NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Open the door and meet some ghosts from the past /Romane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Steward de l'air
Age : 32 ans
Célébrité : Zachary Quinto
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: WHOOOPAH! #Goodday
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   Jeu 13 Nov - 1:01

Open the door and meet some ghosts from the past
Romane ∞ Adrian
La nuit n’avait pas été très clémente envers moi. J’avais littéralement passé une nuit blanche à ruminer ce qu’un bref coup de téléphone m’avait annoncé. J’étais passé de ma cuisine à mon canapé, de mon canapé à mon bureau pour ensuite finir allongé dans mon grand lit vide où il m’était impossible de fermer les yeux. La nuit n’avait jamais été aussi longue.
La cause de cette éternité nocturne avait été l’appel de ma mère. J’avais cru à un bête appel de routine, juste un appel où l’on prenait des nouvelles de l’un l’autre. Cependant, elle m’avait parue inquiète et triste. Je compris pourquoi son ton de voix était ainsi lorsqu’elle évoqua ma sœur. Elle m’avait expliqué en long et en large tout ce qui s’était passé depuis notre dispute légendaire. Cet appel avait été le plus long de ma vie, encore heureux que mon abonnement téléphonique était blindé en minute d’appel. Mais ma facture n’était pas ma première préoccupation lorsque je raccrochai.
Ma mère m’avait révélé que Romane était désormais à Town Square. Ce fut un choc quand elle m’a indiqué son adresse, c’était à peine à quelques rues de mon appartement. Pourquoi avoir choisi la même ville que moi ? Pourquoi avoir gardé le silence radio depuis tant d’année, et surtout depuis ces trois derniers mois durant lesquels elle habitait à quelques minutes de moi ? J’avoue que j’aurais très bien pu briser le silence entre nous deux il y a bien des années. Néanmoins, sa réaction envers moi m’avait blessé et, étant plutôt rancunier, j’avais été têtu comme une mule et n’avais pas repris contact avec elle. Pourtant, nous en aurions bien eu besoin tous les deux.
Fixant le plafond de ma chambre, je repensais à la façon dont elle m’avait exclu de sa vie. Elle m’avait rejeté comme l’autre imbécile avec qui elle m’avait surpris lors de cette soirée charnière dans nos deux vies. Cependant, je n’étais pas comme lui, j’étais son frère et elle n’avait pas dédaigné m’écouter. Le plus blessant était d’apprendre qu’elle avait été sur le point de se marier et que je n’allais surement pas apparaître sur la liste des invités. Je me doutais bien qu’elle avait du vivre de belles et mauvaises choses durant ces années, mais de là à savoir que sa rancœur dépasse cette limite de rejet m’avait un peu détruit. Je tentai de récupérer mes esprits et de ne pas lui en vouloir de trop car je savais désormais qu’elle avait besoin de quelqu’un pour l’aider. Et je pense bien que c’est à moi de venir la soutenir. Après tout, cet accident avait tout ravagé sur son passage. Là encore, je lui en voulais de ne pas m’avoir appelé à la rescousse lorsque son monde s’écroulait. Mais bon, les Dawkins sont trop fiers pour admettre leurs faiblesses, les Dawkins ont le sang en ébullition, nous sommes du sud. Nous réagissons au quart de tour quand quelque chose attaque ou menace notre amour propre.

Au fur et à mesure que les heures passaient, j’arrivais tout doucement à lui pardonner et à me pardonner aussi. Car il était évident que nous devions nous pardonner à l’autre et  à nous-même. Le soleil commençait à pointer le bout de son nez, je me levai de mon lit avant de me diriger dans la salle de bain où je me préparai rapidement. J’évitais cependant de regarder ma sale tronche d’insomniaque dans le miroir. Je pris mon manteau afin de traverser ce froid matinal et filai chez Starbuck afin d’y commander deux chocolats chauds et quelques délicieuses brioches. Je me dirigeai ensuite vers l’adresse que ma mère m’avait donnée, l’adresse de ma sœur sûrement encore endormie. Il était à peine 8h du matin, et j’avoue que j’avais essayé de ne pas débarquer chez elle à 6h car la nuit avait été longue à attendre une heure décente afin de lui rendre visite. Les habitants de son immeuble commençaient à partir au boulot, j’en croisai quelques uns à l’entrée et dans les couloirs. Je demandai à une dame de m’indiquer l’appartement de Romane et me plantai devant sa porte. Je me quelques longues secondes à appuyer sur la sonnette. Cependant, ce bruit horrible de me plaisait pas et commençai à frapper à sa porte.

