiiii je veux bien si quelqu’un veut de moi pour l’embêter *_* ! Mais rien qu’un peu, promis. (a) Code du règlement café long :3

Code:
[color=IndianRed][b]Shelley Hennig[/b] ●[/color] Scarlett V. Manning


Dernière édition par Scarlett V. Manning le Sam 27 Sep - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Cow Girl Up
Côté coeur : Célibataire
Job : Palefrenière la journée, barmaid en soirée.
Age : 23 ans
Célébrité : Shelley Hennig
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Trust me you can dance —Vodka
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:27





My life


La routine. Cette petite zone de confort délimitée par mes soins, consciemment ou pas, mais à laquelle je m’habitue toujours très vite parce qu’elle rythme ma vie sans fausse note.

Et pourtant. Du plus loin que je me souvienne, elle a toujours été sollicitée et termine inévitablement par s’ébrécher. Elle n’existe plus une fois que le piano est désaccordé et tout reste à refaire. La construction. La reconstruction. Détruire pour mieux bâtir, c’est un peu ça l’idée, sauf que dans chacun des moments marquants de mon enfance ou même de mon adolescence, je n’ai pas choisi. On préfère décider à ma place, et j’ai toujours eu deux options : soit garder la tête hors de l’eau à cause de la vague qui m’emporte déjà plus loin, soit me noyer. Donc si je suis là pour raconter cette histoire, c’est que techniquement, je n’ai pas bu la tasse.

Quand on me pose la question, je dis souvent que je suis née à Pheonix, mais mes souvenirs s’arrêtent là. Je n’y suis pas restée assez longtemps pour m’en rappeler, le travail de papa imposant de déménager fréquemment.., enfin, ça c’est parce que c’est lui qui le veut parce que pour moi, on a pas besoin de parcourir tout l’Oregon pour être gestionnaire d’assurances, mais apparemment si quand même, quand on veut gravir les échelons. Nous avons donc quitté la ville, lorsque j’avais deux ans pour rejoindre Springfield. Nous y sommes restés huit ans, avant d’aller découvrir la grande ville de Portland pendant six ans. De là bas, ma mémoire s’y remémore surtout par flash, comme avec l’arrivée de ma petite sœur Bridget avec qui j’ai trois ans d’écart. Nos relations sont un peu étranges, tantôt très cordiales, parfois trop conflictuelles… Je l’adore parce que c’est ma sœur mais nos goûts sont complètement différents. C’est aussi là bas que j’ai commencé à  faire du poney, même que celui que je préférais s’appelait Cooper. Est-ce que je précise du coup un peu la surprise que ça fait de débarquer à Town Square quand on a seize ans, après avoir connu le dynamisme de la plus grande city de l’état ?

Papa et Maman peuvent bien vanter nos qualités d’adaptation à Bridget et moi à qui veut bien l’entendre, pour ma part ce n’est pas comme ça que je le définis, mais plutôt comme de la survie. Et puis disons que sur une échelle de un à dix, chez moi, c’est en sept dans la liste de mes inquiétudes. Mes rapports avec les autres, qu’il s’agisse des adultes ou bien des enfants de mon âge, quant à eux… En douze.

J’ai toujours eu du mal à me faire des amis à cause de timidité, injecté comme un poison nocif dans mes veines et qui m’empêche d’aller demander à une fille dans la cour de récré si elle veut jouer à la corde à sauter avec moi. Et s’il n’y avait qu’elle… Ma sensibilité, mes émotions me poussent à être cérébrale, à m’angoisser du jugement de mes camarades de classe et du désir d’être assez bien pour eux. Comme je suis assez discrète, lorsqu’on me remarque où qu’on me met en avant, quand par exemple la maîtresse me pose une question, mes joues ne peuvent pas se retenir de me chauffer, ces idiotes, et mon cœur bat tellement vite qu’il veut me forcer à parler à toute vitesse, à dire les mots le plus vite possible pour pouvoir retourner dans l’ombre, mais à la place, ça me fait bégayer. Il y a toujours des enfants pour venir me parler, mais ce ne sont pas mes copains, ils en ont d’autres, ils ont pas besoin de moi, pas vraiment. Pourtant lorsque quelqu’un s’intéresse à moi, je fais tout pour le garder près de moi parce que j’ai peur qu’il me trouve inintéressante du jour au lendemain, et j’aime me sentir spéciale à ses yeux. J’aime prendre mon temps, sculpter cette amitié comme la pierre que l’on taille pour en faire une œuvre d’art…

Jusqu’au prochain déménagement la perte inévitable et le retour dans l’oubli, parce que c’est ce qui s’est toujours passé : je suis quelqu’un qu’on oublie mais cependant qui n’oublie pas.

