NEWS
La version #23 vient de débarquer, toutes les nouveautés et les débat sont à venir découvrir ici !
BANQUE DE LIENS
Vous pouvez dès à présent poster un lien recherché dans la banque de liens !
NOËL A TOWN SQUARE
Vous l'attendiez, le marché de Noël vient d'ouvrir ses portes !
TOWN SQUARE HORROR STORY
L'intrigue d'Halloween est toujours là ! Venez y participer par ici !
LES DESSOUS DE TOWN SQUARE
Il vous observe, il vous juge, et expose le tout sur son blog. The Watcher vient de débarquer !
GUIDE DU NOUVEAU FOU DE CAFE
Vous êtes nouveaux ? Vous êtes perdus ? Venez lire le Guide du nouveau fou de café !
TOP SITES
N'oubliez pas de voter toutes les deux heures pour le forum sur les top-sites, merci !
CHALLENGE WEEK
Encore envie de défi ? Participez aux Challenge Weeks !
PUBLICITÉ
Aidez à promouvoir Morning Coffee en allant écrire un mot gentil sur nos fiches Bazzart et PRD !
NOUVELLE CATEGORIE
Les possibilités de rp s'agrandissent ! Le staff vous propose de découvrir la 3ème Dimension.
VENEZ GAGNER DES POINTS
Le système de point a été mis en place ! En savoir plus par ici !

Partagez | 
 

 You and me against the world | E&L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: You and me against the world | E&L   Lun 14 Mai - 21:28

Je saluais le patron et quelques clients avant de refermer la porte du café. J’avais à présent une bonne heure devant moi. Je pressais le pas, dans quelques instants j’allais enfin pouvoir voir Ethan. Si il y avait bien une personne que je n’avais pas voulu oublier en partant en Louisiane c’était bien lui. Il a longtemps été mon soutient et surtout il a été le lien qui me reliait à Town Square pendant ces derniers mois. On avait passé des heures au téléphone, moi à lui parler de ma nouvelle vie, lui a me donner des nouvelles de mes parents et de mes amis. Mais, nous parlions rarement de Noam car Ethanaël savait qu’il était la cause de mon départ. Que si j’étais parti c’était pour le fuir et l’oublier. Une seule fois Ethan avait dérogé à cette règle silencieuse, une seule fois il avait prononcé son nom, et cette simple discussion m’avait fait revenir. Comme si j’avais attendu dès le début qu’on m’appelle pour que je cours le secourir. Pitoyable ? C’était fort possible. Et pourtant le jour où Ethan avait parlé de lui, je m’étais énervée car il avait réveillé des souvenirs que j’avais réussi, à force de longs mois, à oublier. Mais je ne pouvais pas en vouloir à Ethan, en agissant ainsi il avait essayé d’aider Noam même si pour cela je devais souffrir.

Après quelques minutes de marche, j’arrivais enfin devant le lac, il miroitait sous le soleil et je m'arrêtais quelques minutes afin de contempler cet endroit que je n'avais pas vu depuis si longtemps. Les souvenirs revinrent en masse, de nos soirées avec mon frère à parler sur un banc. Ses souvenirs me firent sourire mais la tristesse ne tarda pas. Je n'arrivais pas à penser à des moments heureux avec mon frère sans que ceux ci soit embrumés par sa perte. C'était terrible et j'espérais que cela passerait avec le temps même si j'en doutais : au bout de deux ans la douleur était toujours la même. Alors combien faudrait-il ? 10 ans ? 25 ans ? Un demi-siècle ? Je soupirais amèrement avant de sortir une cigarette de la poche de ma veste. Foutu habitude, à croire que j'arrivais pas à m'en passer. Enfin c'était toujours mieux que la drogue. Je n'y avais plus touché depuis mon départ de Town Square et même si l'envie me tenaillait parfois, je tenais mes bonnes résolutions. Je tirais ma cigarette et longeait le lac cherchant la silhouette de ce que je considérais comme mon confident. Le soleil, et ses reflets sur l’eau, m’éblouissait et je plissais des yeux avant de l’apercevoir au loin.

Je marchais plus vite, courant presque durant les quelques mètres qui nous séparaient. Je finis par l’atteindre et le pris dans mes bras,le serrant contre moi mais prenant néanmoins garde à ne pas le brûler avec ma cigarette. Je le relâchais et le contemplais, tirant une nouvelle fois sur la clope. « Et bien, t’as pas chômé pendant ces 8 derniers mois ! » Je souriais, il avait encore pris en carrure, il semblait ne jamais s’arrêter.Les entraînements avaient fait leurs effets. Je le pris par le bras afin de le diriger vers le banc où l’on s’assit. « Bon, j’imagine que t’as plein de choses à me raconter Nanou ? On m’a dit que Siloë et toi aviez passé le cap de l’amitié ?… et puis comment se passe les entraînements, tes stats et tout ça ? Raconte moi. » Il semblait que je n’arrivais plus à contrôler le flot de mes paroles, j’avais tellement à lui dire et surtout tellement à écouter. Je voulais rattraper mon absence du mieux que je pouvais. Je regardais Nanou avec un sourire avant de tirer une nouvelle fois sur ma clope et de la jeter un peu plus loin. Nanou. Surnom idiot et débile que je lui avais trouvé il y a quelques années et qui avait fini par rester, certainement à son plus grand désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Lun 14 Mai - 23:50



J'me suis toujours plus soucié de la santé , ou de l'état mental de mes amis que la mienne , alors bien sur quand Noam a commencé à partir en live j'ai appeler Lennon , j'avais l'habitude d'avoir de ses nouvelles , c'était impossible de ne plus la contacter ni de la voir , elle me manquait trop . C'était l'une des seules mis à part siloë des personnes à qui je me confiais et disait tout . Cela faisait bien 8 mois que Lennon était parti de la ville , je savais bien que c'était par rapport aux souvenirs de son frère et par rapport à Noam , chaque fois qu'il m'arrivait de l'avoir au téléphone , on se parlait de tout et de rien j'essayais de lui raconter les potins de la ville et surtout de prendre des nouvelles d'elle et de sa nouvelle vie là bas . Et pourtant un jour je lui ai fait part de mon inquiétude concernant Noam , je ne m'attendais pas à ce qu'elle revienne en ville si rapidement , ce qui signifie beaucoup si vous voulez mon avis , pas besoin qu'elle me dise quoi que ce soit , cette façon d'accourir signifie qu'elle l'aime , c'est inévitable . Peux être a-t-elle peur , étant donné que c'était le meilleur de son père , j'en sais rien à vrai dire.