-Ouvre Dawkins !

Criai-je. Je n’étais pas spécialement fâché, je ne supportais pas la laisser seule une seconde de plus. Je souhaitais plus que tout pouvoir la voir. J’espérais juste ne pas trop l’effrayer et que ma voix lui était encore familière.

Code by Silver Lungs

_________________
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!

THE MAP THAT LEADS TO YOU
I hear your voice in my sleep at night Hard to resist temptation 'Cause something strange has come over me And now I can't get over you No, I just can't get over you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Coeur brisé
Job : Prof de danse
Age : 29 ans
Célébrité : Lily hot&sexy Collins ♥
DC/TC : Not Yet

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I will carry 17 grocery bags or die trying before making two trips. #lazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   Mer 19 Nov - 11:46

Le pardon est signe de sagesse?

La nuit avait été horrible. Comme pratiquement toutes les nuits depuis son accident. Et le temps n'arrangeait absolument rien. Le froid avait tendance à réveiller la douleur à l'extrême. Romane le savait, cette douleur serait présente à vie. Elle ferait partie intégrante de sa vie et la jeune femme ne pouvait que souffrir et attendre que ça passe. Sauf que parfois, ça ne passait pas. La jeune femme dut alors aller faire chauffer de l'eau et en remplir sa bouillotte. C'est le genou au chaud que la demoiselle se recoucha dans l'espoir de dormir enfin. Cette fois, pas de cachet pour mieux dormir, simplement la volonté. Sauf que la volonté, Romane ne l'avait plus.

Le jour de l'accident avait été une vraie tragédie. Non seulement il lui avait retiré son seul et unique don, la danse. Mais en plus, il lui avait retiré l'amour de sa vie. Non, la vie n'était pas tendre du tout avec Romane. La vie était une vraie chienne. Une vraie salope de chienne. Elle aurait put se contenter de lui enlever l'un ou l'autre. Romane aurait toujours eu quelque chose pour se réconforter. Si elle avait perdu uniquement la danse, elle savait qu'elle aurait put compter sur son fiancé pour la réconforter et lui remonter le moral. Et si elle n'avait perdu que Kris, elle aurait put s'enfermer dans la danse jusqu'à en avoir les doigts de pieds qui saignent. Mais maintenant ? Elle avait quoi pour se redonner la force d'avancer. Romane avait bien sa mère mais, ce n'était pas suffisant. Elle n'adressait plus la parole à son père et ne savait pas ce qu'il était devenu. Sa sœur ? Non, elle avait bien assez à faire avec sa marmaille.

Tout ce qu'il lui restait, c'était Adrian. Mais l'ennui, c'est qu'Adrian et Romane ne se parlaient us depuis très longtemps. Quand elle y repensait, elle se sentait totalement stupide d'avoir osé bouder son frère aussi longtemps juste pour une histoire qui s'était déroulée alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Après tout, les liens du sang étaient plus fort normalement non ? Mais le temps avait filé trop vite et Romane était passée à autre chose. La fierté la bloquait et elle n'osait plus revenir vers son frère pour se réconcilier avec lui. Elle savait qu'elle devrait lui pardonner un jour. Mais Romane avait très peur et elle n'osait pas contacter son frère pour le revoir. Voilà maintenant trois mois qu'elle vivait à Town Square et elle n'avait toujours pas repris contact avec lui. Pourtant, elle était là pour ça. Et, elle repoussait l'échéance.

