NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 (+) Paranoïak w/valentina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: (+) Paranoïak w/valentina   Sam 18 Oct - 9:47

Réajustant sa chemise, Wesley sortait des toilettes en compagnie d'une jeune femme plutôt charmante. En fait, la femme l'avait littéralement traînée dans les toilettes afin qu'il la fasse grimper au septième ciel. Bah ouais, Wesley était connu pour cela aussi. Son corps de dieu grec ne laissait de marbre aucune femme. Enfin si, quelques unes et pas des moindres. Mais pas ce soir. Après avoir envoyé cette femme au septième ciel, Wesley sortait des toilettes pour dame avec un sourire plus que satisfait sur le visage. La soirée s'annonçait bien meilleure que la journée qui venait de s'écouler. En effet, le jeune homme avait passé la journée chez lui à ne rien faire de bien intéressant. Son ami n'avait pas besoin de ses services aujourd'hui et puis, se rendre sur le ring de boxe, il n'en avait pas envie. Ouais bon, ce n'est sûrement pas comme cela qu'il deviendra champion professionnel mais quand il n'avait pas envie de faire un truc bah il ne le faisait pas. Ça ne sert à rien de se forcer. Mis à part à bâcler la chose ou quoi. Wesley avait donc passer la journée chez lui et – pour une fois – il en avait profiter pour nettoyer un peu son appartement. Retirant les boites de pizza qui traînaient un peu partout, les cadavres de cannettes de bière, vidant aussi les cendriers qui étaient remplis de mégots de cigarette. Ce n'était pas le genre de mecs le plus ordonnés soit il mais il y avait tout de même des limites à la saleté. Passé l'aspirateur et la serpillière n'avait jamais tué personne, si ?! Et puis pareil pour la propreté du corps. Wesley ne supportait pas cela. Et avec ces entraînements de boxe intensifs, il se devait de prendre souvent des douches au risque de sentir un peu trop la transpiration. C'était une chose qu'il ne supportait pas. Les gens qui sentaient la transpiration, ah ça non il ne le supportait pas. Bref. Après avoir passé une journée renfermé chez lui, le jeune homme avait décidé de sortir ce soir. Un peu comme tous les soirs me direz-vous ! Et donc, il s'était rendu au Fitzgerald. Un pub assez connu à Town Square et loin de l'ambiance strass et paillettes des discothèques d'aujourd'hui. Une ambiance que Wesley détestait par-dessus tout. Alors qu'il venait de baiser une jeune femme dans les toilettes des dames, cette dernière ne semblait pas vouloir le lâcher. La plaquant contre un mur, il l'embrassait fougueusement mais c'était un baiser comme ça. Sans sentiments. Passant une main sur la cuisse de la jeune femme, il glissait un bout de papier avec son numéro de cellulaire inscrit dessus. « Il ne faut pas abuser des bonnes choses ma belle. Si un jour, l'envie t'en dit tu peux toujours me téléphoner et on se trouvera un coin tranquille pour que je te renvoie au septième ciel. » Se détachant de la demoiselle, il se dirigeait vers le bar. « Un double scotch Bob s'il te plait ! » Et voilà. C'était ça la vie de Wesley. Rien faire de sa journée – ou presque – et le soir venu, il sortait dans les bars. A la rencontre de quelques filles assez superficielles et stupides pour ne pas voir qu'il cherchait juste un moyen de se satisfaire lui-même. Depuis sa rencontre avec Kayla au parc, cette dernière ne cessait de l'obnubiler mais il y avait Beth aussi. Elle lui manquait vraiment beaucoup, ça faisait un petit moment qu'il ne l'avait pas vu. Mais bon, ça ne les empêchait pas de s'échanger presque tous les jours des messages textes via leurs cellulaires. Dans quelques jours, Wesley avait une compétition de boxe. L'une des premières dans son ascension pour devenir boxeur professionnel. Il devait donc se concentrer au maximum et surtout se détendre. Wesley était perdu dans ses pensées mais à quelques mètres de lui, sur la piste de danse, il vit une jeune femme qu'il connaissait bien. Une jeune femme qu'il ne cessait d'embêter à chaque fois qu'il croisait sa route. Attrapant son verre, il se levait et partit rejoindre la jeune femme en se collant contre elle. « Eh bien alors ma jolie, t'étais passé où ? Jt'attendais moi pour qu'on repasse un moment inoubliable dans les toilettes. » Un sourire taquin et moqueur sur le visage, Wesley avalait une grande gorgée de scotch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (+) Paranoïak w/valentina   Lun 20 Oct - 14:36


