NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Attirance compliquée et inavouable. #Wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Dim 12 Oct - 20:35

Attirance compliquée et inavouable.
AVEC WESLEY
Après une longue journée au travail,  je voulais me faire une petite viré entre amis. Malheureusement, ils étaient tous occupés, ce qui fait que je me suis retrouvée seule. J’avais mis Julian, mon fils, chez ma mère car elle n’arrêtait pas de me dire qu’elle voulait voir son petit-fils, et donc, au bout d’un moment, j’ai cédé, et je lui ai confié quelques jours afin de lui faire plaisir. Cependant, cela veut dire que je me retrouve seule chez moi, sans personne. Cela est une chose que je voulais éviter à tout prix, car pour moi, ça va me faire replonger dans mes souvenirs et je ne le voulais pas. Pas de dépression, je devais aller de l’avant et non en arrière, c’était mon but même si, c’est extrêmement compliqué. En sommes, c’était une mauvaise idée de rentrer tout de suite chez moi. Pour cela, même si mes amis ne sont pas disponible, je vais quand même aller à l’endroit où on va habituellement, c’est-à-dire au lac. C’était un bel endroit, tranquille où il y a pratiquement personne. La nuit commencé à tomber mais cela ne me dérangeais pas pour autant. J’arrivais au lieu après une dizaine de minutes de marche, et je vais m’installais sur le bord de l’eau pour regarder l’horizon. Je pouvais m’entendre à voir des oiseaux ou autres animaux de ce genre, mais pas à un homme qui était aussi venu se reposer, je le pense, ici. Sa carrure me disait quelque chose, jusqu’à ce que finalement, je le reconnaisse. Suite à ça, je lâchais un léger soupir, il était connu de la police, il a même fait de la prison, enfin, bon, je le reconnaissais surtout parce qu’il était venu au commissariat il y a peu de temps pour des papiers quelconques. C’était moi-même qui s’en était chargé, alors on avait un peu discuté mais rien de plus. Je suis loin d’être une personne qui fasse ami-ami avec des personnes dont je doute pouvoir donner ma confiance comme ça, et ce, même s’il est séduisant. Et puis de toute façon, avoir une relation avec un homme est quelque chose d’impensable pour moi. William a été le seul homme de ma vie pendant plus de dix ans, le remplacer ou aller voir ailleurs du jour au lendemain, pour moi, ça m’est impossible. En espérant que tu ne m’es pas remarqué, je m’allongeais sur le sol, en ayant retiré ma veste pour l’utiliser comme un coussin, avant de fixer les étoiles dans le ciel, une de mes mains sur mon collier où se trouvait ma bague de fiançailles. Finalement, où que je sois, William sera toujours dans mes pensées…        

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Mer 15 Oct - 21:11

« Bob ! J'y vais, j'ai finis ma journée. A plus tard, bonne soirée. » Depuis les vestiaires des mecs, Wesley retirait sa chemise de travail pleines de tâches d'huiles de voiture. Se passant les mains sur le visage, il attrapait son cellulaire pour l'enfouir dans la poche arrière de son jean. C'est à pied que le jeune homme quittait le garage de son ami. Encore une longue journée de travail venait de prendre fin. Mais qui dit fin de journée, dit aussi début de soirée et chez Wesley, la soirée rimait bien souvent avec alcool. Le plus souvent dans un bar quelconque. Ou bien alors, seul chez lui. Une femme rencontrée au hasard dans une rue ou dans un bar pour lui tenir compagnie durant la nuit. Mais malgré toutes les femmes qui avaient eu la chance – ou la malchance – de se retrouver dans le lit de Wesley, il restait des femmes qui résistaient. Certaines d'entre elles étaient loin d'être tendre avec le jeune homme comme Alysson par exemple. Mais d'autres, ne l'étaient pas. Des relations compliquées. Voilà ce que Wesley entretenait avec la plupart des femmes de Town Square. Beth était son amie certes mais là encore il y avait une légère ambiguité entre eux deux. Amour, amitié. Personne ne savait très bien ce qu'il se passait. Mais cela venait surtout de Wesley. En effet, le jeune homme n'avait jamais eu de relations amoureuses dans le passé. Aucune relation en trente-deux ans de vie sur Terre. Pourquoi ? La peur de l'engagement certainement. Il serait heureux certes de trouver une femme qu'il aimerait vraiment en rentrant chez lui le soir mais au fond de lui, il y avait cette peur. La peur de l'engagement et de décevoir l'autre. Oui de décevoir car depuis qu'il était né, il avait cette étrange impression que tout le monde le fuyait. Qu'ils le rejetaient. Voilà pourquoi Wesley rejetait toujours les autres et surtout ceux qui voulaient juste être son ami. L'alcool était son seul ami depuis des années déjà. Par des moments de joies extrêmes ou de déprime incontrôlées, le jeune homme ne pouvait de boire encore et encore. La gueule de bois du lendemain n'était plus une énigme depuis bien longtemps pour lui désormais. Ce soir, Wesley trainait au bord du lac. Une bouteille de scotch à la main, une clope au coin de la bouche. Les écouteurs branchés à son cellulaire passaient en boucle le dernier album de son groupe favori. Autour de lui, des couples très amoureux. Des vieillards qui nourrissaient pigeons et canards. Des hommes d'affaires pressés de rentrer chez eux. Toute sorte de personne se trouvaient autour du lac en cette fin de journée automnale. Parmi eux, une petite tête brune se trouvaient là, assise au bord du lac, seule. Une jeune femme qu'il connaissait assez bien. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, c'était dans le bureau de la demoiselle au commissariat. Eh oui, les contraires s'attirent . Venu chercher quelques papiers administratifs, Wesley s'était retrouvé avec elle dans son bureau. Seuls durant quelques minutes. Une très étrange tension s'était faite ressentir entre les deux. Une tension électrique et en plus de ça, la jeune femme était très charmante. Tout à fait à son goût. D'ailleurs, il ne s'était pas gêné pour la draguer. Ah ça non ! En s'approchant d'elle, il s'autorisait de s'asseoir à ses côtés en souriant. « C'est fou comme le monde est petit ma jolie. Tu te souviens de moi ? En tout cas, moi oui. Je ne peux pas oublier un si joli visage. » Prenant la main de la jeune femme, il déposait un baiser dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Mer 15 Oct - 22:37