Vers huit heure du matin, Romane finit par se lever, baillant. Elle avait très mal dormi et se sentait totalement déphasée. Elle enclencha sa cafetière dans l'espoir de se réveiller, fermant sa veste. Il faisait un froid de canard ici  et la jeune femme hésita à aller monter le chauffage. Elle aurait mieux fait d'aller vivre à Los Angeles ou Miami ou encore Sidney, Melbourne. Une ville au soleil quoi. En même temps, quelle idée de con qu'avait eu son frère de venir vivre ici. Soupirant doucement, Romane se massa la nuque alors que soudainement sa sonnette retenti, suivie de coups contre sa porte. Haussant les sourcils à la voix derrière la porte, la jeune femme hésita un long moment avant de s'en approcher. La voix lui semblait familière mais elle n'en était pas sûre. La porte pouvait déformer les sons. La jeune femme soupira doucement, qui pouvait l'appeler par son nom de famille comme ça ? Peut être que c'était un tueur qui venait abréger ses souffrances. C'était parfait alors, Romane posa la main sur la poignée et déverrouilla la porte, l'ouvrant.

Alors là. Si Romane avait eu sa tasse de café dans la main, elle serait déjà éclatée sur le sol. Romane en aurait probablement eu le pied brûlé. Là, devant elle, deux gobelets dans les mains, se tenait son grand frère. Loin était les grandes effusions d'amour fraternel et de retrouvailles mais, même si ce n'était pas flagrant, Romane se sentait toute chose de voir son grand frère. S'écartant de la porte, Romane l'invita à entrer dans son appartement d'un geste de la main. Elle referma doucement la porte, la verrouillant. La jeune femme se dirigea alors vers le salon et s'installa sur le canapé. Elle était silencieuse, fixant son frère avec un air contrit. Elle ne savait pas quoi lui dire, ni par où commencer. Soupirant doucement, elle baissa les yeux, massant son genou.

Je vois que Maman t'a signalé ma présence ici... Elle pinça les lèvres, relevant son visage vers lui. Franchement, tu pouvais pas choisir un endroit plus chaud... ? Comment tu vas ?

Romane se sentait gauche, idiote et hésitante. Peut être qu'il était venu l'accabler de reproches et lui demander de quitter la ville. Dans cette histoire, ils étaient autant responsables l'un que l'autre. Romane était responsable de n'avoir jamais réussi à revenir vers son frère en lui demandant pardon et Adrian était responsable d'avoir brisé le cœur de sa sœur. Tout ça était si stupide que Romane se demandait si tout ça était bel et bien arrivé. La jeune femme observa son frère. Il avait bien changé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Ils avaient tout les deux changé...

_________________


Dernière édition par Romane M. Dawkins le Mer 10 Déc - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Steward de l'air
Age : 32 ans
Célébrité : Zachary Quinto
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: WHOOOPAH! #Goodday
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   Mar 2 Déc - 22:00

Open the door et meet some ghosts from the past
Romane ∞ Adrian
Le temps d’attente me semblait s’écouler lentement, je fixai la porte comme si mon regard allait la transpercer (un peu à la Cyclope quoi !) et enfin voir le visage de ma sœur. Un visage que je n’avais plus vu depuis des années. Je suis un peu honteux quand j’y repense mais bon, le passé est passé. Il faut à présent se concentrer sur l’avenir qui nous est offert. Lorsqu’elle s’ouvrit, je vis le regard décontenancé de Romane, apparemment, j’avais réussi l’effet de surprise. J’avoue avoir été fier d’avoir créé cet effet, cependant, valait mieux ravaler ma petite fierté de coq si je voulais reprendre correctement contact avec petite sœur que j’avais autrefois chérie. Je me rappelle de ces vieilles photos où je promenais ma tout nouvelle petite sœur, née il y a quelques semaines à peine. Nous étions si mignons, si innocents, si amoureux l’un de l’autres. Un amour fraternel évidemment, un lien qui était autrefois plutôt fort.
Bon arrêtes de rêver Adrian, tu as ta sœur face à toi ! C’est après un petit moment que je me décidai à entrer. C’était déjà une victoire, j’avais réussi à rentrer chez elle. Durant toute la nuit, je m’étais imaginé toutes sortes de scénario. Me fermerait-elle sa porte au nez ? Me serrai-t-elle dans ses bras ? Me crierai-t-elle dessus de rage ? Bref, vous l’avez compris, je m’étais préparé à tout… absolument tout.
Une fois entré chez elle, je ne pus m’empêcher d’inspecter l’environnement qui m’entourait. Discrètement bien sûr, ou du moins je l’espérais. L’intérieur est tellement représentatif des occupants, ça en est amusant !
Je me décidai ensuite à la suivre vers son salon à la place de rester tout penaud, planté au milieu de son hall d’entrée.
J’installai un des deux gobelets de chocolat chaud devant elle, sur sa table basse de son salon. Je déposai aussi le petit sachet rempli de quelques brioches. Je pris mon gobelet et m’assis confortablement dans un des petits fauteuils une place afin de faire plus ou moins face à Romane. Je n’avais pas encore enlevé ma veste, il faisait un froid de canard dehors et mon pauvre petit corps de brésilien ne s’était pas encore réchauffé à l’intérieur. Ça ne devrait plus tarder, le chocolat chaud aiderait surement.  Je bus une gorgée de mon chocolat lorsque Romane entama la conversation. Nous n’avions pas été très bavards depuis les quelques minutes où nous nous étions rencontrés. J’acquiesçai à la remarque de Romane à propos de leur Maman et lui souris amusé à son allusion météorologique.

