NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Duo machiavélique! bryan&juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Duo machiavélique! bryan&juliette   Mer 5 Nov - 20:27




Bryan & Juliette

Après une matinée à la fac assez chargée, 3 heures de droit international public, 3 autres longues heures de problèmes sociaux contemporains, et une bonne heure et demi de trajet, j'ai le plus grand besoin d'une pause ! J'ai décidé de me dispenser de mon cours de liberté fondamentale de cette après-midi, je ne suis pas du genre studieuse, alors il faut pas pousser ! Une fois arrivée dans le centre ville de Town Square, je me dirige machinalement vers le Morning Coffee. J'y ais mes petites habitudes et ne perd jamais une occasion de passer papoter avec Micah.

D'ailleurs lors de ma dernière visite, entre mon traditionnel mokaccino et mon muffin passion framboise, Micah m'a appris une information de taille. Leur petit nouveau, en plus d'être prometteur dans le domaine de la pâtisserie, fait parti de la famille Harrington... Naturellement j'ai fait bonne figure, cachant parfaitement ma satisfaction. Avoir l'air de rien c'est important, surtout lorsqu'il s'agit de fomenter ma prochaine action intéressée ! Comme vous vous en doutez, ce n'est pas son talent pour la pâtisserie qui m'intéresse ni même le fait qu'il soit le frère d'Alysson mais bel et bien son lien de parenté avec Mathéo, le fameux... Le grand frère de ce jeune homme et moi sommes en combat ouvert depuis de nombreuses années, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on ne se fait pas de cadeau. À l'origine de ce conflit, le fait qu'il ait couché avec une femme mariée, ma maman et en plus j'étais à la maison. Depuis ce jour, je ne compte même plus le nombre de vengeances que j'ai pu mettre en œuvre contre lui, mais rien ne me suffit jamais, il faut dire que pour ne rien arranger, il ne peut s'empêcher d'en rajouter une couche en me rendant coup pour coup, oui mais voilà,  je veux avoir le dernier mot et je tape un peu plus fort à chaque fois.

Ne laissant jamais rien au hasard et connaissant Alysson, ainsi que tous les potins de Town Square, je sais que le climat entre les deux frères est plus que tendu, je compte bien exploiter la situation à mon avantage. Prend garde à toi petit Harrington, Juliette Lovecraft est à tes trousses, et je fais partie des prédateurs qui ne laissent pas s'échapper leur proie !

C'est ainsi qu'avec pour seules armes mes Louboutin, mon sac Dior et mon viasage d'ange, je me dirige vers le petit café de la ville. Je n'ai pas choisi le jour et l'heure par hasard, je sais que Micah ne sera pas là aujourd'hui, me connaissant il pourrait trouver louche que je m'intéresse au cadet Harrington, et vu l'heure, ma cible devrait bientôt finir son service. J'ai pris soin de retenir les informations que j'attrape par-ci par-là avec Micah concernant les plannings... Je ne laisse jamais rien au hasard, je vous ais dit! Un seul objectif aujourd'hui m'en faire un allié !

J'entre donc dans le café, il commence à y avoir du monde, normal, il est un peu plus de 15h, mais la table que je souhaite occupé et par chance disponible, celle juste à côté de la porte donnant accès aux cuisines. C'est une table qui n'est pas très prisée et pour cause, elle est toute petite et si quelqu'un sort de la cuisine un peu trop vite, la porte cogne contre le siège. En temps normal je ne déroge pas à la règle et fait en sorte de m'installer sur l'une des petites tables hautes contre la vitre, mais aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres.

La file d'attente avance et je me retrouve rapidement face au comptoir.

« Bonjour Juliette, comme d'habitude, je présume ? »

En effet, je ne prends même pas le temps de jeter un œil à toutes les jolies pâtisseries exposées, je commande toujours la même chose, sûre de mon choix et de la qualité de l'association.

« Tout à fait. »

Je laisse la demoiselle préparer ma commande lançant un coup d’œil derrière le comptoir.

« Micah ne travaille pas aujourd'hui. » s'empresse-t-elle d'ajouter.

Je souris et lui répond.

« Tu lui passeras le bonjour. »

Elle acquiesce et me passe mon grand mokaccino sans sucre et mon muffin passion/framboise. J'emporte le tout, la salue et me dirige vers LA table. Je prends place sur la fameuse chaise, celle qui est régulièrement percutée par la porte de la cuisine. Afin de mettre toutes les chances de mon côté, je me tiens bien éloignée de la table. J'enlève la capuchon de mon mokaccino, que je prends soin de toujours garder à la main. J'ouvre un bon livre et me contente d'attendre patiemment.