Depuis plusieurs jours , quand j'ai appris que siloë avait coucher avec Noam plus précisément j'ai regretter d'avoir appeler Lennon ,j'ai détester Noam comme jamais j'ai détesté quelqu'un je me suis senti trahis moi qui le prenait pour mon ami je me suis bien gouré pour le coup , je me suis tromper sur plein de chose ses derniers temps en même temps .J'ai l'impression de ne plus suivre le bon chemin , de dérivé et de ne pas savoir comment y remédier il y a que sur le base ball au moins que je ne déconne pas si on oubli le fait que j'ai eut loupé quelques séances d'entrainement quand je me suis laissé embarqué par Noam dans sa vie de débauche , et j'en ai très vite eut les conséquences notamment avec siloë mais je ne peux pas lui en vouloir.

Aujourd'hui j'avais rendez vous avec Lennon , sa faisait une semaine qu'elle était là mais j'avais décidé de la laisser un peu respirer pas de lui sauter dessus à peine avait elle franchi le seuil de la ville , j'avais tellement à lui raconter . Lorsqu'on eut fini l'entrainement je fini vite ma douche , et enfila un short noir , des baskets et un marcel , avant de partir un de mes coéquipiers me balança tu vas voir ta nouvelle conquête ou quoi , fut ton sourire je rigolais à cette réplique et prit les clés de ma moto , mon casque et hop en route vers le lac je ne mis pas longtemps avant d'arriver sur le lieu , je fini par attacher ma moto et mon casque à la chaine et marcha à la rencontre de mon ami . Pour le moment je ne la voyais pas , le soleil était au rendez vous aujourd'hui et il faisait plutôt chaud , l'été se faisait sentir .Au bout de plusieurs minute de marche je fini par apercevoir sa tête blonde , et la jeune femme qui marchait vite à ma rencontre presque à deux doigt de courir , je fis un grand sourire et l'enlaça dés qu'elle fut près de moi .

« Et bien, t’as pas chômé pendant ces 8 derniers mois ! » me dit elle tout en souriant,je n' avais pas l'impression d'avoir pris encore plus en carrure, mais Lennon avait toujours fait attention au détail , donc peux être avait elle raison .Elle me prit par le bras et m'emmena sur un banc , ou nous nous asseyons afin de mieux parler , d'ailleurs je vois bien que c'est ce dont elle a envie parler. « Bon, j’imagine que t’as plein de choses à me raconter Nanou ? On m’a dit que Siloë et toi aviez passé le cap de l’amitié ?… et puis comment se passe les entraînements, tes stats et tout ça ? Raconte moi. » Sa faisait bizarre de la revoir en face de moi , j'avais presque oublier son débit de paroles , je riais de bon coeur avant de reprendre mon sérieux et de lui donner des réponses aux question Tu trouves que j'ai pris tant que ça en muscle ? quand même j'ai pas l'impression de bouger et j'ai pas envie d'avoir de gros bras de boxer ou de je ne sais quoi sa ferai pas beau lui dis avec un sourire , Nanou un surnom très bizarre qui faisait un peu enfantin , mais que j'ai fini par apprécié avec le temps , sa à le mérite de me redonner le sourire . J'avais beaucoup de chose à dire , mais je ne savais pas trop par ou commencer , si je devais inclure ma haine pour Noam ou non , j'aspirai un bon coup et déclara T'en a louper des choses chouchou depuis que t'es parti , mais toutes ne sont pas roses . Et oui j'me suis enfin lancé avec Siloë mais y'a des hauts et des bas plus de bas que de haut d'ailleurs ... j'sais pas si t'es au courant mais Noam a couché avec quand elle ma quitté pour une histoire de fou . J'ai beaucoup de mal avec sa maintenant j'arrive pas à la regarder sans imaginer des scénes , j'y arrive pas , c'est à peine si je la touche ... fin je devrais peux être pas te dire ça , j'suis tellement haineux envers Noam lenouchou Sad je le considérai vraiment comme mon pote j'voulais l'aider ... Et tout ce qu'il a fait c'est essayer de foutre ma vie en l'air il a plutôt bien réussi même si j'ai réussi à rattraper le coup. je laissai un peu le temps pour Lennon d'assimiler tout sa et de reprendre un peu mon souffle avant de reprendre Mais à part ça , le base ball sa se passe niquel , y'a plusieurs équipe qui ont des vus sur moi pour jouer en pro , j'ai fais un stage pendant un mois au québec d'ailleurs c'était génial , si t'avais été là t'aurai adoré Smile . Et les stats toujours au plus haut pour moi tu le sais bien , je suis le meilleur capitaine que l'équipe de Town Square n'ai jamais eut sans me venter , y'a des journalistes qui me l'ont sorti et mon coach encore plus il fait que de me le rappeler . Bref cessons de parlez de moi , c'est pas l'important . Et toi alors qu'est ce ta foutu pendant 8 mois ? tu sais que tu m'as manquer quand même ... Tu comptes faire quoi maintenant d'ailleurs ? fini je par demander .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Mar 15 Mai - 15:21

