NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre → les grains de café
Job : lycéenne
Age : 17 ans
Célébrité : ella yelich-o'connor
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 18:06





Deborah Margaret Weston


Je m'appelle Deborah Weston et je suis née à Auckland (NZ) le 26.12.1997. Donc si vous savez compter, ça veut dire que j'ai 17 ans. Je suis d'origine Néo-zélandaise, et je n'ai aucun frère et soeur. J'aime les hommes et je suis actuellement célibataire. Dans la vie de tous les jours, je suis lycéenne et je fais partie des café corsé. J'ai un projet dans la vie : devenir joueuse d'escrime professionnelle. Mais surtout, mon rêve c'est de me débarrasser de mon paternel.
Comment définirais-tu ton caractère ?
Toi, je suis sûre que tu dirais que je suis juste une petite gamine. Tout juste dix-sept ans, mais qui croit avoir déjà vécu dans de choses. Pathétique, non ? Mais dans le fond, qui es-tu pour juger ? Si tu te fies à mon histoire, alors tu sais que je suis forte. Tu sais que j'endure les crasses sans ne rien laisser paraître et que je garde tout à l'intérieur. Oui, je garde tout à l'intérieur parce que ce que je ressens ne vaut pas la peine d'être dit à voix haute. Tu as des doutes ? Mais de toutes façons, soyons sérieux… Qui sont les gens qui écoutent les adolescents s'ils ne sont pas payés pour le faire ? Ouais… Je me pose la même question. Pourtant, je ne suis pas "juste" une gamine même pas majeure, je suis bien plus que cela. Je suis celle qui devient un peu trop niaise devant un film romantique, mais qui ne l'avouera jamais parce qu'elle est aussi quelqu'un de prudent, de résistant, de persévérant, qui se donne à fond pour ce qu'elle aime, quelqu'un d'ordonné - et on sait tous que les sentiments, ça fait désordre. Celle qui sera gênée si tu oses lui prendre la main dans une salle sombre de cinéma parce que secrètement elle aura peur et qu'une fille dans ma position ne doit pas montrer qu'elle a peur. Comment peut-on avoir peur quand on pratique un sport de combat depuis sa plus tendre enfance ? Comment peut-on avoir peur quand on a confiance en soi ? Je suis celle qui pense que la vie est pareille à une scène de théâtre bien qu'elle soit une pietre comédienne parce qu'elle est persuadée que tout le monde passe son temps à jouer un rôle. Et je déteste ça. Alors tu te doutes bien qu'elle est rancunière aussi, un peu trop parfois. Même si concrètement je suis simplement celle qui pense s'assumer, mais qui en vérité est peut-être un peu trop fragile… Parce que oui, après tout, je ne suis qu'une gamine de dix-sept piges.

Parle-nous de ton métier :
Et maintenant tu vas te dire : "mais qu'est-ce que tu veux qu'une gamine travaille ?" et sur ce point, je serais totalement d'accord avec toi. Non, je ne travaille pas, mais ce n'est pas pour autant que mon emploi du temps n'est pas chargé. Oh… Tu ne me crois pas ? Essaye de vivre une journée dans ma peau et tu veras ce que j'essaye de t'expliquer. Le matin, je me lève aux aurores et je vais au lycée, comme toutes les adolescentes scolarisées de mon âge. A midi, c'est la pause, alors je mange mon déjeuné tranquillement à la cafétéria. Ensuite, il est l'heure de retourner en cours. A contre-coeur évidemment. Surtout avec le retard que j'ai accumulé en déménageant de Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas tant que le programme néo-zélandais est moins compliqué que celui américain, c'est simplement qu'il est différent. Tellement différent que j'ai peur de ne pas avoir ma graduation à la fin de l'année scolaire… Et ensuite… Et oui, après ma journée d'école, tu sais ce que je fais ? Ce qui prend autant de temps ? Eh bien je rentre chez moi, je fais rapidement mes devoirs et je vais chercher mon matériel et je me rends chez mon maître d'arme pour pratiquer mon sport favoris : l'escrime. Et ça… C'est cinq fois dans la semaine. Donc non, je ne travaille pas hormis l'école et l'escrime. J'aurais pu, mais autant dire que je n'en ai pas franchement l'envie, ni même le besoin. Non, je préfère nettement trainer avec un gang de bikers dès que j'ai une minute de libre. Je fais tellement rager mon père en faisant ça et c'est probablement pour cela que je passe autant de temps avec eux. Tu voulais savoir si je travaillais ? Estime toi simplement heureux de ne pas avoir une fille comme moi à élever.

