NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : célibataire
Job : apprenti pâtissier au morning-coffee
Age : 23 patates
Célébrité : Andrew Garfield
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Je vais réussir à faire ce gâteau ou vider mon frigo en essayant !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager   Sam 22 Nov - 22:19





Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page


La musique pulsait dans son casque, vive, mordante, puissante. Savant mélange de batterie, de guitare et de violon, elle avait un petit je-ne-sais quoi de particulier qui obligeait le jeune homme à ne pas réfléchir, à se laisser doucement glisser dans les notes de cette mélodie pour n’écouter qu’elle. A ne se concentrer que sur elle. A ne se laisser aller qu’à elle.

Paradoxalement, cette chanson était apaisante pour lui. Elle était comme une petite île de paix et de sérénité qui lui redonnait toujours énergie et courage. Il ne pouvait pas vraiment dire qu’il parvenait s’endormir avec, mais elle le détendait, elle le calmait. Elle pouvait même faire en sorte de catalyser ses mauvaises pensées et la culpabilité qu’il éprouvait depuis quelques jours.

La culpabilité, oui. Ce sentiment d’avoir fait une erreur monumentale à s’être laissé emporter contre sa sœur et son frère, ce regret d’avoir dit des mots si forts et destructeurs pour se défendre. Au final, valait-il mieux que ce frère qu’il détestait tant en laissant sa nature impulsive lui dicter sa conduite ? Valait-il mieux que lui après avoir dit, haut et fort, qu’il souhaitait le voir mort ?

Il passa une main dans ses cheveux avant de soupirer et de finalement se relever. Il était dans son appartement, encore, toujours à son endroit favori –affalé devant la porte d’entrée. Il n’avait cependant pas envie de se lamenter sur son sort ce soir. Il avait envie de sortir, de parler, de voir du monde. Même s’il avait toujours cette peur de croiser son frère au détour d’une rue ou encore de trouver sa sœur sur le pallier de sa porte.

Il était et avait toujours été un homme qui aimait sortir, qui aimait voir du monde. Il n’était pas un homme à se morfondre comme il le faisait depuis ce fameux incident. Certes, il n’avait toujours pas digéré cette rencontre mais cela ne devait pas l’empêcher de vivre, au moins jusqu’à ce qu’il pardonne et qu’il puisse aller de l’avant.

Décidé, il se dirigea dans sa chambre, sous l’œil attentif de son chien. Ni une, ni deux, il brancha son MP3 sur les enceintes avant d’aller prendre sa douche et de se rendre au moins un peu présentable. Il devait néanmoins se dépêcher de sortir avant que son humeur maussade ne revienne et ne le reprenne dans une étreinte dont il ne pourrait plus en sortir. Il voulait bouger, la maintenant tout de suite.

Ce fut donc d’un pas toujours autant décidé qu’il sortit, ce soir la, avec son casque sur les oreilles. Il avait repéré un bar sympa non loin de chez lui, assez à l’écart pour ne pas y attirer sa sœur, pas assez pour y attirer son frère et suffisamment accueillant pour lui. L’idéal, en somme. Après être entré, il avait prit une simple bière, cherchant à être le plus détendu possible pour se changer les idées. Et malgré l’inquiétude de voir débouler quelqu’un, cela ne l’avait pas empêché de s’incruster avec une bande d’étudiant avec qui il avait passé un certain moment. A parler de tout et de rien et à faire connaissance. Finalement, il s‘était assez bien entendu avec eux jusqu’à ce qu’ils parent, avec son numéro et lui le leur. Au pire, comme ça, il aurait quelques contacts d’un soir puisque, après tout, il était quelqu’un de particulièrement sociable à défaut d’être un bon ami.

Il finit cependant par se trouver une place sur le bord du bar, dans un endroit calme d’où il pouvait tout voir. Maintenant qu’il était de nouveau seul, ses pensées se bousculaient dans son esprit, chassées de temps à autre par l’alcool et le brouhaha du bar. Il avait passé un bon moment certes… Mais, voila, tout avait une fin. Ses pensées, elles, n’en avaient jamais.

