NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 L'appel de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre → Brioche's Pétrisseur in CB
Côté coeur : Célibataire
Job : Kinésithérapeute
Age : 28 Ans
Célébrité : Tom Wlaschiha
Age : 20

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Bonnes fêtes de fin d'année! #christmas #new year
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'appel de la vérité   Mar 21 Oct - 20:37





L'appel de la vérité


Vous n'imaginez pas à quel point Jørgen est prêt à sacrifier ses nuits et son temps libre pour protéger la seule famille qui lui reste c'est à dire son petit frère et sa petite sœur. Prêt à mettre en péril sa réputation en abordant une jeune étudiante car d'après quelques recherches elle connaîtrait ce qu'à fait sa sœur en arrivant à Town Square.

Cela faisait depuis plus d'un an que le danois était à la recherche d'une solution pour savoir ce qu'avait fait sa sœur lors de son installation à Town Square. Les questions directes entre Todd ne fonctionnait visiblement pas. Il était donc partit à la recherche de quelqu'un qui aurait pu la connaitre à l'époque. Mais comment faire quand une étudiante stoppe ses études et part régulièrement de la ville pour une destination inconnue sans prévenir personne?

S'improvisant enquêteur une fois rentré chez lui après le boulot le blond en avait conclu qu'il devait déjà étudier ce qu'avait fait sa sœur à son arrivée à Town Square. Il avait ainsi découvert qu'à l'origine elle était très impliquée dans la vie étudiante et le partage d'expériences. Ce qui l'avait poussé du jour au lendemain à quitter ses études devait vraiment lui tenir à cœur. Mais dans ce cas là pourquoi elle ne lui en avait pas parlé?

A force d'heures de recherches, Jørgen était tombé sur une journée de présentation de  diverses filières d'études aux lycéens de Town Square par des étudiants eux-mêmes nommées Venir pour découvrir son avenir. Un nom pas si racoleur que ça mais soit. Après avoir demandé discrètement dans une question à sa sœur si elle avait déjà participé à ce genre de réunion et que celle-ci avait répondu par la positive, le danois s'était mis en tête de retrouver les personnes présents lors de cette journée.

De fil en aiguille il avait rencontré par le biais du net et du site de l'université une jeune femme suivant des études de droit et qui était dans la bonne tranche d'âge à l'époque de la journée de la découverte des études. Depuis ce jour il s'était écoulé trois mois. En effet le kiné n'avait jamais osé franchir le cap de rendre ses recherches réalités.

La peur d'embêter une pauvre étudiante n'ayant jamais entendue parler de la Todd. Une peur encore plus grande de découvrir la vérité sur sa sœur et que celle-ci soit des plus fâcheuses. Le genre d'informations qui en fin de compte on aurait préféré ne pas entendre.

Mais la semaine précédente il avait reçu un SMS lui annonçant qu'elle ne serait pas à Town Square durant les prochains jours. Sans vraiment en préciser plus. Cela avait été le déclic. Il ne pouvait plus faire abstraction.

Sur sa pause du midi il s'était donc rendu à l'université et s'était renseigné de l'emploi du temps des étudiants en droit. Pour cela il avait tout de même du prétexter qu'il était à la recherche de sa fille et que celle-ci avait la mauvaise habitude de ne jamais lui dire où elle était. Une excuse des plus pourries mais c'était la vérité sur sa petite sœur qui était en jeu.

La personne de l'administration l'avait regardé de travers mais qu'importe. Il savait à présent que d'ici cinq minutes Alysson Harrington allait sortir de son cours de Droit Pénal.
A la sortie de l’amphithéâtre il commença alors à demander à des étudiants s'ils avaient vu une Alysson. Énormément de réponses par la négative. D'autres l'ignorait, d'autres encore ce demandait ce qu'un trentenaire pouvait bien vouloir à une jeune étudiante. Finalement une personne lui avait indiqué du doigt la jeune femme qu'il recherchait. « Aly? C'est la fille là-bas... »
« Merci beaucoup. »

Sans attendre une minute de plus le kiné se dirigea dans la direction de l'Harrington. Une charmante jeune femme. * Espérons qu'elle puisse m'aider et que je ne vais pas l'embêter pour rien. *

Une fois face à elle il ne sut pas tout de suite quoi dire. Mais une fois qu'il eu délié sa bouche il pu s'exprimer sans grand problème.
« Bonjour Mlle. Désolé de vous déranger. Est-ce que je pourrais vous parler un peu s'il vous plait? J'aurai quelques questions à vous poser... A propos de ma sœur. »

Elle ne semblait pas particulièrement convaincue mais c'est en fin de compte une réaction des plus normales et des plus prudentes. Jørgen restait un inconnu face à l'étudiante.


Dernière édition par Jørgen N. Todd le Mer 31 Déc - 15:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire.
Job : Etudiante en droit, serveuse dans un restaurant.
Age : 21 ans.
Célébrité : Victoria Justice
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: all i want for christmas is you !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Mer 22 Oct - 21:44



 

 
The other part of me.


    Une journée de plus sur les bancs de la Fac. J'ai hâte de faire quelque chose de toutes ces connaissances qui nous sont demandées d'apprendre encore et encore. Parfois, je perds le sens du concret à bachoter constamment entre mes services au restaurant. L'arrivée de mon plus jeune frère me sort de la monotonie, mais me rappelle mes autres soucis. Aujourd'hui est un jour assez mitigé. Les cours sont intéressants, mais j'ai envie d'action. Mes contacts chez les flics ne me répondent pas. Alors je n'avance pas. Et j'ai peur qu'en stagnant trop longtemps Mathéo ne reperde espoir. Car au fond, n'est-ce pas ce que je représente ? Une jeune soeur reprenant la quête qu'il a souhaité mener il y a des années de ça. Une petite effrontée qui pense qu'en ayant des connaissances elle pourra mieux s'en sortir et obtenir justice à coup sûr. Il y a des jours comme ça, où je perds espoir et où je me dis que cela va seulement précipiter l'éclatement de la famille Harrington. Notre famille est si importante pour moi qu'il m'arrive de me sentir écrasée par les remords. Comme si mes recherches trahissaient mes frères et soeurs aînés. J'ai eu beau tenter d'en parler plus jeune, jamais ils n'ont souhaité m'écouter car Aiden était tabou. Alors j'ai fais ce que n'importe quel enfant ferait. J'ai cherché de mon côté, j'ai grandis et c'est à présent une part de moi que je dois leur cacher. Cette par abîmée, impossible à réparer, en quête de justice pour espérer un jour être en paix. Cette part que seul Mathéo semble pouvoir comprendre.