Je suis à Town Square, ma famille et moi, on a débarqué durant l’été, ce qui a laissé le temps à maman et moi de me trouver un centre équestre. C’est dans ces lieux là que paradoxalement à la fois je me sens le mieux mais qui est également sujet d’angoisses durant les cours en compagnie des autres élèves qui peuvent critiquer mes moindres faits et gestes sans que je ne les entende et me fait perdre confiance en moi. Mais lorsqu’ils sont terminés et que je retrouve uniquement avec les animaux, ma peine est un peu moins lourde, parce que lorsqu’ils sont là, je n’ai besoin de personne.
Mon premier jour de lycée a un sale arrière goût de pluie de fin d’été, exactement comme ca a été le cas ce jour là. Hormis ça, je revois parfaitement son sourire lorsqu’elle a débarqué et qu’elle m’a demandé si la place était prise parce qu’elle voulait s’installer à côté de moi. Je me souviens de chaque personne marquante dans ma vie comme je me souviens de Sam, de ma réflexion intérieure qu’elle sentait bon. Si je me concentre un peu, aujourd’hui encore j’arrive à me l’imaginer. Sam, c’est ce genre de nana qui est pleine de ressources, d’astuces et qui ne se laisse pas enfermer par tout un tas de limites invisibles. Les limites ? Parlons-en. C’est elle qui à chaque fois m’a poussé à tester les miennes, à provoquer mon adrénaline et ma résistance face à mes névroses. Cet instant où on se dit « Je l’ai fait » et où donc logiquement, on peut le refaire. C’est mon petit soleil à moi, celui là même qui a fait s’ouvrir les pétales de la fleur renfermée que j’ai pu être. Je la connais par cœur et elle me connaît par cœur aussi, alors je peux prétendre être moi, enfin, et non plus jouer mon propre rôle comme je l’ai fait depuis si longtemps avant. Elle a tendu un lien invisible sur lequel je marche avec dépendance pour la rejoindre parce que c’est de là que découle notre relation fusionnelle, et je l’aime comme ma meilleure amie, je… Je crois bien qu’avec le temps, j’ai fini par tomber amoureuse d’elle.

C’est là que ça a commencé à devenir bizarre, à changer. Tout à ça à cause de cette nuit de plaisirs interdits. Ou grâce. A voir. Pourtant je lui avais dit quelques semaines avant qu’il y avait ce gars, Chase, qui me plaisait.

Mais c’est que quand je regarde Sam, je me sens frémir exactement de la même façon que pour mon premier béguin lorsque j’avais quatorze ans, même s’il ne l’a jamais su.

On ne se parle plus. Les gens s’en rendent compte, mais j’évite d’en parler, mes parents ne sont pas au courant, et même si elle ne vient plus à la maison, s’ils soupçonnent quelque chose, ils ont au moins la décence de ne pas poser de questions. Ils n’ont jamais su d’ailleurs, ce n’était pas un secret, pourtant j’ai toujours fait en sorte pour qu’ils n’apprennent rien de cette relation.

Elle est revenue. J’ai balayé toute cette tristesse, parce qu’elle est revenue, c’est tout ce qui compte.

Sam m’énerve. Elle répond pas à mes messages où que quand elle a rien de mieux à faire. Quand on est au lycée, quand on reste ensemble ça se passe bien, mais c’est toujours en groupe, et si elle me parle, ce n’est que de banalités.

Un cercle vicieux s’est installé. Je ne la supporte plus, mais quand on se voit seule  à seule j’ai oublié ma rancune et ma colère contre elle, parce qu’au fond de moi, j’ai peur de me rebeller complètement et de ne plus jamais sentir la chaleur de ses lèvres.

Je m’énerve un peu. Une fois. Puis deux, puis trois. Elle revient à chaque fois, après avoir prit bien le soin de partir auparavant… Me laissant de plus en plus avec cette sensation douce amère dans ma bouche…