Il n’esquissa donc pas tout de suite un mouvement vers la jeune femme qui s’assit à côté de lui, restant tout à son verre un petit moment. Chacun dans son coin, sans prendre conscience de l’autre… Mais, finalement, Bryan consentit à tourner la tête vers elle, poussé par la curiosité, pour examiner cette jeune fille qu’il trouvait bien jeune pour être dans un tel endroit.

Sans un mot pour elle, pour le moment, il la détailla ouvertement et trouva un étrange écho de ce qu’il ressentait chez elle. Cette jeune femme avait une expression particulière, une certaine posture et un regard singulier qui le faisait dire qu’elle en avait gros sur la patate elle aussi. Même si, elle aussi, elle était ici pour se changer les esprits, pour rencontrer du monde, pour penser à autre chose. Ou du moins, le supposa-t-il…

Après ce long moment de silence et d’observation, Bryan se lança enfin, reprenant une gorgée de bière pour dire finalement, sans aucune forme d’arrière pensée.

- Tu veux boire quelque chose de particulier ?

_________________
"J’ai toujours suivit la lumière, sans jamais la regarder. Mais la lune la détrôna, obscurcissant le ciel bleuté. Elle maudissait l’aveuglement du à ce mensonge passé. J’aurais due la décrocher plutôt que de la lacérer. Les nuages la chassèrent pour ne laisser qu’un abandonné. Finalement, je levais la main vers la lune pardonnée. A nouveau, je souhaitais la voir s’élever haut et briller. Et enfin je pourrais la détacher pour m'en libérer."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Avec moi même
Job : Etudiante en graphisme
Age : 19ans
Célébrité : Chloë G. Moretz

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I will carry 17 grocery bags or die trying before making two trips. #lazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager   Dim 7 Déc - 18:14





Sortir, c'est réussir à se faire croire l'espace d'un instant que tout va bien


 Inspire, inspire, expire, expire... 1, 1, 2, 2... Ces derniers jours avaient été bien mouvementés, et c'est pas le moins qu'on puisse dire. Tout se bousculait dans ma tête, tournait en rond sans cesse et réussissait à me donner un énorme mal de crâne. Ma sœur et mon père, encore et toujours, Wesley, ma mère, mes cours inutiles... 1, 1, 2, 2... Lorsque j'ai eu maman au téléphone se matin elle m'a posé pas mal de questions, est-ce que j'allais bien, si mes cours me plaisaient, si je m'étais bien intégrée à Town Square, et chacune de mes réponses était un mensonge, tout se passais évidemment pour le mieux, je n'aurai pas pu trouver cours qui me plaisent plus, et je ne me suis jamais adaptée aussi vite à un autres endroit qu'ici. 1, 1, 2, 2...La seule vérité que je lui ais sortie c'était qu'elle me manquait, et que j’espérais vivement la période de Noël pour aller la voir. Après avoir raccroché, je me suis mise à pleurer malgré moi, c'était trop, je lui mentais lui faisait croire que tout allait bien, et par la même occasion je me rassurais également par le mensonge, mais ça n'allait pas du tout. Je ne pouvais me confier à personne, même si je le pouvais de toute manière ça ne servirai strictement à rien, vu que les oreilles qui écoutent nos peines n'y peuvent rien à par éprouver de la compassion, et parfois c'est même de la fausse compassion alors ça ou rien c'est la même chose. 1, 1, 2, 2... Il ne fallait pas que je craque, aller évacuer mon trop plein d'émotions, c'est ça qui fallait que je fasse, c'est comme ça que je me suis retrouvée en train de courir... Expire, expire, inspire, inspire... Je garde la cadence, ça doit faire 40 minutes que je suis en train de courir, pourtant je n'arrive pas à me vider la tête, Ella, Papa, Maman, Wesley, Ella, Ella, Ella...
Vivement la semaine prochaine, je recommence le tir, et je suis censée aller faire un tour à la salle de boxe, je pense que se sera plus efficace que la course. En attendant c'est le seul recours que j'ai pour me vider la tête, sinon j'ai peut être une deuxième option, sortir. [...]