 Un coude me pousse les côtes et je grimace avant de me tourner vers mon camarade de promotion qui me regarde l'air sévère. « Aly', tu viens de louper tout un paragraphe ! » Chuchote-t-il en me montrant ses notes. Je grimace et lui souris pour le remercier avant de me mettre à rattraper mon retard. Jamais il ne m'arrivait de rêver en pénal habituellement. C'était ma partie préférée. Celle que je souhaitais le plus utiliser. Celle qu'il me fallait maitriser mieux que toutes les autres. Car c'est ce qui me servirait pour arrêter l'assassin de mon frère et toutes les personnes liées à cette affaire. A présent, j'étais certaine que l'histoire avait été couverte. Et j'étais dans un tel état d'esprit que je comptais faire payer quiconque avait été au courant. La folie vengeresse qui sommeillait en moi m'effrayait parfois. Jamais je ne m'étais pensée capable de telles émotions, mais avec le temps, je l'accepte de mieux en mieux. Ce qui est peut-être plus effrayant encore.

    Une fois de nouveau concentrée, le temps passe a une allure effrayante, je note le maximum histoire d'avoir le plus d'information possible. Mes collègues me prennent souvent pour quelqu'un d'encore plus consciencieux que ce que je ne suis. Car certains sujets m'intéressent seulement bien plus près que cela peut être le cas pour eux. A leurs yeux ce ne sont que des cas hypothétiques. A mes yeux, c'est mon frère, son regard protecteur, ses conseils me manquant pendant toute mon adolescence, l'impression que l'on m'a volé mon père et qu'il me manquera toujours quelque chose. Le cours se termine et je range mes affaires tranquillement en consultant mon portable. Je commence à travailler que dans trois heures, j'ai le temps de travailler un peu en attendant. Tant mieux, comme ça je pourrais m'écrouler dans mon lit après une bonne douche en terminant. Une fois dans le couloir un homme n'étudiant probablement pas ici vient m'aborder. « Bonjour Mlle. Désolé de vous déranger. Est-ce que je pourrais vous parler un peu s'il vous plait? J'aurai quelques questions à vous poser... A propos de ma sœur. » Intriguée mais méfiante, je ne peux m'empêcher de hausser un sourcil.

Rapidement, je le détaille. Grand, blond, plutôt musclé, ses mains paraissent celles de quelqu'un de manuel. Puis je regarde plus précisément son visage. Il me fait penser à quelqu'un sans que je puisse mettre un nom ou un visage dessus. C'est vraiment étrange. Puis le fait qu'il me parle d'une sœur me fait penser à une jeune femme que j'ai rencontrée il y a quelques années pour la première fois. Une autre version de moi, avec les mêmes désirs mais plus de désespoir encore. « Bonjour. A propos de votre sœur, vous dites. Vous êtes sûr que je la connais ? Si vous pouviez me donner son prénom je pourrais peut-être vous éclairer un peu plus. » Polie, mais distante, je le laisse s'expliquer un peu plus avant d'avouer que je suspecte un lien entre lui et une personne que je connais. Ne jamais vendre ses alliés. Spécialement ceux qui vous ressemblent le plus. Ceux qui sont comme une version de vous dans une autre vie mais avec les mêmes buts au fond.




«  »

_________________
All for One.
○ Certains vous penseront stupide de croire, en des utopies, en vos liens familiaux hors du commun. Ce sont eux les idiots, ceux qui n'espèrent plus, ce qui abandonne l'idée de rêver, d'y croire de vouloir des choses formidables. Ils sont à plaindre, car ne pas vouloir le bonheur est bien triste.
   
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Brioche's Pétrisseur in CB
Côté coeur : Célibataire
Job : Kinésithérapeute
Age : 28 Ans
Célébrité : Tom Wlaschiha
Age : 20

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Bonnes fêtes de fin d'année! #christmas #new year
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Lun 27 Oct - 17:15





L'appel de la vérité


Un an que Jørgen attendait pour utiliser l'aboutissement de ses recherches. Et en un SMS, une journée tout s'était accéléré. Il pouvait à présent mettre un visage plus actuel sur le nom d'Alysson Harrington. Mais alors qu'il sentait qu'il touchait du doigt ce qu'il souhaitait le plus au monde, le danois s'obligea à prendre son temps. Le temps de dire et faire les choses proprement.

Face à l'étudiante, le danois se sentit tout d'abord fixé et observé. C'était comme si la demoiselle cherchait quelque chose. Il en profita donc pour l'observer elle aussi. Il était tombé il y a plusieurs mois de cela sur une photo d'Alysson lorsqu'elle était encore lycéenne. Elle avait toujours ce même regard. Elle n'avait pas tellement changé, on pouvait seulement déceler plus de maturité et d'assurance dans son comportement.

L''étape de l'inspection terminée elle n'eut pas l'air cependant de le rejeter. Elle lui adressa même la parole. Sans le vouloir la jeune femme mettait en confiance Jørgen. Il était plus à l'aise, plus détendu.
« Bonjour. A propos de votre sœur, vous dites. Vous êtes sûr que je la connais ? Si vous pouviez me donner son prénom je pourrais peut-être vous éclairer un peu plus. »

Voilà le problème. C'est que sans vraiment savoir pourquoi, le prénom de sa petite sœur ne pouvait pas franchir ses lèvres. Il ne voulait pas la dévoiler, juste la protéger. Un comportement ridicule si comme d'après ses recherches les deux femmes s'étaient connues par le passé. Le blond ressentait ce besoin de vérifier qu'elle la connaissait et pour lui ce n'était pas en annonçant son prénom qu'il aurait une preuve tangible de la part de l'étudiante. Il chercha donc un nom, un lieu qui pourrait lui faire tilt.
« Venir pour découvrir son Avenir. Ça vous dit quelque chose? »

Jørgen se sentait mal de tenir un tel discours. Il ne pouvait tout simplement pas lui dire qu'il cherchait à avoir des informations sur Roxane Todd. Une ancienne étudiante en droit à Town Square d'origine danoise. Non c'était au-dessus de ses forces. C'est comme si en révélant son nom il transmettait également toute l'histoire de leur famille. Les crimes de son frère...
Mais s'il souhaitait lui poser des questions il faudrait bien qu'il aborde deux trois choses de l'ordre du privé. Il chercha donc un moyen de l'attirer ailleurs qu'à la sortie d'un amphithéâtre de l'université.