Cette ville est un vrai petit paradis, même si les températures ne sont pas aussi clémentes qu’à Rio ! Dis-je en lâchant un petit rire, l’image de mon premier hiver dans cette ville m’était revenue à l’esprit. J’avais une tonne de pull sur mon dos en permanence, impossible à me réchauffer. Nous avions pourtant passé une petite partie de notre vie à Londres, néanmoins, les deux climats étaient tout de même différents, l’un humide et l’autre glacial.
Je repris un peu de mon sérieux afin de répondre à sa question.

Je vais bien. Mais je dois bien avouer que c’est perturbant de te voir ici, et surtout de savoir que tu habites à quelques pas de chez moi depuis un petit bout de temps. Pourquoi tu ne me l’as pas dit ? Comment, toi, tu vas ? Mon ton n’était pas du tout celui que j’emploie dans le but de faire des reproches. Mon ton était plutôt doux. J'observai ma soeur tout en buvant une autre gorgée de ma boisson chaude.


Code by Silver Lungs

_________________
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!

THE MAP THAT LEADS TO YOU
I hear your voice in my sleep at night Hard to resist temptation 'Cause something strange has come over me And now I can't get over you No, I just can't get over you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Coeur brisé
Job : Prof de danse
Age : 29 ans
Célébrité : Lily hot&sexy Collins ♥
DC/TC : Not Yet

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I will carry 17 grocery bags or die trying before making two trips. #lazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   Dim 4 Jan - 13:39

Le pardon est signe de sagesse?

Romane était carrément choquée de voir son frère de si bon matin chez elle. Non, elle était carrément choquée de voir son frère tout court. La jeune femme s'était attendu à tout sauf à ça. Le voir là, comme ça, en chair et en os. Devant elle. Romane ne savait plus comment ni pourquoi. Elle ne connaissait plus la raison de leur disp-... Ah si si ça elle s'en souvenait. La jeune femme le laissa entrer, loin d'être cruelle et de le laisser dehors, dans le froid. Quoi que sur le palier il devait faire bon quand même. Enfin, quoi qu'il en soit, Adrian franchit le palier et suivit Romane qui se dirigeait vers le salon tout en refermant son gilet sur son corps frêle et fragile. La jeune femme s'installa sur le canapé, s'y recroquevillant en fixant son frère, surprise de sa venue. Elle n'était pas dupe, leur mère devait bien avoir craché le morceau. Merci Maman. Soupirant doucement, elle tenta d'engager la conversation mais la rancœur était encore assez présente.

Tout un tas de questions se bousculaient dans l'esprit de la jeune femme. Elle se demandait pourquoi il était venu. Est ce qu'il venait lui demander pardon ? Fallait il parler du passé ? Romane craignait que ça n'envenime les choses. Est ce qu'il allait lui reprocher de ne pas lui avoir parlé de Kris, de son mariage, de sa célébrité passée ? Romane se sentait très mal à l'aise face à Adrian. Malgré leur ancienne complicité, la jeune femme avait désormais la sensation de regarder un étranger. Les années s'étaient écoulées lentement et Adrian avait pas mal changé, tout comme Romane. Elle n'était plus cette adolescente furibonde ou pleine de joie, de vie. Elle n'était plus qu'une enveloppe vide. Son regard était mort, triste. Alors pour tenter de ne pas faire tourner la conversation autour d'elle, Romane demanda des nouvelles de son frère. Adrian sembla écourter la conversation le concernant. Il ne dit pratiquement rien d'ailleurs. Des années à ne pas se parler et ils n'avaient rien à se dire.