Attirance compliquée et inavouable.
AVEC WESLEY
Mes pensées étaient totalement dédiées à mon défunt fiancé. Je repensais à tous ces moments passés avec lui, à rire, à s’embêtaient, à ce moment où je lui avais proposé de vivre ensemble, à ce moment où je lui avais annoncé que j’étais enceinte, à nos fiançailles… et à ce coup de file..  Ce coup de file que j’aurais aimé ne pas recevoir. Mon regard était plongé dans le vide, en face de moi, fixant l’eau. J’en avais même oublié la présence de ce fameux Tellers jusqu’à ce que je sente son parfum m’envahir et sentir une vague et un bref courant d’air passé à mes côtés. Je n’en revenais pas de ce qu’il venait de faire. Il s’était placé là, juste à mes côtés sans même me demander la permission.  Je passais une de mes mains sur mon visage en lâchant un soupir. Mon regard se posait alors sur son visage, qui était plutôt séduisant, oui, cet homme était séduisant, mais il ne voulait que mettre des femmes dans son lit et partir comme bon lui semble. Ce n’était pas mon style ce genre de relation. Puis, même s’il me draguait ouvertement, je n’allais certainement pas succomber à ses avances. Bien évidemment, j’avais bien remarqué qu’il y avait eu quelque chose dans mon bureau quand il est venu chercher ses papiers, mais, ce n’était rien. Je ne vois pas en quoi ce genre d’atmosphère serait dérangeant ou autre. . « C'est fou comme le monde est petit ma jolie. Tu te souviens de moi ? En tout cas, moi oui. Je ne peux pas oublier un si joli visage. »  Me dit-il. Il avait toujours en tête de me dragué alors, à ce que je peux entendre. Puis, En le voyant prendre ma main, j’arquais un sourcil et quand il y déposait un baisé, je ne pu m’empêchais de rire en retirant ma main de la sienne.  «  Oui, le monde est bien petit je te l’accorde. Enfin, la ville est bien petite plutôt, c’est bien mieux. Cependant, je suis loin, voire  très loin d’être ta jolie, je n’appartiens à personne, tu entends ? » Suite à mes dires, je me stoppais un instant. Dire que je n’appartenais plus à personne me faisais une drôle de sensation, je me sentais soudainement bizarre. Je fronçais les sourcils en secouant la tête pour reprendre mes esprits. « Sinon, oui je me souviens de toi, je me souviens toujours des personnes qui passent dans le commissariat. » Ce n’était pas totalement vrai, mais je n’allais pas dire que je me souvenais de lui car il y a eu une tension étrange quand tu étais passé à mon bureau, cela lui ferait bien trop plaisir. «  Et tu sais.. Ta drague du « t’es super belle » ne fonctionne pas du tout avec moi. Je suis sûre que t’as plein d’autres femmes qui rêve de coucher avec toi, alors va dont t’en trouver une. » En réalité, qu’on me drague ne me dérangeais pas, ce qui me gênais, c’était le fait qu’on me drague juste pour coucher. Je ne veux pas être l’objet sexuel de quelqu’un et encore moins maintenant. Je remets ma bague de fiançailles attachée à ma chaine autour de mon cou, sous mon t-shirt. « Enfin bon, c’est tout de même gentil de me faire autant de compliment gratuit. » Je haussais un peu les épaules en remettant ma veste sur mes épaules dû au courant d’air frais mais agréable tout de même. Je laissais mon regard sur sa personne, en le détaillant dans les moindres « recoins » tout en me demandant tout de même ce qu’il est venu faire ici. Bien évidemment, je doutais qu’il soit venu spécialement pour moi, mais qu’importe, il faut que je cesse de me poser trop de question.          

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Jeu 16 Oct - 11:45

Draguer une fille c'est tellement facile. Mais séduire une fille, c'est tellement plus difficile. Et c'était le genre de choses que Wesley était incapable de faire. Coucher avec une femme il savait le faire mais en aimer une, il en était capable. Il fallait dire qu'il n'avait pas eu de bons exemples à l'intérieur de sa famille pour cela. Être amoureux, tout le monde peut le faire mais aimer une femme pour de vrai, peu de personnes savaient le faire. Pourtant l'attirance que Wesley pouvait ressentir envers cette jeune femme, il ne pouvait pas faire comme si de rien était. La dernière fois où ils s'étaient retrouvés dans le bureau de la jeune femme juste eux deux, il y avait eu une étrange attraction entre eux deux. Comme si un courant électrique les avaient reliés et traversés. Bien sûr que Wesley avait déjà pensé à mettre la jeune femme dans son lit mais peut-être pas que pour une nuit simplement. Assis à ses côtés, il profitait de ce moment. Humant l'odeur délicatement parfumée de son parfum. Admirant avec plaisir, la moindre courbe de son corps de déesse grecque. Wesley affichait un grand sourire. Elle avait un franc parlé qui en ferait tremblait plus d'un. Mais pas lui. Les femmes qui avaient u sacré caractère, il les adorait plus que tout. La tentation était trop grande ce soir. La nuit commencé à tomber petit à petit. Ça serait tellement bien de s'envoyer en l'air sous le clair de lune, non ?! En tout cas, Wesley ne comptait pas refusait cela si l'occasion s'en présentait. Mais pour mettre la jeune femme dans son lit, la démarche n'en serait pas vraiment très facile en fait. Wesley ne connaissait pas l'histoire de cette jeune femme mais elle semblait triste et dévastée par le chagrin. Un peu de réconfort ?! Il hésitait à passer son bras dessus son épaule pour la prendre contre lui et contre toute attente, elle ne le repoussait pas. Toutes les femmes rêvaient de se faire draguer mais celles qui intéressaient – généralement – Wesley c'était celles qui étaient inaccessible. Bah ouais c'est toujours plus drôle non ?! En tout cas, il préférait cela et de loin. Beth, Kayla. Mais cela ne l’empêchait pas de s'envoyer en l'air avec d'autres filles beaucoup plus superficielles et réceptives à ses avances que les autres. « Hum.. Et si je n'en veux pas une autre que toi ? Jpourrais choisir n'importe quelle fille c'est fille mais c'est toi que j'ai choisie. Pourquoi ne peux tu pas te sentir tout simplement flatée hein ?! » Toujours la langue dans sa poche comme vous pouvez le voir hein. Bref. Wesley gardait toujours son bras autour de l'épaule de la demoiselle comme s'ils se connaissaient depuis des années déjà. Alors que non. Croisés quelques fois au commissariat mais c'est tout. Pourtant, elle ne cessait de l'attirer. De lui plaire. Sa clope à la bouche, il ne se gênait pas pour fumer devant elle. Au moins, elle se souvient de lui. De toute façon, la plupart du temps les gens se souvenaient de lui. Son sale caractère, son air de mauvais garçon, ses tatouages. Surtout à cause de ses tatouages d'ailleurs. Depuis quelques années maintenant, il en avait un peu partout sur le torse, les bras, le dos. Une véritable collection. S'il y avait une chose qu'il ne supportait pas c'était bien d'être comme tout le monde. Non, Wesley préférait se démarquer des autres. Être à part en quelque sorte. Et il était assez fier de lui parce que cela fonctionnait à merveille. Les gens le craignaient certes mais il ne faut pas se fier aux apparences. Wesley ne mordait que si cela s'avérait nécessaire. Et jamais les femmes. Les hommes qui osaient s'en prendre à une femme ne méritait pas de vivre selon lui. Bref. Un sourire en coin, il ne détachait pas son regard de la demoiselle. « Oh mais de rien ma jolie ! C'est tout naturel de faire autant de compliments à une si jolie comme toi. Mais je te trouve triste, pourquoi ? » Comme si elle allait lui répondre franchement. Ils ne se connaissaient pas plus que cela et même Wesley ne pourrait pas lui révéler l'un de ses plus grands secrets sur sa vie. De nature pas très bavard, le jeune homme ne s'attendait pas à ce que les autres lui livrent des choses sur leurs vies alors qu'il ne le faisait pas lui-même. Balançant sa clope un peu plus loin,, il retirait son bras de épaules de Kayla pour venir s'étirer et faire craquer ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Jeu 16 Oct - 19:19