« Tu trouves que j'ai pris tant que ça en muscle ? quand même j'ai pas l'impression de bouger et j'ai pas envie d'avoir de gros bras de boxer ou de je ne sais quoi sa ferai pas beau » Je ne pus m’empêcher de sourire, Ethan toujours entrain de s’inquiéter de son physique. « Mais t’inquiètes va, même avec des bras de boxer tu seras toujours beau » dis-je en lui faisant un clin d’œil.Non aucun sous-entendu la dessous, mon compliment n’avait rien d’ambiguë : Ethan et moi étions amis depuis longtemps et nous savions tous deux qu’il n’y aurait rien d’autres. Et c’était tant mieux. Nous avions assez de problèmes d’ordre relationnel pour tenter quoi que ce soit. Parce que bon, il fallait l’avouer Ethan était loin d’être repoussant dans le genre mais je le voyais plus comme une sorte de frère qu’autre chose. « T'en a louper des choses chouchou depuis que t'es parti , mais toutes ne sont pas roses . Et oui j'me suis enfin lancé avec Siloë mais y'a des hauts et des bas plus de bas que de haut d'ailleurs ... j'sais pas si t'es au courant mais Noam a couché avec quand elle ma quitté pour une histoire de fou . J'ai beaucoup de mal avec sa maintenant j'arrive pas à la regarder sans imaginer des scénes , j'y arrive pas , c'est à peine si je la touche ... fin je devrais peux être pas te dire ça , j'suis tellement haineux envers Noam lenouchou je le considérai vraiment comme mon pote j'voulais l'aider ... Et tout ce qu'il a fait c'est essayer de foutre ma vie en l'air il a plutôt bien réussi même si j'ai réussi à rattraper le coup. » Je restais interdite. Noam couché avec la copine, ou plutôt l’ex à ce moment là, d’Ethan ? L’information ne passait pas, c’était ridicule. Noam avait toujours prêté attention à ses amis, il aurait jamais fais ce genre de truc, enfin ça c’était le Calloway que je connaissais. Je n’aurais jamais pensé qu’il puisse arriver aussi bas et pourtant il semblait creuser encore et encore. « C’est impossible Ethan. Noam n’aurait jamais fais ça et tu le sais. » Le déni. C’était tellement plus facile de refouler la réalité. Je ne voulais pas croire que Noam ait fait ça. Je ne voulais pas me remettre à le détester encore plus alors que j’essayais de clarifier mes sentiments à son sujet.

Je restais quelques instants silencieuse avant qu’une autre possibilité me frappe de plein fouet. « Et ça fait longtemps ? Enfin je veux dire ça s’est pas passé cette semaine si ? » Si c’était le cas, j’avais juste à repartir de Town Square en courant. Car il était possible que Noam ait fait ça après la nuit que nous avions passée ensemble. Après m’avoir dis ce « je t’aime » qui m’avait tant tourmenté. Mais si il s’était tapé Siloë après ça, alors je n’avais plus à me torturer. Non il ne m’aimait pas, non tout cela n’avait rien signifier pour lui, ce n’était qu’un jeu rien de plus. C’était un acteur dont le but était de me détruire. Et dieu qu’il était bon à ça ! Je sentais des larmes de rage me monter aux yeux, larmes que je refoulais, je ne voulais pas pleurer pour lui il n’en valait pas la peine. Gabriel avait eu raison tout le long : Noam n’était pas fait pour moi. « Il m’a dit qu’il m’aimait Ethan. Noam m’a dit qu’il m’aimait et il se tape une autre fille. Putain je suis trop conne. » Ma voix tremblait légèrement. Je ne comprenais pas pourquoi il agissait comme ça. « Pourquoi il fait ça Ethan ? Hein ? Pourquoi il est devenu ainsi ? » J’enfouissais ma tête dans mes mains attendant qu’Ethan trouve une raison valable au comportement de Noam.Mais au fond je savais qu’il n’y en avait pas, à part sa volonté de se détruire et de nous emporter dans sa chute. Noam aurait été devant moi que je lui aurais certainement foutu la claque la plus monumentale de sa vie. Encore pire que celle que je lui avais asséné la dernière fois que l’on s’était vu.
« Mais à part ça , le base ball sa se passe niquel , y'a plusieurs équipe qui ont des vus sur moi pour jouer en pro , j'ai fais un stage pendant un mois au québec d'ailleurs c'était génial , si t'avais été là t'aurai adoré . Et les stats toujours au plus haut pour moi tu le sais bien , je suis le meilleur capitaine que l'équipe de Town Square n'ai jamais eut sans me venter , y'a des journalistes qui me l'ont sorti et mon coach encore plus il fait que de me le rappeler . Bref cessons de parlez de moi , c'est pas l'important . Et toi alors qu'est ce ta foutu pendant 8 mois ? tu sais que tu m'as manquer quand même ... Tu comptes faire quoi maintenant d'ailleurs ? » J’étais encore sous le choc de ce qu’il venait de m’apprendre et je mis quelques temps avant de lui répondre. « J’étais en Louisiane comme tu le sais essayant d’oublier tout ce qu’il y avait ici. Mais à croire que le passé ne s’oublie pas si facilement. J’ai continué mes études de Journalisme et là maintenant, après ce que tu viens de me dire, j’hésite à ne pas repartir le plus tôt possible. » Nouvelle pause de ma part, je souris à Ethan. « En tout cas je suis contente que le base ball se passe bien, je sais que t’as un grand avenir là dedans qui t’attend. Je m’inquiète pas pour toi. Tu m'as manqué aussi en tout cas»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Mar 15 Mai - 22:59



Depuis l'adolescence j'ai toujours fait attention à mon physique , c'est une ligne de conduite que je me force d'avoir puis forcement quand on a pour ambition de devenir joueur de base ball professionnel on doit tenir compte du physique , de le développer . « Mais t’inquiètes va, même avec des bras de boxer tu seras toujours beau » me dit elle accompagnant ce compliment avec un clin d'oeil , ce qui est bien avec notre relation c'est qu'il n'y a aucune ambiguïté qu'importe ce qu'on peut dire sa peut avoir des connotations mais c'est juste pour le délire. Il ne s'est jamais rien passé entre nous et il ne se passera jamais rien , elle n'est pas moche non pas du tout loin de là même mais elle est juste la soeur que je n'ai jamais eut , puis sérieusement ? on irai pas ensemble je pense . Je rigole mais ne relève pas y'avais pas grande chose à dire à part la remercier mais je lui fit un sourire et elle comprendrait forcement .
Puis soudain je lui fais pars de Noam qui a coucher avec Silo' lui que je comptais comme mon ami , mais désormais il n'est plus rien pour moi , il est finalement comme tous ses gens le vois une loque , qu'importe si Lennon veut l'aider c''est son choix en tout cas pour moi c'est fini je le laisse dans son enfer.« C’est impossible Ethan. Noam n’aurait jamais fais ça et tu le sais. »
me dit elle alors , comme si je pouvais lui mentir quel était l’intérêt ? non mais franchement mais je peux concevoir qu'on veuille se voiler la face j'ai pas voulu y croire au début quand un barmaid avec qui je bosse m'a dit qu'il avait vu siloë repartir avec Noam . Je la regarde et pose ma main sur sa joue.