J'arpente donc les rues du centre ville, à la recherche d'un bar sympas. J'ai bien sûr d'abord fais un crochet par chez moi pour me doucher et m'habiller, parce que se ramener dans un bar alors que tu pues la transpi ça craint quand même. Comme je ne connais pas encore bien la ville, je laisse mes pas me guider, où bon leur semble. Ils s'arrêtèrent devant un bar dans une petite ruelle assez à l'écart sans être pour autant craignos. La lumière et l'ambiance que dégageait le bar me plaisait bien, je me faufila donc à travers la petite foule  qui était à l'intérieur et me dirigea droit vers le comptoir et choisis mon tabouret du regard.

C'est vrai que normalement je suis pas censée rentrer dans un bar comme celui-ci à mon âge, puisque il faut au moins avoir 21 ans mais bon je le fais tout le temps, et jusqu'ici j'ai rencontré 4 cas de figure. Soit je me fais pas choper, soit je me fais prendre mais le mec est cool et me laisse poursuivre ma soirée tranquillement, soit je me fais prendre et le mec est pas cool je sors sans broncher, soit je me fais prendre et les potes que je me suis fait entre temps me défendent et le gars fini par me lâcher. Puis, vu l'ambiance du bar, je pense qu'on va me laisser tranquille.

 Une fois assise, ça recommence, Ella, Papa, Maman, les cours, les mensonges, Wesley, Wesley, Wesley... Puré y va me falloir quelque chose d'instantané pour que ça s'arrête, de la drogue ça aurait été pas mal, mais vu mon état la descente aurait été plus que suicidaire, de toute façon j'ai rien sur moi don la question est réglée. Mais en alcool...

 Mes pensées furent interrompus par une curieuse sensation, je tourna lentement la tête et vis le jeune homme assis à côté de moi en train de me regarder. Il avait l'air en une phase d'analyse très profonde, comme si il examinait...un miroir, oui c'était ça. Ne sachant comment réagir, je l'imita, nos yeux se rencontrèrent, je recevais toutes les informations qu'ils laissaient passer, derrière une distraction factice, il y avait de la douleur, du doute... de la haine ?
"- Tu veux boire quelque chose de particulier ?"
Le flux d'informations cessa, ça avait été remplacé par de la curiosité.
Je me remis lentement de cet échange muet, en émergeant comme lorsqu'on ressort de l'eau après une longue apnée, mais bizarrement j'avais bien aimée cette sensation.
 "Je suis devant un dilemme, d'après toi c'est quoi qui ferai le plus l'affaire pour un effet comparable à un coup de massue ?"


_________________
Christmas Lights
Maybe I'm just trying to understand something... Why we keep making the same mistakes over and over. Cloud Atlas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : célibataire
Job : apprenti pâtissier au morning-coffee
Age : 23 patates
Célébrité : Andrew Garfield
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Je vais réussir à faire ce gâteau ou vider mon frigo en essayant !
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager   Dim 4 Jan - 12:01



Elle avait fini par lui rendre son regard, par elle aussi le découvrir. Instinctivement, il sut qu’elle trouvait en lui ce que lui trouvait en elle. Quelqu’un qui lui était semblable, qui était capable de comprendre en un seul regard ce qu’ils traversaient puisque nageant aussi dans les mêmes eaux troubles.

Il n’en dit cependant pas plus, finissant par briser cet échange pour lui proposer à boire. Il n’avait pas envie de parler de lui et il se doutait qu’il en était de même pour la jeune femme. Peut-être que se retrouver à parler d’autre chose autour d’un verre, le temps d’une soirée, leur serait profitable à tous les deux. Peut-être qu’ainsi, ils arriveraient à faire ce qu’ils étaient venu chercher en ses lieux, une distraction pour se changer les esprits, tout en évitant les questions qui leur étaient bien douloureuses.

Il leva cependant un sourcil à la réponse de la demoiselle avant d’avoir un sourire amusé. Ah, si tel alcool existait, il n’hésiterait pas non plus à en prendre. Posant son menton dans la paume de sa main, il finit par la regarder pour finalement lui répondre avec un air taquin.

- Des somnifères. Avec un peu d’eau. C’est un cocktail classique pour bien dormir mais je doute que tu en trouves ici.

Il se redressa néanmoins sans lui permettre de répondre pour commander un cocktail – un métropolitain- pour la jeune femme avant de boire un peu de son propre verre. Le verre leur arriva bien vite, drapé dans une jolie couleur rouge orangé et avec un petit citron vert accroché sur le rebord.