Attirance compliquée et inavouable.
AVEC WESLEY
Depuis que j’ai dix-huit ans, j’étais avec William, il a été mon premier petit ami et il l’est resté jusqu’à ce qu’il ne soit plus là. Il était mon âme-sœur, l’homme de ma vie alors aller voir ailleurs, pour moi, c’était simplement impossible. C’était comme si je le trompais. Oui, bon, en réalité, je voulais qu’il revienne auprès de moi. Quelque chose dont je peux toujours rêvé… Je levais les yeux au ciel en le voyant me regarder comme si, il allait me sauter dessus. Il ne se gênait pas à regarder mes courbes, à ne rien loupé. Ce genre d’homme m’exaspérait, ils ne pensaient au sexe et à rien d’autre. Moi, ce que je voulais, c’était retrouver cette histoire d’amour que j’ai eu pendant presque dix ans. Mon fils me la rappelle chaque jours quand je le regarde. . « Hum.. Et si je n'en veux pas une autre que toi ? Jpourrais choisir n'importe quelle fille c'est fille mais c'est toi que j'ai choisie. Pourquoi ne peux tu pas te sentir tout simplement flatée hein ?! » Moi ? Il m’a choisi ? Alors, je ne suis que ça ? Un choix ? J’en riais intérieurement, peut-être qu’avec certaine femme cela peut fonctionner ce genre de discours, mais ce n’est pas près de fonctionner avec moi. Il peut jouer de son charme avec moi, mais s’il croit m’avoir comme cela, il fait fausse route. Quand il passait son bras autour de mes épaules, je plissais un peu les sourcils. Pour tout dire, je ne m’attendais pas à un tel geste de sa part et d’ailleurs, ignorer pourquoi il avait fais cela. Mon chagrin sur mon visage se voyait tant que ça ? Moi qui fais tout pour ne pas que ça se voit… Moi qui fais tout pour ne pas déprimer. Cependant, je le laissais faire, après tout, ce n’était pas ça qui me gêner. Mais s’il s’approche de trop près, il aura une belle marque sur sa joue, ça, je me le promets. « Je n’ai pas besoin d’être flattée sur le fait que je sois choisie par un mec. Tu crois que je vais t’écartais mes cuisses juste parce que monsieur me flatte ? Wouah, je crois que les femmes qui couchent avec toi, ne sont que des meufs superficielles et qui n’ont rien dans la cervelle. » Je secouais la tête en me redressant par la suite, me levant pour aller au bord de l’eau, fixant le lac. Normalement, je passais mes soirées quand mon fils est chez ses grands-parents avec mes amis. Cela l’a toujours été depuis que nous sommes enfants. Croisant les bras sous ma poitrine, je restais un instant silencieuse. Je ne voulais pas assumer le fait qu’il l’attiré. Habituellement, aucun homme ne parvient à franchir la limite, habituellement, je suis le genre de femme à ne pas regarder les hommes  mais c’est sûrement le fait que je sois plus vulnérable et que mes émotions me jouent des tours, rien de plus.   « Oh mais de rien ma jolie ! C'est tout naturel de faire autant de compliments à une si jolie comme toi. Mais je te trouve triste, pourquoi ? »  Je me tournais un  peu vers lui. Je n’aimais pas qu’il me donne des surnoms de la sorte, je ne sortais pas avec lui, alors les surnoms, c’est non. « Je t’ai dit que je ne suis pas ta jolie. » Puis à la suite de ses dires, je restais quelques secondes à le regarder, sans rien dire. Cela confirmé qu’il était venu au mauvais moment, à ce moment où je ne parviens pas à contrôler mes émotions. « Tu crois peut-être que je vais te répondre à cette question ? Tu crois peut-être que je vais m’ouvrir à un mec qui ne pense qu’à me mettre dans son lit ? Non, mais t’as vu la Lune ou quoi ? Que je sois triste ou non, ça ne te regarde absolument pas… » Je me remettais face au lac en posant instinctivement ma main sur le haut de ma poitrine, où se trouvait ma bague, la tripotant légèrement, en me pinçant la lèvre. Je ne parvenais pas à m’ouvrir aux autres sauf avec Miles, mon beau-frère, enfin, il ne l’est plus techniquement, mais il reste un très bon ami et il n’y a qu’avec lui que je parviens à discuter de William. Ce n’était pas contre Wesley, c’était assez gentil de vouloir s’intéresser, faussement surement, à moi, mais ça, c’est un sujet assez sensible, bien qu’il ne sait pas pourquoi je suis dans cet état.              