Isaac a exceptionnellement changé mes horaires aujourd'hui, je suis passée d'après-midi. Un collègue a posé un arrêt maladie et avec ses obligations de père, il était plus facile pour le patron de se libérer le soir que l'après-midi. La gamine au lit, la baby-sitter du quartier dans le salon et le tour est joué. Enfin bref tout ça pour vous dire qu'il m'a exceptionnellement fallu me lever à 9h pour avoir la chance de finir à 18h ! Avoir sa soirée de libre c'est agréable, pourtant il est bientôt 22h et je suis toujours au Fitz ! Non je ne fais pas d'heure supplémentaire, je me sens juste tellement bien ici, qu'après mon service je suis restée boire un verre, de fil en aiguille, je me suis commandé un truc à bouffer, une verre en entraînant un autre et voilà que je suis toujours ici. C'est comme ça au Fitz ! Même si mon emploi de serveuse/barmaid est temporaire je l'apprécie beaucoup, j'ai été caissière, j'ai bossé en restauration, j'ai fait de la manutention, du babysitting, vente de glaces sur le port et j'en passe ! Et dans tous ses jobs, je n'avais qu'une envie à la fin de mon service ; fuir les lieux au plus vite ! Je me voyais assez mal faire un after au rayon charcuterie ou me regarder pour le plaisir un autre épisode de Tchoupi, la petite bestiole qui ne ressemble à rien et dont la voix me donne des envies de jeter tout ce qui est à ma portée sur la télé.

Ici je me sens bien, c'est devenu ma seconde famille. Il y a mes collègues bien entendu mais aussi les clients habitués qui font désormais partis de mon quotidien, je connais leurs vies, leurs secrets... Pour être totalement franche la jolie blonde assise en face de moi est une raison de plus de m'attarder ici ce soir. Elle est venue boire un verre avec des amis à elle en fin d'après-midi, je leur ais conseillé un super resto et ils sont finalement repassé au Fitz après et je me suis joins à leur petit groupe. Si mon détecteur de sexualité ouverte n'est pas en panne, il me semble percevoir des ondes plus que positive de la part de la jeune femme.

En plus ce soir ma coloc et meilleure amie Hazel voit son ancien petit copain, Ash. Ils essayent de recoller les morceaux. Mais entre eux c'est électrique et je ne me sens pas très à l'aise lorsque je suis enfermée dans ma chambre et que je les entends au choix s'engueuler ou se sauter dessus dans la chambre à côté. Je ne sais pas ce que je préfère entre les bibelots cassés et le lit qui grince. Je ne suis donc pas pressée de rentrer à l'appart' !

La soirée bats son plein. Il n'y a pas énormément de monde mais le bar est loin d'être désert et l'ambiance est conviviale. Je quitte un instant le petit groupe pour aller recommander une tournée au bar. L'avantage quand on travaille ici c'est que tes commandes sont prises très rapidement ! Alors que j'allais passer commande, ma collègue se penche vers moi.

« Val tu tombes bien ! Des clientes sont venues nous signaler des bruits... suggestifs... dans les toilettes dame, tu peux aller voir pendant que je te prépare ta commande ? »

« J'y cours ! »