« Je peux vous offrir un café? Une boisson chaude? Quelque chose à grignoter? »
Puis tout en se dirigeant vers l'extérieur il voulut instinctivement vérifier que c'était Alysson. La vraie, la Harrington.
« Vous vous nommez bien Alysson Harrington c'est ça? Depuis quand suivez-vous le cursus de droit de Town Square? »

Toutes ses informations il les savait déjà mais il voulait prendre ses précautions, son temps. Il ne devait pas sembler très commode et personne ne pourrait lui faire confiance avec un tel comportement mais il avait besoin de poser des questions à Alysson et il devait d'abord savoir si lui il pouvait lui faire confiance.
« Je m'appelle Jørgen. Je suis kiné à Town Square. »

Le danois espérait ainsi rééquilibrer les connaissances. Ils connaissaient ainsi tous les deux leurs prénoms et leur activité principale à Town Square.  Il sentit cependant que l'étudiante en face d'elle avait besoin de savoir le prénom de sa sœur. Jø' comprenait enfin ce qui le terrifiait. En annonçant l'identité de sa sœur il pourrait apprendre des choses sur elle mais il pourrait aussi se recevoir un refus direct de la jeune femme a vouloir lui parler d'elle. Il prit donc une inspiration et annonça enfin le prénom qu'attendait Alysson.
« Elle... elle s'appelle Roxane. Roxane Todd. C'est ma petite sœur. »

Il ne lui restait plus qu'à attendre le verdict.

_________________
« Jojo, l'homme qui a résolu le mystère de la négativité ! » - Alysson P. Harrington
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!


Dernière édition par Jørgen N. Todd le Mer 31 Déc - 15:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire.
Job : Etudiante en droit, serveuse dans un restaurant.
Age : 21 ans.
Célébrité : Victoria Justice
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: all i want for christmas is you !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Mar 28 Oct - 19:15



 

 
The other part of me.


    Ma tentative afin de l’amener à me dévoiler directement les choses est vaine. Un sourire mental s’empare brièvement de moi. S’il porte bien Todd comme nom de famille, je pourrais dire qu’il ressemble à sa sœur. Elle était si secrète, tout en révélant des pans de sa vie seulement à moi car elle connaissait mon histoire. Parfois, depuis que je m’enfonce plus encore dans ma quête de justice, je me dis que je suis en train de glisser dans sa peau, pour le côté mystérieux du moins. Je croise les bras en attendant une réponse alors qu’il semble se creuser les méninges. S’il veut faire le gars têtu, il n’est manifestement pas tombé sur la bonne personne. Étant plutôt du genre tête de mule, je ne me rends jamais sans un bon combat. Finalement, le grand blond décide de me répondre par une énigme. Cela me crispe d’autant plus que mon pressentiment était le bon. Il est bien un Todd, il est bien le frère de Roxane. Je songe alors plus profondément à la jeune femme, à cette fougue vengeresse qui l’anime et au fait que s’éloigner de son frère lui a longtemps posé problème. Je comprends pourquoi. A l’image de Jayleen pour moi, l’homme se tenant en face de moi l’air inquiet, est la stabilité même. Responsable sûrement, et certainement digne de confiance tout comme ma sœur. Ils seraient presque bons à marier tous les deux.
Comme je ne suis pas aussi exemplaire que mon aînée, et qu’il ne cesse de me poser des questions sans répondre, je le regarde ne prenant pas la peine d’ouvrir la bouche. Bien sûr que cela me dit quelque chose. Si tel n’avait pas été le cas, ce n’est pas moi qu’il serait venu voir. Cela ne le stoppa pas, bien sûr que non. Il continua avec ses questions, mêmes si elles étaient moins intrusives cela ne me donnait qu’une envie : lui répondre de façon fracassante et m’en aller. Néanmoins, chérissant ma famille, je ne pouvais décemment pas le planter au milieu de la route. Même si il aggrava son cas en vérifiant mon identité. Fortement agacée, je m’arrêtais au milieu d’un couloir, à bout. Cependant, il rééquilibra la balance en se présentant, et son nom de famille fut la confirmation ultime. Kiné en ville, ça Roxane ne me l’avait pas dit. « Je suis bien Alysson. Et ça fait un peu plus d’un an que je suis en ville à présent. Vous savez, je ne vous aurais jamais dit kiné. Mais plutôt flic, parce que vous posez vraiment beaucoup de questions et ne semblez pas enclin à répondre. » je lui lance ça tout à trac avant de me remettre à marcher. Ce n’est que la stricte vérité, si je ne m’étais pas doutée qu’il était le frère d’une personne que je connaissais, je l’aurais purement et simplement remballé. Il avait de la chance d’être le frère de Roxane, car son histoire faisait écho en moi. Alors forcément, sa fratrie me faisait rappeler la mienne. Et je ne pouvais pas laisser tomber les miens. Donc je ferais des efforts, mais Roxane me revaudra ça un de ces jours ! Finalement, il me lâche le prénom de sa petite sœur et je hoche la tête en continuant de marcher vers le café le plus proche – juste en face de la faculté.