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Sam 18 Oct - 16:16

Wesley se souvenait parfaitement de la première fois où il avait vu Kayla. Le commissariat, c'était un peu comme sa seconde maison en fait. Wesley craignait un peu les flics mais bon Kayla était différente. Déjà, elle était super sexy et cela jouait beaucoup en sa faveur. Bah ouais, Wesley n'avait jamais eu le courage de résister à une femme de toute manière. Mais même si elle était super sexy, cela n'enlevait rien au fait qu'elle avait l'air très triste. Sûrement un chagrin d'amour. Un truc que Wesley ne connaissait pas. Pourquoi ? Parce que les relations amoureuses – et sérieuses – ce n'est absolument pas fait pour lui. Généralement, il les fuit. Les relations sans lendemain, voilà ce qu'il avait toujours préférées. Pas d'attachement. Pas d'engagement. S'engager, c'était un truc qui le faisait flipper un maximum. S'engager. Devoir tout dire à quelqu'un. Partager sa vie, ses secrets, ses désirs. Certes, il rêvait de trouver une gentille femme qui l'aimerait pour de vrai. De former une famille avec lui. Et pourquoi pas d'avoir un chien. Mais ce n'est pas si facile que cela que de tout faire pour réaliser ses rêves. Changer, ce n'est pas si facile. Devenir un homme meilleur quand on a été le pire des crétins, il va falloir se battre beaucoup plus ardûment pour atteindre ses rêves. Quand on veut, on peut. La grand-mère de Wesley le lui répétait souvent. Et elle avait raison. Même si Wesley avait été le roi des cons avec ces grands-parents, il les a toujours respectés et écoutés. Que sont-ils devenus ? Wesley avait coupés les ponts avec tous les membres de sa famille. Du moins, celle du côté de son père. Sa mère, quant à elle, elle se trouvait dans une chambre d'un asile psychiatrique dans la ville la plus proche de Town Square et ça devait faire au moins six mois qu'il n'était pas allé la voire. C'était trop difficile pour lui. La voir dans cet état, faire semblant que tout allé bien. Non, c'était trop dur. En plus de ça, son père avait retrouvé une nouvelle femme. Ça lui donnait envie de vomir et une raison supplémentaire pour ne pas s'engager dans une relation sérieuse. Et puis avec qui ? Toutes les femmes qu'il fréquentait étaient toutes superficielles, égocentriques et ne voulait que figurer sur le tableau de chasse de Wesley. Sous ces airs de mauvais garçon, le jeune homme savait bien que les filles voulaient juste passer une nuit avec lui. Et à la longue, bah c'était épuisant. Chaque fois qu'il se promenait dans le parc, en ville ou même au supermarché, Wesley jalousait les couples. Se tenir par la main, lui dire des mots tendres, être heureux tout simplement. Le bonheur n'est pas facile à avoir mais encore une fois, quand on veut on peut. Wesley ne pensait pas qu'au sexe. Bon peut-être un peu certes mais pas tout le temps non plus et encore moins, ces derniers temps. Et voilà, comme la plupart des filles de cette ville, Kayla aussi venait de dire que les filles écartaient juste les cuisses comme s'il ne pouvait pas aimer. Non, ce n'est pas qu'il ne pouvait pas mais plutôt qu'il ne le voulait pas. Il est capable d'aimer – comme tout le monde – mais l'engagement lui faisait peur. Terriblement peur même. « Nan mais tu crois quoi ? Que je ne suis capable d'aimer ? Faut pas écouter les rumeurs tu sais, c'est pas toujours vrai. Eh ouais, t'as raison. Ce sont bien celles-là que je baise tous les soirs mais ça veut pas dire que jsuis pas capable d'aimer. » Le ton de la voix de Wesley venait d'augmenter. Il ne voulait pas l'effrayer et honnêtement, il pensait que jamais elle n'aurait peur de lui. Bah ouais, étant flic, elle devait en voir des vertes et des pas mûres. Les ivrognes étaient un très bon exemple. Wesley ne s'attendait pas à ce qu'elle lui livre le pourquoi du comment en ce qui concernait sa tristesse. Bon, déjà, elle venait de le confirmer – sans le vouloir – et rien que pour ça, Wesley esquissait un sourire. Wesley se levait en plaquant Kayla entre lui et un arbre. Il aurait pu la forcer à l'embrasser et passer sa main sur sa cuisse comme il le faisait souvent mais pas là. Il n'en avait pas envie. Non, il voulait juste lui prouver qu'il n'était pas le connard sans cœur qu'elle croyait. Que tout le monde croyait d'ailleurs. « Hum.. et si je te prouvais que je ne suis pas le mec sans cœur et qui ne pense qu'au sexe comme tu le crois ? Laisses-moi te le prouver et si ça ne marche pas, jte fiche la paix. Tu risques quoi de toute façon ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Dim 19 Oct - 12:44