J'ai pas envie de dire des horreurs sur lui , pas à toi fut ce que tu ressens pour lui mais il a changé Lennon il faut que tu fasses une raison , plus rien ne compte pour lui ... a part toi . dis je tout doucement , je n'étais pas un connard on pouvait me mettre sur le dos tous les défauts du monde mais même quand je décide qu'une personne n'est plus rien pour moi , je ne fais que de dire la vérité , et ce dont je pense. Je sais que pour Noam , Lennon est vraiment la seule personne à qui il tient encore , même si elle est partie et qu'a ses yeux elle l'a abandonné , quand il est bourrer c'est son prénom qu'il prononce, c'est bien lui qui m'a demandé si j'avais de ses nouvelles avant de me faire rentrer dans un club de streap ou il traine souvent , mais le fait qu'il demande de ses nouvelles signifie beaucoup .« Et ça fait longtemps ? Enfin je veux dire ça s’est pas passé cette semaine si ? » me demanda -t- elle , je sais bien qu'elle se sent faiblir à ce moment là et peux être même trahir , c'est bien comme ça que j'ai vécu cet événement moi aussi, j'entoure alors un bras autour d'elle et l'attire contre mon torse , comme un bon ami pourrait le faire et tout doucement je fini par lui dire Écoute je sais pas quand sa s'est produit exactement , je sais juste que je suis parti l'espace de 4 jours pour réfléchir , pour sortir de cette ville ... et quand je suis revenu cette nouvelle ma heurté en plein coeur au final c'était peux être de ma faute j'avais tenter le diable j'étais parti l'espace de 4 jour et avait dit à Siloë de se venger si elle le voulait , se venger du fait que j'ai fini par dérapé et est fini par embrasser deux streap complétement bourré , mais c'est pas comme si j'étais réellement fautif mais j'assumais j'ai faillis la perdre , et j'lui ai donné les cartes pour me blesser plus que j'aurai pu lui en faire et pour le coup elle avait vraiment réussi .« Il m’a dit qu’il m’aimait Ethan. Noam m’a dit qu’il m’aimait et il se tape une autre fille. Putain je suis trop conne. » sa voix tremblait , je le sentais dans chaque mot qui sortait de sa bouche , je ne supportais pas la voir ainsi , j'aurai peux être du éviter de lui dire tout ça mais de toute manière même si c'était pas moi , les gens parlent et vaut mieux le savoir de quelqu'un qu'on connait que d'un inconnu non ?« Pourquoi il fait ça Ethan ? Hein ? Pourquoi il est devenu ainsi ? » rajouta-t-elle j'essayais de la réconforter , et à ma manière c'était l'emprisonner dans mes bras déposant un baiser sur sa joue , j'essayais de trouver quelque chose à dire , quelque chose qui pourrait la calmer ... d'adoucir le rôle de Noam , comme un imbécile , il avait couché avec ma copine et j'essayais d'alléger la haine que pouvait avoir Lennon à son égard .Je ne voulais pas qu'elle reparte maintenant qu'elle était revenu je ne voulais pas 8 mois sans elle c'était avérer horrible alors non , il était hors de question qu'elle reparte.Tu sais je pense qu'en partant tu as mis son cœur à l'envers. Sans toi sa vie est devenue un enfer. Entortillée dans ses remords ,il s'est senti abandonné,tout ceux à qui il tenait n'étaient plus là désormais .Il s'est plongé dans son malheur , il s'est laissé dérivé et ce qui pouvait lui arrivé je pense qu'il en avait complétement rien à faire.Je vais pas lui trouver d'excuse mais il arrive parfois quand on est aussi mal qu'on agisse pas de son propre chef ... mais tu vois s'il y a bien une chose que je suis sur c'est qu'il tient à toi sa se lit dans son regard , c'est bien la seule chose qu'on peut lire d'ailleurs.

Finalement nous quittions cette conversation pour parler de moi , de mon base ball , mon seul avenir , la seule chose qui est un sens à mes yeux , sauf si on compte Siloë mais j'ai cette trouille au ventre que rien ne se passera comme il le faut , que je n'oublierai pas cet écart et que j'y arriverai pas à passer à travers .A tourner la page sur cette liaison .... on verra ce que les jours nous dirons , pour le moment et comme depuis une éternité tant que mon avenir est sur le reste suivra ou non , a un moment donné je finirai par avoir de la chance.« J’étais en Louisiane comme tu le sais essayant d’oublier tout ce qu’il y avait ici. Mais à croire que le passé ne s’oublie pas si facilement. J’ai continué mes études de Journalisme et là maintenant, après ce que tu viens de me dire, j’hésite à ne pas repartir le plus tôt possible. » Elle me sourit alors , la Louisane , je n'y ai jamais mis un pied , mais à croire qu'elle a pas vraiment réussi à oublier le passer, à fuir la raison de son départ.... « En tout cas je suis contente que le base ball se passe bien, je sais que t’as un grand avenir là dedans qui t’attend. Je m’inquiète pas pour toi. Tu m'as manqué aussi en tout cas» me dit elle , je lui souris et fini par répondreLe passé ne s’oublie jamais tu sais malheureusement il fait partie de notre vie mais faut apprendre à ne plus trop y penser et à se préoccuper du présent et du futur.Je sais que c'est dur à avaler ce que je t'ai dit mais promet moi de ne pas repartir sinon je t'en empêcherai , je m'allongerai sous les roues de ta voiture s'il le faut. je fis une légère pause et reprisTu sais la vie n'est jamais simple on doit se battre ,ce dont je suis sur pour moi c'est que je ferai carriere dans le base ball pour le reste j'en sais absolument rien et je verrai bien .Concentre toi sur tes priorités à toi , aide Noam si tu veux l'aider mais pour ma part maintenant je ne veux pas en entendre parler j'suis désolé mais je supporterai pas de l'avoir en face de moi .Et pour ton avenir professionnel je suis sur que tu feras quelque chose de génial.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Jeu 17 Mai - 9:59

« J'ai pas envie de dire des horreurs sur lui , pas à toi fut ce que tu ressens pour lui mais il a changé Lennon il faut que tu fasses une raison , plus rien ne compte pour lui ... a part toi . » Ses paroles réchauffaient mon cœur meurtri même si je doutais de leur véracité. Si Noam voulait me faire quitter de nouveau la ville, il était sur la bonne voie. Je ne savais pas combien de temps mon cœur allait résister à ces assauts de souffrance. Je voulais que l’ancien de Noam soit de retour, celui qui passait son temps à rigoler et à sourire. Celui qui avait gagné l’amitié de Gabriel, puis la mienne. Où était-il donc passé ? Avait-il disparu à jamais, ne laissant plus qu’une ombre dénuée de sentiments ? Je ne pouvais y croire. Pour Gabriel je devais garder espoir que le Noam que nous aimions était toujours là quelque part. J’abandonnais donc l’idée de m’enfuir de nouveau en Louisiane en soupirant.