J’ai eu le courage d’y mettre un terme, ou bien la lâcheté de prendre la fuite, au choix. J’ai décidé que ça devait s’arrêter et cela a cessé avec cette ultime engueulade enrobée de belles paroles auxquelles je veux croire, mais que je ne crois plus. Je profite d’un nouveau déménagement de mes parents pour partir à mon tour mais de mon côté, parce que maintenant, j’ai dix huit ans, je peux tracer ma propre route. Alors qu’ils s’en vont à Corvalis, Bridget sous le bras, je pars faire mes études à Salem dans le domaine littéraire, par dépit, parce que j’aime bien écrire.
J’aime les garçons, mais je n’ai aimé qu’une fille, ou du moins, c’est ce que j’ai essayé de me convaincre. C’est pour ça que je ne suis jamais ressortie avec l’une d’entre elles par la suite, parce que ça revenait à la mélanger aux autres, et Sam est bien trop spéciale pour ça.  Je suis sortie avec deux autres garçons, ce qui m’a permit d’estomper mes sentiments à son égard, au bout d’un moment, mais sans les effacer. Je cache désormais ma sensibilité derrière un caractère plus fort parce qu’il est devenu ma seule protection contre le débordement de mes émotions.

J’ai terminé mes études, et je sais ce que je veux faire : surtout pas continuer là dedans. Ce qui me plaît, c’est d’être avec les chevaux, de percer dans cet univers. Je suis grande maintenant, mes parents me laissent me débrouiller financièrement et en plus ne cautionnent pas ces métiers sans avenir, parce que le loisir doit rester un loisir.
Pourquoi est-ce que je décide de refoutre les pieds à Town Square alors ? D’autres villes dans l’Oregon, c’est pas ça qui manque. C’est un peu la piqûre de rappel à ces moments de nostalgie et de fantasmes de ce que ça pourrait faire de bosser dans le centre équestre de mon adolescence, là bas… de ce terrain déjà connu et conquit et donc moins difficile à appréhender, qui agit plus sur moi comme une délivrance que comme un échec. Comme je connais déjà le chef d’écurie en plus, il a accepté de me prendre sous son aile sans grandes difficultés. Mes services comme palefrenière contre tout le temps que je veux passer là bas pour apprendre, et montrer à cheval. Entre contrepartie, il faut que je bosse dans un bar pour avoir des revenus, le strict minimum, donc du coup, le tout petit appart qui va avec dans un immeuble de la vieille ville, bien entretenu, mais ancien, au quatrième étage, et sans ascenseur s’il vous plaît.

Est-ce qu’elle est encore là ? Est-ce qu’elle est restée, est-ce qu’elle est partie ? Je suis aussi soulagée d’éviter à mon cœur des soubresauts quand je marche dans la rue parce qu’elle est partie ailleurs, que stressée si je la vois un soir débarquer un soir au pub pour me demander à boire.

Excusez moi j’étais perdue dans mes pensées, est-ce que je peux vous servir un verre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff → les habitués du café
Côté coeur : Marié à l'homme de ma vie, au père de nos deux magnifiques petites filles, à mon âme sœur ◕‿◕✿
Job : Propriétaire du Morning Coffee, architecte pendant les heures de sieste de Quinn et Mary
Age : 26 ans
Célébrité : Tyler Hoechlin
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I can't turn water into wine, but I can turn ice cream into breakfast.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:29

Ah, voilà enfin ta fiche :bah:

On a déjà discuté, mais bienvenue parmi nous :canard:

_________________



I'll follow you into the park, through the jungle, through the dark. Boy, I've never loved one like you. We laugh until we think we'll die, barefoot on a summer night. Never could be sweeter than with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff → master of sex
Côté coeur : Marié à Sebastian la bête de sexe !
Job : Pâtissier au Morning Coffee, adepte des pauses sexy dans la réserve avec le patron & papa comblé de Mary et Quinn.
Age : 20 ans
Célébrité : Dylan O'Brien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: What happens in the ass, stays in the ass.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:30

Bienvenue parmi nous

Palefrenière, c'est pas banal comme métier Et t'inquiète pas, les parrains de MC adorent qu'on les embête bril

_________________
SUPERNATURAL LOVE CONQUERS ALL


Le calendrier de l'avent Micastian :
 


Dernière édition par Micah Summers-Petterson le Dim 21 Sep - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:53

Yaaaaaaaaaaaaaaaay :bah:
Bref donc ouuuuui ça me va parfaitement bril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire.
Job : Etudiante en droit, serveuse dans un restaurant.
Age : 21 ans.
Célébrité : Victoria Justice
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: all i want for christmas is you !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:56

Bienvenue à toi !

_________________
All for One.
○ Certains vous penseront stupide de croire, en des utopies, en vos liens familiaux hors du commun. Ce sont eux les idiots, ceux qui n'espèrent plus, ce qui abandonne l'idée de rêver, d'y croire de vouloir des choses formidables. Ils sont à plaindre, car ne pas vouloir le bonheur est bien triste.
   