Raconte-nous quelle est ton aspiration dans la vie :
Une aspiration dans la vie, un rêve, appelle ça comme tu veux… Le fait est que depuis toute petite, je me forme pour devenir une joueuse d'escrime professionnelle. Peut-on appeler ça une vocation ? Fort probablement. Je sais que depuis toute petite, j'ai trouvé une l'élégance qui m'a aussitôt attiré dans la pratique de ce sport. La force, le dynamisme, la perseverance, l'envie… Tout cela… C'est tout ce dont je suis emplie quand j'ouvre les yeux à l'aube. J'ai beau travailler à l'école, plancher sur mes exercices de physique et découvrir de nouvelles choses intéressantes dans mes cours de géographie, ce n'est pas pour autant que je me vois avec un avenir dans ces filières. Non. L'escrime est ma passion. L'escrime est ma raison de vivre et si j'en suis privée, je suis alors perdue. Perdue dans les méandres d'un univers bien trop vaste dans lequel je ne pourrais jamais m'intégrer proprement.
Café corsé car malgré mon jeune âge et mon rêve qui paraît bien trop grand, je suis prête à tous les sacrifices pour y parvenir. Voyager pour une compétition à l'autre bout du monde n'est pas un problème, tout comme faire l'école buissonnière pour m'entraîner quelques heures de plus pour mettre toutes les chances de mon côté avant une grande représentation ne me pose aucun soucis de conscience. Tu ne pensais pas qu'une fille de dix-sept ans pouvait avoir autant de volonté ? Alors laisse moi te prouver le contraire petit à petit. Je suis sûre que le résultat t'impressionnera.
On se retrouve aux prochains jeux Olympiques où tu m'applaudiras derrière ton écran de télévision.



Behind the screen

Pseudo Weedy Prénom Marie Fille ou garçon Nana Age 21 yo Pourquoi vous êtes-vous inscrit sur MC ? Pour les smileys Comment l'avez-vous connu ? Je ne sais plus vraiment. Je m'étais inscrite il y a quelques années de ça, mais finalement, manque de temps, je n'avais pas vraiment réussie à gérer mon personnage. Cette fois, c'est la bonne *-* Fréquence de connexion 5/7j. Avatar Ella Yelich-O'connor aka Lorde Pourquoi cet avatar Parce que je l'adore, qu'en ce moment je suis juste obsédée par sa musique et qu'elle correspondait plutôt bien au personnage, je trouve. Statut inventé. Voulez-vous être parrainé ? Non. Code du règlement Indian(chai) tea latte…

Code:
[color=IndianRed][b]ELLA YELICH-O'CONNOR[/b] ●[/color] Deborah M. Weston


Dernière édition par Deborah M. Weston le Sam 10 Jan - 21:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Job : lycéenne
Age : 17 ans
Célébrité : ella yelich-o'connor
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 18:06





