NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 It's so nice to see you here (Mary-Jane )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Alone
Job : Avocat spécialisé en négocation contractuelle
Age : 32 ans
Célébrité : Channing Tatum
Age : 26
DC/TC : Aucun

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet:
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: It's so nice to see you here (Mary-Jane )   Ven 26 Déc - 6:15

Depuis cette folle histoire ou je m'étais retrouvé coincé entre la mafia russe et ces agents du FBI qui faisaient pression sur moi afin de m'impliquer dans un traquenard destiné à piéger certaines grosses légumes de crime organisé local je ne savais plus trop sur quel pied danser. Non pas que je craignais pour ma vie ou ma santé, ça non, les gens de mon entourage savaient pertinemment que je me foutais éperdument de ce genre de détails. Non j'appréhendais surtout les effets que cela aurait pu avoir sur mes proches et je m'en serais éternellement voulu si quelque chose de fâcheux était survenu par ma faute, c'est d'ailleurs ce qui m'avait poussé à expédier ma sœur sous des cieux plus clément afin de la mettre à l'abri de ce péril qui semblait se profiler à l'horizon. Heureusement les choses semblaient avoir fini par se tasser mais néanmoins je continuais de demeurer sur mes gardes.


En cette période d'accalmie, propice aux fêtes de fin d'année, je me sentais seul et histoire de rompre avec cette monotonie qui semblait s'être installé dans mon existence je décidai de sortir de chez moi afin d'aller dans ce bar sympa ou j'avais l'habitude d'aller me changer les idées à grands coups de verres de scotch. Je sais ce que vous allez me dire … l'alcool n'est pas très indiqué pour une personne dans ma condition mais d'une certaine façon je ne m'encombrais pas trop de ce genre de détails.


Vêtu d'un jeans et d'une chemise ,dont la sobriété n'avait d'égale que son élégance, je finis par quitter mon appartement en direction du bar alors que je pris place à bord d'un taxi. Arrivé sur place je ne tardai pas à me frayer un chemin jusqu'au bar afin de me commander un scotch sur glace … un double. Fixant le vide tout en faisant tourné mon verre entre mes doigts je remarquai au loin un visage plus que familier mais ne voulant pas l'importuné je demeurai sagement à ma place. Rapidement je vis que Mary Jane, mon assistante, fini par se faire aborder et de toute évidence son interlocuteur semblait être loin de lui paraître agréable. Bien que j'étais son patron je n'étais pas sans l'adorer et le fait de la voir au prise avec ce genre de connard, dont le degré de débilité n'avait d'égal que la proéminence de son tour de taille, n'était pas de nature à me réjouir … loin de là.


Vidant mon verre d'un trait je soupirai et fini par me lever afin de me diriger en direction de la belle brune et de ce lourdaud qui semblait royalement la faire chier.  Je ne savais pas trop comment j'allais agir … j'allais devoir improviser. Arrivé près de Mary-Jane  je me plaçai celle-ci et son interlocuteur et c'est alors que j'entrai en scène. Bonsoir ma toute belle, je suis désolé d'être en retard. Jouant le jeu je l'embrassai sur la joue tout en regardant du coin de l'oeil le type l'air de lui demander s'il voulait ma photo. Probablement parce qu'il avait comprit qu'il n'était pas de taille à rivaliser avec moi il ne tarda pas à s'éclipser … sans doute avait-il déjà une autre proie en vue. Je suis désolé de t'avoir importuné. Tu dois probablement attendre quelqu'un. Si tu préfères je peux te laisser. Bien entendu j'avais envie de passer un moment avec elle mais je n'avais pas le droit de l'y conytraindre.