J’entre à l’intérieur sans vérifier que ça lui va, après tout c’est lui qui est venu me chercher et il me doit bien ça. Me laisser dans un endroit où je suis à l’aise pour répondre aux questions d’un inconnu. Une fois assise, j’ôte mon manteau et lève la main vers mon serveur préféré avant de me retourner vers mon interlocuteur. « J’ai bien rencontré Roxane lors de Venir pour découvrir son Avenir. Vous disiez avoir des questions, je ne suis pas certaine d’être la mieux placée pour y répondre, ce n’est pas comme si on c’était fréquentées pendant des années. Elle n’a pas de problèmes, n’est-ce pas ? » je finis par lui demander inquiète. Même si nous ne nous sommes pas croisées souvent cette dernière année cela m’embêterait. Pas seulement car c’est un risque qui peut m’arriver également, les problèmes. Mais parce que malgré tout, je me suis attachée à elle, même si nous ne nous sommes pas vues de façon très très intense.




«  »

_________________
All for One.
○ Certains vous penseront stupide de croire, en des utopies, en vos liens familiaux hors du commun. Ce sont eux les idiots, ceux qui n'espèrent plus, ce qui abandonne l'idée de rêver, d'y croire de vouloir des choses formidables. Ils sont à plaindre, car ne pas vouloir le bonheur est bien triste.
   
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Brioche's Pétrisseur in CB
Côté coeur : Célibataire
Job : Kinésithérapeute
Age : 28 Ans
Célébrité : Tom Wlaschiha
Age : 20

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Bonnes fêtes de fin d'année! #christmas #new year
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Sam 1 Nov - 16:03





L'appel de la vérité


Elle se tenait en face d'elle. La personne, l'unique qui allait pouvoir lui dire la vérité. Il était impatient et apeuré à la fois. En espérant que l'étudiante puisse lui donner les informations qu'il recherche.

D'après les réactions de la jeune femme en face de lui, il ne s'était pas vraiment trompé. Elles s'étaient connues, Jø en était sûr et certain. Mais qu'est-ce qui lui avait fait croire que Roxane et Alysson s'étaient côtoyées par le passé? Après tout ce n'était qu'une rencontre lors d'une journée de présentation des filières d'études. Et puis quelque chose était étrange. C'était comme si elle semblait comprendre l'envergure que prendrait cette discussion. Non! Elle ne pouvait pas savoir. Elle ne devait pas savoir. Cette histoire avait déjà rendu complice bien trop de personnes. Aucune autre âme ne devait y être mêlée. Et pourtant tout cela semblait si évident. La jeune Harrington allait lui donner des réponses, des vraies.

« Je suis bien Alysson. Et ça fait un peu plus d’un an que je suis en ville à présent. Vous savez, je ne vous aurais jamais dit kiné. Mais plutôt flic, parce que vous posez vraiment beaucoup de questions et ne semblez pas enclin à répondre. » Les questions qu'il venait de poser étaient pour s'assurer qu'il pourrait lui faire confiance. Comment ne pas voir la vérité en face face à une telle réponse. Cette étudiante était une merveille de caractère. Elle avait la parole si franche et Jørgen savait qu'une personne dotée de franchise ne mentirait que pour cacher ce qui l'arrange et encore ce n'était même pas sûre. Cette jeune femme ne lui raconterait peut être pas tout mais au moins elle ne lui fournirait pas d'informations erronées. Et puis cette Alysson possédait également un certain sens de l'humour fort appréciable. Elle pouvait cracher sur son comportement autant qu'elle le souhaitait, cela ne l'affecterait pas.

« On dirait que vous n'appréciez pas vraiment la police. » En prononçant cette phrase, la jeune femme ne le saurait pas mais Jørgen y trouvait tellement de sens, de véracité. Si elle savait à quel point le danois pouvait les détester. Toujours à fouiner, accuser et faire ressortir la douleur. Le blond les haïssait depuis le jour où ils avaient débarqué chez lui pour leur annoncer le meurtre de ses parents. Et depuis qu'avaient-ils fait? Rien. La seule chose que risquait la famille Todd était de perdre un de leurs membres entre les mains des flics. Et ça Jø' ne le voulait pas. C'était également pour cette raison qu'il avait retrouvé cette Harrington.

Au fond de lui il voulait s'assurer que Roxane n'avait pas trempé dans des affaires trop louches qui lui entraînerait la perte de sa petite sœur. Le grand frère n'était pas prêt à laisser aux mains de la police les deux dernières personnes de sa famille. Les deux personnes à qu'il tenait au point d'y laisser sa vie. C'est donc aveuglement que le kiné se laissa guider par l'étudiante en droit dans ce café. Il se situait juste en face de l'université. Un endroit prisé des étudiants sans doute et il tenait en effet ses promesses.

Il y avait une forme d'effervescence en ce lieu. La vie continuait son cours, bien trop rapidement pour qu'une quelconque personne essaie de la stopper. L'Harrington s'installa à une table et leva la main pour prendre commande. Jørgen ôta son manteau et s’assit en face de son interlocutrice. « J’ai bien rencontré Roxane lors de Venir pour découvrir son Avenir. Vous disiez avoir des questions, je ne suis pas certaine d’être la mieux placée pour y répondre, ce n’est pas comme si on c’était fréquentées pendant des années. Elle n’a pas de problèmes, n’est-ce pas ? » Bingo! Ses maigres informations étaient justes. Mais elle lui annonça également ce qu'il craignait. Elles ne devaient pas tellement se connaître. Mais un point attisa sa curiosité.

Alysson semblait pourtant bel et bien connaître Roxane. Pourquoi une étudiante et une lycéenne auraient gardé contact? Il devait forcément y avoir une explication à cela. D'autant plus que la jeune femme exprima son inquiétude à ce que quelque chose soit arrivé à sa petite sœur. Elle savait des choses et il avait besoin qu'elle les lui partage. « Vous la connaissez tout de même... Pourquoi une adolescente et une étudiante en droit auraient gardé contact après une simple journée de présentation? Il ne me semble pas que ce soit si banal que ça non? »

Elle pouvait la traiter à nouveau de flic ou de n'importe quel autre nom, Jørgen s'en fichait. Le plus important en cet instant précis était de savoir ce qu'avait fait sa sœur pendant tout ce temps. Mais il n'était pas bête au point de laisser filer sa seule source d'informations. Il devait se comporter de manière plus... civilisée.  « Je suis désolé Mlle Harrington. Je ne veux pas vous forcer la main ou quoi que ce soit mais j'ai besoin de savoir. C'est très important, capital même. C'est ma petite sœur et je dois être au courant pour la protéger. »

Pour la méthode plus humaine il faudrait repasser une autre fois. Jø fixait cependant son regard dans celui de la brune. Il avait besoin de son aide même si pour cela il devait passer des journées entières dans ce café à acheter des doses de caféines sur doses de caféines.