Ma patience est assez rapidement récompenser, la porte s'ouvre, percute le dossier de ma chaise, je lâche instantanément mon gobelet, qui s'étale à terre, éclaboussant au passage ma jupe blanche, ça je ne l'avais pas prévu... Je me lève en sursaut - oh la bonne actrice - Heure de vérité, je me retourne et espère vivement avoir devant moi l'homme de la situation, j'ai nommé Bryan Harrington et aucun autre employé. Bingo ! Le jeune homme a beau être en froid avec son frère, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne peut pourtant pas le renier ! Tant mieux pour lui, s'il y a bien une chose que l'on peut avoir envie d'avoir en commun avec Mathéo, c'est le physique et rien d'autre.

« Oh quelle gourde ! Excusez moi, j'ai du savon dans les mains ! »

J'attrape les serviettes que la serveuse m'a donné avec mon muffin et m'empresse d'éponger le sol. Juliette Lovecraft épongeant le sol d'un café avec des serviettes en papier, c'est du jamais vu, je n'ai pas l'habitude de me salir les mains, mais une fois encore, je suis prête à tous les sacrifices ! Je prends le temps de détailler le jeune homme un peu mieux.

« Vous devez être la nouvelle recrue ! Micah m'a beaucoup parlé de vous.» Je lui tends une poignée de main amicale afin d'entamer la conversation. « Juliette Lovecraft, une habituée du café. »

Voilà les trois coups ont sonné, que ma performance d'actrice commence. Il s'agit ici de se faire passer pour une jeune fille sympathique, maladroite et légèrement nunuche, afin d'attirer la sympathie du jeune homme, heureusement que Micah n'est pas là, il n'y croirait pas une seconde...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : célibataire
Job : apprenti pâtissier au morning-coffee
Age : 23 patates
Célébrité : Andrew Garfield
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Je vais réussir à faire ce gâteau ou vider mon frigo en essayant !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Duo machiavélique! bryan&juliette   Mar 11 Nov - 22:40




Monsieur Catastrophe

Finalement, Bryan était encore là. Bien présent, derrière cette table remplie de pâtisseries, avec ce tablier sur le dos. Il n’était pas parti de cette ville, n’était toujours pas parti…. Bien que ce ne fût pas l’envie qui lui manquait pour se faire.

Mais il avait enfin appelé Jayleen, la veille. Cette grande sœur, qu’il considérait comme sa maman, comme son modèle, lui avait conseillé de rester et de redonner une chance à cette ville et à sa sœur. Et bien qu’elle ne sache ni pour Mathéo, ni pour la profondeur de la trahison d’Alysson… Bryan avait suivi son conseil. Il était resté, était revenu au café, avait laissé sa chambre en l’état.

Au fond, ce n’était pas lui de fuir, pas à lui de faire le couard… Ca, c’était l’apanage de son connard de frangin. Il en mourrait d’envie de le faire mais Jayleen avait raison. Il devait tenir bon. Il devait tourner la page, continuer à avancer… Laisser le temps faire son œuvre et redonner une chance à Alysson, même si rien ne serait plus jamais pareil entre eux.

Même si, pour le moment, son cœur restait morose, même si, pour le moment, rien ne semblait avoir de sens. Il devait tout de même s’accrocher et se donner une chance d’avoir ce qu’il avait toujours rêvé vivre… Une situation stable avec un boulot qu’il appréciait, un appart’ qu’il adorait et un chien qu’il chérissait. Rien de plus, rien de moins…

Il avait envie de continuer, envie de garder tout ça… Même s’il avait conscience que, dorénavant, il ne pouvait plus appeler Alysson pour lui dire avec joie qu’il avait réussit à faire quelque chose de ses dix doigts. Même s’il avait conscience que plus rien ne serait jamais comme avant.

Mais c’était justement ça qui était le plus lourd à porter… C’était justement ça qui le rendait morose et incapable d’apprécier sa vie actuelle… Ca et… cette impression de danger constante à chaque fois qu’il sortait et qu’il avait peur de croiser son frère au détour d’une rue… Car cette ville n’était plus son ilot de paradis. Elle était devenue témoin et conspiratrice du secret d’Alysson et de Mathéo. Pour lui, maintenant, cette ville lui était menaçante et traitresse…

Mais il croyait Jayleen. Alors il restait. Il restait et travaillait, restait et faisait ses preuves auprès de son boss et de son patron… Comme si rien n’avait changé.