La question tomba enfin. Comment allait elle ? Que pouvait elle répondre à ça ? Elle ne savait pas, elle ne savait pas ce qu'elle devait répondre. C'était compliqué et épuisant pour elle de se demander chaque jour comme elle allait, comment elle se sentait. Elle ne pouvait pas mettre de mots sur ce qu'elle ressentait. Mais au fond, ça faisait déjà cinq ans maintenant que Kris était mort et qu'elle avait perdu l'usage de son genou. Enfin, plutôt que son genou ne voulait plus la laisser danser. Pinçant les lèvres, Romane baissa son regard et attrapa son chocolat.

Je vais bien aussi... Je suis ici que depuis peu tu sais, j'ai pas trop trop eu le temps de te contacter. Entre le déménagement, le travail... Je suis très prise, désolée...

Son ton était particulièrement froid et son regard fuyant, signe qu'elle ne disait pas toute la vérité. Romane bu une gorgée de chocolat et tira une couverture pour la mettre sur elle. Un miaulement léger s'éleva non loin d'elle et un chat tout noir sauta sur l'accoudoir du canapé, fixant Adrian de ses yeux bleus. Le matou vint alors se rouler en boule contre Romane, se mettant à ronronner de plaisir. La jeune femme l'observa avant de regarder son frère, les yeux brillants, comme si elle allait se mettre à pleurer.

Maman t'a raconté pour l'accident... ?

Au fond, Romane ne savait pas si Adrian était au courant de toute son aventure New Yorkaise. Alors, peut être qu'il était temps de le mettre au courant maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Steward de l'air
Age : 32 ans
Célébrité : Zachary Quinto
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: WHOOOPAH! #Goodday
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   Mer 4 Fév - 16:55

Open the door and meet some ghosts from the past
Romane ∞ Adrian
J’acquiesçai lorsque Romane me dit qu’elle n’avait pas eu trop le temps de me contacter. J’aurais bien voulu la croire mais c’était compliqué. Après tout, c’était ça vie, je ne pouvais pas la forcer à m’y inviter. Au son de sa voix, j’avais compris qu’elle n’avait pas oublié notre sacrée dispute, en même temps, qui pouvait l’oublier ? Malgré le fait que ce point était toujours sensible, j’étais soulagé qu’elle s’en souvienne. A mes yeux, cela signifiait qu’elle ne m’avait pas totalement éradiqué de son passé et que toutes ces années à se repousser n’avaient pas été inutiles. J’aurais été dépité d’apprendre qu’elle ne se souvenait plus de la raison principale, nous aurions alors perdu tout ce temps à s’en vouloir sans même savoir pourquoi. Heureusement, ce n’était pas le cas !  Peut-être que « heureusement » ne s’y prête pas trop, mais vous m’aurez compris.

Un frisson me parcourut le dos quand le chat de ma sœur me fixait. Je n’avais plus droit à une mais deux paires d’yeux qui me dévisageaient. J’appréciais beaucoup les matous, si je n’hébergeais pas le chien de mon coloc’, je crois que j’aurais sans hésiter adopté un petit félin. Il était cependant possible d’avoir un chat et un chien mais je n’avais pas envie de m’inquiéter à chaque instant, de me demander si le chat se trouvait dans la gueule d’Amstrong ou non. Bref…

Maman t'a raconté pour l'accident... ?

Je me raclai légèrement la gorge, je ne savais pas comment m’exprimer sur ce sujet, quels mots choisir ? D’autant plus que les yeux de Romane étaient de plus en plus brillants. Cela ne voulait peut-être rien dire, toutefois, ça ne présageait rien de joyeux. J’enlevai enfin ma veste, comme si je devais être dans de bonnes conditions pour répondre à sa question. Je me réinstallai correctement et regardai Romane.