Des bruits suggestifs dans les toilettes dame, je souris. Bien sûr ça arrive de temps en temps, même au Fitz. Le personnel n'est pas naïf, quand on voit deux clients se galocher toute la soirée, puis disparaître et réapparaître miraculeusement aux alentours des toilettes, il y en a qui essaye de ne pas sortir en même temps pour brouiller les pistes, c'est drôle. En général à moins que des clients se plaignent, on a pour habitude de fermer les yeux. Je me dirige donc vers le couloir menant aux toilettes, impatiente de voir ce qui m'y attend. J'entends le claquement de la porte des toilettes et me stoppe net et voyant deux silhouettes en sortir. Je fais immédiatement demi tour afin de ne pas me faire remarquer. Wesley Tellers... Je ris en retournant vers le bar. Wesley est un client habitué du bar, un grand coureur de jupon, une figure du Fitz, tout le monde le connaît, il est amusant et a profondément bon cœur même s'il fait tout pour le cacher! Je l'ai rencontré dans un tout autre contexte, en prison, lorsque j'étais bénévole et lui détenu. Je n'ai bien entendu jamais parler de notre rencontre pourtant depuis cette période il adore me pousser à bout. Cela m'agace et parfois même au-delà mais je sais que dans le fond c'est un mec adorable.

« C'est bon, t'inquiète pas. »

Je rassure ma collègue et lui tends la carte bancaire que je sors de la poche arrière de mon jean.

J'attrape les bières qu'elle a posé devant moi et me redirige vers notre table. Après quelques gorgées, ma rencontre de ce soir, répondant au doux nom de Chloé me propose d'aller danser un peu parce qu'elle "adore cette chanson". Je réajuste discrètement le décolleté de mon top et la suit avec deux de ses amis. Après quelques minutes je sens une présence derrière moi, cela me surprend en général au Fitz je suis plutôt tranquille, la plupart des gens savent que je bosse ici et qu'il vaut mieux ne pas être trop tactile avec le personnel.

« Eh bien alors ma jolie, t'étais passé où ? Jt'attendais moi pour qu'on repasse un moment inoubliable dans les toilettes. »

Cette forme d'humour ne m'est pas inconnu. Je me retourne et tombe nez à nez avec Wesley Tellers, affichant son plus bel air moqueur. Ma première réaction, éclater de rire. Je m'excuse auprès de Chloé et ses amies avant de reporter mon attention sur le fameux Wesley.

« Mon cher Wesley... eh bah, le moins qu'on puisse dire c'est que tu ne manques pas de culot ! »

Lui faisant face, je lui enlève délibérément son verre et en prend une bonne gorgée avant de me pencher vers lui et de lui dire sur le ton de la confidence :

« Ta petite escapade aux toilettes de tout à l'heure ne t'a pas suffit ? »

A mon tour d'arborer un air taquin !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (+) Paranoïak w/valentina   Jeu 23 Oct - 13:41