Attirance compliquée et inavouable.
AVEC WESLEY
Je ne savais pas comment réagir avec Wesley, je savais au fond de moi, que j’avais une certaine attirance envers lui. Mais, c’est vrai qu’il a une grande réputation que cela soit avec la police ou avec les femmes, ce qui me donner envie de rester à l’écart, de ne pas me prendre la tête avec un homme qui une fois ses besoins assouvis, part comme si de rien n’était. Moi qui n’est eu qu’une seule relation amoureuse, je ne me voyais pas coucher avec un homme juste pour coucher. Déjà vis-à-vis de mon fils, Julian, c’est irrespectueux, et ce, même s’il n’a que six mois. Je suis sa mère et je ne vais certainement pas emmener chaque soir un homme différent. En sommes, si je dois avoir une autre relation, pour moi, ça sera du sérieux. Mais, je ne me vois toujours pas me mettre en couple avec qui que ce soit. Je ne sais pas, ça ne serait pas respectueux non plus vis-à-vis de William. Je ne me pas tourner la page comme ça, du jour au lendemain, c’est purement et simplement impossible.  « Nan mais tu crois quoi ? Que je ne suis capable d'aimer ? Faut pas écouter les rumeurs tu sais, c'est pas toujours vrai. Eh ouais, t'as raison. Ce sont bien celles-là que je baise tous les soirs mais ça veut pas dire que jsuis pas capable d'aimer. » J’arquais un sourcil quand il me dit ceux-ci. De plus, il avait commencé à augmenter le son de sa voix. Pour me faire peur ? Je n’en sais rien, dans tous les cas, je restais de marbre. J’en ai vu des vertes et des pas mûres alors ce n’est pas son petit caractère qui va me faire fuir et je doute que ça soit son but d’ailleurs. Je le regardais sérieusement en croisant les bras sous ma poitrine. Je ne pensais pas qu’il n’était pas capable d’aimer, je ne peux pas juger les personnes quand je ne les connais pas suffisamment. «  Je n’ai pas dit ça Wesley. Tout le monde est capable d’aimer, et il ne faut certainement pas croire le contraire. Et pour tout te dire, je ne suis pas la fille qui écoute les rumeurs d’accord ? J’analyse juste les choses, quand on te voyait, tu étais toujours avec une fille différente, rien de plus. Je ne te juge pas, tu es libre de faire ce que tu veux, mais en aucun cas, je pense que tu ne peux pas aimer. » Je parlais quand à moi, d’une voix assez calme. Je n’avais pas envie de monter la voix, car pour moi ça ne changer rien et ça ne servait à rien. Cependant, je ne m’attendais pas à ce qu’il vienne me plaquer contre l’arbre, et contre lui. Par réflex, j’avais posé mes mains sur son torse, histoire de le repousser s’il venait à m’embrasser. Même s’il m’attire, je n’aime pas vraiment qu’on pousse les choses. Je le regardais alors en l’écoutant attentivement. Il ne me faisait pas peur et de toute façon, si je voyais qu’il allait trop loin, je savais comment faire pour le mettre à terre. Hors, je ne voulais pas le faire.  . « Hum.. et si je te prouvais que je ne suis pas le mec sans cœur et qui ne pense qu'au sexe comme tu le crois ? Laisses-moi te le prouver et si ça ne marche pas, jte fiche la paix. Tu risques quoi de toute façon ? » Me dit-il. Je me pinçais la lèvre en le regardant, je ne savais pas ce qu’il voulait dire par là. Est-ce qu’il ressentait des choses pour moi ? Peut-être, mais cela reste encore vague. Essayer quoi ? Une relation avec moi ? Je ne sais pas non plus… Mais ce que je savais c’est qu’il me déstabilisait rapidement. Mon regard dans le sien, je restais un instant silencieuse. «  Tu es en train de me dire que tu veux tenter un truc avec moi ? Je te rappelle que je suis flic, que si je remarque que tu replonges dans quoi que ce soit, je serais obligée de te remettre sous les verroux, et ça, même si j’ai une attirance envers toi. Tu veux tenter quelque chose avec moi ? Avec une femme en deuil ? Avec une femme qui a un enfant de six mois ? Réfléchis avant, car je suis une femme très compliquée… et pour ça, il ne se passera rien entre nous, avant, on va apprendre à se connaître.  » Je me pinçais la lèvre en le regardant. Je voulais mettre les choses au clair avec lui. Je suis une femme très difficile et je ne suis pas du genre à me laisser avoir, ni même à m’ouvrir entièrement aux autres comme ça. Il faut du temps avec moi et donc être patient…                

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Dim 19 Oct - 20:51

lKayla. Beth. Elles avaient toutes les deux un petit truc de spécial. Mais quoi ? Quel truc ? Wesley était très attirée par ces deux demoiselles. Elles étaient toutes les deux très différentes des femmes qu'il avait pour habitude de fréquenter et bizarrement, c'était très agréable. Pour la première fois de sa vie, Wesley n'avait pas la sensation de jouer un jeu. Il adorait beaucoup les filles avec du caractère. Ça créait des étincelles entre les deux parfois mais qu'importe, c'était ça qui était bon. Les femmes qui avaient du répondant était beaucoup plus susceptible d'intéresser Wesley. Kayla ne faisait donc pas exception. Pourtant, Kayla faisait partie de la police et Wesley était un ancien taulard. Jamais il n'aurait dû être attiré par cette jeune femme mais pourquoi pas. Il n'avait jamais cru au destin. Jamais. Ce n'était pas maintenant que ça allait commencer. Wesley n'avait aucune attache à Town Square. Il pourrait partir. Voyager. Voir du pays. Mais non. Wesley restait ici. C'était sa ville et jamais, il ne partirait. De plus, il pouvait faire ce qu'il voulait, quand il le voulait et avec qui il le voulait. Personne n'était là pour le réprimander. Enfin si, Sateen ou Beth généralement. Avoir une relation sérieuse le tentait bien mais le truc c'était qu'il flippait à mort. Il avait la trouille de se dévoiler à quelqu'un parce qu'à part Sateen ou Beth personne d'autre ne le connaissait si bien que cela. Jamais personne ne l'a vu réellement. Aucune fille auparavant n'avait eu un tel effet sur lui. Aucune ? Jusqu'à Kayla du moins. La jeune femme se trouvait à présent plaquée entre un arbre et Wesley. Sa main était posée sur le torse du jeune homme tandis qu'il caressait activement la cuisse de Kayla. Il remontait assez haut pour essayer d'atteindre ses fesses. Bon, tout n'était pas perdu. Elle ne le prenait pas totalement pour un débile, insensible et qui ne pensait qu'au sexe. Il y avait donc une petite chance pour que ce dernier puisse prouver à la belle Kayla qu'il n'était pas celui qu'elle croyait, ni ce qu'il laissait paraître. Un sourire vint apparaître sur le visage de Wesley. Il restait tout de même assez proche de la jeune femme en continuant de caresser sa cuisse. « Bien. J'ai donc une chance de prouver que jsuis pas le crétin que tu crois ma jolie. » Être proche de Kayla, ça le rendait heureux. Il se sentait bien, heureux. C'était l'une des rares fois de toute sa vie qu'il se sentait aussi bien. Passant sa main de la cuisse à la joue de Kayla, il vint déposer un baiser sur sa joue en souriant. Être proche d'elle lui faisait du bien. Il avait l'impression d'être un autre homme. Et si c'était le point de départ de la nouvelle vie dont il rêvait tant. peut-être ou peut-être pas. Qui sait après tout. Un truc avec elle ? Oulà euh.. aucune idée. Wesley était prit de court. Il ne savait pas quoi répondre. Certes , elle l'attirait mais de là à vouloir une relation exclusive avec elle ça allait sûrement un peu trop vite, non ?! Wesley se reculait un peu de la demoiselle. Les mains sur le visage, il essayait de se remettre les idées. De savoir ce qu'il voulait mais rien. Bon de toute façon, il ne voulait pas se décider ce soir. Mais une chose qu'elle avait dite attirait son attention. « Je t'attire ? Alors comme ça tu as une attirance pour moi ma belle ? Hum.. intéressant. » Une femme en deuil ? Elle avait un bébé ? Pouaaa mais jamais il n'aurait pu le deviner. Il tombait de haut, littéralement parlant. « T'as . T'as un bébé ?C'est son père qui est mort ? Je suis sincèrement désolé même si je sais que ça ne sert à rien de dire cela, que ça ne le ramènera pas mais jpeux toujours essayer d'effacer ta peine. » Pour la première fois de sa vie, Wesley était sincère. Il voulait vraiment la rendre heureuse même s'il avait une relation avec elle serait dangereux. Sortir avec une flic quand on a un passé de taulard, ça relevait du danger. « Tu vas sûrement me prendre pour un crétin mais ça fonctionne comment de devenir ami ? J'ai pas l'habitude de faire ça tu sais. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Dim 19 Oct - 22:06