« Oui, elle m’a plus ou moins tout dit. Pas très précisément, car je crois qu’il n’y a que toi qui en connaît tous les détails. En tout cas, elle m’a dit pour Kris, ton genou et … je suis désolé pour tout ce qui t’est arrivé. »

J’avoue que je ne savais pas par quoi commencer, ni comment tourner les choses. Une chose était sûre, j’étais venu en arborant le drapeau blanc. Elle pouvait m’en vouloir, encore me haïr. De mon côté, je n’avais plus l’envie de lui vouer une telle haine. Romane avait été abîmée par la vie, j’avais plutôt envie de l’aider à avancer. Ce sera sûrement compliqué et difficile, car elle a son caractère et malgré le fait que je ne veuille plus lui en vouloir, j’avais toujours un peu de haine. Néanmoins, elle était à Town Square dès à présent, je ne pouvais plus lui tourner le dos.

« J’aurais bien voulu connaître Kris, il allait tout de même te passer la bague au doigt. » Ajoutai-je en souriant maladroitement. Je ne voulais pas la blesser en lui remémorant ces moments, c’est pourtant ce que j’étais sûrement en train de faire.

« Tu n’allais pas m’inviter n’est-ce pas ? Est-ce que je méritais une telle colère ? »

Je n’étais pas sûr de vouloir une réponse, mais pour moi, j’avais besoin de reparler de ça afin de pouvoir mettre tout ça derrière moi. Je m’attendais à une réponse du genre « Qu’est-ce que ça peut bien faire, de toute façon, le mariage n’a pas eu lieu ! ». J’espérais un peu plus d’explications, de ce qu’elle ressentait ou voulait, à la place d’un Va te faire foutre.
Code by Silver Lungs

_________________
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!

THE MAP THAT LEADS TO YOU
I hear your voice in my sleep at night Hard to resist temptation 'Cause something strange has come over me And now I can't get over you No, I just can't get over you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Coeur brisé
Job : Prof de danse
Age : 29 ans
Célébrité : Lily hot&sexy Collins ♥
DC/TC : Not Yet

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I will carry 17 grocery bags or die trying before making two trips. #lazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   Mer 4 Fév - 18:12

Le pardon est signe de sagesse?
Adrian, le parfait grand frère n'est ce pas ? Romane avait beau l'avoir aimé durant une longue période de sa vie, ce n'était plus vraiment le cas maintenant. En fait, elle ne savait pas. Elle ne savait plus. Son propre frère lui donnait la nausée mais elle estimait qu'à leur âges, ce genre de gamineries étaient terminées. Mais pas tant que ça. Maman avait vendu la mèche et Romane la maudissait, la haïssait elle aussi. En fait, elle détestait toute sa famille et se sentait abandonnée et délaissée. Tout ça parce que personne ne voyait les choses comme elle. Oh, Romane aurait pu être trompée par n'importe qui, n'importe quand. Ce n'était pas le vrai fond du problème au final. C'était surtout le fait que son frère n'avait eut aucun respect pour elle.

Grinçant des dents en entendant qu'il avait été au courant de tout, Romane se retint de faire le moindre commentaire. Plus elle parlait avec lui et plus elle se sentait totalement dépassée par cet homme qui était censé faire parti de sa famille, avec qui elle avait eut de très bon moment dans leur enfance. Mais tout ça c'était terminé et le pire, c'est qu'on accusait Romane d'être la fautive. Romane savait que sa mère avait forcément parlé de l'accident à Adrian. Et à ce moment là, il était où le grand frère protecteur et réconfortant ? Il était absent. Même son père avait eu la décence d'envoyer quelque chose à sa fille. La jeune femme fixait son frère avec un dégoût profond, finissant par tourner son visage. Et le pire, c'est qu'il osait dire qu'il était désolé. Mais Romane s'en foutait. En fait, elle se rendait compte que c'était carrément débile d'être venue tenter de se réconcilier avec son frère.

Romane releva les yeux vers Adrian alors qu'il parlait de son désir d'avoir voulu connaître Kris. La jeune femme manqua de rire jaune. Pourquoi il aurait voulu le connaître ? Pour foutre son mariage en l'air. Adrian ne se rendait pas compte à quel point il avait totalement perdu la confiance de sa sœur. Son frère, son sang, sa chair, il était la représentation type du mauvais frère. Mais la suite des paroles était comme un coup de poignard dans le cœur de Romane. La jeune femme le fusilla du regard, les yeux embués de larmes naissantes. Elle ouvrit la bouche alors que sa voix était calme et murmurante et pourtant, pleine de poison et de haine.