_________________

I'm afraid i got some bad news
« It's time to face the facts»
On the day I was born the nurses all gathered 'round and they gazed in wide wonder. At the joy they had found the head nurse spoke up said "leave this one alone" She could tell right away
That I was bad to the bone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Assistante juridique de Maître Jefferson
Age : 26 ans
Célébrité : Lea Michele
DC/TC : Nop
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It's so nice to see you here (Mary-Jane )   Sam 3 Jan - 23:45

C'était décidé, ce soir je sortais ! Je ne supportais plus de rester seule dans mon appartement à écouter Birdy sur mon Ipod et regarder Love Actually et Valentine's Day en boucle sur mon écran plat. Bien que j'adorais écouter de la musique et regarder des films je savais que ce n'était pas ce genre de choses qui allaient me faire rencontrer quelqu'un. Pour rencontrer quelqu'un, de préférence de sexe masculin, il fallait sortir et voir du monde. Et quoi de mieux que de rentrer dans un bar pour rencontrer un homme. Une jolie robe, des collants, les cheveux remontés et descendants en cascade sur ma nuque, un chouilla de mascara et mes bottines à talons pour me grandir un peu et j'étais enfin parée pour affronter la soirée qui m'attendait. Je n'habitais pas très loin de l'endroit où je souhaitais me rendre je décidais donc d'y aller à pied, et puis de toutes façons j'étais censée ne plus être seule quand je reviendrai.

Arrivée là bas, je me dirigeais vers le comptoir. Il restait quelque tabourets de libres, j'en choisi un et m’assis dessus. Un des barman ne tarda pas à venir prendre ma commande, étant donné que j'étais là pour m'amuser et avec un peu de chance commencer une relation stable je décidais de ne pas jouer les mijaurées et commandais un verre de Vodka. Je n'avais jamais bu ce genre d'alcool, j'imaginais que ça devait être quelque chose d'assez fort tout de même vu la tête que faisaient ceux qui buvaient leur verre d'un trait. Le serveur m'apporta mon verre mais je n'y toucha pas tout de suite. Au même moment je sentis que quelqu'un c'était assit près de moi. J'étais contente d'avoir attiré une personne aussi vite, je me retournais espérant voir un beau jeune homme attendant tout comme moi de faire LA rencontre de sa vie. Je déchantais très vite en me rendant compte que celui qui venait d'arriver n'était pas du tout ce que j'espérais.

Il ne fallait pas se mentir, il était ignoble. Son ventre dépassait largement de ce qui lui servait de pantalon et dans le même temps de son tee-shirt datant du siècle dernier et n'ayant pas été lavé depuis pas mal de temps. Étant donné la couleur rouge violacée de son visage et de son haleine il n'était plus et depuis longtemps à son premier verre et l'odeur de transpiration mêlée au tabac et à l'alcool qu'il dégageait donnait à penser qu'il n'avait pas côtoyé de savonnette durant les jours précédents . En somme il reflétait la déchéance humaine et tout ce qu'une femme respectable ne voudrait jamais chez un homme.

Bien entendu il m'avait remarqué et il m'aborda à grand renfort de hoquets et de remontées acides. Je me sentais mal et ne savais comment réagir face à cette situation. Je tentais de le repousser alors qu'il s'affalait presque sur moi. Je me voyais mal lui décocher une droite dont seule moi avait le secret devant le monde présent dans le bar. Je priais pour qu'un des barmans revienne à ma hauteur et fasse en sorte qu'il me fiche la paix. Pendant ce temps là l'autre riait à s'en décoller la mâchoire et devait s'arrêter toutes les 5 secondes pour ne pas régurgiter ce qu'il avait consommé. C'est à ce moment que l'impossible se produit. Quelqu'un arriva et se posta entre moi et l'ivrogne. Il m'adressa la parole et quand j’entendis sa voix mon sang ne fit qu'un tour et les battements de mon cœur se firent plus rapides et plus puissants. Warren Jefferson, mon patron, volait à mon secours. Il se fit passer pour mon petit ami et me donna un surnom et m'embrassa sur la joue ce qui me fit devenir encore plus rouge que je ne l'étais déjà. Apparemment sa présence fit comprendre à l'autre qu'il faisait un peu tâche et ce dernier s'en alla finir sa beuverie ailleurs.