« Et ça fait longtemps ? Enfin je veux dire ça s’est pas passé cette semaine si ? » Ca se serait passé avant mon retour, que je n’aurais pas autant souffert. Je n’étais pas idiote, Noam n’avait jamais été du genre à rester très longtemps sans une présence féminine à ses côtés. Même avant la mort de Gabriel, ça faisait partie de son caractère. Mais pourtant j’avais cru que notre soirée tous les deux il y a six jours avait tout changé, alors que ce n’était apparemment pas le cas. Naïve tel était le mot qui me convenait. Ethan passe alors un bras autour de moi et m’attire contre lui. C’est à ce moment précis que je me rends compte à quel point il m’avait manqué. « Écoute je sais pas quand sa s'est produit exactement , je sais juste que je suis parti l'espace de 4 jours pour réfléchir , pour sortir de cette ville ... et quand je suis revenu cette nouvelle ma heurté en plein cœur » Ca s’était passé cette semaine c’était évident, il n’y avait pas d’autres possibilités.

« Tu sais je pense qu'en partant tu as mis son cœur à l'envers. Sans toi sa vie est devenue un enfer. Entortillée dans ses remords ,il s'est senti abandonné,tout ceux à qui il tenait n'étaient plus là désormais .Il s'est plongé dans son malheur , il s'est laissé dérivé et ce qui pouvait lui arrivé je pense qu'il en avait complétement rien à faire.Je vais pas lui trouver d'excuse mais il arrive parfois quand on est aussi mal qu'on agisse pas de son propre chef ... mais tu vois s'il y a bien une chose que je suis sur c'est qu'il tient à toi sa se lit dans son regard , c'est bien la seule chose qu'on peut lire d'ailleurs. » Tout ça était de ma faute, Ethan ne m’apprenait rien que je ne savais déjà. Les remords emplissaient de nouveau mon cœur, comme le jour où Ethan m’avait appelé pour que je revienne. Savoir que Noam était ainsi à cause de moi, me perturbait, me faisait comprendre à quel point j’avais de l’influence sur lui. J’avais l’impression de l’avoir laissé tomber alors qu’il était resté nuit et jour à mon chevet pendant un mois. Mon ingratitude me rendit honteuse, mais pourtant je savais que j’avais des excuses à mon comportement et Ethan le savait aussi. Noam avait joué un grand rôle dans la mort de mon frère, et il avait fallu que je développe des sentiments à son égard alors que Gabriel m’avait fait promettre de garder mes distances. Et je n’avais pas pu trahir mon frère ainsi, je n’avais pas vraiment eu le choix de l’abandonner, j’espérais qu’un jour Noam comprendrait. « Tu sais que je n’ai pas eu d’autres choix que de partir, hein ? Ne crois pas que j’ai fait ça juste pour lui faire du mal. Je pensais… je pensais qu’il m’oublierait. Moi, partie, plus rien ne pouvait lui rappeler Gabriel. Je pensais que c’était mieux pour lui comme pour moi. Mais comme d’habitude je me suis trompée. »

Je marquais une pause puis lui racontait mes quelques mois en Louisiane comme il me l’avait demandé. « Le passé ne s’oublie jamais tu sais malheureusement il fait partie de notre vie mais faut apprendre à ne plus trop y penser et à se préoccuper du présent et du futur.Je sais que c'est dur à avaler ce que je t'ai dit mais promet moi de ne pas repartir sinon je t'en empêcherais, je m'allongerai sous les roues de ta voiture s'il le faut. » Ethan marqua une pause et reprit « Tu sais la vie n'est jamais simple on doit se battre ,ce dont je suis sur pour moi c'est que je ferai carriere dans le base ball pour le reste j'en sais absolument rien et je verrai bien .Concentre toi sur tes priorités à toi , aide Noam si tu veux l'aider mais pour ma part maintenant je ne veux pas en entendre parler j'suis désolé mais je supporterai pas de l'avoir en face de moi .Et pour ton avenir professionnel je suis sur que tu feras quelque chose de génial. » Mes priorités, que pouvaient-elles bien être ? Je restais silencieuse avant de me tourner vers Ethan avec un sourire presque désolé. « Il faut que je l’aide, au moins pour Gabriel. » Je regardais le paysage ensoleillé devant moi avant de reprendre. « Tu regrettes de m’avoir appelé ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Sam 19 Mai - 17:17



Noam était une connaisse qui était devenu un ami au lycée mais les amis sa va sa vient hein , on les gardes pas toutes une vie alors que les personnes qu'on choisi comme meilleure amie , comme une soeur ou comme un autre lien aussi proche aussi intense compte réellement , on ne supporterait pas de les perdre. Ma mère m'a souvent dit que les amis qu'on se faisait à l'école ne serait pas ceux là
qu'on aurait quand on entrerait dans la vie adulte et qui nous suivrait longtemps encore . Je me dis que ma maman à raison , de toute manière c'est bien connu qu'elles savent tout les mamans , alors noam noam c'était un ami du lycée mais il est comme mort pour moi aujourd'hui j'me suis fait chier à bouger mon cul pour le sortir de sa merde , de son trou noir mais rien aucun remerciement . il s'est juste bien foutu de ma gueule et en plus s'est montrer très prétentieux sans remord comme il était devenu , ce genre de personne me donne tout simplement l'envie de vomir c'est dingue sa . Apprendre à penser qu'a sa gueule voilà ce que je retenais et ce que je comptais faire désormais , le reste c'est juste une putin de perte de temps , aider les autres , essayer de les sortir du trou , faut vraiment avoir que sa à faire de sa vie pour faire se genre de préoccupation quand même non ? oui c'est sur et je suis bien le seul à oser faire ces actions là , un jour il m'arrivera pire que ma copine couche avec un autre mec pour se venger