_________________
« Jojo, l'homme qui a résolu le mystère de la négativité ! » - Alysson P. Harrington
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!


Dernière édition par Jørgen N. Todd le Mer 31 Déc - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire.
Job : Etudiante en droit, serveuse dans un restaurant.
Age : 21 ans.
Célébrité : Victoria Justice
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: all i want for christmas is you !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Sam 1 Nov - 20:53



 

 
The other part of me.


     Face à Jørgen, je fais le maximum pour ne pas perdre la face. Sachant à présent de quoi il en retourne, je comprends bien mieux sa réserve. Pour autant, je décide de la jouer à ma façon. Hors de question de révéler tout ce que je sais sans savoir quelles sont ses motivations. Son attitude responsable et son côté déterminé n’est pas sans me rappeler Jayleen, et je me dis qu’ils s’entendraient probablement bien. Tous deux forcés de jouer le rôle de parents bien trop tôt, et bien trop brutalement. Sans doute parce qu’il est une telle réminiscence de mon aînée, je ne peux me résoudre à lui mentir en pleine face non plus. Lorsque je ne pourrais plus aller plus loin que là où me dicte ma conscience, je lui avouerais que j’en sais plus mais que je ne lui révèlerai rien. Il a le droit de savoir que sa sœur fait des secrets. Mais pas de savoir lesquels. Je trouve cela cruel, mais c’est faire au mieux dans le fond.
Sa réponse quant à mon amour pour la police me fait sourire, et je ne m’en cache pas. Depuis les révélations de Mathéo et la probable implication de flics dans la couverture du meurtre de mon frère, je les aime beaucoup moins. Constamment, je les harcèle afin d’avoir des réponses. Mais ces langues de bois ne souhaitent pas se délier, malgré mon obstination sans faille. Je ne réponds pas, préférant laisser le silence attester de mon désamour pour le corps policier en général. Bien que mes sentiments à leur égard étaient totalement différents lorsque j’étais plus jeune. A l’époque où Aiden portait leur uniforme, ils étaient la loi, protégeaient le peuple et étaient pour moi ceux qui nous permettaient de vivre heureux. Depuis le jour où ils sont venus annoncer son décès, je ne les vois plus de la même façon. Défectibles, faillibles, faibles. Voilà l’image qu’ils me renvoyaient à neuf ans, et cela n’a fait que de s’empirer au fil de mon enquête.

Entendant enfin mon appel, le serveur arrive et je commande un thé vert à la menthe et laisse ensuite mon interlocuteur commander pendant que j’envoie un message à mon colocataire pour le prévenir que j’ai un empêchement, et que m’attendre ne servirait à rien comme j’ignore la durée de mon entrevue avec le kiné. L’inquisition de monsieur Todd reprend alors que le serveur revient rapidement et me pose mon thé avec un sourire insistant. J’arque un sourcil, et secoue la tête puis me reconcentre sur mon interlocuteur. Avoir l’audace de tenter un flirt alors qu’il fait attendre ses clients, quel manque de décence. Jamais je n’aurais une telle attitude au restaurant. Mais là n’est pas la question pour le moment. Je penche la tête et me demande quoi répondre à Jørgen. Révéler une part de mon passer ? Lui avouer ce qui nous rassemble ? Ce serait trop d’informations sur Roxane, et j’ignore ce qu’il sait sur elle ou ses motivations. Il coupe mes questionnements internes en continuant de parler, et l’image de ma sœur me revient en tête. Bon sang, il ne pouvait pas juste être un inconnu lambda, et pas une représentation masculine de Jayleen ? Cela aurait été beaucoup, beaucoup, plus aisé de le laisser sans réponses. « Deux personnes qui se ressemblent ont énormément de raisons de rester en contact. De plus, j’étais très intéressée par l’université de la ville, alors cela me semble logique que nous ayons gardé un lien. » mes réponses sont vagues au possible, et c’est totalement voulu. La fin de son speech m’a vraiment intriguée et je me demande jusqu’où Roxane est allé. Son extrémisme est bien plus puissant que le mien, et elle a toujours été prête à des choses beaucoup moins légales que moi et ce, même en première intention. « La protéger de quoi Jørgen ? D’elle-même, ou de ce qu’elle pourrait faire ? Ou de l’influence de votre frère ? » comme promis, je joue carte sur table et lui avoue en savoir pas mal sur sa famille. Roxane pourrait faire le même discours auprès des miens. Elle sait pour ma famille nombreuse, elle sait pour le meurtre d’Aiden, elle sait pour la détermination de Jayleen à nous faire entériner cette histoire. Et elle sait que j’userais de tous les subterfuges possibles afin de découvrir la vérité. Puis, si la justice ne fait pas correctement son travail, je songerais sans doute à des méthodes moins orthodoxes.
Laissant le frère de la jeune femme qui me ressemble le plus dans ma détermination à obtenir justice, avaler ce que je viens de lui dire, je sirote mon thé tranquillement, en totale maitrise de la situation. Sans doute qu’il ne s’attendait pas à un versant différent de Roxane, mais hélas, une part de moi est la réflexion d’une part de sa sœur et il ne tardera pas à le découvrir.



«  »

_________________
All for One.
○ Certains vous penseront stupide de croire, en des utopies, en vos liens familiaux hors du commun. Ce sont eux les idiots, ceux qui n'espèrent plus, ce qui abandonne l'idée de rêver, d'y croire de vouloir des choses formidables. Ils sont à plaindre, car ne pas vouloir le bonheur est bien triste.
   
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Brioche's Pétrisseur in CB
Côté coeur : Célibataire
Job : Kinésithérapeute
Age : 28 Ans
Célébrité : Tom Wlaschiha
Age : 20

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Bonnes fêtes de fin d'année! #christmas #new year
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Sam 8 Nov - 17:24





L'appel de la vérité


Ce café n'était peut être pas le meilleure endroit pour aborder certains secrets mais Jørgen sentait qu'il se rapprochait de plus en plus de son but. Il avait éperdument besoin de cette jeune femme.