Attirance compliquée et inavouable.
AVEC WESLEY
 Je pouvais sentir la main de Wesley sur ma cuisse ce qui me faisais un peu fronçais les sourcils. Je n’avais pas envie de coucher avec lui maintenant, et cela me faisais un peu peur d’ailleurs. Je n’avais jamais eu de rapport avec n’importe qui d’autres mise à par avec William et pour moi, cela me convenais parfaitement. Je posais alors une de mes mains sur la sienne pour qu’il cesse ses caresses qui me m’étaient mal à l’aise surtout quand il essayait de venir les poser sur mon postérieur. Je suis loin d’être une femme accessible et qui se laisse faire. Je me collais alors correctement contre l’arbre en laissant mon regard sur lui. . « Bien. J'ai donc une chance de prouver que jsuis pas le crétin que tu crois ma jolie. » Je haussais un peu les épaules suite à ses dires. Oui, peut-être qu’il a une chance de me prouver qu’il peut être différent de ce que je pense, mais il n’aura pas deux chances, il n’aura qu’une seule chance et pas une de plus. Parce que si je lui en donne une seconde, après, il en réclamera une troisième et ainsi de suite. Je suis loin d’être ainsi… D’être une personne bien manipulable par les mots. Cependant, cela me faisait tout drôle d’être aussi proche de lui. Je ne sais pas, je me sentais étrange, bizarre… Je fermais un instant les yeux suite à son baisé sur ma joue avant de remettre mon regard sur lui. « Oui, tu as une chance. Juste une. Aucune autre, juste une tu entends ? » Je le regardais attentivement, que je pouvais voir dans ses yeux qu’il était soudainement perdu par mes paroles. Oui, je l’avais un peu brusqué, ce qui est normal après tout. Il faut bien lui mettre les idées au clair, ou du moins, lui montrer la vérité en face, je ne suis pas cette femme qui dit oui à tout et je ne suis pas cette femme qui se donne à n’importe qui.  « Je t'attire ? Alors comme ça tu as une attirance pour moi ma belle ? Hum.. intéressant. » Je levais les yeux au ciel suite à ses paroles. C’est qu’il écoute bien ce petit. Je haussais un peu les épaules en lâchant un soupir. Quand il se détachait de moi, je me redressais correctement en passant une de mes mains dans mes cheveux. «  Cesse de croire que je vais me donner à toi entièrement juste parce que tu m’attires. Certes, j’ai une attirance envers toi, mais il n’y a rien d’intéressant dans tout ça.. » Je me pinçais la lèvre par la suite. Je ne voulais pas parler de William, mais il ne me donnait pas le choix.  « T'as . T'as un bébé ?C'est son père qui est mort ? Je suis sincèrement désolé même si je sais que ça ne sert à rien de dire cela, que ça ne le ramènera pas mais jpeux toujours essayer d'effacer ta peine. » Je commençais à avoir les larmes aux yeux quand il me disait qu’il ne reviendra pas, que ça ne le ramènera pas. Oui, il est à jamais loin de moi et ça me faisais un mal de chien, je m’écartais un peu de lui en lui tournant le dos. Je ne devais pas pleurer, je devais rester forte. Je passais une de mes mains sur mon visage, en respirant calmement tout en fermant les yeux. « Oui, j’ai un enfant et oui, son père est…décédé. Mais non, quoi que l’on fasse, rien ne pourra effacer ma peine, car si elle s’efface, cela voudrait dire que j’ai oublié l’homme que j’ai aimé pendant de nombreuses années,  et ça, c’est juste impossible.. » Je m’adossais contre l’arbre, toujours dos à toi en fixant l’horizon, une de mes mains s’étant alors posé sur mon collier. « Tu vas sûrement me prendre pour un crétin mais ça fonctionne comment de devenir ami ? J'ai pas l'habitude de faire ça tu sais. »  Je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un petit rire suite à ses paroles, je m’attendais à tout, sauf à une chose pareille. Je haussais un peu les épaules en tournant mon visage afin de poser mon regard sur lui. « Comment devenir amis ? On ne devient pas amis, c’est quand tu commences à parler avec des personnes et que tu te trouves des points communs, et que tu t’entends bien, qu’on peut éventuellement être amis. Mais, le principal, c’est qu’on doit avoir une confiance absolu envers la personne que tu as en face de toi. Les amis, c’est une deuxième famille qu’on ne choisit pas, il suffit simplement de la vouloir et de faire en sorte, de la garder sans les trahir.. Car la trahissons d’un ami, c’est la pire chose qui puisse nous arriver, enfin.. Plus pour moi, mais ça fait mal.              