Un peu d'adrénaline, que diable ! Wesley adorait s'amuser et surtout avec les femmes. En dehors du sport, les femmes étaient la seule distraction qu'il avait. Se retrouver dans un bar à baiser tout ce qui bouge n'était pas du tout nouveau pour lui. Il le faisait très souvent – voire tous les soirs – autrefois. Maintenant, Wesley essayait de se raisonner. De devenir plus sage. De devenir un adulte. Se poser, avoir une femme qui l'attendait le soir chez eux, des enfants, un chien. Des responsabilités. Voilà ce qu'il désirait. Bien qu'il ait dû apprendre à se débrouiller seul depuis son plus jeune, Wesley rêvait d'encore plus de responsabilités. L'indépendance ne lui faisait pas peur. Payer un loyer, faire face aux problèmes quotidiens d'un homme ordinaire. Voilà ce qu'il souhaitait. Sauf que le changement ne se fera pas en un jour. Ça allait prendre du temps. Beaucoup de temps. Quand on veut, on peut. Depuis quelques temps, cette phrase ne cessait de tourner en boucle dans sa tête. C'était sa grand-mère qui ne cessait pas de lui rabattre les oreilles avec cette expression. Même s'il ne lui parlait plus à ses grands-parents, Wesley était très triste de ne pas avoir une famille normal. Des parents qui s'intéresseraient à lui et qui seraient ensemble. Quoi que qu'ils soient ensemble ou non, Wesley s'en fichait tant qu'il se sentait important aux yeux de ses géniteurs. C'était tout ce qu'il voulait. Voilà pourquoi Wesley en était là aujourd'hui. Faire n'importe quoi, coucher avec toutes ces femmes. Et la violence. Depuis son plus jeune âge, Wesley avait toujours l'air en colère et beaucoup de mal à contenir son calme. Ça lui a d'ailleurs valut quelques séjours en prison à cause de cela. Aujourd'hui, Wesley tentait de se défouler sur le ring, à la salle de sport. Le sport, il n'y a rien de tel pour se défouler de sa journée qui était presque tout le temps mauvaise pour le jeune homme. Une habitude chez Wesley. Bref. Ce soir, il était de sortie comme souvent. Sortant des toilettes pour dames en réajustant sa chemise, il essayait de se sortir des griffes de la femme qu'il venait de baiser à l'instant mais cette dernière semblait trop collante. Le Fitzgerald était l'un de ses bars préférés. L'ambiance y été agréable. Les employés également. Wesley était un habitué de ce bar. Il y venait souvent pour baiser n'importe quel femme au hasard ou pour l'ambiance aussi. Ici, il y avait une petite serveuse qu'il aimait bien. Bon, elle était un peu nunuche sur les bords, riait pour rien et surtout, elle l'autorisait à la baiser dans la ruelle derrière. Bon ça n'a rien de très glamour mais ça lui convenait très bien. Mais au loin, Wesley avait repéré une autre femme. Celle-ci, il ne l'avait pas baiser puisqu'elle était plutôt intéressé par les femmes que par les hommes. Quel dommage ! En plus de ça, elle était sexy mais bon, tant pis. Il y avait pleins d'autres choix de femmes pour ce soir. L'humour de Wesley. Ah, il avait le don d'en agacer plus d'un. Il avait pour habitude de casser tous les coups de la jeune femme. C'était drôle de la voir monter sur ses grands chevaux. « Ah tu me connait Val. Le culot et moi, on est comme les meilleurs amis du monde. » Effectivement, le jeune homme ne se sentait jamais gêné. Il pouvait débarquer au milieu d'une conversation, la quitter complètement ou répondre à un message texte pendant que quelqu'un d'autre lui parlait en face à face, jamais il ne se sentait gêné. Il ne fut pas très étonné lorsqu'elle lui parlait de son escapade aux toilettes. Un coup d’œil en arrière, il voyait la jeune femme dans une position très suggestive qui lui faisait les yeux doux. Se retournant, il passait son bras par-dessus l'épaule de la jeune femme. « Hum mais serait-tu jalouse ma jolie ? Tu sais bien qu'il y aura toujours une petite place pour toi dans mon cœur ! » Ironie, ironie quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (+) Paranoïak w/valentina   Lun 3 Nov - 14:54


Wesley est infernal. Je ne peux pourtant pas m'empêcher de l'apprécier, malgré tout le coup qu'il me fait. Il me fait toujours rire. Malgré ses inconvenances, ce mec est une bouffé d'oxygène, malgré lui. Il faut dire que le fait de l'avoir connu en prison me permet de le voir différemment et d'éprouver un profond respect pour lui. La rédemption est un acte courageux, voir et admettre ses erreurs, vouloir s'en sortir, ça impose le respect. J'aime sa simplicité. Bien sûr en ces lieux notre relation est quelque peu différente. Pourtant j'ai l'espace d'un instant détourné mon attention de ma cible de ce soir pour lui répondre. Pour moi l'amitié passe avant toute jolie fille, que voulez vous, on ne se refait pas, même si j'admets qu'au premier abord nous ne sommes manifestement pas les meilleurs amis de monde, c'est une sorte d'amitié vache.

« Ah tu me connait Val. Le culot et moi, on est comme les meilleurs amis du monde. »

« Oui Wesley, je te connais... »

Je lève les yeux au ciel. Je ne peux m'empêcher de trahir un de ses regards. Le jeune homme semble guetter la jeune femme qu'il a abandonné plus tôt. J'éclate de rire. Sacré Wesley ! Il se rapproche de moi et pose son bras sur mon épaule.