Le danois n'avait toujours pas de réponse de son interlocutrice. Heureusement le serveur arriva pour lui déposer la tasse de café qu'il avait commandé quelques minutes plus tôt. Celui-ci par son comportement déplacé réussit à détendre un petit peu Jørgen. Ses méthodes de flirt n'étaient pas vraiment au point d'autant plus qu'Alysson n'y semblait pas très réceptive. Lorsque la brune envoya balader le serveur avec ce qui s'apparentait à un gros vent, un sourire chercha à fendre le visage du kiné.

Cependant, le futur trentenaire se retint. La situation pouvait être la plus amusante du monde, il avait besoin de réponses. Le passé de sa petite sœur à Town Square était ce qui l'importait le plus. La jeune femme lui répondit enfin le déconcertant quelques peu. « Deux personnes qui se ressemblent ont énormément de raisons de rester en contact. De plus, j’étais très intéressée par l’université de la ville, alors cela me semble logique que nous ayons gardé un lien. »

Les deux jeunes gens étaient définitivement comparables. Jouait-elle avec lui par vengeance de ses questions précédentes ou cherchait-elle à le tester? Sa réponse pouvait être interprétée de tant de manières différentes. D'autant plus que Jørgen avait à sa disposition tout un tas d'informations lui permettant de nommer ces fameuses raisons.
C'est à partir de ce moment que le Todd réalisa ce qui vivait au fond de sa sœur. « Une soif de vengeance... » murmura t-il pour lui même. Mais à qui pouvait-elle en vouloir au point d'abandonner ses études. Lui? Pour ne pas avoir réagit comme elle le souhaitait. Son frère? Pour les avoir abandonné il y a déjà longtemps. Ou plus simplement les responsables... Ceux qui avaient détruit son enfance, sa vie, sa famille.

Son cerveau fonctionnait tellement que de la fumée aurait pu s'échapper de ses oreilles. Son regard était perdu dans son café noir lorsqu'Alysson rajouta un peu plus de mystère. « La protéger de quoi Jørgen ? D’elle-même, ou de ce qu’elle pourrait faire ? Ou de l’influence de votre frère ? » A quoi jouait cette étudiante en déballant bien plus de choses que Jørgen ne voulait entendre de la bouche d'une inconnue.

Il n'y avait aucune pointe de méchanceté dans ses paroles mais l'esprit du danois sentait ses nerfs lâchés petit à petit. « Ne vous aventurez pas par là. » dit-il avec menace sans éprouver de la colère pour autant. Il avait l'impression de devenir fou. Toute son histoire tournait dans sa tête et la simple idée que sa petite sœur se soit confiée à quelqu'un l'agaçait. Ne pouvait-elle pas lui en parler à lui. Son grand frère. Celui qui ne l'avait pas abandonné du jour au lendemain. Celui qui l'avait aidé à faire quelque chose de sa vie. Sans préciser que Roxane avait en fin de compte préféré quitter les rails qu'il lui avait indiqué.

« Que vous a t-elle dit? Car j'ai l'impression que vous en savez bien plus que vous ne le devriez. » Comment Roxane avait pu se confier à une lycéenne? Pourquoi lui en avait-elle parlé? « Pourquoi elle vous a raconté tout ça? Que savez-vous à propos de mon frère? » La protéger de l'influence de son frère... Cela sous-entendait donc qu'il pouvait lui faire du mal ou l'attirer vers des terrains glissants. Ce n'était pas nouveau pour Jørgen ou tout du moins depuis le jour où il l'avait vu abattre un policier.

Cependant si Roxane lui avait parlé de son frère jumeau et ce lorsque la Harrington était lycéenne il était évident qu'à l'époque son petit frère était déjà dangereux. Elle avait eu des contacts avec lui. Une personne ne peut pas dire que son frère risque de l'influencer si les deux personnes se sont perdues de vue. Quand est-ce qu'elle allait dire à son grand frère qu'elle savait comment le joindre. Voir même qu'elle savait ce qu'il devenait bien avant le jour où ils s'étaient disputés à propos du braquage?

Que devait-il penser de tout cela? Cette jeune étudiante savait définitivement plus de choses que Jørgen à propos de Roxane. Il aurait pu l'assaillir de questions mais il préférait d'abord entendre ce que la jeune femme avait à lui dire.

_________________
« Jojo, l'homme qui a résolu le mystère de la négativité ! » - Alysson P. Harrington
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!


Dernière édition par Jørgen N. Todd le Mer 31 Déc - 15:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire.
Job : Etudiante en droit, serveuse dans un restaurant.
Age : 21 ans.
Célébrité : Victoria Justice
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: all i want for christmas is you !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Mar 11 Nov - 20:23



 

 
The other part of me.


    Ce Jørgen commence vraiment à m’intriguer. Dérangé dès lors que je commence à étaler ce que je sais alors que c’est ce qu’il veut. Des réponses. Je me demande ce qu’il espérait en venant me trouver. Une totale inconnue ayant connu sa sœur. Ne se doutait-il pas que je serais du côté de Roxane ? Même si j’étais fille unique, je me serais rangée du côté de mon amie en n’en faisant qu’à ma tête face à son frère. La situation étant ce qu’elle est, je lui ressemble plus que je ne le souhaiterais parfois, alors je comprends pourquoi elle ne souhaite pas forcément tout expliquer à son frère. Même si il a l’air bien sympathique, je ne peux m’empêcher de le provoquer et de cacher l’essentiel. Hors de question que ses plans soient parsemés d’embûches par ma faute. « Mes réponses semblent être importantes. Mais vous ne voulez pas répondre à ce qui m’intrigue. Pourquoi devrais-je vous dire quoi que ce soit ? Qu’est-ce qui me dit que vous n’êtes pas quelqu’un qui cherche à nuire à Roxane ? » Sirotant ma boisson, je m’éloigne et le regarde fixement.