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Lun 20 Oct - 11:12

En d'autres circonstances, Wesley aurait été tout à fait capable de forcer Kayla à coucher avec lui. Mais il n'en avait pas envie. Depuis sa récente sortie de prison, il voulait agir comme un être humain normal et puis, il voulait surtout respecter les femmes. Glissant sa main de bas en haut de sa cuisse, l'esprit de Wesley était remplis de pensées impures à l'égard de la demoiselle. Il rêvait de lui arracher ses vêtements et de lui faire l'amour au bord du lac. Il essayait de l'imaginer nue. Délicieuse vision. Il rêvait de la mettre dans son lit certes mais surtout de lui faire l'amour et non de la baiser. Il y avait une nette différence. Wesley ne connaissait pas bien la différence encore mais il savait que faire l'amour était beaucoup plus délectable que de baiser. Mais suite aux révélations de Kayla sur sa vie, Wesley ne s'y attendait pas du tout. Il n'y avait pas que la jeune femme dans cette histoire mais aussi un bébé. Un petit bébé de six mois qui ne connaîtrait jamais son père. Un peu comme lui d'ailleurs mais la différence c'était que le père de Wesley était encore en vie. Bref. Wesley ne voulait pas penser à lui. Il n'était plus rien pour le jeune homme. Pour la première fois de sa vie, Wesley voulait faire quelque chose de bien. Peut-être deviendrait-il le beau père de cet enfant ? Mais pour le moment – comme elle le voulait – Wesley pourrait toujours être là pour elle et pour le bébé. Une chance ? Hum.. Ouais d'accord. Après tout, il s'était juré de repartir du bon pied. De recommencer sa vie à zéro, de réaliser ses rêves. Dans quelques semaines, Wesley allait enfin combattre pour son premier match de boxe. Il devait être le meilleur mais surtout être au top de sa forme. « Okai. Une chance alors. Tu verras, tu ne seras pas déçu. » Commet lui dire qu'il voulait être là pour elle et pour le bébé ? Wesley n'y connaissait absolument rien en enfant. Comment s'en occuper ? Le changer, le nourrir. Il avait encore beaucoup de choses à apprendre sur ce sujet-là. « Je ne veux pas que tu te donnes entièrement à moi. Jvais pas te mentir si je te disais que je veux te faire l'amour là, tout de suite, maintenant. Mais .. écoutes tu veux savoir des trucs sur moi ? Des trucs que personne ne sait ? Okay, vas-y ! Demandes ce que tu veux. Aucun tabou ! » Croisant les bras sur son torse, il e pouvait s'empêcher de la regarder de haut en bas. Elle était tellement belle et tellement triste aussi. Prendre soin d'elle. Être un véritable ami. C'était ça ce dont il rêvait le plus. La nuit commençait à tomber et avec elle, la fraîcheur arrivait. Il vit qu'elle frissonnait. Retirant sa veste de biker, Wesley la passait sur les épaules de Kayla. Il suffisait simplement d'un contact entre leurs deux peaux pour le faire frissonner de plaisir. Il passait une main sur la joue de la jeune femme en souriant. « Ecoute, tu ne l'oubliera jamais ce mec. Surtout si tu l'as aimé depuis des années comme tu le dis. Et puis, il t'as donné un beau cadeau apparemment avec ce bébé » Essayer de devenir ami avec elle, ça allait super difficile à faire. Jamais Wesley n'avait fait cela auparavant. Il avait des amis certes mais tellement eu que voilà, il ne connaissait pas vraiment le mode d'emploi. Avec Beth, c'était également compliqué. Comme avec Kayla. Il n'y avait qu'avec Sateen que les choses semblaient simples. « Et si je te raccompagnais chez toi ? Jsais bien que t'es capable de te défendre toute seule mais crois-moi les rues ne sont pas sûres la nuit. Promis je ne tenterais rien. Comme tu dis, essayons de faire connaissance. » Passant son bras par-dessus l'épaule de la jeune femme, il vérifiait que personne ne pouvait les voir. Wesley avait tellement de mauvaises fréquentations dans cette ville qu'il était toujours sur ses gardes. Il ne voulait pas qu'il arrive malheur à Kayla à cause de lui. « On y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Lun 20 Oct - 16:06