« Tu sais je pense qu'en partant tu as mis son cœur à l'envers. Sans toi sa vie est devenue un enfer. Entortillée dans ses remords ,il s'est senti abandonné,tout ceux à qui il tenait n'étaient plus là désormais .Il s'est plongé dans son malheur , il s'est laissé dérivé et ce qui pouvait lui arrivé je pense qu'il en avait complétement rien à faire.Je vais pas lui trouver d'excuse mais il arrive parfois quand on est aussi mal qu'on agisse pas de son propre chef ... mais tu vois s'il y a bien une chose que je suis sur c'est qu'il tient à toi sa se lit dans son regard , c'est bien la seule chose qu'on peut lire d'ailleurs. »
et voilà que j'essayais encore de réduire ses fautes , de lui donner raison , mais aussi sur le coup je ne pensais pas que sa mettrai la faute sur Lennon . Je n'aurai pas osé dire cela , non pas du tout , faut dire cette histoire l'été de A à Z , elle l'était complexe je savais ce qui s'était passé mais pas dans les détails en même temps faut dire que quand Lennon c'est réveillé de son coma elle est partie je n'ai jamais eut le courage de lui demandé ce qui s'était exactement passé , la vérité c'est qu'elle avait perdu son frère cette nuit là et c'était la seule chose à retenir pas besoin de la torturé encore plus en lui demandant tout les détails de l'affaire j'étais pas flic en même temps hein .La seule chose que je savais c'est que Noam était responsable de la mort de Gabriel , celui ci aimait Noam comme son frère il était son meilleur ami mais je n'ai jamais compris pourquoi il n'a jamais voulu que celui ci sorte avec sa soeur au lycée des rumeurs était venu à mes oreilles pour l'histoire de Noam et de Lennon mais je ne lui ai jamais posé la question .

« Tu sais que je n’ai pas eu d’autres choix que de partir, hein ? Ne crois pas que j’ai fait ça juste pour lui faire du mal. Je pensais… je pensais qu’il m’oublierait. Moi, partie, plus rien ne pouvait lui rappeler Gabriel. Je pensais que c’était mieux pour lui comme pour moi. Mais comme d’habitude je me suis trompée. »
j'écoutais ses paroles , je ne sais pas ce que c'était de perdre un proche et je ne serai pas comment réagir si c'était le cas mais en même temps je n'avais pas de frère donc sa n'a pas le même impact ... j'imagine. De ses paroles je comprend mieux le pourquoi elle à fuit ce n'était pas essentiellement pour elle mais c'était plus pour lui , pour qu'il ne souffre pas du moins c'est ce qu'elle pensait qu'il aurait oublier au bout d'un certain temps et qu'il aurait continuer sa vie mais c'est loin d'être évident , il a fait tout le contraire de ce qu'elle avait pensé mais elle était ici désormais , je lui souris et répondit alors
Je ne te lance pas la pierre tu sais je veux qu'on soit d'accord , je ne pense pas que t'es tes tords dans cette histoires même si je ne connais pas l'histoire dans tout les détails mais t'y peux rien s'il est pas passé à autre chose , qu'il est pas réussi à t'oublier , tu dois avoir un pouvoir unique sur lui.

Elle marqua une pause puis lui racontait ses quelques mois en Louisiane comme je le lui avais demandé. « Le passé ne s’oublie jamais tu sais malheureusement il fait partie de notre vie mais faut apprendre à ne plus trop y penser et à se préoccuper du présent et du futur.Je sais que c'est dur à avaler ce que je t'ai dit mais promet moi de ne pas repartir sinon je t'en empêcherais, je m'allongerai sous les roues de ta voiture s'il le faut. » je marquais une pause et reprit « Tu sais la vie n'est jamais simple on doit se battre ,ce dont je suis sur pour moi c'est que je ferai carriere dans le base ball pour le reste j'en sais absolument rien et je verrai bien .Concentre toi sur tes priorités à toi , aide Noam si tu veux l'aider mais pour ma part maintenant je ne veux pas en entendre parler j'suis désolé mais je supporterai pas de l'avoir en face de moi .Et pour ton avenir professionnel je suis sur que tu feras quelque chose de génial. » Les priorités , ça met plus ou moins longtemps à les cibler , faut dire si on a de la chance comme moi à les avoir depuis l'adolescence et s'en être toujours tenu vous avez de la chance sinon si vous ne savez pas il faut réfléchir et sa met plus ou moins longtemps comme lennon je suppose mais bizarrement je sens que ses priorités sont Noam . Elle resta silencieuse avant de se tourner vers moi avec un sourire presque désolé. « Il faut que je l’aide, au moins pour Gabriel. » Je soupirai doucement , et observa l'horizon pendant plusieurs seconde puis celle ci me dit alors . « Tu regrettes de m’avoir appelé ? » , je pensais à ses deux dernières phrases je pouvais pas lui en vouloir même si à présent Noam était mon pire ennemi je ne suis pas du genre à faire le con et à jouer le jaloux ou possessif juste parce qu'elle souhaite aider Noam , elle avait son avis je n'allais pas arrêter de lui parler parce que nos avis n'étaient pas les mêmes , j'allais essayé d'accepter la chose .Tu fais ce que tu veux chou , je respecterai.
je pris une pause et repris Je regrette et je ne regrette pas , oui parce que Noam te mérite pas si tu veux mon avis , mais non parce que tu m'as manquer et que sa fait vraiment plaisir de te revoir . Mais comme je t'ai dit tu fais ce que tu veux , tes priorités c'est toi qui les vois mais je ne t'en voudrais pas , je respecte tes choix , j’espère que tu réussiras après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Mar 22 Mai - 17:26

« Je ne te lance pas la pierre tu sais je veux qu'on soit d'accord , je ne pense pas que t'es tes tords dans cette histoires même si je ne connais pas l'histoire dans tout les détails mais t'y peux rien s'il est pas passé à autre chose , qu'il est pas réussi à t'oublier , tu dois avoir un pouvoir unique sur lui. » Je n’avais pas vraiment l’impression, malgré ce qu’Ethan disait, que j’avais une quelconque emprise sur Noam. Mon retour ne l’avait pas empêché de se taper Siloë, comme si le fait que je sois-là ne changeait rien, absolument rien à ses yeux. « Tu sais l’histoire est pas très compliqué. Il y a deux meilleurs amis et une sœur. L’un des amis meurent et les deux autres se rapprochent, plus qu’ils ne l’auraient du. En fait Gab m’avait fait promettre de ne pas m’approcher de Noam, d’où la raison de mon départ. J’avais l’impression de l’avoir trahis tu comprends ? » Je n’avais jamais confié à Ethan la partie où j’avais promis à Gabriel de rester très loin de Noam, j’imagine que maintenant que cela était dévoilé les choses étaient plus claires.