Le fait qu’il soit plus âgé ne m’impressionne pas le moins du monde. J’ai l’habitude de m’adresser à des personnes plus vieilles que moi. De les harceler même. Les policiers en particulier. Afin d’avoir des réponses. Si ce type savait vraiment qui j’étais, jamais il ne se serait embêté à venir me questionner. Je suis persuadée que sa sœur se porte bien. Que ses plans avancent, et qu’elle n’arrêtera pas avant d’avoir fait ce qu’elle a à faire. Même si nous ne sommes pas similaires au point d’user des mêmes techniques, je ne peux la vendre. Même à ce frère qui semble tant s’inquiéter pour elle. La voix de Jayleen raisonne dans ma tête, et j’entends un vieux sermon que je rejette : hors de question. Ce type n’est même pas sympathique d’abord. Il s’attend à ce que je sois docile et que je déballe tout. Il rêve éveillé celui-là. « Je sais des choses Jørgen, mais il va vous falloir donner aussi si vous voulez recevoir des informations de ma part. Un compromis est la seule option possible. Ou je paye l’addition et je disparais. Vous avez les cartes en main. » Un ultimatum. A un inconnu. Bon sang, Roxane m’en doit une à partir d’aujourd’hui. Je veux bien tenter de rassurer son frère un minimum, mais tout de même. Jamais je n’aurais pensé que quelqu’un puisse nous lier. Nous ne nous sommes pas vues beaucoup, et il y a assez longtemps à présent. Alors les réponses doivent lui être vraiment cruciales. Je suis désolée de ne pas pouvoir l’aider avec plus de facilité. Si je ne cachais pas moi-même mon lot de secrets, j’aurais peut-être été plus prolixe.  

Rapidement, je finis ma boisson et le fixe, dans l’expectative. Est-il pour moi le moment de m’en aller, ou pour lui le moment d’accepter que je n’ai aucun devoir envers lui et que s’il veut que l’on parle, cela devra se faire dans les deux sens. Un léger sourire flotte un instant sur mon visage. Il n’y a pas à dire, les cours de droit vous influencent avec le temps. Je suis heureuse de mener une négociation alors que j’aurais eu ça en horreur et que cela m’aurait gênée il y a très peu.
La Fac me fait repenser à Roxane, et je me demande sincèrement où elle est à présent ? Ce qu’elle devient ? J’ai changé, je deviens peu à peu une autre personne à cause de ma quête. Je serais devenue une autre de toute façon si j’avais fait mon deuil, du moins je l’espère. Mais elle, je me demande à quel point elle est devenue sombre ? Ses intentions étaient bien plus poussées que les miennes à l’époque. Même si avec le temps, je sais à présent que je pourrais me ranger à de mêmes pensées. Voilà sans doute pourquoi j’ai besoin de réponses de la part de Jørgen moi aussi. Pour voir ce que je suis susceptible de devenir. Car Roxane, c’est un peu mon « moi » de plus tard. Et si elle a mal tourné, cela indique que cela pourra être le cas pour moi.




«  »

_________________
All for One.
○ Certains vous penseront stupide de croire, en des utopies, en vos liens familiaux hors du commun. Ce sont eux les idiots, ceux qui n'espèrent plus, ce qui abandonne l'idée de rêver, d'y croire de vouloir des choses formidables. Ils sont à plaindre, car ne pas vouloir le bonheur est bien triste.
   
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Brioche's Pétrisseur in CB
Côté coeur : Célibataire
Job : Kinésithérapeute
Age : 28 Ans
Célébrité : Tom Wlaschiha
Age : 20

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Bonnes fêtes de fin d'année! #christmas #new year
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Lun 29 Déc - 16:58





L'appel de la vérité


Cette Alysson était une dure à cuire, elle ne semblait pas décidée à lâcher des informations aussi facilement. Jørgen en était certains, pour rester fidèle aussi longtemps à quelqu'un il fallait vraiment avoir une parole de fer et une capacité à ne laisser s'échapper aucune information ni indice. Les études droit franchement...

Le danois ne s'attendait pas à tant de négociations de la part de l'étudiante. Il n'avait pas décidé non plus de l'aborder et d'obtenir automatiquement ce qu'il souhaitait mais tout de même. Il commençait à avoir l'impression de perdre son temps. Les informations se trouvaient dans le cerveau face à lui mais le problème c'est qu'il ne pouvait pas y accéder. « Mes réponses semblent être importantes. Mais vous ne voulez pas répondre à ce qui m’intrigue. Pourquoi devrais-je vous dire quoi que ce soit ? Qu’est-ce qui me dit que vous n’êtes pas quelqu’un qui cherche à nuire à Roxane ? »
Oui, Alysson avait raison d'être méfiante. Au moins l'histoire des Todd était bien gardée mais un peu trop pour le coup. C'était son histoire, son passé, son présent, sa sœur et son frère. Oui à la mort de leurs parents il n'avait pas forcément eu la même réaction mais tout de même. Cela était-il une excuse pour l'empêcher de connaitre la vérité?

Et puis Jørgen se retrouva coincé. Comment prouver son identité et que ses intentions étaient bonnes? Autant y aller au culot, il n'avait pas le choix. « Nuire à Roxane? Parce que vous croyez peut être que vous n'êtes pas en train de nuire à son avenir en me cachant ce qui me permettrait de la protéger? » Il but sa tasse de café d'une traite. Il en avait assez de perdre son temps. Et en même temps il savait que s'il partait maintenant il ne saurait jamais rien.
« Votre capacité à conserver les secrets de la vie des autres est honorable mais peu utile pour empêcher ma sœur de faire des bêtises. » Le danois commençait à être agacé par tant de volonté de ne rien dire. Qu'est-ce que ça lui coûtait de lui avouer ce qu'avait Roxane derrière la tête? Il ne cessait de faire tourner la cuillère entre ses doigts. Alysson finit sa boisson et fixa son regard dans celui du blond. « Je sais des choses Jørgen, mais il va vous falloir donner aussi si vous voulez recevoir des informations de ma part. Un compromis est la seule option possible. Ou je paye l’addition et je disparais. Vous avez les cartes en main. »

Tout d'abord outré par une telle proposition à bien y réfléchir Jørgen ne comprit pas ce qu'elle attendait de lui. Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui dire en échange des informations qu'elle détenait? Et il comprit ou en tout cas pensa deviner. Alysson n'avait sans doute rien contre lui mais elle avait besoin de s'assurer de pouvoir lui faire confiance. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt? « Non restez. » Le danois réfléchit à comment tourner sa question. « De quoi avez-vous besoin en échange? »