- A défaut, je te conseille ça. Avec un peu de chance, ça chassera peut-être le mal le temps d’une soirée et même le lendemain, si tu t’en sors avec une gueule de bois, la taquina-t-il. Si au pire tu n’aimes pas les saveurs, je pourrais t’aider à en trouver d’autre. Fut un temps, j’ai été serveur donc je connais bien.

Il se rapprocha enfin du verre avant de le désigner et énumérer ses ingrédients - Vodka, jus de citron vert, jus de Cranberry et crème de cassis-. Il avait en effet privilégié celui là à son cousin le Cosmopolitan qui, lui, était plus alcoolisé mais aussi au détriment de l’Apple Jack peut être un peu plus classique. Il ne savait pas pourquoi il avait choisit la couleur rouge, en revanche. Peut-être parce qu’il trouvait qu’elle lui correspondait bien.


_________________
"J’ai toujours suivit la lumière, sans jamais la regarder. Mais la lune la détrôna, obscurcissant le ciel bleuté. Elle maudissait l’aveuglement du à ce mensonge passé. J’aurais due la décrocher plutôt que de la lacérer. Les nuages la chassèrent pour ne laisser qu’un abandonné. Finalement, je levais la main vers la lune pardonnée. A nouveau, je souhaitais la voir s’élever haut et briller. Et enfin je pourrais la détacher pour m'en libérer."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Avec moi même
Job : Etudiante en graphisme
Age : 19ans
Célébrité : Chloë G. Moretz

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I will carry 17 grocery bags or die trying before making two trips. #lazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager   Dim 25 Jan - 0:30





Un cocktail explosif


Après lui avoir donner un indice sur le type de boisson que j'aimerai avoir sous la main, il me sourit assez amusé et me prescrit des somnifères avec un verre d'eau d'un voix taquine. Néanmoins il appela le barman pour lui faire la commande d'un cocktail que je ne connaissais pas.

Le verre qui arriva entre mes mains avait la couleur du crépuscule, avec une touche de vert apporté par une tranche de citron. Je manipulais le verre avec curiosité entre mes doigts, pendant que le jeune homme m’expliqua brièvement mais efficacement les effets que ce petit bijoux aurait surement sur moi. Je fis la moue et dis "J'avais jamais vu les somnifères sous cet angle là, pour moi ces petits comprimés sont associés à ma grand mère, qui en prend pour dormir mieux à cause de ses insomnies, donc aux personnes âgées... Donc l'idée que je puisse en prendre... bref laisse tomber j'ai une logique bizarre. En tout cas ce cocktail est absolument magnifique !" J'appuya la fin de ma phrase par une gorgée de la boisson.

Le goût était en même temps frais, fruité, et bien sûr très alcoolisé, mais le tout était vraiment très suave et ça m'étonna beaucoup. " Waw, je m'attendais pas à ça... Tu m'épates, tu devais faire un excellent serveur. C'est vraiment bon en tout cas, merci !" Je bu une nouvelle gorgée et le gratifia d'un clin d'oeil. " Si tu veux que je te paye le prochain verre n'hésites surtout pas !" Je jeta un regard sur la piste de danse, ça circulait dans tout les sens, beaucoup de gens rentraient, sortaient, se bousculaient, dansaient, tout était pour le mieux dans le meilleur des monde. "C'est la première fois que je viens ici, mais le bar est vraiment sympas. Ça te dis qu'on aille faire un tour sur la piste de danse après ? Même si on est bourré c'est pas grave ça n'en sera que plus drôle. "

Je bu une autre gorgée, sous ses yeux pétillants. Avait-il réussit à ne plus penser à ses problèmes ? Peut être un peu, parce que les miens en tout cas n'étaient plus qu'un faible écho qui résonnait au loin et le plus surprenant c'est que je suis persuadée que c'était grâce à lui, même si ça faisait à tout casser cinq malheureuses minutes que j'étais en sa compagnie.


_________________
Christmas Lights
Maybe I'm just trying to understand something... Why we keep making the same mistakes over and over. Cloud Atlas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Tu m'as trahit pour un rêve, alors je vais faire battre ton coeur pour un cauchemars [PV Hazufel]
» Je cherche quelqu'un qui pourrait me faire un dessin pour ma signature
» Pub pour mon roman ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: BARS-