On parla de mes mois passés en Louisiane, je me prenais à regretter cette période qui s’était révélée presque heureuse. J’avais des cours, des amis, les pensées pour Noam s’étaient faites de plus en plus rares, j’avais presque l’impression de commencer une nouvelle vie. Une vie tellement plus simple. Mon retour valait-il vraiment le coup ? Maintenant je ne pouvais plus faire marche arrière après avoir promis à Noam de rester ici. Quoiqu’il m’en coûte, j’étais une femme d’honneur et je refusais de l’abandonner une seconde fois malgré ce qu’on venait de m’apprendre sur lui. « Il faut que je l’aide, au moins pour Gabriel. » lui avouais-je, j’avais peur qu’il m’en veuille, qu’il croit que d’une certaine manière je prenais le parti de Noam. Ce qui n’était évidemment pas le cas, je lui en voulais d’avoir été si idiot, si cruel pour avoir couché avec Siloë mais néanmoins je devais faire des efforts. « Tu regrettes de m’avoir appelé ? » J’attendais craintivement sa réponse, j’espérais que les actes de Noam n’influerait pas sur l’amitié que nous partagions Ethan et moi. « Je regrette et je ne regrette pas , oui parce que Noam te mérite pas si tu veux mon avis , mais non parce que tu m'as manquer et que sa fait vraiment plaisir de te revoir . Mais comme je t'ai dit tu fais ce que tu veux , tes priorités c'est toi qui les vois mais je ne t'en voudrais pas , je respecte tes choix , j’espère que tu réussiras après tout. » Soulagée de voir qu’il ne m’en voulait pas, je posais ma tête sur son épaule en soupirant.

Ca me désolait de voir qu’Ethan tirait un trait sur son amitié avec Noam mais je ne pouvais guère lui reprocher. Je n’aimais pas voir une amitié se briser ainsi pour une simple fille, trop idiote pour réfléchir à la conséquence que ses actes pouvaient avoir. Car oui pour moi la pire des fautives c’était Siloë. Sans la connaître, je lui vouais déjà une certaine animosité. A croire que toute la haine que je devais porter à Noam, je la transférais vers elle. Je savais que c’était idiot que Noam était certainement plus coupable qu’elle mais elle était la raison de leur amitié brisé et ça me suffisait. « En parlant de personne qui ne mérite pas l’autre, t’es sûr de ce que tu fais avec Siloë ? Enfin, je veux dire… tu vas pas lui pardonner trop vite quand même ? Je veux pas que tu te laisses embobiner par elle. Si elle est capable de coucher avec un de tes potes, elle est capable de tout. » Ok, d’accord j’y allais fort mais je ne voulais pas qu’Ethan souffre, c’était ma manière de le protéger. Je n’avais aucune confiance en cette Siloë, je n’allais donc certainement pas le pousser vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Sam 26 Mai - 11:09



« Tu sais l’histoire est pas très compliqué. Il y a deux meilleurs amis et une sœurµ. L’un des amis meurent et les deux autres se rapprochent , plus qu’ils ne l’auraient du . En fait gab m’avait fait promettre de ne pas m’approcher de Noam d’où la raison de mon départ. J’avais l’impression de l’avoir trahis tu comprend? » me confia t- elle lorsque je lui fait part que je ne connais pas réellement l’histoire dans tout les détails , je ne pu m’empêcher de penser que si gabriel lui avait fait promettre de ne pas s’approcher de Noam c’est qu’il y avait une raison .

 « Je comprend , c‘est sur que s‘il ta fait promettre ça c‘est qu‘il y avait une raison valable , je pense , mais après t‘es majeur à toi de prendre tes décisions. » lui dis je alors simplement ,je lui avais ensuite demandé comment sa s’était passé en louisiane et elle m’avait répondu .Partir , c’était peux être la solution à tout , peux être que sa faisait lâche mais pour le coup voilà que maintenant cette idée rester quelques part dans mon cerveau , j’allais l’exploiter , Town Square devenait insupportable pour moi étouffant en tout cas j’y réfléchirais , mais ce n’est pas d’actualité pour le moment . De partir en tout cas .

 « Il faut que je l’aide au moins pour gabriel. » Me dit elle alors , je ne relevais pas j’avais pas envie de m’engueuler avec elle puis elle était grande après tout , si elle voulait l’aider elle l’aidera je n’ai aucun pouvoir sur ses décisions . Puis je suis son ami je serai vraiment un connard de base si je faisais le contraire , si je lui demandais de choisir entre lui et moi . Ce que je ne ferai jamais . J’espère juste qu’elle sache ce qu’elle fait , que ses espoirs ne s’effondrent pas , qu’il ne la détruise pas et qu’elle ne replonge pas dans les drogues et toutes ses conneries comme avant , bien sur bon ami que je suis , je serai là et ferai tout pour pas que sa arrive , du moins si j’en ai la force.

 « En parlant de personne qui ne mérite pas l’autre , t’es sur de ce que tu fais avec Siloë ? Enfin je veux dire … tu vas pas lui pardonner trop vite quand même? Je veux pas que tu te laisses embobiner par elle. Si elle est capable de coucher avec un de tes potes , elle est capable de tout. » me dit elle alors , je sais bien que sa vient de bon cœur mais bon je ne pourrai jamais oublier l’histoire Noam et Siloë et tout le bordel. Certaines personnes pourront trouver sa con mais quand on perd ma confiance et qu’on fait certaines choses qui nuisent à une amitié s’en est fini pour moi et pas de deuxième chance c’est mort , je suis pas un mec qu’on berne facilement .