Et les preuves, en ce moment, il les faisait. Car, comme pour compenser sa morosité quotidienne et le malheur qui s’était abattu sur lui, ses mains s’étaient enfin mises à faire ce qu’il voulait, ne faisant que peu d’erreurs et montrant à son boss qu’il pouvait être quelqu’un de responsable… Et ça… c’était valorisant…

Alors Micah lui avait laissé le café pendant quelques heures pour s’occuper de ses affaires privées. Bien sur, ce n’était que pour assurer la rotation des produits, comme toujours en fin de journée... Mais cette tache là, elle était primordiale pour assurer la confiance de son chef.

Et Bryan n’avait fait aucune erreur. Tout s’était déroulé à merveille, toutes ses pâtisseries tenaient la routes et étaient vendables et vendues. Tout avait été parfait… Enfin… jusqu’à ce qu’il termine son service.

En effet, Bryan ne s’était pas attendu à ce qu’il y ait quelqu’un, juste dernière la porte du service qu’il prenait pour sortir. Ordinairement, il n’y avait personne à cet endroit, et bien qu’il ait été prévenu dès le départ quand à cette possibilité, il avait bien oublié cette mise en garde en un mois de travail ici… Grave erreur, bien entendu. Le choc, le bruit et le constat fut donc assez lamentable pour qui pensait n’avoir fait aucune bêtise jusque là… Et ce fut même avec un certain effroi que Bryan passa la porte pour regarder la jeune femme se mettre au sol et nettoyer ses bêtises. Ni une ni deux, il se pencha vers elle pour la relever avant de vérifier son état.

- Je suis navrée mademoiselle, c’est de ma faute et non de la votre. J’aurais du faire plus attention, dit-il précipitamment. Êtes-vous blessée ou ébouillantée ? Vous n’avez rien ? demanda-t-il avant de faire une petite moue rassurée en voyant que ce n’était pas le cas.

Stan, le serveur attitré du Morning Coffee, soupira de dépit en voyant les dégâts provoqués par son collègue avant de lever les yeux au ciel, comme s’il y était habitué. Il quitta alors son poste de travail pour aller prendre une serpillère et un seau d’eau et, ni une, ni deux, il les refourgua au jeune pâtissier avant de lui donner un regard toujours un peu blasé.

- Nettoies, monsieur catastrophe ! J’ai du boulot moi, déclara-t-il avant de lui tourner le dos.

Ah, Stan… Toujours égal à lui-même. A peine avait-il vu Bryan la première fois, qu’il avait déjà assisté à l’une de ses plus grosses bourdes… Qu’il avait du nettoyer, d’ailleurs. Le jeune homme l’aimait bien, ce serveur, il donnait une certaine ambiance avec son humour enfantin et son franc parlé… Mais Bryan était forcé de reconnaitre que depuis cet incident, ce dernier voyait le jeune pâtissier comme étant un danger ambulant, au point même qu’il lui arrivait de lui prendre les gâteaux des mains pour éviter qu’ils ne fassent comme le premier jour… Et finissent tête la première sur la vitrine du café…

A présent chargé de ces précieux outils, le jeune homme invita donc la demoiselle à s’asseoir avant de se mettre à nettoyer à son tour. Avec un sourire poli bien que contrit par les évènements, il répondit à sa question de manière un peu gênée.

- Boss a réellement parlé de moi… constata-t-il en songeant qu’il avait du lui raconter toutes ses mésaventures car c’était bien tout ce qu’il y avait à dire à son propos. Je suis Bryan, Bryan Harrington, lui répondit-il avant de lui serrer la main. Laissez-moi-vous offrir un café pour m’excuser de la fin tragique de celui-ci…. Ce serait bien la moindre des choses… déclara-t-il enfin tout en finissant son travail.

Il contourna alors le bar pour aller chercher un café, déposant un peu de monnaie à Stan quand celui-ci se décida à le faire à sa place avant de revenir victorieux pour le lui présenter.

- Attention, il est un peu chaud, la prévient-il avec un petit sourire.

_________________
"J’ai toujours suivit la lumière, sans jamais la regarder. Mais la lune la détrôna, obscurcissant le ciel bleuté. Elle maudissait l’aveuglement du à ce mensonge passé. J’aurais due la décrocher plutôt que de la lacérer. Les nuages la chassèrent pour ne laisser qu’un abandonné. Finalement, je levais la main vers la lune pardonnée. A nouveau, je souhaitais la voir s’élever haut et briller. Et enfin je pourrais la détacher pour m'en libérer."
Revenir en haut Aller en bas
 

Duo machiavélique! bryan&juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De 2001à 2004, les opposants avaient mis en place un plan machiavélique
» * sourire machiavélique *
» Un plan machiavélique [Viktor]
» Hell is not near ; It's here ! [ J&M&C&E&+?]
» My Little Poney and Big poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps abandonnés-