My life


Capricorne - C'est pour tout dire le premier trait qui a pu caractériser Deborah. A sa naissance il était impossible de dire la couleur de ses yeux ou encore de ses cheveux. On ne connaissait rien d'elle. Juste que c'était un bébé née  le 26 décembre 1997 dans un hôpital d'Auckland, en Nouvelle-Zélande et Keira et Elliot Weston. Ni plus, ni moins. Et pourtant à présent son signe astrologique est bien la dernière chose qu'elle utilise pour se décrire.
Deborah a donc grandit dans la grande ville d'Auckland en Nouvelle-Zélande, pays qu'elle affectionne tout particulièrement. Que ce soit les paysages idylliques, l'accent des néo-zélandais, les différents climats, le culte qu'ils vouent au Seigneur des anneaux ou encore leur état d'esprit très détendu.
Son enfance s'est passée sans aucun problème. Des parents présents, passionnés et dévoués à son éducation. Une belle vie et des beaux projets de planifiés. C'est quand elle à huit ans qu'elle tombe amoureuse de l'escrime et qu'elle décide de pleurer toutes les larmes de son corps, telle une enfant trop gâtée pour que ses parents cèdent à ses caprices. Après quelques semaines de négociations tordues et de promesses qu'elle ne tiendra jamais que ses parents acceptent de lui payer des cours. "Après tout, c'est un sport de combat, elle pourra se défendre quand elle sera grande, et qui sait, peut-être qu'un jour elle deviendra une joueuse reconnue. Au pire, ce n'est qu'une lubie, on loue le matériel et elle se lassera dans deux mois." disait sa mère. Son père n'avait alors plus vraiment le choix. Ils n'avaient probablement encore aucune idée à l'époque de ce que tout cela représenterait pour leur fille et pour la famille en générale. Car ce sport n'était pas une lubie, loin de là. Petit à petit, l'esprime devient une passion, une façon de vivre. Ca devient indispensable. L'adolescence de Deborah est alors rythmée par les cours au collège, puis au lycée, à cela s'ajouter les séances d'entrainement avec son maître d'arme et bien évidemment les compétitions et les tournois. Elle se souvient de sa toute première représentation devant du monde. Elle était encore bien jeune, ne devait avoir que dix ans, et pourtant, ils avaient voyagé ces parents et elle, jusqu'à Wellington. Ce trajet de quelques heures étaient déjà un calvaire pour ses parents qui jugeaient avoir mieux à faire que de traverser la Nouvelle-Zélande pour une compétition sans intérêt, mais c'est à ce moment là que les gens lui ont trouvé du potentiel. Alors ils ont continué à payé des nouveaux équipements, des nouveaux maîtres d'armes, car une petite gauchère qui pratique c'est assez particulier.  
Alors quand elle a douze ans, ils commencent à voyager un peu partout dans le monde pour les tournois. Son père n'est pas ravi et parfois à cause de son travail de policier il se trouve dans l'impossibilité de les accompagner. Est-ce que de toute façon il souhaitait venir ? Deborah à des doutes là dessus. Avec sa mère, Keira, ils sillonne le monde et cette dernière en profite pour ajouter des clichés à sa gallerie. La photographe en elle ne se lasse pas d'immortaliser tous les pays dans lesquels ils voyagent. Le niveau monte de mieux en mieux, mais les résultats à l'école chute un peu et l'envie de travailler disparaît le jour où ses parents lui annonce qu'ils décident de divorcer alors qu'elle avait treize ans. Les procédures sont longues, les engueulades qu'elle croyait au début inoffensives sont de plus en plus violentes et même si elle ne saisit pas tout ce qui l'entour, elle finit par comprendre que ses parents ne sont plus fait pour vivre ensemble.

Alors elle laisse couler. A condition qu'elle soit avec sa mère. Et c'est le cas. Le travail de son père lui prend trop de temps, tout comme les soucis de santé qu'elle ne comprend pas spécialement à ce moment. Mais tout s'éclaire quand elle comprend que la maladie de ce dernier est en fait en partie de l'alcoolisme. Elle le déteste. Il a brisé leur famille. Il a fait de sa vie d'adolescente, un cauchemar et elle n'est pas sûre de pouvoir lui pardonner. Alors comme elle ne peut pas faire autrement, elle reprend doucement des envies, et ses notes à l'école s'améliorent. Sa pause en sport ne lui a pas fait de bien, mais elle parvient à retrouver son niveau d'avant en quelques mois.
Elle ne voit plus son père. Elle ne veut plus le voir. Mais parfois sa mère lui indique qu'il serait peut-être bien pour elle de voir son père, qu'après tout, il n'est pas le plus monstrueux des hommes et qu'il aimerait de temps en temps voir sa fille. Alors elle accepte, à contrecoeur.
Ils ne se voient que quelques fois dans l'année alors qu'ils ne vivent pas si éloignés l'un de l'autre, mais elle n'en veut pas plus. Elle ne sait d'ailleurs pas ce que son père veut non plus. Le problème de communication est pareil à un fossé insurmontable, mais ce n'est pas pour autant qu'elle veut le réparer.