 « Non non déjà c‘est pas mon pote ce mec , puis c‘est moi qui lui est dit de se venger d‘aborrd mais bon j‘pensais pas que sa allait être avec quelqu‘un que je connaissais quoi.. » avoue je , et oui j’avais lancer Silo’ dans la gueule du loup plus ou moins en l’incitant à se venger de ce que j’avais fait mais là je crois qu’on pouvait pas faire pire . J’me suis jamais sentie aussi blessé , je comprend les gens qui ne se mettent jamais en couple qui ne tombe jamais amoureux , j’aurai du rester dans cette catégorie .

 « Pour ce qui est de siloë je ne compte pas lui pardonner , je n‘oublierai jamais et si elle et moi sa continu sa restera gravé , faudra juste que je me donne du temps pour lui redonner confiance , sa sera une question du temps mais en même temps c‘est moi qui est déconné le premier même si j‘étais pas vraiment moi-même donc bon c‘est plutôt moi qui la mérite pas , pas le contraire . »
fini je par lui dire , je sais bien qu’elle essai de me protéger , mais je n’ai pas besoin qu’on me protège , je m’en sortirai quoi qu’il en soit , j’suis un mec , c’est pas une femme qui va m’abattre . J’observais le lac , essayant de ne plus penser à Noam et Siloë.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   Lun 25 Juin - 21:48

Cherchant un moyen d’abattre Siloë, je commençais à la critiquer ouvertement pour qu’Ethan comprenne qu’il fallait qu’il largue cette fille. Oui cela ne me regardait pas mais Ethan était mon ami, je n’allais pas rester sans rien faire pendant qu’il foutait sa vie en l’air avec une fille qui n’en valait pas la peine. « En parlant de personne qui ne mérite pas l’autre , t’es sur de ce que tu fais avec Siloë ? Enfin je veux dire … tu vas pas lui pardonner trop vite quand même? Je veux pas que tu te laisses embobiner par elle. Si elle est capable de coucher avec un de tes potes , elle est capable de tout. » Je haussais un sourcil reposant mon regard sur le lointain, attendant sa réponse un peu anxieuse. Je n’aurais pas du aller aussi loin mais au moins j’étais franche sur le sujet. « Non non déjà c‘est pas mon pote ce mec , puis c‘est moi qui lui est dit de se venger d‘aborrd mais bon j‘pensais pas que sa allait être avec quelqu‘un que je connaissais quoi.. » Je comprenais son sentiment, ça devait être dur d’accepter d’avoir été trahis par quelqu’un en qui on avait confiance. Je soupirais doucement et lui adressa un sourire avant de poser ma main sur son bras pour lui indiquer que j’étais là pour lui. « Pour ce qui est de siloë je ne compte pas lui pardonner , je n‘oublierai jamais et si elle et moi sa continu sa restera gravé , faudra juste que je me donne du temps pour lui redonner confiance , sa sera une question du temps mais en même temps c‘est moi qui est déconné le premier même si j‘étais pas vraiment moi-même donc bon c‘est plutôt moi qui la mérite pas , pas le contraire . » J’étais rassurée qu’il ne la laisse pas s’en tirer à si bon compte, ça m’aurait fait de la peine. Mais au fond pour moi ça ne suffisait pas, il ne devait pas lui redonner sa confiance. C’était trop… trop simple

Je m’inquiétais pour Ethan, parce que ce mec était vraiment un des gars les plus gentils que je connaisse. J’aurais eu Siloë devant moi que je lui aurais certainement déjà sauté dessus. Se venger quelle idée. D’un côté je pouvais la comprendre, Ethan avait commencé après tout. La douleur que j’avais ressenti quand Ethan m’avait dit que Noam avait couché avec Siloë, cette dernière avait du la ressentir aussi. Je ressentais une certaine compassion pour elle mais ce sentiment s’envola bien vite quand je repensais à ce qu’il s’était passé entre elle et Noam. Donc finalement, simple vengeance ou non, Siloë-Jules ne serait jamais ma meilleur amie, ni mon allié. Qu’elle soit encore la copine d’Ethan me semblait être déjà un privilège bien trop important. Il aurait du la larguer comme moi j’aurais largué Noam… si nous étions ensemble. Ce qui n’était absolument pas le cas, j’avais juste le droit de me taire et de souffrir en silence. Sombre vie. Fallait que j’oublie tout ça. Tout ce qu’on m’avait appris en quelques minutes allait probablement me rendre folle pour la fin de ma vie. Oui je savais que Noam s’était tapé un certains nombres de femmes. Je n’étais pas idiote. Mais cet acte me répugnait beaucoup plus que tout ce qui avait pu se passer avant. Tout bonnement parce que Noam avait trahis un ami en le commettant. Il avait mis fin à un lien amicale tout ça pour s’envoyer en l’air avec une fille. Ridicule. Elle avait rien de spéciale en plus Siloë, enfin je veux dire ce n’était pas comme si il l’aimait ! Non c’était juste un beau cul et une belle gueule. Et ça lui avait suffi. Pitoyable. Oui d’accord je n’étais pas très nette non plus à ce sujet, je n’avais certainement pas le droit de critiquer ainsi mais tout de même. Jamais, je n’aurais mis en péril une amitié pour un truc pareil. Jamais. Oui enfin t’as bien trahis ton frères chuchota une petite voix dans ma tête. Bonjour les remords, mes chers amis toujours présents dans les moments les plus difficiles, pour t’enfoncer encore plus.

« T’as beau avoir déconné, tu n’es pas allé aussi loin qu’elle et surtout pas avec une de ces connaissances. Ca n’a pas le même impact du tout. » Je soupirais doucement, je ne savais pas vraiment quoi dire pour le convaincre de laisser tomber cette fille. Mais de toute manière la décision lui revenait. Je ne voulais pas abandonner Noam, lui Siloë, nous étions deux têtus insupportables, nous devions nous y faire. Je jetais un coup d’œil à ma montre, ma pause était bientôt terminé, je soupirais. Le temps passait trop vite. « Je vais devoir retourner au café, tu me raccompagnes ? Ca nous donnera quelques minutes de plus ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You and me against the world | E&L   

Revenir en haut Aller en bas
 

You and me against the world | E&L

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORNING COFFEE ™ :: Rps terminés-