Je n'osais pas regarder Warren dans les yeux, j'avais très chaud et je ne voulais pas qu'il me voit en mode "rouge tomate". Il s'excusa de m'avoir importuné et proposa de me laisser tranquille au cas où j'attende quelqu'un. Il me sauvait la vie et s'excusait ensuite mais quel homme parfait. « Ne vous excusez pas (je n'arrivais pas à le tutoyer contrairement à lui) vous m'avez débarrassez de cet abruti ». Que lui dire de plus… Son regard m’envoûtait, j'avais envie de me jeter dans ses bras mais je n'en avait pas le droit. Il me faisait tellement d'effet. Je ne rêvais que de lui mais cet amour était impossible et je l'avais compris dès le début c'est pourquoi je voulais rencontrer quelqu'un mais ce soir nos chemins s'étaient croisés de nouveau. « Et non je n'attend personne c'est pourquoi je n'ai commandé qu'un verre ». D'ailleurs mon verre était toujours là lui et il était rempli. Je ne sais pas ce qui me prit à cet instant mais je saisis mon verre et le bus d'une traite sans prendre ma respiration. Je regrettais tout de suite mon geste. J'étais presque sûre qu'avaler de l'alcool à brûler aurait fait le même effet à ma gorge. Je me mis à tousser alors que les larmes me montaient aux yeux. Ça m'apprendrait à jouer les dures à cuire.

_________________
Come here...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Alone
Job : Avocat spécialisé en négocation contractuelle
Age : 32 ans
Célébrité : Channing Tatum
Age : 26
DC/TC : Aucun

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet:
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: It's so nice to see you here (Mary-Jane )   Mar 20 Jan - 14:05

J'étais loin d'être d'humeur coquine, ni de me la jouer séducteur, tout ce que je demandais était de pouvoir boire tranquillement sans me faire embêter mais lorsque je la vis éprouver certaines difficulté avec cet ivrogne qui n'était pas sans faire preuve d'un excès de persévérance je finis par conclure que la belle Mary-Jane avait besoin d'un petit coup de main de ma part. C'est d'un pas décidé que je m'approchai d'elle afin de la tirer de ce mauvais pas. Faisant preuve d'assurance je fis un numéro auquel le quidam ne trouva rien à répliquer et il finit par quitter sans ajouter le moindre mot. Je dois avouer que je m'étais trouvé fortiche sur ce coup. Bien entendu, étant le parfait gentleman que je suis, je m'excusai de lui avoir imposé ce petit numéro improvisé mais elle ne tarda pas à me faire comprendre qu'elle ne m'en tenait pas rigueur.

Diantre que je pouvais adorer son timbre de voix, il était d'une douceur déconcertante, je ne pus que lui sourire lorsqu'elle me pria de ne pas m'excuser tout en ajoutant que je venais de la débarrasser de cet abruti. Malgré les efforts que je déployais afin de la mettre à l'aise, en la tutoyant par exemple, je n'étais pas sans remarquer qu'elle était incapable de passer ce cap mais je ne désespérais pas. D'ailleurs parlant d'abruti, il faut admettre que celui-ci en était un beau spécimen. Je continuai de lui sourire tout en la regardant, je ne pouvais point résister à l'appel de son regard.

Dieu ce qu'elle était belle, jamais je n'avais briser cette barrière que j'avais érigé dans mes relations professionnelles mais lorsque je me trouvais en sa compagnie je ne pouvais que ressentir cette folle et ardente envie d'aller à l'encontre de mes princes. Elle m'attirait tellement. Jouant toujours la carte du distingué gentleman je lui proposai de la laisser, persuadé qu'elle devait attendre quelqu'un, mais la réponse qu'elle me servit ne pu que m'inciter à demeurer en sa compagnie. Curieux hasard, je buvais également mon verre en solitaire. Je ne pus que lui adresser un sourire amusé après cette réaction qui fut la sienne. Faut y aller en douceur avec ce genre d'alcool, c'est plutôt fort. Lui dis-je alors que je trempais mes lèvres dans le mien n'osant pas le consommer trop rapidement.

_________________

I'm afraid i got some bad news
« It's time to face the facts»
On the day I was born the nurses all gathered 'round and they gazed in wide wonder. At the joy they had found the head nurse spoke up said "leave this one alone" She could tell right away
That I was bad to the bone.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's so nice to see you here (Mary-Jane )   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's so nice to see you here (Mary-Jane )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: BARS-