Attirance compliquée et inavouable.
AVEC WESLEY
 J’avais pris sa main sur ma cuisse dans la mienne car ses caresses me mettaient mal à l’aise. Cela me faisais bizarre qu’un autre homme me touche, me caresse ou même me regarde. Bien sûr, quand j’étais avec William, certains hommes me regardaient, j’en suis consciente, mais je ne faisais pas vraiment attention à eux, car pour moi, il n’y avait que William qui compter. Maintenant, c’est différent, William n’est plus là.  « Okai. Une chance alors. Tu verras, tu ne seras pas déçu. » Je l’espère bien que je ne serais pas déçue. Mais après, je ne m’attends pas non plus à un grand changement. Moi je suis dans l’optique que c’est rare que les personnes changent du jour au lendemain, je sais qu’il faudra du temps. Beaucoup de temps par ailleurs. Mais, je veux bien voir les efforts qu’il pourrait faire pour m’impressionner. Après tout, je suis plutôt une femme assez curieuse. « Je l’espère bien. » Disais-je simplement en croisant les bras sous ma poitrine. Pour ce qui est de mon fils, je n’aime pas vraiment qu’on s’en occupe à ma place, sauf quand il s’agit de Miles, mon beau-frère car j’aime bien les voir tous les deux s’amuser et rire. En fait, ça me fais du bien de les voir tous les deux, et c’est sûrement dû au fait qu’ils ressemblent tous deux à William.    « Je ne veux pas que tu te donnes entièrement à moi. Jvais pas te mentir si je te disais que je veux te faire l'amour là, tout de suite, maintenant. Mais .. écoutes tu veux savoir des trucs sur moi ? Des trucs que personne ne sait ? Okay, vas-y ! Demandes ce que tu veux. Aucun tabou ! » Me dit-il. Plutôt sympathique de me faire ça, il est plutôt franc et c’est le principal, c’est ce que je demande. De l’honnêteté, de la franchise. « Et je ne me donnerais pas à toi de toute façon. Mais non, on ne fera rien ici, ni nul par ailleurs pour le moment. D’ailleurs, faire l’amour en public est interdit par la loi. » J’arquais un sourcil à mes dires. Oui, bon, je n’y peux rien, mon métier est quelque chose de bien important, et faut bien respecter les règles non ?  Cela ferait mal si on nous chope tous les deux durant l’acte. Wesley, il n’aurait pas pris cher, mais moi et mon travail, assez si.  « D’accord, j’en prend note. Quand quelques choses me passent par la tête te concernant, je te le demanderais. Et tu peux en faire de même, je te demande juste de ne pas trop me poser des questions vis-à-vis de mon fiancé, enfin, du père de mon fils. » Il est vrai que parler de William va me bloquer dans tout et faut dire que je n’aime pas en parler car pour moi, personne ne peut comprendre ce que je peux ressentir mis à part quelques personnes tel que Miles ou Thomas. Surtout Thomas d’ailleurs, lui ayant vécu la même chose que moi. Puis, en sentant la veste de Wesley sur mes épaules, je souriais légèrement à son attention. Je la mettais correctement alors sur ma personne avant de poser mon regard sur lui.  « Ecoute, tu ne l'oubliera jamais ce mec. Surtout si tu l'as aimé depuis des années comme tu le dis. Et puis, il t'as donné un beau cadeau apparemment avec ce bébé » Je me pinçais la lèvre en le regardant. Je haussais légèrement les épaules suite à ses dires. « Bien évidemment que je ne l’oublierais jamais, il a été le seul amour de ma vie… » Je me redressais ensuite.    « Et si je te raccompagnais chez toi ? Jsais bien que t'es capable de te défendre toute seule mais crois-moi les rues ne sont pas sûres la nuit. Promis je ne tenterais rien. Comme tu dis, essayons de faire connaissance. » Je hochais alors positivement la tête. Il se faisait tard, et la fatigue commençait à se faire alors, je n’allais pas dire non pour rentrer chez moi.  « Oh pour me défendre, je sais parfaitement le faire, puis je te signale que j’ai mon arme sur moi, alors, il ne m’arrivera rien, mais tu peux m’accompagner, sans aucun soucis. Allons-y. » Disais-je en commençant alors à marcher tranquillement en direction de chez moi. J’avais bien remarqué que tu vérifiés les horizons, mais j’ai préférais ne rien dire, ne voulant pas connaître pour le moment, ce genre de détail de ta vie. Enfin, j’étais bien trop fatigué pour m’embrouiller dans ma tête.  

     
       

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   Lun 20 Oct - 20:11

Le bras par-dessus l'épaule de Kayla, Wesley ramenait la demoiselle chez elle. Fier d'avoir réussit à la convaincre, il marchait à ses côtés. La nuit tombait de plus en plus. Les réverbères s'allumaient petit à petit. C'est vrai que Wesley voulait changer, devenir meilleur et surtout retirer cette foutue étiquette qui lui collait à la peau depuis sa naissance. Même à sa naissance personne ne voulait de lui alors ce n'était pas nouveau. Durant tout le trajet jusqu'au domicile de la jeune femme, il essayait de ne pas trop la regarder. Déjà qu'être collé à elle, il était parcouru de milliers de frissons. Le contact de sa peau contre celle de Kayla, l'odeur de son parfum. Wesley en était dingue. Bien sûr, il savait très bien qu'elle ne le laissera pas monter chez elle et en fait, ça ne lui faisait rien. Était-ce ça être amoureux ? Peut-être bien ou peut-être pas. Qui vivra verra ! En tout cas, Kayla ne le laissait pas indifférent et il ressentait des choses que jamais il n'aurait cru possible de ressentir. Devant la porte de la jeune femme, Wesley prit un morceau de papier et inscrivait son numéro de cellulaire dessus puis vint le glisser dans la main de la jeune femme. « Appelles-moi quand tu veux. Jour ou nuit, qu'importe. J'espère te revoir bientôt. » Déposant un tendre baiser sur la joue de la demoiselle, il prit congé d'elle. À regret bien évidemment. Elle n'habitait pas très loin de chez lui mais il prit tout de même son temps pour rentrer chez lui. Pour la première fois depuis très longtemps, il n'avait pas envie d'aller se souler dans un bar en ramenant une fille croisée au hasard dans le même bar et qui lui ferait passer une nuit d'enfer. Non. Il venait de rentrer chez lui, enfin. Vingt et une heures trente. Se vautrant dans le canapé, il jetait son tee-shirt au loin pour rester torse nu chez lui. Une bière à la main, un truc débile à la télévision. Wesley ne cessait de penser encore et toujours à Kayla. Elle ne cessait de hanter son esprit et même seul sur son canapé, il l'imaginait sortant de sa douche. Nue, l'eau dégoulinait sur sa peau douce. Pour le coup, c'est lui qui filait à la douche parce qu'à force d'avoir des idées de ce genre, il avait des bouffées de chaleur. Bref. Après une bonne douche froide, Wesley vint se caler dans son lit. Une main sous sa tête, il fixait le plafond et encore une fois, il s'endormait seul. Sans une femme à ces côtés. Ah que c'est triste la vie ! Enfin, il devait d'avantage se concentrer sur le match de boxe qu'il allait devoir faire dans quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attirance compliquée et inavouable. #Wesley   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attirance compliquée et inavouable. #Wesley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wesley Rivers
» Linaewen Addraenvan (ou le nom super compliqué)
» Doran Martin ft. Paul Wesley
» Parce que les sentiments, c'est compliqué [Pv Ginger]
» Paul Wesley avatars 200*320 piels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps terminés-