« Il semblerait que tu ais le plus grand mal du monde à te débarrasser de ta conquête ! Tu as du la rendre amoureuse, à moins qu'elle estime simplement que tu ne lui en ais pas donné assez... »

Je sais bien évidemment que dans ce genre de relation, il n'est pas question d'amour pourtant cela m'amuse, je dois bien l'avouer. Comme tous les playboys, il est certainement très doué pour se glisser entre leurs jambes, mais nettement moins pour ce qui est de la sincérité.

« Tu sais, tu peux tout simplement lui dire que tu ne veux plus la revoir. »

« Hum mais serait-tu jalouse ma jolie ? Tu sais bien qu'il y aura toujours une petite place pour toi dans mon cœur ! »

Je ris de plus belle et me recule d'un pas, afin de me débarrasser de son bras.

« Jalouse ! Moi ? Je te remercie, j'ai tout ce qu'il me faut ! »

Je me retourne vers Chloé, la jeune femme que j'ai réussi à attirer dans mes filets quelques minutes plus tôt et je constate avec amertume qu'elle est parti se rasseoir avec ses amis. Je baisse les yeux, souris. Je ne suis pas du genre à ma laisser abattre, si elle n'est pas patiente tant pis pour elle. Je déteste les filles qui s'attendent à ce que tout tourne autour de leur petite personne. Je me retourne vers Wesley.

« Bref, sans commentaire, je te prie. Et pour ce qui est de place dans ton cœur, tu ne me feras pas croire, qu'avec madame aux yeux de merlan fris, il s'agit de cœur. »

Je désigne du doigt la jeune femme qui dévore Wesley de regard, sans m'en cacher le moins du monde. Je lui adresse même un petit signe de la main. Je décide de pousser le vice en donnant une fessé énergique à Wesley. Ne vous méprenez pas entre Wesley et moi, il n'y a jamais eu aucune ambiguïté mais ça m'amuse de me jouer de la situation. J'arrache une nouvelle fois le verre de Wesley de ses mains et le finit d'un coup.

« Allez viens, on va se trouver une petite place au bar, histoire de se lancer des fions autour d'un bon verre de scotch ! Je paye ma tournée, profites en !»

Je n'attends pas sa réponse, de toute manière je me doute qu'il souhaite que je lui rembourse le verre que je viens de lui finir. J'enroule mon bras autour du sien et le traîne jusqu'au bar. J'aperçois deux tabourets vides, je m'installe sur l'un d'eux et interpelle le serveur.

« Bobby mon chéri, tu nous mettras deux scotchs s'il te plaît, c'est pour moi, tu rajouteras à ma note, le verre précédent de Wesley aussi. »

Cela me fait plaisir de l'inviter, je ne roule pas sur l'or et je sais que lui non plus mais ce mois-ci, je peux largement me le permettre, vu les heures sup' que j'ai fait. Et puis je ne résiste jamais au fait de payer un verre à un homme, c'est vrai les pauvres sont tellement plus habitués à casquer pour séduire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (+) Paranoïak w/valentina   Dim 9 Nov - 11:55