Deborah ne fait que s'améliorer et elle commence être repérer par certains professionnels qui lui donnent leurs cartes et qui se proposent de l'aider à percer dans le milieu. Cette nouvelle l'enchente. Va-t-elle faire partie de ces jeunes sportifs comme elle avait pu voir pendant les jeux olympique de 2012 à Londres ? Peut-être. Elle en crève d'envie en tout cas. Elle en crève d'envie, mais celle qui crève réellement, c'est sa génitrice qui se baladait en voiture dans les montagnes l'hiver dernier. Elle ne voulait que prendre quelques photos des montagnes enneigée. Elle était douée. Mais il a fallu qu'une voiture arrive en face et que personne ne survive à l'accident. Car oui, c'était tout bonnement un accident. La voiture d'en face ne roulait pas trop vite, et sa mère aussi conservait une allure normale. Non, ils ont glissé et se sont rentrés dedans. La collision était inévitable. Malheureusement.
La petite a alors seize ans et se considère comme une orpheline bien que son père ait récupérer sa garde. L'accident de sa mère ne date que de quelques mois, mais Deborah essaye de le surmonter aussi sainement que possible. Elle est triste, ça c'est certain… Mais elle n'a personne à blâmer. Personne. Peut-on aller jusqu'à blâmer le climat ? Non. C'est impossible. C'était un accident.
Elle se retrouve à présent avec son père et forcée de vivre un deuxième hiver en moins d'un an car ils viennent d'emménager à Town Square à cause du travail de son paternel. L'année scolaire a commencé à Auckland, mais elle doit la terminer à Town Square. Encore une fois, son père brise sa vie. Volontairement.  Il l'emmène loin de ses amis, loin de ce qu'elle aime, loin de ses repères, alors qu'il se prépare à vivre l'enfer.   


Dernière édition par Deborah M. Weston le Sam 10 Jan - 23:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff → les habitués du café
Côté coeur : Marié à l'homme de ma vie, au père de nos deux magnifiques petites filles, à mon âme sœur ◕‿◕✿
Job : Propriétaire du Morning Coffee, architecte pendant les heures de sieste de Quinn et Mary
Age : 26 ans
Célébrité : Tyler Hoechlin
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I can't turn water into wine, but I can turn ice cream into breakfast.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 18:09

"devenir joueuse d'escrime professionnelle" J'approuve ! Même si Town Square est certainement pas le lieu le plus facile pour le faire

Bienvenue parmi nous bril

_________________



I'll follow you into the park, through the jungle, through the dark. Boy, I've never loved one like you. We laugh until we think we'll die, barefoot on a summer night. Never could be sweeter than with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Cow Girl Up
Côté coeur : Célibataire
Job : Palefrenière la journée, barmaid en soirée.
Age : 23 ans
Célébrité : Shelley Hennig
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Trust me you can dance —Vodka
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 18:20

Bienvenue sur MC Deborah ! sushi

_________________
Quelquefois, vos paroles me reviennent comme un écho lointain, comme le son d’une cloche apporté par le vent ; et il me semble que vous êtes là, quand je lis des passages d’amour dans les livres. ▵ ©️endlesslove.
We mature with the damage, not with the years ▵
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → virgin forever
Côté coeur : A peut-être trouvé quelqu'un pour s'occuper de sa virginité <3
Job : Soigneur au Zoo de Town Square.
Age : 20ans
Célébrité : Tyler Posey
Age : 27
DC/TC : Matheo l'homme qui n'aime que son chien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Une nouvelle vie pour Bobby monster
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 18:22

bienvenue sur MC et bon courage pour ta fiche :canard:

_________________

It's gonna be alright
A lot of us grow up and we grow out of the literal interpretation that we get when we're children, but we bear the scars all our life. Whether they're scars of beauty or scars of ugliness, it's pretty much in the eye of the beholder.~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Steward de l'air
Age : 32 ans
Célébrité : Zachary Quinto
Age : 25

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: WHOOOPAH! #Goodday
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 18:43

Bienvenue!!