Oh Adrian... Tu es tellement... Pathétique comme garçon...

La jeune femme se leva, attrapant sa canne pour se déplacer, grimaçant de douleur. Adrian ne se rendait pas compte. Ou alors, il était complètement con ce garçon. Romane renifla, attrapant une boite à chaussure, sur une étagère de sa bibliothèque. Elle la laissa tomber sur sa table basse et gicla le couvercle avec haine, comme s'il était le fautif de tout ça. Romane finit par attraper quelque chose dans la boite et s'approcha d'Adrian, lui jetant pratiquement au visage.

Ton carton d'invitation à mon mariage Adrian ! Félicitation ! La jeune femme était sèche, cinglante, mauvaise et semblait vouloir apaiser son cœur en lâchant ce qu'elle voulait lui dire depuis des années. Pas une once de regret dans ton regard Adrian ! Tu sais à qui te me fais penser ? À papa ! Tu détruis les gens qui t'aiment sans te poser de questions ! Sans admettre que t'es fautif ! Depuis TOUT ce temps, tu n'as jamais cherché à me revoir ! Tu n'as jamais fais le premier pas ! Tu te demandes si je voulais t'inviter ? Non. Je ne voulais pas ! Tu sais, en revanche, Kris voulait t'inviter. Il voulait que tu sois présent. Il voulait que tu fasses ton rôle de grand frère. Mais tu es une personne tellement égoïste que c'est la seule chose que tu me demandes après toutes ses années ? Pas de « Comment tu vas Romane depuis tout ce temps ? » « Quoi de neuf Romane ? » « Parle moi de toi petite soeur » « Je suis désolé de t'avoir blessé » « La famille c'est le plus important, je veux qu'on réapprenne à se connaitre ! » Non, toi tu me parles d'une mariage qui n'aura JAMAIS lieu ! Et après ça, tu vas me parler de ma carrière de danseuse foutue ? Tu es venue faire quoi ici ? M'enfoncer encore plus ?

Romane ne semblait pas en avoir terminé pour le moment mais un couinement se fit entendre dans la chambre. La jeune femme alla ouvrir la porte et laissa passer un énorme malamute mâle qui snoba Adrian pour aller boire. Romane soupira doucement et en revint à son frère.

Je veux des excuses oui. Mais de vraies excuses. Des excuses pensées. Je me fiche totalement que tu m'ai piqué mon mec. Le problème il est pas là Adrian. C'est que je suis ta sœur et que j'ai pas la sensation de compter pour toi... En fait, j'existe même pas. Tu me considères pas comme ta sœur mais juste comme... une fille a torturer. Je me fiche complètement que tu sois gay et dans mes souvenirs, je t'ai toujours soutenu... Et toi Adrian, t'as fait quoi avec moi ? Dis moi la vérité, t'as fait quoi avec ta petite sœur à part l'enfoncer et la détruire ? Détruire ce lien qu'il y avait entre nous, ça t'a fait quoi ? Et maintenant, ça te fait quoi ? Tu veux faire quoi ? Effacer le passé et faire comme si rien n'était arrivé ? La jeune femme croisa les bras. J'ai aucun tort dans cette histoire pourtant tu me fais passer pour la méchante. À l'époque, je t'en voulais de m'avoir brisé le cœur. Aujourd'hui je t'en veux de ne pas avoir su le réparer et de ne pas avoir été un bon grand frère. Je parle pas d'un grand frère parfait. Mais t'étais pas là quand j'ai eu le plus besoin de toi. Je t'en veux de m'avoir abandonné pour... un garçon...

Romane se détourna et alla dans la cuisine pour prendre un mouchoir et se moucher. Elle prit également son médicament pour soulager la douleur de son genou et retourna s'asseoir dans le canapé. Silencieuse. Elle regrettait amèrement d'être venue ici.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Open the door and meet some ghosts from the past /Romane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Open the door and meet some ghosts from the past /Romane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» That's not how you open a door ! } ft ALEXIS
» Magic Words (that can open any door) ☸ Han Byul
» AYDEN&SNAKE ◭ Ghosts of the past
» ft Owen & Miccah ɤ Ghosts of Christmas Past & Present.
» The ghosts of our past. (CHARLIE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: QUARTIER DE LA VIEILLE VILLE-