Ça faisait déjà quelques temps que Wesley connaissait Valentina. Il savait qu'elle était attiré par les filles et non par les garçons. Mais cela ne l'empêchait de toujours la taquiner avec cela. Même si certaines personnes disaient ne pas apprécier Wesley avec son culot et sa détermination légendaire, d'autres l'appréciaient tout de même. Il faut bien avouer que Wesley ne se prenait que très rarement au sérieux. Bien évidemment, cela lui a joué des tours parfois. La vie est trop courte malheureusement. Pourquoi perdre du temps en essayant d'être sérieux ?! Se laisser aller. Faire ce que l'on a envie de faire. C'était ça qu'il adorait faire Wesley. À lui tout seul, Wesley était une bouffée d'oxygène. Pas de prises de tête. Jamais. Naturel, simple. Wesley ne jouait pas un jeu. Il faisait ce qu'il avait envie de faire quand bon lui semblait. Qu'importe que les gens puissent parler de lui ou quoi que ce soit d'autre. Il se moquait bien des moqueries. Ça ne l'atteignait pas le moins du monde. Un petit sourire de victoire sur le visage, Wesley était tout de même joyeux de voir Valentina ce soir. Parce que même s'il passait le plus clair de son temps à l'embêter sur le fait qu'elle aimait les femmes, au fond de lui, Wesley aimait bien la jeune femme. Mais malheureusement pour lui, il ne savait pas comment le montrer aux autres. Montrer ses sentiments c'était encore quelque chose de difficile pour lui. Il n'avait jamais eu l'habitude de faire une telle chose auparavant. Du coin de l’œil,Wesley ne pouvait s'empêcher de guetter la femme qu'il venait de satisfaire dans les toilettes il n'y a même pas cinq minutes. Certaines femmes comprenaient qu'elles n'étaient là que pour une nuit seulement. Mais d'autres – comme cette dernière – s'accrochaient à l'espoir qu'elles pourraient avoir une vraie relation avec Wesley. Or, ce n'était pas ce qu'il voulait. Enfin pas pour l'instant du moins. Pas donné assez ?! Wesley était l'un des meilleurs amants de cette ville. Enfin selon lui par ailleurs. « Hum.. Y'a un moyen de savoir si j'en donne assez aux femmes tu sais. Il suffit de tester ma jolie. Mais t'inquiète pas, elle finira bien par comprendre que je ne suis pas un mec pour elle de toute façon. » Voilà, depuis la nuit des temps Wesley résonnait de cette façon. Il n'était pas assez bien pour les filles. C'est vrai non ?! Qui voudrait d'un mec qui sortait de taule ? Qui voudrait d'un mec sans avenir ? Nan Wesley n'était pas un mec pour toutes ces femmes. Pourtant, se caser avec l'une d'elle, l'aimer et être aimé en retour ça le faisait rêver tout de même. Voir un couple qui s'embrassait dans la rue, le rendait jaloux. Mais malgré tout cela, Wesley ne pouvait s'empêcher de taquiner les autres et Valentina n'était pas une exception. Passant son bras autour de ses épaules, il continuait de sourire encore et toujours. Ça exaspérait la plupart des gens ce sourire. « Ah parce que tu veux me donner des leçons ?! C'est vrai qu'en matière des femmes tu en connais un rayon ma jolie. » Non ce n'était pas méchant. C'était une réplique tout simple de Wesley. Sa façon à lui de se montrer gentil. Oui une drôle de façon certes mais sa façon à lui. « Oh ne t'inquiète pas pour elle ! Elle s'en remettra comme toutes les autres. Et qui te dit que je ne suis pas sincère avec toi ? Que je veux être tout simplement ton ami ?!! » Sans qu'il s'y attende le moins du monde, Valentina venait de mettre une tape sur les fesses du jeune homme. Étonné, surpris mais surtout – d'une certaine manière – ravi, il se contentait de lui sourire le plus sincèrement du monde et s'en vint à la suivre au bar. L'une de ses places favorites dans ce genre d'endroit. Le bar pour se soûler sans que quiconque puisse l'en empêcher. Wesley était loin de rouler sur l'or. Tous les mois, il luttait corps et âmes pour ne pas arriver dans la zone rouge sur son compte en banque et tous les mois, il recevait un appel téléphonique de son banquier lui indiquant qu'une fois encore il avait échoué dans sa mission. Son travail au garage de son ami ne lui rapportait pas grand chose et en ce qui concernait ses combats de boxe, la somme qu'il remportait variait d'une fois sur l'autre. S'asseyant près de la jeune femme, il la laissait donc lui offrir un verre. Une réelle attention qui touchait vraiment beaucoup le jeune homme. « Merci ! » C'était rare que Wesley dise merci. Rare mais pas impossible. Ce n'est qu'un jeu entre Wesley et Valentina. Un simple jeu. Mais pourtant, Wesley aimait bien la jeune femme. Trop fier pour l'admettre c'est tout.Ah la fierté masculine ! Tout un problème !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (+) Paranoïak w/valentina   

Revenir en haut Aller en bas
 

(+) Paranoïak w/valentina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (+) Paranoïak w/valentina
» Paranoïa dans les bois... Jusqu'à ce que le loup nous voit !
» Paranoïa XP
» VALENTINA ◄ L'odeur de la mort imprègne ton âme
» Le mot que l'on entend beaucoup.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps abandonnés-