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 20:57

oh mon dieu shelley ! cte déesse ! ** bril bril
bienvenue mam'zelle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Cow Girl Up
Côté coeur : Célibataire
Job : Palefrenière la journée, barmaid en soirée.
Age : 23 ans
Célébrité : Shelley Hennig
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Trust me you can dance —Vodka
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 21:15

Whouhouhou merci à tout le monde !

Oui je suis dans la mode bottes de poney XD et ça va alors parce que j'aime bien embêter les gens 8D mais gentiment quand même !

_________________
Quelquefois, vos paroles me reviennent comme un écho lointain, comme le son d’une cloche apporté par le vent ; et il me semble que vous êtes là, quand je lis des passages d’amour dans les livres. ▵ ©️endlesslove.
We mature with the damage, not with the years ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 21:25

Bienvenue Smile Amuse-toi bien par ici!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → virgin forever
Côté coeur : A peut-être trouvé quelqu'un pour s'occuper de sa virginité <3
Job : Soigneur au Zoo de Town Square.
Age : 20ans
Célébrité : Tyler Posey
Age : 26
DC/TC : Matheo l'homme qui n'aime que son chien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Une nouvelle vie pour Bobby monster
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Dim 21 Sep - 22:01

La jolie Shelley bril

Bienvenue sur MC :canard:

_________________

It's gonna be alright
A lot of us grow up and we grow out of the literal interpretation that we get when we're children, but we bear the scars all our life. Whether they're scars of beauty or scars of ugliness, it's pretty much in the eye of the beholder.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Cow Girl Up
Côté coeur : Célibataire
Job : Palefrenière la journée, barmaid en soirée.
Age : 23 ans
Célébrité : Shelley Hennig
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Trust me you can dance —Vodka
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Lun 22 Sep - 11:56

Merci beaucoup, ça fait plaisir comme accueil ! :canard:

_________________
Quelquefois, vos paroles me reviennent comme un écho lointain, comme le son d’une cloche apporté par le vent ; et il me semble que vous êtes là, quand je lis des passages d’amour dans les livres. ▵ ©️endlesslove.
We mature with the damage, not with the years ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Lun 22 Sep - 12:47

Bienvenue parmi nous et bonne validation! bril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff → les habitués du café
Côté coeur : Marié à l'homme de ma vie, au père de nos deux magnifiques petites filles, à mon âme sœur ◕‿◕✿
Job : Propriétaire du Morning Coffee, architecte pendant les heures de sieste de Quinn et Mary
Age : 26 ans
Célébrité : Tyler Hoechlin
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I can't turn water into wine, but I can turn ice cream into breakfast.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Lun 22 Sep - 15:49




Félicitations, tu es validée !


Bon bah... j'ai plus qu'à trouver un coin pour ton poney club (oui, c'est une écurie, mais j'adore l'expression "poney club" ) maintenant Tout est parfait dans ta fiche, tu peux désormais commencer à jouer sur Morning Coffee bril

Pour bien commencer ton aventure parmi nous, voici une liste des endroits que tu devrais visiter, ou des choses que tu devrais faire :
→ Aller lire le GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE et la DESCRIPTION DE TOWN SQUARE.
→ Recenser ton MÉTIER, créer tes fiches DE LIENS, DE SUJETS, et ouvrir tes TÉLÉPHONE, FORMSPRING, TWITTER.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter ton parrain ou ta marraine, ou alors un membre du staff bril

Tout l'équipe te souhaite un très bon jeu sur Morning Coffee :canard:

_________________



I'll follow you into the park, through the jungle, through the dark. Boy, I've never loved one like you. We laugh until we think we'll die, barefoot on a summer night. Never could be sweeter than with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Cow Girl Up
Côté coeur : Célibataire
Job : Palefrenière la journée, barmaid en soirée.
Age : 23 ans
Célébrité : Shelley Hennig
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Trust me you can dance —Vodka
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   Lun 22 Sep - 16:43

Super merci ! mouahahah, moi ce que je préfère dire, c'est d'aller faire du poney donc ça tombe bien XD mais merci de me faire un petit coin pour moi en tout cas bril

Et je vais m'occuper d'aller regarder le reste ! 12

_________________
Quelquefois, vos paroles me reviennent comme un écho lointain, comme le son d’une cloche apporté par le vent ; et il me semble que vous êtes là, quand je lis des passages d’amour dans les livres. ▵ ©️endlesslove.
We mature with the damage, not with the years ▵
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Scarlett V. Manning — Memory is the diary that we all carry about with us.
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Scarlett Reed [Validée]
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» Lucie's diary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: FINIES-