_________________
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!

THE MAP THAT LEADS TO YOU
I hear your voice in my sleep at night Hard to resist temptation 'Cause something strange has come over me And now I can't get over you No, I just can't get over you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → Brioche's Pétrisseur in CB
Côté coeur : Célibataire
Job : Kinésithérapeute
Age : 28 Ans
Célébrité : Tom Wlaschiha
Age : 21

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Bonnes fêtes de fin d'année! #christmas #new year
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 19:11

Lorde! bril Et Deborah que tu as faite Neo-Zelandaise! bril
J'approuve! Bon courage pour ta fiche et bienvenue sur MC! Smile

_________________
« Jojo, l'homme qui a résolu le mystère de la négativité ! » - Alysson P. Harrington
Co-fondateur de la ligue prônant les scénarios. ON DIT NON A L'ABANDON!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Bibliothécaire
Age : 36 ans
Célébrité : Michael Fassbender
Age : 34

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: I will carry 17 grocery bags or die trying before making two trips. #lazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 19:24

Bienvenue bril Hâte d'en savoir plus sur ton personnage bril

_________________
⊹ je suis maître de mon âme ⊹
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Job : lycéenne
Age : 17 ans
Célébrité : ella yelich-o'connor
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 20:45

Si pas d'escrime, ça ne lui fera qu'une raison de plus pour détester son père de l'avoir emmené à Town Square
Merci à tous pour cet accueil

_________________
Seed a dreamin', boxed a screamin'. The world to love, the right to know. Now I hear violence out from the silence. Don't want me love? Then let me go… Where I am going you can't save me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff → master of sex
Côté coeur : Marié à Sebastian la bête de sexe !
Job : Pâtissier au Morning Coffee, adepte des pauses sexy dans la réserve avec le patron & papa comblé de Mary et Quinn.
Age : 20 ans
Célébrité : Dylan O'Brien

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: What happens in the ass, stays in the ass.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 21:00

Bienvenue parmi nous bril

A mon avis tu peux faire de l'escrime à TS, mais à haut niveau... bof oui

_________________
SUPERNATURAL LOVE CONQUERS ALL


Le calendrier de l'avent Micastian :
 
Revenir en haut Aller en bas
membre → les grains de café
Côté coeur : Cherche un beau garçon pour faire chavirer son coeur et éventuellement l'aider à faire la vaisselle
Job : Guide touristique amoureuse de son métier et essaye de revoir les bases du droit à ses heures perdues
Age : 25 bougies
Célébrité : Emilie Nereng
Age : 18

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet:
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 21:03

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche

Et puis au passage : Lorde un super choix de vava je plussoie I love you

_________________
love has its limits
fix me. ✻  the fact is lying is a necessity. we lie to ourselves because the truth freaking hurts. no matter how hard we try to ignore or deny it, eventually the lies fall away. like it or not. so here's the truth about the truth. it hurts. so we lie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire et Libre comme l'air
Job : Fille au pair
Age : 22 ans
Célébrité : Hannah Murray
Age : 24
DC/TC : Je ne suis pas encore schizophrène , hélas ♥

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet:
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 21:15

Bienvenue

_________________

Conquest of Spaces
I'm ready to start the conquest of spaces. Expanding between you and me. Come with the night the science of fighting. The forces of gravity.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : A la recherche d'un emploi
Age : 23 ans
Célébrité : Amanda Seyfried
Age : 26

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: N'est-ce pas qu'ils sont beaux les chocolats viennois au Morning Coffee ?! (/^▽^)/ [X]
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 22:44

Bienvenue sur MC et bon courage pour finir ta fiche Smile

_________________

     
Boire du café empêche de dormir. Par contre, dormir empêche de boire du café.

Philippe Geluck

 
©️ Kelalin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibattante !
Job : Dresseuse des animaux marins au Zoo, et Etudiante en Sciences Politiques
Age : 22 Years Old
Célébrité : Holland Flawless Roden

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Home sweet home. I don't missed you.
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Lun 5 Jan - 22:46

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue !
Bonne chance pour ta fichette !

_________________
Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for. Some people are worth melting for.

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
membre → les grains de café
Côté coeur : Célibataire
Job : Reporter
Age : 28 ans
Célébrité : JESSE mon amour que j'aime plus que tout EISENBERG
Age : 22
DC/TC : Nope

EN SAVOIR UN PEU PLUS...
Last tweet: Someone can remain me why I'm here? #TSiscrazy
To do list:
Address book:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: DEBORAH — Running around in circles feeling caged by endless rules   Mar 6 Jan - 0:06

LOOOOOOOOORDEEEEEEEEEEEEE...Bienvenue à toi, ton personnage à l'air vraiment intéressant.

_________________