Le kiné ne se sentait pas prêt à raconter toute sa vie. Et puis à quoi cela servirait? La Harrington devait bien tout connaître, du point de vue de Roxane certes mais l'histoire était la même. Il voulait lui dire que oui sa petite sœur allait bien, qu'elle n'était ni malade, ni pauvre. Que oui elle subvenait à ses besoins seule mais qu'à côté elle avait stoppé ses études. Et puis tant qu'il y était autant lui dire que leur frère était devenu un tueur. Abattre un policier, ça devrait lui faire plaisir de l'entendre non? Car durant cette conversation le Todd avait retenu une chose, si Roxane s'était confiée à Alysson ce n'était pas par hasard. Elles partageaient leur souffrance, leur soif de vengeance mais aussi ce cri d'injustice face aux autorités inefficaces.
Le danois ne se sentait pas si différent de l’étudiante en face de lui. Et c'était pour cela qu'il resta persuadé qu'elle finirait par parler.

_________________
« Jojo, l'homme qui a résolu le mystère de la négativité ! » - Alysson P. Harrington
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire.
Job : Etudiante en droit, serveuse dans un restaurant.
Age : 21 ans.
Célébrité : Victoria Justice
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: all i want for christmas is you !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   Ven 2 Jan - 12:18



 

 
The other part of me.


    Observant plus attentivement l’homme en face de moi, je me surpris à presque m’en vouloir. Jørgen pourrait tellement être Jayleen. J’imagine que c’est pour cela que je suis aussi dure avec lui. J’ai toujours eu ma sœur en très haute estime. Ce qui fait que ses erreurs me semblaient plus graves que celles des autres lorsque j’étais plus jeune, avec le temps j’ai compris qu’elle était comme nous tous. Humaine, avec son lot de mauvaises décisions. Avec le temps, j’ai décidé d’aller à contre sens de certaines de ses convictions. Et c’est pourquoi je m’acharnais avec tant d’intensité à protéger Roxane. Personne ne pourrait jamais comprendre, personne ne peut comprendre ce qu’il y a entre elle et moi. Il arrive parfois que l’on s’entende vraiment bien avec une personne. Avec Roxane, c’est encore différent. Elle me saisit. Elle sait. On se comprend à un point tel que s’en était parfois effrayant. Et la trahir m’est tout simplement impossible.
Néanmoins, son frère en face de moi ne me laisse pas indifférente non plus. Ne voudrais-je pas être sauvée parfois ? A-t-elle des problèmes dont j’ignore l’existence ? C’est pourquoi je me fais plus incisive à l’égard de l’homme face à moi. J’ai besoin d’en savoir plus avant de me découvrir, c’est obligatoire. Sinon, je ne pourrais pas évaluer la situation correctement, sinon mon choix sera biaisé et je ne peux pas me le permettre. Pas dans cette situation.
Je me mords la lèvre un instant à la répartie de Jørgen. Il n’y a pas à dire, c’est définitivement Jayleen en homme. Si ils se rencontraient je suis certaine que ça ferait des éclairs comme dans les films romantiques tiens. Mais là n’est définitivement pas la question, aujourd’hui. « Nous avons tous nos codes, je ne révèle pas les secrets que l’on me confie. Quant au fait de nuire à Roxane, la dernière fois que je l’ai vue son avenir lui semblait tout tracé. Même si je vous racontais, je doute que quoi que vous puissiez faire ou dire la fasse changer d’avis. je baisse les yeux sur ma tasse à présent vide. Têtue. Nous partagions ce trait de caractère. Mais Roxane avait quelque chose de plus à l’époque, peut-être quelques années nécessaire pour avoir une détermination sans failles. Parce que j’étais bien plus jeune et naïve. A présent, je comprenais combien elle pouvait ressentir de la haine, et combien il était aisé de s’imaginer enfreindre la loi afin de servir un but que l’on pense louable. Etudier le droit m’a ouvert les yeux. Parfois, la justice n’est pas rendue, parfois le système est défaillant. Parfois, il est presque légitime de vouloir se débrouiller seul face à tant de choses qui ne devraient même pas exister.

Contre toute attente, mon coup de poker fonctionne. Il me demande de rester. Il est prêt à négocier. Cela m’étonne. Et je revois Jayleen en lui, puis je décide de me calmer. Il ne mérite pas d’être malmené. Même si je ne lui serais pas vraiment utile j’en suis sûre. Je soupire et le regarde un moment. « Vous avez vraiment un air de famille, vous savez. J’ignore ce que je veux Jørgen. Je ne veux pas que vous empêchiez votre sœur de faire ce qu’elle a à faire. Même si je n’ai pas les détails, ne vous enflammez pas. Cela fait vraiment longtemps que je n’ai pas eu de ses nouvelles. Je répondrais au mieux à vos questions. Si vous me racontez votre version de l’histoire. Je sais que vous avez perdu vos parents. Mais comment est-ce que les jumeaux en sont venus à devenir ce qu’ils sont ? Et pourquoi semblez-vous en paix alors qu’ils n’y parviennent pas ? » mes questions sont très personnelles, j’en ai conscience. Néanmoins la famille Todd me renvoie bien trop à la mienne pour que je puisse me retenir. En comprenant un peu plus Jørgen peut-être que je pourrais moi-même mieux comprendre ma sœur et avancer de mon côté. Même si… même si je parvenais à faire mon deuil correctement, je ne pourrais pas abandonner. Cette quête fait bien trop partie de ma vie pour que je la mette de côté. Je  résoudrais cette affaire, quoi qu’il m’en coûte.




_________________
All for One.
○ Certains vous penseront stupide de croire, en des utopies, en vos liens familiaux hors du commun. Ce sont eux les idiots, ceux qui n'espèrent plus, ce qui abandonne l'idée de rêver, d'y croire de vouloir des choses formidables. Ils sont à plaindre, car ne pas vouloir le bonheur est bien triste.
   
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'appel de la vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'appel de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: ECOLES & UNIVERSITE-